5 janvier 2015

En mode framboise dodue avec l’acide hyaluronique de Novexpert et mes sérums du moment

novexpert1.jpg

A mon avis, jeter le mot « acide hyaluronique » dans une conversation de non initiés peut donner lieu à des débats du style :

  • c’est pour les vieilles peaux/pommes ridées, j’ai que 25 ans, lâche-moi la béquille
  • c’est acide donc ça pique (hiroshima dans les pores, bombe atom-esthét-ique)
  • ça s’injecte à tout-va pendant des botox parties – entre les smoothies et les massages pour panards
  • c’est un rajeunissant instantané (style « t’en bois ou t’en appliques, et tu redeviens une gamine »)

 

Dans les faits, je l’ai déjà expliqué, l’acide hyaluronique (AH) est un peu le couteau suisse de la peau, le petit plus qui va lui permettre de garder ses usines en bon état de marche, et de transformer un désert en framboise dodue.

Cultiver ce que l’on a de mieux dans nos cellules pour s’éviter des bajoues qui flottent au vent des années plus tard, c’est devenu mon dada.

 

L’investissement anti-âge et la formule

Dans la pratique, l’AH est un composant naturel de nos yeux, permet un bon glissement entre les articulations (pour qu’elles ne fassent pas trop »cric-cric » avec le temps), il est bio-like (donc très bien toléré en usage cosmétique) et surtout un élément indispensable à la bonne santé de la couenne.

De manière schématique, dans le derme, l’élastine et le collagène dansent la salsa avec Monsieur AcideHya, et plus il est présent sur le skin-floor, plus on aura une meilleure élasticité, vitalité, un teint plus frais, une capacité à cicatriser de moyenne à top, et surtout, un lissage progressif en surface de peau par un effet de colmatage de rides et ridules.

Quand on parle de comblement, c’est n’est pas un comblement mécanique à la manière des silicones et leur action manteau bouche-trou dans les fameux flouteurs-arnaqueurs, mais un comblement de l’intérieur qui se voit à l’extérieur.

Un peu à la façon d’un ballon mal gonflé qui, une fois rechargé en air, sera tendu et lisse comme un string XXS en latex.

Miam.

novexpert2.jpg

Il y a beaucoup de points communs entre le milieu culinaire et celui des cosmétiques : quand on passe en cuisine, on constate qu’un légume jeté entier dans une poêle n’aura définitivement pas le même goût que son compère finement haché et plus pénétrant au niveau des papilles.

L’art de présenter ce que l’on va engloutir a toujours importé, on n’assimile pas de la même façon un légume coupé en deux et un autre gentiment transformé en rondelles.

 

Ici, l’acide hyaluronique est un grand mot qu’on utilise à tout va pour promettre monts et merveilles aux acheteuses matures mais crédules, qui pensent qu’un peu de poudre de perlimpinpin changera leur quotidien, mais s’il y a une chose à retenir sur cet ingrédient miracle, c’est que son secret réside dans son poids, donc la manière dont on l’a finement ciselé.

Quel que soit le soin, si la marque ne mentionne pas les différents niveaux, c’est qu’on reste dans une formulation basique à haut poids moléculaire, voire moyen.

Il faut viser les compositions qui en proposent plusieurs, garantie d’une action à tous les étages (de l’épiderme jusqu’au derme) et non pas d’une couche protectrice qui stagne en surface.

 

Le sérum Novexpert 

novexpert3.jpg

Première chose à regarder, c’est la concentration nette (non diluée) en acide hyaluronique.

Certaines marques, comme Etat Pur, proposent une version avec 680mg/100ml de la molécule pure dans le flacon, chez Novexpert on atteint plus ou moins 1500mg/100ml, ce qui est plutôt conséquent.

D’autres, moins techniques comme ici, mentionnent un haut et bas poids d’AH sans précision supplémentaire, c’est déjà ça de pris, surtout quand on compare avec certains services promotionnels de skincare qui chantonnent un « je t’en ai mis un peu dans ton soin, mais je te dirais pas sous quelle forme, HA HA HA ! ». – Très drôle.

Dans le booster repulp , tout est tourné vers l’hydratation, avec de la glycérine, du sodium PCA (excellent doudou repulpant), du sodium lactate (régulateur de pH et conservateur), de l’acide hyaluronique (sous 4 poids moléculaires différents), du parfum (sent très bon au demeurant), un antioxydant, du jus d’aloe vera, de l’acide phytic (stabilisateur), trois humectants, entre autres.

Aqua, glycerin, propanediol, sodium pca, arginine, sodium lactate, sodium hyaluronate, parfum, lactobacillus ferment, aloe barbadensis leaf juice, phytic acid, xylitylglucoside, anhydroxylitol, xylitol, galactaric acid, pca ethyl cocoyl arginate

 

Donc pas de silicone, pas d’huile minérale, pas de paraben, en gros on a droit à la soirée VIP sans emmerdeurs, le nec plus ultra qui baigne dans le champagne.
Ce que j’ai remarqué

  • au premier usage, je sniffe toujours mes produits et celui-ci a une légère odeur fraîche et cocoon, rien d’entêtant
  • la texture est un vrai gel, TOUT CE QUE J’AIME PAS, mais faut ce qu’il faut, il n’est pas du tout pénible à appliquer (je garde de mauvais souvenirs du gel d’aloe vera, niveau texture, on approchait quelqu’un qui bave sur ton visage et laisse sécher ça à l’air libre), et pénètre presque trop bien malgré la grosse goutte biquotidienne que je me tartine
  • la peau est directement hydratée sur le moment, voire soulagée, le top après une journée dans le froid
  • cicatrisation à vitesse grand V. Qu’on ne me dise plus qu’un manque d’eau et santé de la peau ne sont pas liés
  • il n’en faut vraiment pas beaucoup donc t’as le temps de te faire pousser la moustache avant de finir le flacon
  • je n’ai pas encore cassé la pipette (record)
  • au fur et à mesure, la peau est vraiment repulpée en profondeur, je le vois surtout en fin de journée, je n’ai pas l’impression d’un amas peu ragoûtant sur mon visage, j’ai la couenne dodue comme une framboise
  • parfois ça laisse un petit effet collant quand j’applique trop vite ma crème par dessus

 

novexpert5.jpg

Le point le plus important, à part l’hydratation optimale directement observable, c’est que, le lendemain de la première utilisation, je n’avais plus le fameux pli nasogénien (ce connard qui met trois heures à se défroisser, juste parce que je l’ai un peu malmené en dormant dessus).

Et par la porte ou par la fenêtre, ça devait faire au moins deux ans qu’il stagnait et se pliait et dépliait comme un accordéon du soir au matin.

 

Du coup, oui, grande nouvelle, même à 27 ans, l’hydratation peut donner lieu à d’autres miracles que le basique « ma peau est souple ».

J’ai dit adieu à mon fer à repasser la couenne, rien qu’avec un gros petit pois de ce sérum, j’ai un soucis de moins sur la trogne et plus de temps pour me préoccuper d’autres emmerdements (comme casser mon ancien gsm dans une boutique, gérer des clients hargneux, devoir me retaper le primark pour un échange, que du bonheur en perspective).

 

De manière générale

Ne vous fiez pas à une mauvaise expérience avec l’AH, souvent, c’est la formulation qui foire, et il faut juste aller voir dans une autre crèmerie si le beurre y est meilleur.

Personnellement, j’avais testé des produits asiatiques qui en contenaient et la catastrophe était vite arrivée, allant jusqu’à m’induire en erreur face à cet ingrédient pourtant réputé pour être un des meilleurs hydratants cosmétiques (j’obtenais toujours une peau de parchemin pendant les tests, non sense).

Donc, ma peau tolère plutôt les formules européennes sur ce coup-là, sans aucun problème de réaction cutanée, ni bouton, ni plaques rouges, tout est passé comme un caribou canadien dans une forêt enneigée.

novexpert6.jpgHistoire de renforcer son action, certains soirs j’utilisais le midnight recovery de kiehl’s, jusqu’à découvrir le overnight de The Body Shopil y a peu (le truc qui mime la patoune de lièvre, là), et rien à dire : enchaîner un sérum hydratant avec un huileux, puis rajouter juste une lichette de crème, c’est pour ainsi dire MA popote magique du moment.

 

Donc voilà, quel que soit votre âge, le meilleur moyen de renforcer votre peau et la manière dont ses cellules fonctionnent, c’est de lui donner de bons plats à manger avec de petits ingrédients qui font toute la différence, et entretiennent les NMF (natural moisturizing factor ou facteurs naturels d’hydratation) à un bon niveau.

Ces trois lettres désignent un complexe naturel qui participe au maintien de l’hydratation de base au sein de l’épiderme, composé d’acides aminés, d’acide hyaluronique, d’urée, de sodium PCA, de glycérine, d’acide lactique, de peptides, entre autres, mais la qualité de ce « mélange » varie d’une personne à l’autre, notamment si, en surface, la barrière protectrice est insuffisante.

Il faut alors viser ce qui permet de mimer la barrière naturelle de la peau et lui apporter un support en lipide (en se tournant vers les huiles végétales, que ce soit jojoba, huile d’amande douce, d’olive, tournesol, etc.)

 

Du gras, de l’eau, toujours la même ritournelle, je te titille avec ça depuis le début du blog parce que « c’est de la bonne », j’espère juste que tu trouveras une bonne doudoune pour ton épiderme à force de lire mes conseils.

 

Des bisous les Caribous !
Sérum offert par Novexpert (49,90 les 30ml)

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

15 réponses à “En mode framboise dodue avec l’acide hyaluronique de Novexpert et mes sérums du moment

  1. Kim

    J’ai éclaté de rire avec l’aloe vera! C’est exactement ça oui ^^ Néanmoins efficace malgré cette texture et ce rendu complètement beurk. Faudrait que je me rachète un plant tiens! (Kazoo a en quelques sortes écourté fortement l’espérance de vie de l’ancien…)
    Sinon perso, j’en mets plus qu’une goutte moi. Je pense que la quantité dépend aussi des besoins de la peau. J’en mets 3 voire 4 le soir en fonction de comment ma peau a douillé en journée et 2 le matin, ça aide énormément à la pose du maquillage ensuite. Mais bon, vu que j’ai une peau TRES sèche, c’est nécessaire.

    Répondre
  2. Marjory

    Bonjour ! Tout d’abord je voues une confiance sans limite à ton blog, waouh mais quelles connaissances tu as !
    Je me demandais, penses-tu que ce serait trop tôt d’appliquer ce type de sérum à 19 ans ?

    Cordialement,
    au plaisir de te relire

    Répondre
    1. Mona Auteur

      pas trop tôt non, mais il faut que tu aies besoin d’hydratation 🙂 Sinon, en plus simple pour ton âge, il y a de très bon sérums basiques en parapharmacie qui devraient faire l’affaire (je pense à hydrabio Bioderma ou sérum hydratant Avène pour les plus connus)

      Répondre
  3. Milla

    Je me tatôte… J’ai la peau sèche et déshydratée avec squames et rougeurs en ce moment, je voulais me prendre la crème Pai Skincare à la camomille, mais ton article me met dans le doute et la TENTATION !
    Et vlà que mon souvenir vient à se remémorer du sérum antisoif aussi…
    Bon, il n’y a plus qu’à « pique-nidouiller » !
    Des bises !

    Répondre
  4. Pilar C.

    Je prends note. Et j’ai une petite question, as-tu essayé l’AH par voie orale? Je suis curieuse de savoir si ça marche, j’ai lu quelque part que ça booste la production de collagène. Merci!

    Répondre
    1. Mona Auteur

      je ne me suis pas encore penchée sur le sujet des suppléments qu’on prend pour traiter la beauté intérieur et que ça se voie à l’extérieur 😀 je n’ai donc pas d’avis sur la question, désolée Pilar 😉

      Répondre
  5. Injection comblement rides

    L’AH est effectivement un puissant hydratant et beaucoup de cosmétique l’utilise. Il est même présent dans beaucoup de produits mais comme tu le dis si bien le niveau de concentration et la formulation ne sont pas pareils. En tout cas, ce que tu dis sur ce produit est vraiment tentant. Je pense donc l’essayer.

    Répondre
    1. Mona Auteur

      toujours pas trouvé de nouveaux revendeurs, le mieux est d’envoyer un mail à la marque, certaines para la distribuent mais pas toutes, et surtout, il faut faire gaffe au prix qui gonfle vite (ici en belgique, en commandant sur iciparisxl.nl, il revient à 64 euros… vwala).

      Répondre
  6. Injection comblement rides

    S’il y a une personne adepte des sérums pour la peau, c’est bien moi. Tout simplement parce que c’est léger, ça convient pour tout type de peaux, et c’est toujours efficace. Moi, je suis toujours ravi de faire des découvertes sur ce plan.

    Répondre
  7. Elodie

    Bonsoir Mona,
    Comment l appliqués tu? Jusqu’à présent, je l appliquais en massant mon visage (bref normalement ), et un article a semé le doute de mon esprit. Il était indiqué qu’il ne fallait surtout pas masser les sérums,mais juste tapoter du bout des doigts.
    Bref i m confusion…

    Répondre
    1. Mona Auteur

      On s’en fout.
      Ce n’est pas de toi que je me fous, mais des techniques. Tu dois faire ce qui te semble le mieux pour toi, parce que par la porte ou par la fenêtre ce que tu vas appliquer sur ton visage sera en partie évaporé et en partie bu, qu’on ait tapoté ou massé.
      Personnellement, je tapote quand les sérums sont plutôt aqueux (et ont tendance à coller un peu), mais s’ils sont plus huileux, je préfères masser, question de plaisir 🙂

      Vraiment, il ne faut pas autant te formaliser, tu fais comme tu le sens 🙂

      Répondre

Répondre à Mona Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *