16 avril 2012

La Malbouffe, ou quand t’es gros c’est de ta faute

621461-fat-man.jpg

Belgique, patrie d’humour et de frite, patrie de mayonnaise et de bière, où l’on rigole la bouche pleine à tout ce qui nous entoure.

Il y a ici, dans mon pays une partie de la sphère politique qui a tendance à donner dans le surréalisme, jusqu’à écoeurer notre bon peuple.

Une publicité est parue il y a peu, à l’initiative de la région wallonie-bruxelles, donc pas du petit machin bricolé, sensée sensibiliser la population au problème de malbouffe.

A regarder le spot, on comprend les raccourcis faciles qui ont été pensés, que si l’on mange sain, on gagne plus d’argent, du coupon est plus attirant, et on ramasse plus de filles.

Point à la ligne, la vie est belle.

Hum.

Ca me pose un problème.

Il y a un amalgame sérieux, vu que selon la publicité « le gros mange de toute façon mal, et le mince forcément bien ».
Les créateurs du film ont dit vouloir viser une catégorie plutôt jeune et la sensibiliser au problème de malbouffe et non pas stigmatiser l’obésité.

Il semble toutefois que la vidéo appuie la thèse que si l’on mange mal c’est parce qu’on est gros, et qu’on est gros parce qu’on mange mal.

Les jeunes obèses qui seront face à cette vidéo n’auront-ils pas tendance à se sentir concernés par ce manque d’avenir qu’on lie directement à leur surpoids ?

 

La délicatesse des médias a parfois du mal à trouver son chemin.

Mais, ha ça, on revient déjà de loin.

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

4 réponses à “La Malbouffe, ou quand t’es gros c’est de ta faute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *