4 juillet 2011

le syndrome de l’autruche méditerranéenne

Quand j’étais petite et que quelque chose ne me plaisait pas, j’avais tendance à me rouler par terre et à émettre des critiques horribles, ce qui rendait le déballage de cadeaux en famille assez pénible pour mes parents.

Puis j’ai grandi, j’ai changé d’axe, et je me suis mise à être cynique ou alors totalement muette.

J’allais développer une nouvelle technique de combat qui s’est avérée bien utile, celle de l’autruche.

Je connais DES GENS, qui arrivent toujours à entrer dans ma maison, par le trou de la porte, et qui une fois à l’intérieur, sont pire que la vermine, ou les puces de mon chat. Ce genre de personne me tient à la gorge.

 

Voilà l’histoire.

Il y a une mademoiselle C. qui est toujours en demande de beaucoup de choses par rapport à ce que je fais. Elle veut avoir le chat sauvage qui traîne dans mon jardin, et arrive à me foutre dans un dilemme pour des choses qui ne m’appartiennent même pas, mais que j’éprouve un malin plaisir à lui refuser. Juste pour rire.

Des fois, elle arrive avec un sujet dont elle doit absolument me parler, et moi je ne fais que déblatérer sur autre chose sans jamais lui laisser l’occasion d’en placer une. Je la martyrise un peu plus et finalement elle repart bredouille, sans avoir peu me soutirer un service de plus.

 

Sauf que par moments ça dépasse l’entendement humain, et je suis obligée de jouer à l’autruche, éviter tout contact, me barricader, histoire qu’elle ne vienne pas se coller à nous. J’en viens à faire semblant d’être au bout du rouleau alors que je pète la forme.

180784_497051466572_325233731572_6633760_11799_n_large

Source : Cigarette Smoke

Et pour tout vous dire, ça a l’air de marcher, je n’ai pas vu Melle C. depuis trois jours. Ça paraît pas énorme, mais je vous jure que ça me fait des vacances.

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

2 réponses à “le syndrome de l’autruche méditerranéenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *