30 octobre 2015

Le cleansing balm pas gras de Trilogy

trilogy balm 0

Je sais que certaines personnes sont encore au stade de l’eau micellaire et du lait, mais c’est rester dans des sentiers archi battus, remplis d’ornières, t’as pas envie de faire des folies, Mireille ?

 

Les gens qui ne veulent pas sauter le pas du cleansing balm ont très souvent les mêmes réflexions :

  • « non mais, c’est gras, j’ai l’impression de me mettre du beurre sur la figure »
  • « tu crois vraiment qu’une texture pareille est facile à enlever ? T’as déjà vu une tache d’huile sur de la soie ? » – paie ta référence « ma peau, ce tissu soyeux »
  • « j’ai la peau mixte-grasse-qui expulse l’huile en jets continus vers les passants, pourquoi en rajouter ? »

Je suis en campagne, je veux que le baume démaquillant devienne le premier makeup remover au monde, que les a priori tombent aussi vite qu’une petite culotte sur le sol un soir de folie.

 

Introducing makeup be gone de Trilogy

La marque Trilogy sort peu de produits depuis sa création, donc, autant te dire que lorsque j’ai vu passer la nouveauté dans mon fil instagram, j’ai eu la réaction carte bancaire-achat-caisse plutôt rapide. 10 minutes top chrono.

Je l’ai commandé sur biotylab, petit site fiable, avec des petits mots écrits à la main pour te remercier d’avoir encore craqué (ils essaient de me rappeler que je suis faible). Dans la boîte, on a tout ce qu’il faut pour un bon démaquillage de base avec ce genre de texture : le muslin cloth et le pot du produit.

 

J’avoue que mon instinct était surtout guidé par l’excellente liste d’ingrédients : on trouve de l’huile de tournesol et d’olive (toutes deux riches en vitamine E – un très bon actif anti-oxydant, elles assouplissent à merveille), de l’huile de coco (antibactérienne et hydratante), de la cire d’abeille (protectrice), un ester d’acide palmitique (émollient), du beurre de mangue (nourrit, aide à la cicatrisation), de l’huile d’églantier (un anti-inflammatoire), de graines de thé (pour retenir l’eau dans la peau), un antioxydant, encore un agent pour hydrater au nom à coucher sous un porche, de l’extrait de camomille (apaise, soin des peaux sensibles), entre autres.

Helianthus annuus seed oil, Olea Europaea (Olive) Fruit Oil, Cocos nucifera oil, Cera alba, Polyglceryl-3 Palmitate, Mangifera indica (Mango) seed butter, Rosa Canina (rosehip) seed oil, Camellia oleifera seed oil,Tocopheryl acetate, Polyglyceryl-2 Dipolyhydroxystearate, Chamomilla recutita flower extract, Parfum,citronellol, limonene, linalool

Clairement, l’idée du staff était de créer un baume qui soit toléré par les peaux sensibles, il n’y a pas d’huiles essentielles au tableau, a priori aucun allergène potentiel, il convient absolument au plus grand nombre – tous types de peau confondus.

trilogy balm 3

Hop hop, le premier soir, j’en prends une noisette généreuse, elle fond comme beurre au soleil entre mes doigts. Au sniffage, elle sent… un velouté de chewing-gum de luxe, la mangue bonbon, une nouvelle sorte de fruit.

Le Mango-Malabar.

 

Très honnêtement, il a tout pour lui. Il s’étale sans soucis, démaquille les yeux les plus chargés en un clin d’oeil (gare au voile huileux, bien contrôler ses doigts dans la zone, même s’il ne pique pas du tout), la composition est impeccable, la sensation au moment du massage des plus agréables (le lulu & boo était quand même mon préféré pour ça, dans la catégorie des « naturels »).

Mais il ne laisse pas de film gras une fois le visage sec.

 

Et là, ‘tention, je râle.

Parce que tous mes baumes m’ont toujours offert une sensation de peau plus souple que de nature, ça m’évitait le tartinage à la truelle avec la crème de soin, l’apaisement était au rendez-vous si la journée avait été remplie de course furieuse à dos de mammouth, la face striée par un vent glacé.

Mais je suis un peu coite.

 

Alors, je vous dirais que c’est un mal pour un bien parce que JUSTEMENT vous êtes nombreux à chercher un démaquillant en baume qui se rince avec une muslin (et ne change donc pas de texture une fois mêlé à l’eau, pas de sulfates, c’est ce qu’on aime), sans laisser cette sensation « désagréable » qui me plaît tellement.

Bah voilà, je l’ai trouvé. T’as plus qu’à l’acheter.

Vu que j’en ai déjà testé pas mal, j’ai le droit de dire qu’il n’est pas le plus hydratant du monde, un petit comble quand on voit sa composition. Que s’il se transformait en plaid pour couenne au rinçage, j’aurais couiné plus fort qu’un homme qui se coince un orteil sous un meuble ikea, c’aurait été le nirvana.

 

Je continue à l’utiliser, parce qu’il est quand même d’excellente facture et que l’odeur est étrange et addictive et qu’il ne déshydrate pas du tout le minois.

Vu ce qu’il me reste, je pense qu’il devrait me durer 3 petits mois sans soucis (pour 80ml, ça se tient), mais je suis quand même TRES tentée de l’utiliser en alternance avec mon Ultrasimple, les jours où ma bouille déménage aux pays des glandus qui ressemblent à rien.

En tout cas, si t’aimes le gras qui s’enlève vite, et hydrate la peau mais sans plus, le test vaut la peine.

 

Des bisous les Caribous !
Acheté 25 euros les 80ml sur biotylab 

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

14 réponses à “Le cleansing balm pas gras de Trilogy

  1. Beautiful-law

    Sans pour autant être de la team eau micellaire et lait, je n’ai jamais essayé de baume démaquillant. J’utilise des huiles. Je crois que ce qui me freine est le fait de devoir coller mes petits doigts dedans… Enfin, je le fait pour des crèmes, pourquoi pas pour un démaquillant.
    Pratiquant le double nettoyage, peu importe la sensation sur la peau après. Peut-être que je vais observer son cas de plus près. Je ne connaissais pas cette marque, cela peut être une jolie découverte ! Merci pour ta revue !

    Répondre
    1. Mona Auteur

      c’est une excellente marque 🙂 et je t’assure que de mettre « le doigt dedans » fait partie du contexte cocooning du baume, c’est jouissif 😀

      Répondre
  2. Chibi

    Haha je me disais bien que ça sentait le roussi avec ce baume pas gras pour démaquiller. Mais tu as l’honnêteté de dire que ça pourrait être cool pour d’autres et lui reconnaître d’autres qualités, c’est pas mal :p

    Je fais partie de celles qui en sont à l’eau micellaire mais j’ai essayé les démaquillants gras genre huile, ultrasimple de Lush mais le rinçage à l’eau quotidiennement ne me convient vraiment pas, ça l’irrite trop. Alors de temps en temps, quand j’ai envie d’un bon nettoyage, hop, je prends de l’huile, un truc bien gras et puis le nettoyant dr Hauschka. Mais sinon niet. De l’eau micellaire et un hydrolat pour rincer la peau.

    Des bisous!

    Répondre
  3. eveange66

    Ah je ne savais pas tiens. Bon je reste donc au cleansing cream formule classique de Trilogy : pour ma peau à tendance déshydratée, il est parfait.Mieux encore que l’oleo gelée de Denovo qui elle, me semble du même genre que ce « masque « Trilogy : démaquille parfaitement mais n’hydrate pas spécialement. Et qui est un très bon produit au demeurant.

    Répondre
  4. Léo

    Arf, déception. Celui d’antipodes me fait un peu le même effet, et c’est vrai que comme toi, j’adore la sensation de « je dépose mon gras » que procure l’ultrasimple.
    Sinon, ça fait un moi que j’ai la crème hydratante de cîme, celle pour peaux mixtes à grasses, tu la connais ?
    Franchement elle est tip top ! Un peu légère pour la saison niveau gras, mais elle hydrate et repulpe très bien, et elle a une odeur très legere et agréable ! Elle apporte un petit plus côté eclat aussi. Je finis le tube et je pense que je rachèterai pour l’été prochain, mais ça me donne vraiment envie de découvrir la marque :-O

    Répondre
  5. French girl kissing life

    Bonjour bonjour!Encore un super billet, merci beaucoup.
    Je suis une adepte des baumes et huiles démaquillantes, rien de plus doudoux, agréable et efficace selon moi.Pour ça je n’utilise que mes mains et ça c super selon moi de ne pas avoir « d’intermédiaire » entre ma peau et ma peau 😉
    Bref, que conseillerais-tu comme baume démaquillant dit « naturel ou bio » et très hydratan, sans film gras of coeurse 😉
    Merci beaucoup!

    Répondre
  6. Thémis

    Merci pour l’info mais pour moi, le prochain achat après mes huiles jojoba et noyau d’abricot pour le démaquillage, ce sera l’oléogelée de Denovo. Depuis le début de mon passage au démaquillage à l’huile, je préfère dépenser peu pour cette étape qui se rince mais j’avoue que ce produit me tente vraiment à force de voir les revues sur les blogs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *