4 mai 2016

Un slip to sleep, ou l’orgie de la soie

About Slip Pure Silk Sleep Mask par SLIP
Plus d’infos sur la soie dans l’article sur la taie
slip0

Mhandieu ce que je suis faible comme un bambou pourri.

J’ai eu le réflexe du hibou qui fond sur la souris tapie sur le sol, un clic sur un site web et mon attention a été titillée, chatouillée par un accessoire TEN-DAN-CEUH. J’ai regardé d’un peu plus près. J’ai prétexté que de toute manière, il était nécessaire que je le commande parce que je ne trouvais plus celui de chez Etam, et en dix minutes, j’étais perdue, la lèvre en sang à force de la mordre d’impatience, attendant patiemment que mon compte Paypal se charge.

Je voulais un slip to sleep. J’ai eu un slip to sleep.

 

Loin de moi l’idée d’égarer le lecteur comme une biche en pleine forêt, Slip est une marque de textiles en soie pour dormir (complètement superflu, mais la femme excelle pour s’inventer des besoins)(du genre « je n’ai plus de shampoing, je vais m’acheter des bottes »).

Je n’ai donc pas craqué pour une culotte à 40 boules, mais pour un masque pour les yeux, histoire de dormir tranquillou le matin – en faisant formellement abstraction du chien du dessous qui hurle, et du coupe-haie du voisin qui n’en a toujours pas fini de construire un Disneyland de la marguerite dans son jardin. Celui-là même qui guide sa femme sur la pelouse quand elle tond pour être sûr qu’elle reste bien en ligne droite avec la carriole.

La vie de retraité a ses joies.

 

Toujours est-il que, ce tintamarre mis à part, je n’ai pas de tenture sur le velux de ma chambre (excuse numéro 1). Il donne quasiment directement sur mon lit et de nuit comme de jour, je peux avoir le soleil montant comme la lune scintillante sur ma bouille. Ca passe en hiver, mais en été c’est un coup à se réveiller avec les poules et à se mettre à couiner comme un coq à 6h tapantes.

En excuse numéro 2, je me disais que ça donnerait bien avec ma taie en soie, que j’adore, qui me ravit, et dont je ne compte pas changer dans les années à venir (faudrait que je me trouve un prétexte pour m’en acheter une nouvelle « parce que tu sais, je n’aime pas attendre entre deux lavages même si ça sèche en 1h de temps »).

La dernière raison étant que je voulais m’offrir un cadeau. Comme ça – bazinga.

slipmask

Quand on reçoit le colis, on trouve une belle petite boîte dans laquelle dort le masque.

Si vous êtes du genre à espérer roupiller dans l’obscurité, je ne vous conseille pas la même couleur que la mienne, j’avais pris caramel pour le fun mais à y réfléchir, en noir ç’aurait été plus efficace au niveau de l’oblitération lumineuse. Mon modèle remplit quand même son rôle à 75% de ce point de vue là – info pratique à l’égard de l’acheteuse compulsive qui sommeille en toi.

 

Il est doux comme un agneau et ultra-confortable, j’ai juste mis quelques nuits avant de trouver une astuce magique pour qu’il ne tombe pas de mon visage en plein sommeil (les cheveux relevés par-dessus la bande à l’arrière du crâne, cette dernière bien calée derrière les zoreilles).

On a droit à du 22 mommes (un tissage de qualité supérieure à la moyenne de 19 mommes), le tout en pure soie de mûrier – intérieur comme extérieur, sans colorant toxique, et sans garantie que tous les modèles soient exactement les mêmes – handmade ?

 

A l’usage, je me sens comme Kim Kardashian – l’augmentation mammaire, fessière et labiale en moins. Il est épais et se place parfaitement sur les yeux, ne les gonflent pas (à moi les réveils de princesse sans le regard de grenouille), le tout sans accentuer la chaleur faciale naturelle – tu rigoles, mais c’est un must. La matière étant moins absorbante que le coton par exemple, on ne déshydrate pas la peau et on ne perd pas les soins qui coûtent un genou dans les mailles d’un tissu lambda.

Pour ceux qui demanderont, non je ne glisse pas de mon lit par la tête, je survis dans tout ce luxe. Et l’association avec mon coussin intensifie le plaisir d’envoyer mon minois fraîchement huilé dormir fissa après une longue journée.

Concernant le lavage, je vous recommande (comme la marque d’ailleurs) d’utiliser un produit au pH neutre : je l’ai nettoyé deux fois avec l’huile lavante xeracalm d’Avène à l’eau froide, et rien à signaler, il n’a pas bougé d’un iota. Il est simplement important de ne pas trop presser ou écraser le masque en voulant le rincer, histoire de respecter la soie au maximum.

 

Son seul défaut, s’il en est un (tu trouveras toujours une excuse valable dans ton monde) est qu’il coûte 40 euros, mais on est sur une fabrique d’excellent niveau. Donc, à moins de vivre dans un monde où l’on pense que tout devrait être à moitié prix H24, il faut reconnaître que ce doudou de la mirette a un très bon rapport finesse/prix/contentement de la goumiche.

 

Ce n’est pas utile, on peut vivre sans. Mais mon velux, le chien qui hurle, les voisins bruyants, tu comprends.

 

Des bisous les Caribous !
Acheté sur Net à Porter, 40 euros le masque

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

10 réponses à “Un slip to sleep, ou l’orgie de la soie

  1. Amelie

    Salut Mona !

    J’utilise moi aussi ce type de masque, mais je ne suis pas allée chercher le truc à 22 mommes et à 40€ : Zara Home en fait de très jolis en soie à moins de 7€ 🙂
    ils sont efficaces, vraiment sympas et, à ce prix, on peut essayer sans le regretter s’il ne convient pas…

    Bisous !

    Répondre
    1. Mona Auteur

      Coucou Amélie,

      Je sais bien, mais celui de zara c’est 50% coton 50% soie (sans info sur sa qualité), et le coton est un tissu déshydratant par essence. Donc tu peux très bien acheter celui à 7 euros, mais ce n’est pas kiff-kiff bourricot non plus 😉

      Répondre
      1. Amelie

        C’est sûr, ce n’est pas la même chose. Mais je l’utilise « à l’envers » (côté soie contre les yeux) et ça me permet de voir si j’arrive à dormir avec un bidule autour de la tête 🙂

        Répondre
          1. Amelie

            Beh ça dépend… Quelques fois ce truc m’énerve plus qu’autre chose (y’a un ptit bout de jour qui passe, ou l’élastique qui maintient le masque me fait mal…), mais dans l’ensemble, ça va 🙂

  2. Amelie

    Je n’ai pas ta belle crinière, mais des cheveux très courts 😉
    Quand je positionne mal l’élastique ou qu’il « glisse » dans la nuit, ça fait mal au petit matin…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *