15 mars 2016

La taie en soie, la beauté par le dodo

DSC_3516

Qu’on se le dise, je ne suis pas du matin. Je n’ai rien d’un gai oiseau sautant de marche en marche pour se percher sur l’arbre à café et boire son mug tranquillou en caressant son chihuahua d’une patte.

Au réveil, je suis un ours – poilu. Et ça fait des années que ça dure.

 

Sûr que lorsque je regarde les morning routines des youtubeuses (qui ne respirent pas le même air que moi), je me dis que que leur quotidien commence toujours du bon pied. Moi, j’ai pas encore trouvé lequel était le meilleur après plus de 28 ans d’existence.

C’est une question de philosophie, apparemment, d’état d’esprit, d’avoir envie d’être dans une impulsion positive en ouvrant les mirettes. Toute chose finit par s’apprendre, je suis juste longue à la détente.

 

J’habite dans une sorte de maison-appartement où mon premier sursaut de vie est rythmé par les aboiements du chien d’en bas. Chaque jour. Sans faillir.

Secundo, j’oublie parfois de m’acheter du café.

Tertio, me lever tôt pour sortir ma boule de poils (qui n’hurle pas, hallelujah) n’a pas le don de m’enchanter – mais j’assume. Faut bien qu’il se libère de ses fluides nocturnes.

 

Je ne vous parle même pas d’un manque d’entrain, je suis sur-motivée le matin. J’ai juste besoin d’espace, de calme, et d’une boisson chaude avant de prononcer un seul mot.

En gros, je devrais vivre dans un château, seule, avec une source naturellement tempérée à disposition. Ou dans un pub vide bâti sur la lande.

 

La taie en soie

Sachant que Mona (moi) dort en moyenne 7h par jour (quand elle a le temps) sur un coussin avec une taie en coton, quelle est la probabilité pour qu’elle se réveille avec des sillons de la largeur d’une fissure intercontinentale qui dureront jusqu’à midi, les doigts dans le kiki ?

98%.

Quasiment tous les matins, et ce, depuis des années, je me levais – énervée – avec une trace tatouée sur la bouille. Parfois sur la joue, souvent au niveau des yeux-tempes, ou bien calée dans les sillons naso-géniens.

AH MAIS QUELLE MARADE, le cotonnou s’auto-proclame roi de l’origami épidermique, il te plie le pore par-ci par-là, et tant pis s’il te donne l’air d’un accordéon en fin de vie. Quand je vous dis que j’avais des crevasses, on parle bien de la tranchée dans laquelle on peut cacher 6 soldats, des munitions et du ravitaillement pour quinze jours. Easy.

 

Petit blablablouh avec Peau d’anges, on discute de la taie en soie pendant que je divague et navigue entre mes neurones, m’imaginant comme une Gaby Solis fraîchement pondue par son lit, reine de la couenne souple et lisse grâce à de la literie de luxe.

Il doit forcément y avoir un truc magique derrière cette matière pour qu’on en parle, ça jasait jusqu’à la stratosphère des Kardashiantes, le tissu à 85 boules de sleep’n’beauty se répandant dans les chaumières comme un petit choléra.

DSC_3489

La matière 

la soie est tissée selon différents grades qui vous permettront de pouvoir choisir un tissu qui soit un bon compromis entre longévité et douceur.

En général, on vous conseillera le plus basique, d’épaisseur moyenne, le 19 mommes (unité de mesure du tissage). Plus élevé, on a droit à de la haute qualité, moins élevé, il est possible qu’il faille remplacer la taie plus souvent parce qu’elle s’abîmera plus vite (he oui, on ne peut pas tout avoir, Grégoire).

 

Les avantages reconnus

CARACTÉRISTIQUES DE LA soie

Résistante : Le fil de soie est aussi résistant qu’un fil d’acier de taille identique.

Chatoyante : La soie a d’élégants reflets nacrés. En effet, la structure prismatique multicouche de sa fibroïne réfléchit la lumière.

Douce pour la peau : La soie est constituée d’acides aminés doux pour la peau. On dit qu’elle prévient diverses affections cutanées. Certains produits de beauté sont fabriqués avec de la poudre de soie.

Absorbe l’humidité : Les acides aminés et les interstices de la fibre de soie absorbent la transpiration et en laissent échapper une quantité importante, ce qui vous maintient au frais et au sec en saison chaude.

Résiste à la chaleur : La soie est difficilement inflammable et, si toutefois elle prend feu, elle ne dégage aucun gaz toxique.

Protectrice : La soie absorbe les rayons ultra-violets ; elle protège donc la peau.

Antistatique : Étant donné que la soie contient des ions positifs et des ions négatifs et qu’elle absorbe l’humidité, elle ne génère pas facilement d’électricité statique, contrairement à d’autres tissus.

SOURCE

DSC_3547

Pendant deux bons mois, j’ai dormi sans arrêt avec cette taie, passant d’années de coton à la douceur de la soie.

La première nuit a été… surprenante. Je ne vous mentirai pas en disant qu’il s’agit d’une matière à laquelle on s’adapte plus qu’on ne l’adopte illico. Question d’habitude, j’ai eu des difficultés à COMPRENDRE l’adhérence avec ma peau, pourquoi je ne m’enfonçais pas dedans comme dans de la mousse mais surfais en surface.

Ce sentiment étrange laisse place, au fil des nuits, à un petit moment bonheur.

 

D’abord, on ne sue plus trop, ou du moins, on ne se réveille pas parce qu’on a le cou humide de transpiration.

Ne me regarde pas de travers, ça arrive à n’importe qui, même hors maladie; depuis que je suis petite, j’ai des périodes de festival geyzerien du pore, sans explication aucune. Je pense sincèrement que j’avais juste trop chaud pendant la nuit et que le simple changement de taie a réglé une partie du problème.
Ensuite, je dois dire que l’effet sur les cheveux est indéniable : si vous avez des boucles ou des ondulations, vous le verrez directement puisqu’on perd moins en définition sur ce genre de textile. La perruque n’est pas emmêlée comme une scoubidou ivre le matin, et je ne connais plus l’effet mousseux (bombe hiroshima à la racine qui ne soulève qu’une partie de la touffe, dans le genre « coucou je viens de me lever »).
Il paraît que sur les cheveux fins qui souffrent d’électricité statique, c’est tout aussi bénéfique 😉

 

Et le meilleur du meilleur OF DA MEILLEUR DE MEILLEUR DE SUPER PONEY PWALU – je n’ai plus de tranchées qui se dessinent au réveil.

Nada. Que dalle à cheval.

Ca a l’air de rien, une petite révolution pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup (t’as la chanson en tête, tu me hais, ça y est ? – CHANTE – il jouait du bougnou debout, et pour moi ça veut dire cougnou..). Je n’ai que 28 ans, mais bon dieu de bonsoir, la poisse du lundi matin quand tu dois te maquiller et que t’as un alphabet morse tatoué sur la face à faire disparaître en 10 minutes chrono.

Sous peine qu’on te gratifie d’un « t’as eu une panne d’oreiller, goumiche ? ».

Michel ne pourra plus se gratter le bout du nombril en te disant que la carte routière de France a atterri sur ton visage en pleine nuit, non non. La taie en soie, de ce point de vue là, c’est une révolution cosmétique.

Le teint est lisse, l’épiderme n’est plus froissé, on a la bouille plus reposée et fraîche, et rebondie aussi (si ton coussin ne boit plus tes crèmes, faut bien que ta peau s’y colle). Un vrai miracle, te dis-je.

 

Je sais que le point « et alors, acnéiquement parlant, c’est le panard ou l’enclume ? » va revenir dans les commentaires, je préfère prendre de l’avance :

  • je n’ai pas eu de crise de kystes ou quoi que ce soit depuis que je l’utilise, je ne sais pas si c’est une coïncidence, mais c’est clairement un mieux qui mérite d’être signalé
  • les rougeurs sur les joues sont bien moins fortes au réveil
  • mon minois se déshydrate peu, ou en tout cas, il a l’air de bien plus profiter de son cocktail de nuit
  • il brille moins (forcément, s’il est mieux hydraté…gné gné gné)

Le seul point « négatif » à signaler, c’est l’entretien. Je la mets à tremper dans l’évier avec un peu de savon de marseille, puis rinçage et quelques gouttes de vinaigre blanc (comme préconisé par la marque), et jusqu’à présent, ça se passe bien. Mais le wash wash a mano ne m’excite pas des masses.

Je pourrais la mettre en machine à 30°c en programme délicat, mais cette température n’existe pas sur le modèle que j’ai dans ma buanderie. Je suis vernie.

Je signale au passage qu’avec une taie en soie, on a moins de risque d’allergie (c’est même plutôt conseillé si on veut éviter les ennuis liés aux acariens). Sachant que je suis vite incommodée par la poussière, c’est toujours bon à prendre.

 

Je pense que cette taie est une de mes meilleures découvertes de cette année, je ne ressemble plus à du papier crépon au saut du lit et ce, pour la modique somme de 26,50 euros.

Certes, il s’agit d’un budget dodo, tout le monde ne peut pas investir une somme pareille dans un carré de soie (y a des tutos sur le net pour la fabriquer soi-même), mais quand on sait que le sommeil est d’or et la base d’une couenne en pleine forme, ça vaut son prix.

Après c’est sûr que si on commence à vouloir toute la panoplie pour sa couchette, on atteint le plafond financier et s’offre les yeux effarés du banquier. Personnellement, ça ne me choque pas de n’en avoir qu’un seul exemplaire, je n’ai pas l’hystérie maniaque d’une Bree Van De Kamp qui coule dans mes veines.

Je suis juste une cool à l’aise à la mine non fripée qui dort sur de la soie de mûrier.

 

Des bisous les Caribous !
Offerte par Peaux d’anges, 26,50 euros la taie

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

20 réponses à “La taie en soie, la beauté par le dodo

  1. Mia

    J’ADORE ton style d’écriture, ta façon de présenter les choses… Je découvre ton blog, et je suis fan. Je m’abonne immédiatement. Et ta taie d’oreiller en soie à l’air d’une douceur… si douce… qu’elle s’ajoute doucement à ma wishlist longue comme deux ou trois bras… Génial !

    A bientôt,
    Mia

    Répondre
  2. Aya

    Aaaaaaah la taie en soie, le truc que je me tâte à acheter depuis des années.
    En fait, je déteste ça mais tu le dis toi même, c’est quand même vachement pleins de bonnes choses.

    Sauf que ! Je suis bizarre jusqu’au bout, j’ai un coussin, je m’endors dessus mais en vrai, je dors sur un mini mini coin, comme si je tenais un doudou… Du coup bha la soie, elle sert à pas grand chose xD Mon coussin ressemble à une boule avec un coin où y a plus du tout de mousse haha 😀

    Répondre
    1. Mona Auteur

      je faisais ça aussi avant, ou quand je suis malade, ça me reprend, je me cramponne au coin comme une idiote.
      Du coup, il te faudrait une housse de matelas en soie je pense XD

      Répondre
  3. Sarah

    Très chouette billet, je vais aller voir un peu plus loin sur le blog du coup
    Moi la taie en soie je l’ai adoptée il y a au moins 5 ans. Je crois pouvoir dire que c’est mon secret de beauté. Je m’explique: on me donne généralement un petit 10 ans de moins que mon âge. N’étant accro ni à la chirurgie, ni aux crèmes pas glacées, j’en déduis que ma taie en soie y est pour qqchose. Et mes gènes aussi sans doute…
    Bref, depuis 5 ans elles passent (oui j’en ai deux, je ne veux pas me retrouver sans!) en machine à 30 sans bouger!
    Bon, il y a quand même un inconvénient: j’ai l’impression de dormir sur du papier de verre quand j’ai le malheur de dormir sur une taie en coton. Mais qu’à cela ne tienne, quand je dors à l’hôtel, je fais ma diva et j’emporte avec moi ma taie toute douce

    Répondre
    1. Mona Auteur

      J’ai du faire l’impasse sur mon coussin et sa taie en soie pendant deux nuits. Promis, la prochaine fois, je me le trimballe avec. C’était pas une impression de papier de verre comme pour toi, mais c’était pas agréable.. DU TOUT (ça y est on va nous prendre pour des princesses au petit pois maintenant 😀 )

      Répondre
  4. Les Confidences de Lizzie

    Ohhh justement je lis beaucoup de choses à ce sujet en ce moment. Je dois dire que c’est très tentant. Le côté tout doux et soyeux est indéniable et ses effets également.
    Il faut vraiment que je me penche sur le sujet.
    Merci pour cet article complet.
    Bisouus

    Répondre
  5. Isil Elwing

    Hum… ça fait un moment que je tourne autour mais la maniaque qui est en moi n’a pas hyper envie d’une parure de lit dépareillée… De toute façon ils l’ont plus en stock, ça va me laisser le temps de gamberger 😉

    Répondre
  6. Nine

    J’en ai acheté une paire pour moi et mon homme il y a quelques mois… C’est vraiment le bonheur de sentir cette douceur contre son visage ! Coté cheveux j’ai eu l’impression d’avoir moins de faux plis (tu sais le trou que forme tes cheveux quand tu as dormi sur le dos, et qui malgré un brossage intensif et 10 litres de laque se repointe dès que tu franchis le pas de ta porte… >_< ).
    Je les ai achetées chez LilySilk pour 50 euros environs, et j'en suis ravie ! J'ai presque envie d'investir pour une panoplie complète !

    Répondre
  7. Louise

    Alleeez encore quelque chose à rajouter sur ma liste de cadeaux pour Noël (oui je sais je la prépare bien à l’avance) ! Tu n’as pas honte d’être une telle tentatrice ? Après le peeling Madara, la purepressed base powder Jane Iredale, le mascara High Impact de Clinique, voici encore un de tes précieux qui se rajoutent sur ma liste.

    Plus sérieusement, j’avais déjà entendu parler de la taie en soie pour abimer moins les cheveux mais jamais pour arrêter d’avoir ces marques sur le visage (moi je n’en ai pas, enfin une bonne nouvelle ! ) ni pour avoir une plus belle peau. Du coup, tout ça me donne encore plus envie de l’acheter. Bref, je crois que mes proches ne t’apprécient pas trop…

    Gros bisous et bon dimanche !

    PS : je suis super contente que tu recommences à poster, ça me manquait très fort, tu écris super bien et les sujets sont toujours intéressants ! (moi accro ? Euh bah je pense)

    Répondre
    1. Mona Auteur

      NAAAAAN J’AI PAS HOOOOONTEUUUUUH !
      Tu n’as pas de plis sur le visage au réveil ? Jamais ? Mhandieu, tu dois être bénie de la couenne.
      (et merci merci <3 j'essaie d'être régulière comme il faut 🙂 je préfère prendre mon temps pour écrire, que de le faire à la va vite entre le boulot et la balade du chien)

      Répondre
      1. Louise

        Bénie de la couenne ? Pas exactement, y a des dunes dans le désert comme on dit… Mais la guerre se termine petit à petit, les boutons finissent par rendre l’âme. Enfin ! On ne peut pas tout avoir hein 😉

        Tu as bien raison je trouve, mieux vaut un article bien écrit qu’un vite fait, quitte à prendre plus de temps pour l’écrire <3

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *