14 janvier 2016

Venus Snap avec Embrace ou le mini-ginette

DSC_3279

Je suis la première à slapouiller une règle sur le bout des doigts des gens quand ils se trompent de rayon, en sachant où leurs pieds les mènent, mais qu’il arrivent quand même à râler sur leur achat.

C’est l’histoire du « j’achète un jus de pamplemousse alors que je voulais du jus d’orange, et je fais la moue parce que c’est plus sûr », ou encore « ce nouveau sac à main n’a que 3 poches », alors que tu les avais bien vues au passage en caisse.

Whatever.

 

On est dans une logique typiquement féminine, l’homme s’accommode d’une équivalence quand il ne trouve pas ce qu’il veut, quand la donzelle affirmera contre vents et marées qu’elle n’était pas là au moment où sa main a balancé le produit dans le panier.

 

Suivant cet ordre d’idée, j’ai acheté un petit rasoir contre ma volonté.

Au départ, j’étais encore dans un état d’errance de supermarché, marche hypnotique, attirée par le rayon cosmétique. Je me baladais calmement dans un petit Express, regardais les bidules roses et bleu lagon qui pendouillaient gaiement à côté des mousses à scalper, et là, coincé entre deux modèles de taille normale, je vois le Snap de Gillette.

Qu’on appellera le mini-Ginette.

Tout ce qui est petit est mignon, je ravale un couinement, catalogue les revues dans mon cerveau, j’ai un vague souvenir de « c’est pratique, ça s’embarque partout, ça se montre en rue aux inconnus tellement t’es fière ».

Banco.

 

Une fois revenue chez moi, je décide de déballer le précieux.

Et là, scandale, Caribou des bois n’est pas content, que diantre se cache-t-il de si ridicule dans cette boîte qu’il me faudra bien une demi-heure pour m’en remettre ?

Bah un rasoir. Ou plutôt une tête à 5 lames sur un mini manche, qui se noie dans mes mains alors que je les ai déjà taille nano.

 

Conversation avec moi-même s’ensuit :

« Non mais t’as vu la taille du schmilblick ? On dirait un Vénus de Gillette au manche fondu ! Et c’est quoi cette boîte qui va avec que soit disant on embarque partout. Elle est trouée comme un gruyère, merci la flotte dans le fond du sac, c’est pas du ready to shave and go. Je râle. Je suis chiffonnée. Je vais me faire un smoothie pour digérer ».

 

Alors bien sûr, j’ai été sous la douche fissa, j’ai fait glisser le bitoniau sur mes guiboles, et en ressortant, j’avais complètement changé d’avis. Typique.

Comme la prise en main est réduite, on a plus de facilité pour aller dans les moindres recoins du body, il rase très bien (peut-être pas aussi efficace que le Venus Embrace de base, qui dégommait les pwals comme un pro), et surtout, il est absolument travel-friendly.

Bien sûr, on ne vous demande pas de vous trimballer avec la chose au restau pour vous faire un pochoir ananas dans la région pubienne en attendant que le plat de spaguetti arrive sur la table, on est plutôt dans un esprit salle de sport-dodo chez le chouchou-virée inattendue à Disney.

 

Comme dit plus haut, les trous dans la coque en plastique obligent à essuyer le rasoir avant de le jeter dans sa maison-sac (oui, my bag is my home), passage obligé si on veut également s’éviter que les bandes hydratantes de la tête ne commencent à muter en filaments collants.

Très objectivement, il ne s’utilise pas sur peau sèche – parfois, dans le rush, on a que cette solution – parce qu’il n’aura aucune accroche. Ou encore, on se retrouvera avec des bouts gluants sur l’entre-jambe, j’ai connu plus sexy-trognon dans le genre « je suis une femme qui prend soin d’elle ».

 

Juste pour info, j’utilise encore mon rasoir électrique, mais, you know, parfois, quand on a besoin de se ratiboiser la couenne et qu’on a que 5 minutes top chrono devant soi, la vieille méthode 5 lames et mousse de douche va bien plus vite. Même si ça repousse. Vitesse grand V.

On s’en fout, le look Chewbacca est à la mode ces temps-ci.

 

Des bisous les Caribous !

Venus snap avec embrace, acheté environ 14 euros en grande surface

 

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

10 réponses à “Venus Snap avec Embrace ou le mini-ginette

  1. Isil Elwing

    Premier fou rire de la journée avec ta toison pubienne en forme d’ananas 😀 Je connaissais le cœur mais là, il y a un concept à lancer!

    Répondre
      1. Isil Elwing

        Puisqu’on parle de rasage, j’adooore la crème de rasage « creme de la shave » d’Aubrey Organics, parfum « raspberry honey ». Je l’achète sur le site IHerb (environ 5$).

        Répondre
          1. Isil Elwing

            Eh bien non, c’est très fruité… ou alors c’est moi qui suis droguée au sucre au point de ne plus le sentir (forte probabilité)…

    1. Mona Auteur

      en même temps, on paye souvent l’embout quand on s’achète un rasoir dont on peut changer la tête. Ravie que ça te plaise, sarah 😀

      Répondre
  2. Mlle Gima

    Ce rasoir à changé ma vie 🙂

    je sais, c’est bête à dire mais son format en a fait un impondérable de ma trousse de voyage et il m’a réconcilier avec le « ptit coup de rasoir vite fait bien fait :p)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *