9 avril 2012

Do you wanna be beautifoil ?

Ou comment je vais vous parler de la beauté par les huiles.

secret_lj2.jpg

Vous vous êtes sûrement déjà enduit le corps de monoï en plein été, ou encore d’huile d’amande douce pour chouchouter votre peau croco.

Mais vous est-il arrivé de pousser le vice jusqu’à en mettre sur votre visage ?

 

J’entends déjà d’ici des :

« AH MAIS C’EST DEGUEU »

« C’EST GRAS, DONC C’EST CRACRA »

« T’AS VRAIMENT ENVIE QUE JE ME BOUCHE TOUS LES PORES DE LA PEAU ? »

« JE ME DEMAQUILLE DEJA A L’HUILE, FAUT PAS POUSSER ! »

 

Tututu, prends la main de Tata Rose, on va faire un tour au pays des grassouillettes.

 

Tout d’abord

Il faut savoir qu’une huile agit en général plus puissamment qu’une crème, elle peut pénétrer jusqu’au derme et donc être d’autant plus bénéfique si on la choisit selon une problématique particulière.

On peut fait une cure d’un mois, ou en utiliser quotidiennement.

 

Une huile s’applique impérativement sur un visage nettoyé, sous peine d’enterrer dans votre peau des crapougnasseries indésirables : d’où « le démaquillage c’est la vie ».

Compte tenu de son profil, elle va créer un bouclier qui va empêcher votre peau de se déshydrater au cours de la journée.

Mais ! Comme elle ne contient pas d’eau, il est nécessaire de bien hydrater sa peau auparavant (par application d’aloe vera, le must de l’hydratant naturel, apaisant au  possible).

 

Choisir sa grassouillette

Il faut bien choisir son huile selon deux critères importants : il faut qu’elle soit vierge de préférence et de première pression à froid.

Pour le premier critère, cela veut dire qu’elle n’a subi aucun traitement chimique suite à son extraction.

Pour le second, il s’agit de la méthode d’extraction elle-même, qui est mécanique et effectuée à température ambiante, permettant ainsi de profiter de tous les bienfaits de l’huile végétale.

La plupart des huiles ont des vertus multiples, peuvent s’utiliser sur tout le corps (y compris les cheveux), et peuvent être ingérées.

La plupart donc, même si certaines sont à manier avec des pincettes, du fait de ce qu’elles contiennent, et de leur incidence sur certaines parties du corps.

On peut également mélanger deux huiles, certaines étant plutôt « basiques » et servant à diluer d’autres qui auraient des propriétés assez puissantes.

 

La liste express

FT trombone jojoba

 

 

 

Comme il me fallait une huile plutôt neutre, j’ai acheté la jojoba.

Elle gère vraiment le sébum de fond en comble, y a rien qui luit en fin de journée.

Ceci dit, certaines personnes ne tolèrent pas la jojoba (il y en a dans ma Liérac, donc je sais que ma peau la supporte assez bien).

Si c’est le cas, privilégier alors l’huile de noisette.

 

 

 

 

La vidéo de Julien

 

 

 

FT_trombone_hv-nigelle.png

 

 

 

 

J’aime son odeur déjà, c’est un peu piquant, ça sent le nord de l’Afrique, les épices, les rues chaudes au soleil.

Elle a vraiment un effet lissant sur ma peau, ainsi que purifiant.

J’en mets une goutte et un chouilla, pour deux gouttes de jojoba.

 

 

 

 

 

La vidéo de julien

Il existe pas mal d’huiles végétales, donc à priori vous devriez trouver votre bonheur.

Si vous avez des questions, ou que vous êtes en quête d’une huile pour votre peau, n’hésitez pas à poster un commentaire.

 

Liens utiles 

L’essentiel de Julien : pour tout savoir sur les huiles, et plein d’autres produits naturels

Aromazone : caverne d’alibaba des huiles essentielles, en passant par les huiles végétales et les eaux florales

Pranarom : des huiles végétales vierges disponibles en para/pharmacies pour celles qui n’ont pas tropenvie d’aller jusqu’à un magasin bio

 

Voilou, et bon début de semaine !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

9 réponses à “Do you wanna be beautifoil ?

  1. AWB

    Article super intéressant!
    il manque juste un truc je dirai..où as-tu trouvé tes huiles? sur internet? en parapharmacie?

    ce ma tente drôlement tout ça, va falloir que je trouve de quelle huile j’ai besoin ^^’

    Répondre
  2. Arsinoe la Crapaude

    J’adore les huiles. Déjà, j’ai viré tous mes laits corporels, pour des huiles à la place. Mes élues : L’huile des Délices Sanoflore pour la belle saison, et celle aux 3 fleurs blanches de Lierac pour l’hiver.
    J’en ai gagné une au figuier de barbarie, trop épaisse pour le corps, au parfum puissant , que je vais bientôt utiliser en « creme » de nuit quand j’aurai fini mon pot.
    Pour la journée, pour purifier et matifier une peau mixte, avec effet astringent, tu me conseilles laquelle ?

    Excellent article, soi dit en passant (mais je peux pas lire les vidéos, là)

    Répondre
  3. chloé

    Je viens vers toi pour avoir ton avis: je voudrais me concocter un petit mélange d’huiles végétales (2 ou 3 max)avec peut-être aussi une huile essentielle, en guise de crème de jour/nuit. Sachant que j’ai une peau mixte (qui s’est quand même pas mal régulée grâce à la jojoba!), mais déshydratée…je cherche qqch de bien hydratant, mais pas graissant, voire qui régule le sébum et si en prime ça peut régénérer la peau..Alors je pensais rester sur la jojoba mais rajouter de l’huile d’argan, ou de dattier ou d’inca inchi (merci aroma-zone ^^); par contre en huile essentielle je ne sais pas trop..Qu’en penses-tu?

    Répondre
    1. Mona Auteur

      je pense que les huiles essentielles sont faites pour être utilisées de temps en temps ou en cure, mais pas tout le temps dans une crème de jour ou de nuit.
      Pour régénérer la peau, je te conseille l’huile d’abricot, ou d’amande douce, voire de lin ou de chanvre. Mais en petite quantité, et sur base générale de jojoba, macadamia, ou noisette. (2/3 pour la plus grande proportion, et 1/3 pour l’autre ) 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *