8 février 2012

Neostrata et ses AHA

J’ai décidé, il y a un petit moment de ça, de m’occuper de mes problèmes de peau. En général, on fait un tour chez le dermato, puis un deuxième, et puis sans arrêt, parce qu’une crème ne marche pas, l’autre est trop agressive, une autre décolore tout et fait des taches. En somme, j’en suis ressortie comme un gladiateur sort d’un tournoi, crevée et pleine de balafres (pas en vrai hein !), sans avoir gagné un seul match.

tumblr_lybikoRdDY1r7uftso1_500_large.jpg

On se pose.

Les boutons sont toujours là, plic ploc sur le nez, des microkystes sur le front, a-t-on connu plus joli faciès ?

Je me suis baladée sur le net, farouche et désespérée, à la recherche de milliers de recettes, pour finalement tomber sur ce que je voulais : les AHA.

HAAAAAAA !

 

Pareil que pour le bio, trois lettres qui m’inspirait une société secrète très active, ou des blagues du genre « AHA-TCHOUM ».

Mais rien de tout cela.

 

Viens que je t’explique…

« Cléopâtre était reconnue pour sa grande beauté, et plusieurs des soins qu’elle utilisait ont traversé les siècles. Ainsi, la reine égyptienne fut l’une des premières femmes à avoir découvert les bienfaits des AHA (de l’anglais alpha hydroxy acids) avec ses fameux bains au lait d’ânesse – l’acide lactique du lait est un AHA. »

 

J’ai acheté une crème d’une marque apparemment STAR outre-atlantique : la Neostrata dosée à 10% d’acides de fruits (glycolique et citrique).

Au début tu l’appliques avec parcimonie, parce que ça coûte 30 euros les 40ml QUAND MÊME, et surtout pour ne pas te brûler la peau.
Mais au fur et à mesure que la peau devient lisse, utiliser cette crème devient vraiment addictif.

neostrata-ultra-lissante-10-aha.jpg

Une semaine après le début du traitement, je suis déjà avec une peau bien plus lisse sur les joues, quasiment plus rien sur le front, il y a juste mon copain menton qui fait encore de la résistance.

Les premiers jours ta peau se purifie en somme, tout ce qui est cracra remonte à la surface, parce que la crème crée une micro exfoliation assez profonde; on peut se retrouver avec la peau qui pèle ou encore qui pique à l’application. Mais comme j’ai le derme aussi fort qu’un bouclier anti-missiles, je n’ai pas eu droit à ces désagréments.

 

On verra ce que ça donne sur le long terme !

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

4 réponses à “Neostrata et ses AHA

  1. Joanna Pegeon

    Bonjour ce post date d’assez longtemps mais étant en plein bataille contre une armée de microkystes qui débarquent sur mon front, je voulais te demander ton avis sur cette crème ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *