1 décembre 2013

Pourquoi j’hydrate ma peau

hydration.jpg

Hier, j’ai eu une grande conversation avec une fille que je connaissais à peine : elle m’a demandé pourquoi l’hydratation de la peau était une chose si importante à mes yeux.

J’avoue, j’ai un peu buggué sur le moment, j’ai toujours trouvé naturel d’apporter à la peau le petit manteau qui permet de la protéger du froid en hiver et du soleil en été, mais au final, comment expliquer ça à quelqu’un qui n’a pas un attrait particulier pour les soins cosmétiques ?

 

L’ayant mixte et déshydratée, je fais tous les jours la guerre avec ma peau pour la maintenir à un niveau convenable d’hydratation.

Et si je mène ce « combat », c’est parce qu’elle réagit à sa manière en cas de manque/quand elle est au naturel deux jours de suite sans soins : elle produit plus de sébum pour éviter d’avoir trop de déperdition d’eau.

Plus de sébum, veut dire de la luisance, certes, mais surtout un amalgame un peu cracra dans les pores qui est un chemin tout tracé vers les points noirs, les boutons et autres pustules.

 

Donc de mon point de vue, hydrater, c’est avant tout donner à ma peau ce surplus d’eau dans huile (ou d’huile dans l’eau) pour éviter qu’elle ne me fasse des misères.
En hiver comme en été, avec une texture adaptée, le problème se règle assez vite.

Mais au-delà de l’aspect purement dermato, l’hydratation est essentielle pour bien gérer son bagage génétique et faire en sorte qu’il tienne la route avec les années :

 

S’hydrater l’épiderme c’est :

  • s’assurer une peau qui vieillit moins vite
  • qui est moins sujette aux agressions extérieure
  • qui parait plus souple et vive, donc cela a un aspect esthétique non négligeable
  • éviter les irritations en apportant à la peau les actifs dont elle a besoin
  • naturel
  • permettre à sa peau de récupérer/cicatriser plus vite

 

Donc, plus vous vous dirigez vers des soins qui contiennent des actifs capables de véhiculer des agents hydratants ou de se gorger d’eau, plus vous aurez VISUELLEMENT une changement qui fera toute la différence(le genre de différence qui fait dire à vos collègues « dis donc Jeannine, tu a l’air très en forme ces derniers temps !! ») .

 

Les produits présentés sur le marché ont pour la plupart une phase grasse et une phase aqueuse combinées : la phase grasse, à un niveau plus ou moins élevé, permet la pénétration des agents hydratants (voir la vidéo de Julien Kaibeck à ce sujet).

Elle est nécessaire, même si vous avez la peau couverte de sébum comme une tartine trop beurrée, car elle permet de protéger la peau et donc d’éviter qu’elle ne se dessèche au cours de la journée.

De plus, l’effet « sébum-like » donnera l’impression au visage d’un film hydrolipidique complet, les glandes sébacées seront alors moins excitées et le type de peau tendra vers plus de normalité.

C’est en testant que l’on peut essentiellement se rendre compte si un fluide convient mieux qu’une crème, ou qu’un gel est plus agréable qu’un fluide.

 

Personnellement, je n’ai jamais trouvé aucun gel efficace, et je tourne aux soins avec des textures crémeuses en hiver, et plus légères en été, mais qui contiennent toujours des huiles de qualité (et si ce n’est pas le cas, j’ai toujours mon sérum midnight recovery concentrate de Kiehl’s sous le coude).

 

Finalement, c’est très simple, si j’hydrate ma peau, c’est pour éviter qu’elle ne tire comme quand elle est au naturel, et donc qu’elle ne s’abîme au quotidien.

Je peux comprendre que certaine personnes n’en ressentent pas le BESOIN, ou qu’elles n’aient pas envie de sentir DU GRAS sur le visage, ceci étant dit, certaines problèmes comme les imperfections cutanées peuvent considérablement se réduire avec une hydratation optimale et des huiles sébo-régulatrices en guise de sérum.

Mais pour sauter le pas, il faut comprendre le pourquoi, j’espère que c’est un peu plus clair pour vous en tout cas.
Et n’oubliez pas DE BOIRE, c’est le premier geste pour une peau bien hydratée !

 

Bon dimanche les Caribous !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

8 réponses à “Pourquoi j’hydrate ma peau

  1. Morgane

    J’ai l’impression de m’entendre parler avec mes amies non-pro de l’hydratation et du chouchoutage de peau! Sauf que mes amies se plaignent tout le temps d’avoir des boutons, la peau qui tire et qui fait mal, donc un jour, j’arriverai à les convaincre ! (J’en ai déjà convaincu une)

    Répondre
  2. Maugenated

    Moi je ne sais pas quel est mon type de peau, mais tout cet été j’ai arrêté la crème hydratante car peu importe la marque/la formulation, ma peau ne supportait plus d’être hydratée, et se régulait toute seule, était 100x plus belle au naturel. Là avec l’hiver, le froid, tout ça, je recommence à l’hydrater car j’en ressens le besoin, je pense que le plus important dans tout ça est de faire attention aux besoins de sa peau 🙂

    De ne pas vouloir en faire trop, mais ne pas la négliger non plus!

    Répondre
  3. did

    salut beauté ! la question qui a été posée est aussi surprenante, mais elle a aboutit à une super article, donc au final c cool.

    pour ma part, peau de garçon, plutôt grasse, point noirs etc…. depuis que j’en prends soin en la nettoyant avec un savon et en mettant une crème hydratante, visiblement, c’est plus clean !
    par contre, niveau confort, je sens pas de différence. C’est juste comme tu dis : c plus joli et clean.

    Répondre
  4. épilation laser

    Merci pour ces explications. Hydrater la peau c’est la nourrir. Maintenant, chaque peau est différente, il faut apprendre à l’écouter et lui donner ce qu’elle réclame.Si la peau parait bien comme elle est, c’est tant mieux, il n’y a pas à s’en soucier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *