13 février 2017

La silidrop

ABOUT
Silidrop @silidrop

Aujourd’hui, je suis dans l’aveu un peu honteux et misérable mais surtout rageur : cela fait déjà deux mois que j’essaie de gérer la silidrop.

J’ai voulu jouer avec l’escalope comme une gosse, la presser entre mes doigts, la retourner, j’ai suivi le mode d’emploi, parfois pas, je l’ai rincée, pas rincée, pliée, dépliée, bref, j’ai vraiment eu une volonté inouïe d’épuiser le sujet.

J’ai mangé tous les tutos possibles en français, néerlandais, anglais, parce que je voulais absolument que ça marche entre elle et moi, pourtant après tout ce temps, j’ai encore l’impression d’être une handicapée de la boobie sponge.

 

La silidrop

Censé remplacer le beauty blender, c’est un accessoire en silicone qui sert à appliquer son fond de teint de manière uniforme, sans perdre une goutte de produit tout en étant hygiénique et peu cher.

La prise en main a l’air assez simple, vue de loin, mais ne te fie pas à son caractère enfantin.

J’ai encore été sur le site au moment de filmer la vidéo pour m’assurer que je tapotais bien mon fond de teint comme une pro. Mais il faut croire que même avec les meilleures instructions du monde, la goumiche a du mal.

 

Les résultats en close-up

J’ai préféré prendre la route de la prudence et tester l’éponge avec mes trois fonds de teint les plus utilisés ces derniers mois.

Parce que les connais, que je sais comment ils se comportent avec une brosse ou le beauty blender, tout comme avec les doigts. J’avais donc pris le parti de les essayer avec la silidrop en me disant qu’au moins l’un d’entre eux allait donner un résultat passable.

A une certaine distance de mon visage, le fond de teint Fit Me Matte + Poreless de Maybelline a l’air d’être le plus adapté pour ce genre d’outil, alors que j’aurais plutôt parié sur le city radiance de Bourjois (texture onctueuse, rendu naturel, un peu du style BB crème).

Quant au Teint Touche Eclat d’YSL, il a eu un rendu horrible – qui te donne envie de détester sa formule ou de le jeter. Alors que ce n’est clairement pas de sa faute.

Je trouve que les photos ne retranscrivent pas assez la réalité que j’arrive à voir se dessiner dans mon miroir depuis ce matin. Mais très honnêtement, c’est ENCORE pire que ce que vous voyez ci-dessus :

  • le teint est irrégulier, paraît moche (même sur mes joues, on obtient la même texture que sur le front)
  • complètement patchy, je n’ai jamais vu autant de plaques mal étalées, pourtant je suis les instructions (et quand j’essaie d’étaler un max, ça déplace la matière)
  • impossible de tapoter le produit dans les pores, quand une éponge y serait parvenue sans soucis
  • elle est un peu compliquée à manier pour les zones plus fines/ les coins
  • on n’obtient pas de résultat similaire chaque jour : en deux mois je n’ai jamais vu un MIEUX, j’ai toujours lâché un cri de rage à chaque essai
  • on dirait que ce qui enveloppe l’objet a tendance à se détendre un peu : d’où plus de stries si je ne fais pas gaffe
  • cela prend beaucouuuuuup plus de temps pour se maquiller. Même avec une foundation brush je ne mets pas 15 minutes juste pour le teint – je n’ai pas de temps à perdre là-dedans le matin

 

Pour moi, la beauty blender a justement l’avantage de l’hydratation, du confort et de la maniabilité que n’offre clairement pas son « concurrent ». Je peux comprendre qu’on soit un peu sur ses sous et qu’on veuille faire des économies de fond de teint, mais tu te rendrais plus service en utilisant tes doigts qu’en investissant dans une silisponge. A moins d’avoir une peau d’une autre monde, ou d’aimer le minois plâtré de makeup.

En gros, je trouve que la silidrop mime une très belle balle anti-stress (mais je ne mettrais jamais 14 euros dans ce genre d’objet, peut-être dans une peluche quoi, à la limite), mais qu’elle ne me fera très certainement pas abandonner mon éponge en forme d’oeuf.

Un accessoire de makeup demandera toujours un peu de pratique et d’effort, mais ici, je n’ai jamais eu aucun espoir d’arriver à un semblant de fini naturel – si on me zieute à une distance d’un kilomètre, peut-être, oui. Je veux bien qu’on crée de nouveaux gadgets pour ne plus gaspiller, mais là j’ai perdu deux mois à me battre avec ce bidule.

Faut pas déconner non plus.

 

Des bisous les Caribous !
Silidrop, 14 euros, reçu par la marque

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

20 réponses à “La silidrop

      1. Lalu

        Toujours pas…J’ai trop peur de me foirer, j’avoue…
        Remarque, je devrais peut-être profiter que je travaille de nuit ce weekend pour la tester ( y’aura pas grand monde pour constater l’éventuel loupé, hahaha )

        Répondre
  1. Aya

    Haha la silifail :p
    Je l’ai aussi testé et sur l’anticerne ca a bien fonctionné. Enfin, quand je dis bien, je veux dire, on pouvait étaler la matière, le rendu paraissait correct. Pas aussi fondu qu’avec le beauty blender mais portable.
    Par contre, ça me prend plus de temps, c’est galère à plier pour aller dans les coins, bref, pas la joie et pourtant, le coté je me rince en deux secondes, il m’emballait vachement xD

    Me faudrait acheter un fond de teint pour voir 😀

    Répondre
  2. iJade

    HAHA j’ai adoré la vidéo.
    j’étais très sceptique sur le produit dès le début, je ne comprends pas comment qqch de froid, complètement lisse puisse étaler parfaitement un produit liquide à crémeux sur la peau. et ton test confirme …

    En revanche j’adore ta robe pull ^^

    Répondre
  3. marie.

    Merci de ta revue très intéressante … C’est fou comment cette éponge fait débat sur la toile.
    Pour le moment je reste sceptique…et je crois que je vais garder mes brosses et pinceaux. Ça me convient parfaitement. Ils inventent toujours plein de choses mais je préfère rester sur mes valeurs sûres pour le moment.

    Par contre pour me démaquiller j’utilise éponge Konjac !! Elle fait moins parler d’elle sur la blogosphère, et pourtant, pour moi elle mériterait grandement à être connue. Elle est 100 % naturelle, et à complètement révolutionner ma routine beauté. Elle est à la fois exfoliante et purifiante, grâce aux propriété de la plante konjac.

    J’en parle ici, si tu veux découvrir tout ce que tu dois savoir http://blog.la-pigiste.com/2017/02/14/konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan/

    Répondre
  4. biotifullpeople

    J’aime beaucoup l’image du décès sur le tas de rochers…:-))))) ça a dû faire mal !
    Bon, bah clairement, déjà que je n’étais pas ultra intéressée par le concept mais alors là, je passe mon tour ! Merci, Mona, pour ce sacrifice ! On voit que tu donnes de ta personne pour tes lectrices. Et ça, c’est beau…(larmes d’émotion). Thémis

    Répondre
  5. Léo

    Ce truc ne m’attirait pas du tout, ça sentait déjà l’étalage de matière à la truelle sur les chaînes américaines quand je l’ai vu pour la première fois. Je ne mets presque jamais de fond de teint, je reste coltinée à l’anti-cernes, donc l’idée d’économiser de la matière ne me séduisait pas trop (Un tube d’anti-cernes me dure 6 mois, ça colle parfaitement avec les dates de péremption et c’est pas ruineux).

    Répondre
    1. Mona Auteur

      pareil, on a l’air d’être sur la même longueur d’onde niveau anti-cernes (y en a qui se l’appliquent à la louche, ça doit faire lourd sur la peau XD )

      Répondre
    1. Mona Auteur

      on verra. Mais si tu ne veux pas te battre avec une bouteille et son contenu et avoir une peau au rendu naturel, alors le touche éclat. L’autre est plus du côté des fonds de teint parfaits 🙂 (mais magnifique !)

      Répondre
  6. blatte2201

    oh my god, tu es super drole!!! je decouvre ton blog et j’adore tes articles!! j’avais pas specialement envie de tester la silidrop, la c’est bon, je n’en acheterai jamais!! en tout cas j’ai adore le ton de ta video! bisous!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *