13 mai 2014

Le Natural Brow Shaper de Bobbi Brown, l’unsung hero

eye1.jpg

J’avais déjà abordé le sujet il y a quelques temps (naguère quoi), et depuis, mon avis était resté le même : mes sourcils ont toujours été mes pires ennemis, de vrais foulamerde.

Quand tu prends la peine de bien maquiller ton visage, de faire en sorte d’avoir les yeux charbonneux et le regard qui crie chagasse, les sourcils-pwals qui me poussent au milieu du front décident de vivre leur vie et déstructurent un chef d’oeuvre en un simple coup d’oeil.

 

Bien les épiler n’a jamais rien changé, j’ai vraiment deux cas plaqués sur mes arcades : indomptables, certains crient « rebique et rebiquette », d’autres poussent vers le bas (à l’asiatique, j’ai toujours dit que j’avais un fond japonais), et quand en fin de journée, je passe vite fait devant le miroir, je les vois se battre en duel sans dignité ni retenue.

 

Le Crayon à sourcils

eye5-copie-1.jpg

Jusqu’à présent, j’utilisais un crayon bien sympathique de chez Hema, qui coûte trois pommes (ou quatre, je ne sais plus, il date de l’ère fossile), et avait l’avantage d’être un tout en un. Il avait un goupillon dans le derrière pour tenter de maîtriser cette galère, et je comblais ensuite les trous en simulant de faux poils avec la pointe du crayon. Puis, repassage de goupillon, et c’était tout.

Le problème avec cet outil, c’est qu’il remplit l’espace, il dessine quelque chose de très précis, et même en fondant le trait un maximum (il a une texture légèrement crémeuse, donc si vous êtes fan, go for it), j’avais toujours le sentiment d’être pwalue au dessus des yeux, mais également d’avoir deux traits innommables qui ne répondaient pas du tout à mon style.

D’ailleurs tape un peu eyebrow routine dans youtube, TOUTES les ricaines sont branchées sourcil-pwal ratiboisé comme la foret amazonienne en fin de vie, la nature partie au galop, plus qu’un désert de fins troncs à dessiner à l’arrache pour faire croire qu’il n’y a pas eu la guerre.

Trop loin de mes envies de naturel.

 

Grand moment, j’ai été influencée par une blondasse et une brunasse

Ca m’arrive très rarement, mais oui, j’avoue, je confesse, j’ai été influencée par Charlène et la pétillante Lexie Blush. La première en a parlé ni vu ni connu dans un article, puis la brune en a rajouté avec une vidéo, et il ne me restait plus en tête qu’une litanie : « va chez Bobbi, va chez Bobbi, zigouigoui, va chez Bobbi, va chez Bobbi, zigouagoua ».
Échec et mat.

 

Le Natural Brow Shaper de Bobbi Brown

eye2.jpg

En magasin, je tombe sur une charmante vendeuse, et lui explique mon problème. Que j’en ai rien à carrer de remplir mes sourcils à même la peau, que je veux du corps pour mes pwals, qu’ils soient plus denses pour justement cacher le fait que j’en ai peu.

Elle comprend, va farfouiller dans la commode, veut me faire essayer le gel en CLEAR, mais je l’arrête tout de suite, en lui disant que je préfère de la couleur pour apporter du volume à mes petits frisés.

 

Il s’est passé la même chose que lorsqu’on m’avait appliqué le fond de teint parfait pour ma carnation : elle s’est armée de la sourcil-brosse, a fait tcheuk-tcheuk par-ci, tcheuk-tcheuk par-là, et j’ai eu envie de pleurer.

 

Si tu es dans le même cas que moi tu comprendras très vite l’émotion, je découvrais enfin de vrais sourcils, ceux que j’avais toujours traqués sans réussir à mettre la main dessus (imagine un peu le sourcil dodu qui erre dans les rues sans but). Et là, dans un magasin, caché au fond d’un tiroir, il y avait enfin la délivrance, un petit tube magique qui me donnait envie de danser et d’écraser les fards avec mes talons pour bien montrer ma joie.

 

Le packaging, la couleur, mon a priori 

Honnêtement, quand je faisais mes recherches de psychopatate, j’avais mis les gels de côté : dans mon esprit, ils faisaient un effet paquet absolument immonde, le genre de rendu qui donne l’impression que quelqu’un a mangé et bavé dessus. Et pour moi, de près comme de loin, on ne doit absolument rien voir.

eye3.jpg
Le manche est court, parfait pour mes mains, et la brosse assez épaisse et fournie.

La vendeuse m’avait expliqué qu’au début il valait mieux que j’utilise un goupillon de rechange (qu’elle m’avait donné), parce qu’autrement la brosse allait délivrer trop de produit pendant les premières utilisations, du au fait que le tube est rempli à ras-bord.

Gentil conseil…que je n’ai pas suivi.
Je préfère sortir la brosse et essuyer le surplus de matière sur le rebord (pour ne pas en perdre une miette), puisqu’au final je n’utilise jamais qu’un seul côté pour me maquiller.

J’ai pris la couleur Mahogany, ayant les sourcils déjà noirs, le Rich Brown allait être trop chaud, je me voyais plutôt partir sur une tonalité froide, ce qui me va le mieux. Au final cette teinte est un brun gris, assez indéfinissable, mais qui se marie très bien avec mes deux boudins noirs.

 

Maniabilité et résultat 

Je l’ai depuis une semaine, et pas une fois je me suis loupée. Pourtant il y a toutes les conditions réunies pour faire un gros carnage: produit en surplus, brosse épaisse, petit manche, teinte foncée.

Mais non. Je passe le brow shaper tranquillement, et en moins de 30 secondes, tout est plié, puisqu’une fois sec, le produit ne bouge plus d’un iota jusqu’au soir.

D’ailleurs la tenue est vraiment bonne, même en passant le doigt dessus en journée (vieux tic).

eye4.jpgHaut : premier essai // Bas : Today 

 

Alors, oui, je n’en mets pas une tonne, et mon sourcil gauche a besoin d’un petit rafraîchissement, mais on voit le changement sans que je passe pour une rigolote qui s’est collé de monstrueux faux poils.
Classe et subtil, en somme, je suis absolument charmée.

 

Même si je sais que la plupart des gens sont absolument conquis par le gimme brow de benefit, à mon avis le brow shaper est le unsung hero de l’histoire vu qu’il mérite totalement sa place dans la catégorie gel à sourcil au rendu « naturel », pratique et moins cher que son confrère.
(De plus, n’importe quelle femme totalement gauche arrivera à le manipuler sans soucis)

Si vous n’avez pas encore trouvé VOS sourcils, parce que vous ne cherchez qu’un rembourrage de la zone sans le côté « j’ai imprimé mes pwals sur le front », il se pourrait qu’il vous plaise. Et vu son côté modulable, on peut aisément pousser le vice jusqu’à mimer un effet chewbacca sans que cela fasse trash.

Love Love Luv.

 

Des bisous les caribous ! 
Brow Shaper de Bobbi Brown, 21.50 euros

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

8 réponses à “Le Natural Brow Shaper de Bobbi Brown, l’unsung hero

  1. Leo

    Effectivement, le rendu est très naturel, j’aime beaucoup. Personnellement, je n’ai pas trop de souci du côtés des sourcils, ni trop épais ni trop fins, et ils poussent bien tous dans la bonne direction (comment ça je me vante ? Oui madame, je suis fière de mes sourcils, si si on peut). Je pensais néanmoins investir dans un de ces trucs, pour les jours où je veux du smoky bien impressionnant et qu’il faut que les sourcils soient un peu plus présents pour contrebalancer… Sinon sur tes paupières, c’est super joli, kesako ?

    Répondre
  2. lexie blush

    Waouuuuu les sourcils de bonasse!!!!!
    CANON!!!
    Par contre je me tate bien a l’acheter en plus fonce tu vois, peut etre pas le tien qui serai un peu trop froid mais un marron plus chaud et fonce que Rich Brown….
    Affaire a suivre…

    Bisous

    Répondre
  3. Elisabeth

    Ahahhahahah j’ai tellement ri en lisant ton article ! (*fanatisme absolu*) Mais je me sens ma foi très concernée par ton soucis !!! J’ai moi aussi des sourcils qui se font la gueule ! Mais tu m’as convaincue de l’acheter ce petit bijou plutôt que son confrère Benefit !!

    Répondre
  4. Christelle

    Ha, ben moi justement j’utilise le crayon de chez Hema, j’en suis bien contente, le prix est top, mais comme tu dis, ça ne fait pas super naturel… Le souci est que si je ne mets rien, ils ont une forme acceptable, mais ils sont juste quasi invisibles. Ils sont plutot clairs et j’ai des trous dedans, du coup, chaque matin je suis obligée de passer par la case crayon, sinon j’ai l’air malade… J’aimerais bien quelque chose de plus léger, ton article me fait réfléchir (mais pas ce produit là, mon budget est plutot serré). J’avais pensé à la coloration des sourcils, pour mon cas, mais je n’ai jamais franchi le cap.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *