3 juillet 2012

Le tire-comédon, une fois oui, une fois non

Vu que je suis déjà partie en vacances avant tout le monde, j’ai eu le grand privilège d’accueillir Madame Pustule et toute sa clique sur mon menton.

En gros, c’est bienvenue à Gala Swinga sur mon visage, et comme à chaque fois que je reviens d’une destination soleil, je trouve ça génial (j’offre l’apéro à tous mes boutons, tu parles de retrouvailles chaleureuses).

second-1064.JPG

J’avais acheté au Sephora de Cagliari un bidule qui me faisait de l’oeil depuis un petit mois: introducing le tire-pustule, ou comment se faire du mal pour paraître bien en société.

 

Tout d’abord

Il faut savoir que l’objet ne tire rien du tout, au sens propre du terme. Il s’agit d’un instrument, qui possède deux embouts, ces derniers pouvant varier mais étant le plus souvent sous forme de mini spatules.

C’est grâce à elles que, par pression, tu extrais toutes les cochoncetés de ta zone T.

bibi.jpg second-1066.JPG

Quand tu lis ça, t’es plutôt heureuse, tu te dis que le norbert qui s’est installé près de la grotte de la Narine ne va pas faire long feu, et que maintenant que t’as le blemish extractor, tu te sens comme un guerrier du derme.

Tututu.

Y a tout un protocole à faire avant, faut pas être trop fougueuse.

Au début j’ai tenté « j’y vais à sec, advienne que pourra », je me prenais pour une foldingue du comédon.

Résultat : j’ai fini avec des marques qui quadrillaient mon front et surtout aucun point noir ni point blanc de délogé (j’en ai plus vraiment en stock, des white, mais on va faire comme si).

 

Puis j’ai suivi une autre méthode.

LE PROTOCOLE DE MAMZELLE RAISONNABLE :

  • on assouplit sa peau en appliquant une serviette chaude
  • on la nettoie comme d’habitude
  • on se fait un BAIN VAPEUR de derrière les fagots pour bieeeeen ouvrir les pores
  • une fois que c’est bon, on prend le TC et on applique un des embouts sur un point noir, de manière à l’entourer avec la boucle et qu’il se trouve au centre
  • on presse à peine et ça sort tout seul (j’espère que tu mange du camembert coulant en lisant ça, ça va égayer ta soirée)
  • on peut se faire plaisir avec un masque de coton à l’eau thermale juste après, histoire d’apaiser la peau

 

J’en pense quoi ?

C’est certain que l’utiliser comme il faut, c’est-à-dire en préparant le terrain, ça aide à ne pas trop marquer sa peau.


Les plus
: ça permet de dégommer les points noirs pas facile d’accès (tu sais, le comique qui se cache toujours derrière ta narine)

Les moins : mal manipulé, c’est un vrai carnage. Je le conseille qu’aux personnes qui savent ce qu’elles font, ou alors à celles qui ont la patience comme moi de mettre leur visage pendant plusieurs minutes au dessus d’une casserole d’eau chaude.

 

Et si vous avez des commentaires, des infos, des avis, des coups de gueule, un gros bisou à me faire, c’est dans les commentaires.

 

Voilou les roses !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

6 réponses à “Le tire-comédon, une fois oui, une fois non

  1. My Beauty Québec

    Merci pour cet avis, j’étais fort curieuse… je file m’en acheter un, ce sera parfait dans ma routine hydratation cocooning soins. Je vais adorer je pense! (je suis sadique du pointo noir, j’éclate même ceux de Chéri…)

    Répondre
  2. Aline

    Moi qui ait eu beaucoup d’acné pendant… très longtemps, je n’avais jamais entendu parler d’un tel instrument ! C’est fou.
    Et j’espère que mes vacances au soleil ne vont pas faire revenir les boutons…

    Répondre
  3. Kimie (de Mots et Emaux)

    J’adore coincer mes points noirs (ma peau moins), et j’en ai un particulièrement vicieux en plein milieu de l’oreille, à l’intérieur, vraiment pénible à enlever… Bref, un tel engin de torture me serait peut-être utile, à voir…

    Répondre
  4. Steph

    cet objet m’a toujours intriguée, je me demandais comment ça pouvais fonctionner! Et bien grâce à toi maintenant je le sais! et je sais aussi que je ne l’achèterai pas parce que rester plusieurs minutes la tête au dessus d’une casserole c’est pas pour moi!!! Mes petits doigts feront bien l’affaire.

    Répondre
  5. Laetitia

    Je l’ai aussi depuis un moment et même sans « préparer le terrain » j’arrive à me débarrasser de pas mal de points noirs mais c’est clair que le mieux c’est après un bon bain de vapeur. Y’a pas à dire c’est pratique 😉

    Répondre
  6. Fanny

    Hé hé t’es trop drôle !
    Le « comique » derrière la narine m’a littéralement fait éclater de rire toute seule devant mon ordi 😉
    C’est marrant on m’a offert cet outil prodigieux à Noël et je suis passée par les mêmes phases que toi.
    En tout cas ton blog est très agréable à lire et ta façon de « parler » me plait. Alors je reviendrai !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *