2 février 2015

Miracle Cushion de Lancôme, le petit coussin pour le teint

lancome7Quand j’ai lu le mail qui me proposait le test, je me suis sentie flattée, puis un peu prise au dépourvu : Lancôme est une marque que j’adore pour ses mascaras (l’hypnôse drama me charme tant), mais retomber dans une ère de fond de teint liquide me laissait toute pantoise.

Jusqu’à présent mon teint se résumait toujours à la même chose, en grande amoureuse que je suis du foundation stick de Bobbi Brown, dès qu’arrive l’hiver, il a toutes mes faveurs. Un petit trait sur le nez, le haut des pommettes, le menton et au centre du front. La matière étirée au doigt ou au pinceau et le tour est joué.

J’ai la routine makeup très basique, je ne cherche pas à en faire TROP.

PS : ce foutu tube est discontinué, si vous en trouvez encore, foncez, je ne sais pas DU TOUT ce que vaut sa nouvelle version, le skin foundation stick.

 

Mais je suis curieuse, tu sais bien, il m’en faut peu pour craquer (rapport au packaging déjà).

Lancôme a donc lancé un Miracle Cushion en parlant d’innovation, on dira plutôt qu’elle s’inspire de l’Asie pour nous en faire profiter, les européennes n’étant pas forcément des addictes du shopping en ligne mondial.

Le concept du cushion réunit la qualité d’un fond de teint liquide mais sous forme compacte, qu’on peut donc emporter partout avec soi, si l’on veut faire des retouches pendant la journée ni vu ni connu.

 

HONNÊTEMENT, et j’y reviendrai plus bas, une fois que la base de mon teint est faite, je ne réapplique pas un grain de maquillage pendant la journée.

Pour la simple et bonne raison que j’ai la peau mixte, que mon sébum et la première couche que je lui mets par-dessus sont déjà bien suffisants, et qu’une fois que la toile est peinte, je me lance dans la vie en criant « advienne que pourra ».

Ce qui m’intéressait donc plus c’était le côté « on t’as mis une bouteille entière de foundation liquide dans un compact, qu’est-ce que tu penses de ça ? ».

 

Le boîtier

lancome10

Classe internationale sur ta commode, même si mes empreintes se font peu discrètes sur le couvercle, on a droit à du design à trois étages : un miroir bien assez grand, une éponge qui repose sur un second clapet (qui cache le fameux coussin).

Le blanc c’est beau, quand ça le reste, ici le boîtier virevolte avec l’orange assez vite surtout si on n’a pas le réflexe (humain) de nettoyer son éponge après chaque usage.

Du coup j’ai trouvé le principe de la houppette – un peu – contraignant, même si, par la porte ou par la fenêtre, le fini avec leur soucoupe blanche (pleine de taches) est TRES beau.

lancome14

 

Est-ce que le coussin apporte un plus ?

J’ai déjà testé des fonds de teint liquide de manière plus ou moins heureuse et je trouve que la délivrance plus aérée de la matière donne un tout autre fini que la scroutch qu’on étale péniblement sur le visage avant qu’elle ne sèche.

DONC OUI, ça me donne envie de tester d’autres cushions rien que pour ça, parce que le dosage est hyper simple (et pourtant je suis une trute de première), qu’on tapote l’éponge sur le cushion puis on étale la matière ou on tamponne, c’est égal.

La facilité est à l’honneur.

lancome11

J’avais reçu la teinte porcelaine (1) et le beige rosé (2), j’ai directement exclu le deuxième sachant pertinemment qu’entre le rose et moi, c’est surtout une histoire de fleur, pas de couleur.

Aussi, je trouve que la différence entre les deux premières références de cette gamme est de 1,5 ton au moins.

Même si la couleur porcelaine me convient plutôt bien (tonalité nickel, un peu trop neutre POUR MON GOÛT mais rattrapable avec un blush), ils auraient mieux fait de proposer un peu plus de choix pour les peaux claires comme les plus foncées.

On n’a pas toujours ce qu’on veut Mireille, I KNOW.

lancomemiraclecushion
lancome6

1 – peau nue, 2 – une couche de miracle cushion, 3 – zoom, 4 – fofolle

Pour celles qui aiment la couvrance légère, disons qu’on est plutôt dans un espace modulable. Rien que sur les rougeurs, on peut très bien aller assez haut dans la couvrance sans que cela fasse caky.

Vu la présence de silicones assez importante, la peau devient instantanément floutée comme celle d’une poupée. En zoomant, la matière est quasiment indétectable (et dieu sait que si on voit des pigments jouer au catch sur mon menton, ça me hérisse le pwal).

 

De manière générale

Les bons points

  • un effet soft focus instantané, pas besoin de faire d’effet flou sur les photos, j’ai une peau presque parfaite en vrai
  • la possibilité de changer l’intérieur du boîtier et donc de ne pas le racheter en entier chaque fois (45 euros avec produit, 35 euros la recharge)
  • je n’ai pas noté de brillance excessive : peut convenir aisément à tous les types de peau, un peu poudrer la zone T si vous l’avez assez grasse
  • le produit sent très bon
  • la tenue est IMPECCABLE

 

Les mauvais points

  • la teinte n’est pas parfaite et manque vraiment de jaune pour donner du boost à mon teint
  • forcément il y a du silicone, mais j’ai testé le produit en connaissance de cause, en me disant « pourquoi pas retenter ». Tout ce que je dirais c’est qu’en utilisation tous les jours ça passe (c’est un point positif ça) ===> l’important reste de BIEN SE DEMAQUILLER !
  • la couvrance reste quand même du côté « moyen », donc je n’arrive pas à obtenir de look léger, vu l’effet peau de poupée, je le trouve donc plus adapté aux jours où je veux être sur mon 31 épidermique/sortir/me sentir plus sûre de moi
  • il y a du parfum, donc pas idéal pour les peaux très sensibles
  • le prix, même s’il reste dans la moyenne des produits de parfumerie
  • l’histoire de replonger son éponge dedans chaque jour, entre chaque application, etc. Même nettoyée, ça reste problématique, le milieu est aqueux et n’est pas forcément la meilleure des solution pour les peaux vraiment acnéiques qui ont besoin d’un makeup le plus clean possible (au niveau « microbes) ===> si l’idée même vous dégoûte et que vous êtes psychopatate de l’hygiène, une éponge type celle de real techniques ou beauty blender sont parfaites pour ça

 

lacome3_Fotor

Je suis contente d’avoir testé cette nouveauté (qui n’en est pas vraiment une pour les addictes de l’asiatic world), et j’attends AVEC IMPATIENCE que d’autres marques s’y mettent par ici – oui c’est moi la frileuse de la commande loin à l’étranger.

Je regrette juste VRAIMENT une chose : qu’on ne retrouve pas un vrai plus niveau soin même si la texture reste très confortable. Un petit schmut pour éclairer, assainir, whatever !

On a quand même droit à un SPF farfelu de 23 (PA++), donc pas de quoi se préoccuper des UVA pendant l’hiver, la garantie d’une protection est tenue.

 

Si vous aimez le fini naturel (dans le sens bouge avec tes mimiques), satiné (sans être glowy), et que vous cherchez un fond de teint pour parader comme une souris dans son champ, il pourra vous plaire – attention à l’accoutumance.

J’ai essayé de revenir à mon stick Bobbi Brown mais le fini parfait a un côté très addictif, surtout quand la peau va bien et que tout roule.

Bizarrement, les jours où je portais ce fond de teint on me trouvait très souriante.

C’est comme la bonne humeur qui passe par un string fluo, un petit sproutch de crème teintée peut tout changer.

Des bisous les Caribous !
Offert par Lancôme, 45 euros en parfumerie, disponible en 6 teintes.

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

6 réponses à “Miracle Cushion de Lancôme, le petit coussin pour le teint

  1. Morgane

    A tester cette petite chose, c’est vrai que le côté hygienne m’inquiète un peu mais plus pour l’éponge que pour le fond de teint en soi. Car ce n’est pas un milieu « aqueux » justement, les fonds de teints actuels sont tous des émulsions inverses à savoir eau dans huile, c’est donc un milieu huileux pas de risques de contaminations donc. Mais l’éponge je pense peut vite devenir cracra.. A nettoyer très régulièrement ou à assainir avec des sprays anti bactériens type ceux de chez Mufe .. Mais why not!
    Merci pour ton article 🙂

    Répondre
    1. rosecocoon Auteur

      Au vu de la compo, c’est surtout une formulation huile dans eau, sinon on ne pourrait pas avoir ce fini léger.. il me semble.
      JE ME FOURVOIE peut-être totalement hein 😀

      En tout cas, l’éponge se nettoie très bien, mais c’est vrai que c’est plus fastidieux que de laver mes pinceaux. :p

      Répondre
  2. Lynxia

    Super revue! Je suis très intriguée par les cushion creams et comme toi, je suis moyennement rassurée de commander des cosmétiques en Corée. Du coup, celle de Lancôme me fait de l’oeil. Le point qui m’angoissait particulièrement (outre le côté hygiénique de la houppette) c’était l’aspect brillant qui pouvait être excessif en fin de journée. Ca me rassure que tu dises que ce n’est pas le cas!

    Répondre
    1. rosecocoon Auteur

      Merci Lynxia.
      Juste un truc, ça reste un fond de teint au rendu plus glowy que mat, donc en fin de journée, tu auras de toute façon un fini lumineux. Faut voir ce que tu recherches, mais SUR MOI, effectivement, ça ne change rien au niveau de la brillance.

      Répondre
    1. Mona Auteur

      Je l’ai presque utilisé jusqu’au bout, il n’a pas un très bon rapport quantité prix, mais à part ça, il faisait une super belle peau 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *