2 mai 2014

La NMUMUT (no make-up make-up theory)

nmumut.jpg

« Sois belle au naturel… mais avec une touche de gloss. De mascara. Puis rajoute quand même du blush, et du correcteur par-là. Voilà. Fais tes sourcils quand même, on dirait la jungle. Mouais. Je crois que tu ferais mieux de rajouter de la poudre. Et du liner. T’as oublié le bronzer, et puis l’highlighter. Ouais, un peu pluuus. Et par là. Paaaaaarfait. ».

Un maquillage « léger » en somme, pour gommer les imperfections, avoir l’air d’une jeune fille qui a eu ses dix heures de sommeil, alors qu’en réalité, c’est un illuminateur bien placé qui nous sauve la mise.

 

Pourquoi tu te déguises ?

Honnêtement, si tu as l’impression chaque matin, en te maquillant, que tu mets un masque social, c’est que ta relation avec le make-up est en mode « compliqué ». La femme n’est pas censée se prostituer pour des pinceaux, ni avoir le sentiment de devoir s’apprêter pour les autres.

Je me suis toujours maquillée, machinalement, sans me demander pourquoi j’avais envie de le faire : quand j’avais 16 ans j’étais tellement fan du trait de khôl dans la muqueuse que je ressemblais à une ado blafarde au regard mort. Mais je trouvais ça cool, hype, tendance, je créais ma propre mode dans la salle de bains et j’étais (limite) fière de moi (depuis j’ai déchiré les clichés de cette époque-là, faut pas pousser bobonne).

Maintenant, je m’amuse devant mon miroir parce que je peux profiter d’une peau potable et que je suis une fan d’expérimentation (le coeur de boeuf en classe de bio et mes deux doigts dans l’artère aorte, c’était mon oeuvre ultime de test bien mené).

 

Du pouvoir du cocooning

Je situe le maquillage, en ce qui me concerne, au même niveau de cocooning que la tasse de thé, ça me réconforte, me donne du pouvoir (à l’achat, pour l’adrénaline, et à l’usage, parce que je possède quelque chose de nouveau), me donne envie d’essayer des couleurs, des textures (grande fana des blush crèmes, fond de teint crème, correcteur crème, creamy me).

Mais ce qui m’électrise, c’est bidouiller des techniques afin de m’embellir sans avoir l’air d’une tarte.

 

Le déni de ta gueule

C’est pour ça que je suis ennuyée quand je lis qu’une jeune femme a « mis son masque » avant de sortir de chez elle, parce que sans, elle se sent nue et pas elle-même.

Prends un chien (la balade en jogging et cernes gambadantes devant les voisins change les perspectives), va faire du sport (t’évites d’être à ton avantage, c’est ton corps que tu muscles pas ton lipstick), que sais-je.

Je préfère savoir qu’on me reconnaît sans maquillage qu’avec, sinon à quoi ça sert d’avoir essayé de gonfler sa personnalité si tout le monde t’ignore quand tu ne portes pas de faux-cils ?

 

La NMUMUT (no makeup makeup theory)

Se montrer avec une peau qui mime la sainte n’y touche alors qu’au moins trois produits on été utilisés est tendance, moi-même je prône ce genre de maquillage qui mime sans miner votre vraie nature .

Mais ne me parlez pas de Make-up naturel, vous ne tromperez personne, il n’y a rien de moins nude que tout ce qui compose votre beauty bag, et même si je suis une grande adepte du NMUMU, je préfère de loin mes dimanches et les soirées que je passe à chouchouter ma peau pour la rendre encore plus belle que de me tartiner de fond de teint juste pour faire bien et couvrir ce que je n’ai pas eu le temps de TRAITER.

 

Donc, oui au NMUMU raisonnable, mais tant qu’il fait partie d’une logique de façade, et qu’on s’autorise de temps en temps à accepter qu’une peau sans rien fait aussi la parade.

L’idée c’est de s’amuser, d’oser, et de se sentir femme avec de belles lèvres pulpeuses et fuschia (oui, je suis revancharde moi), pas de miteusement essayer de faire mieux que la Ève d’Adam, et faire croire au monde qu’on ne porte rien alors qu’on eu le temps de repeindre sa commode en essayant de se refaire « une beauté ».

 

Enfin, tu me diras, les hommes ne voient pas fort loin et même un blush pourrait leur faire l’effet d’un flush à cause de la chaleur du bar où tu traînes.

Mais ce que j’aime dans le maquillage, ce sont ses folies, pas la notion d’un masque, même si je concède qu’il y a une différence entre être belle et se faire belle, il n’y a pas de raison intense qui t’autorise à te penser laide au saut du lit.

Donc abats ce mur, Guldur, et imagine cette situation « si tout le monde s’en foutait, tu prendrais autant de temps à te faire un NMUMU ou tu sortirais les poils à l’air ? ».

 

Des bisous les Caribous !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

18 réponses à “La NMUMUT (no make-up make-up theory)

  1. Choco

    Oh oui, merci pour ce sujet, je me sentais bien seule à penser ça 🙂

    Un peu dans le même lignée que ce dont tu parles dans cet article, il y a une chose qui revient souvent dans les interviews beauté de stars/mannequins qui me chiffone pas mal, je cite un exemple (grossièrement) « lorsque je ne travaille pas, je ne me maquille pas beaucoup, je préfère rester naturelle, j’applique juste du mascara, du blush et un rouge à lèvre coloré ». ???!!! ça, je ne comprends pas voyez-vous, comment peut-on prétendre ne pas être maquillée/prôner le naturel avec tout ça sur la figure, c’es trop d’artifices ! (je n’entends pas par là que l’artificiel est moche, non, juste, c’est nul quand ce n’est pas assumé).

    PS : c’est le 1er commentaire que je poste ici, mais la première fois que je viens sur ton blog. un énorme merci pour tes articles, à la fois drôles et inspirants, j’aime beaucoup !

    Répondre
  2. Fluffy

    On dit « ce sont les folies » et « c’est les » 🙂 Sinon, oh tu dois me connaitre à force, rien ne vaut une peau au naturel, sortir de chez moi sans make up et que tout le monde me dise « hey, tu vas pas bien ? » je suis pas fan !

    Répondre
  3. Julia

    Oh c’est génial que tu écrives un article à ce sujet! Si tu savais combien de fois je me suis posée la question le matin devant mon miroir « Mais en fait, pourquoi est-ce qu’on se maquille? C’est quoi le souci avec notre gueule? »
    Je pense juste qu’on veut paraître absolument sous notre meilleur jour à chaque fois. Parce que les hommes aiment les femmes qui prennent soin d’elles, même si ils ne remarquent pas spécialement qu’on à une french ou qu’on porte du blush, etc.
    Ca m’emmerde des fois. J’aimerai avoir une tête aussi géniale que quand j’ai un peu de makeup dès le réveil, mais on est pas bronzées toute l’année (surtout en Belgique, note…), du coup l’effet naturel ca passe deux mois par an, après y’a juste pas moyen de sortir sans anti-cerne.

    Et du coup, tu parles aussi de « traiter » la peau, et tu as raison. Finalement, notre mode de vie se lit sur nos visages, et si nous changions notre mode de vie actuel qu’on masque à coup de pinceaux contre un mode de vie plus sain? Contre des vraies heures de sommeil, contre de la détente et de la sereinité, contre une alimentation saine et variée, contre du sport qui stimule notre circulation, bref contre tout ces trucs qui finalement nous rendrais le teint de nos dix ans innocents?
    Mais la vie nous use en fait. On est pas à Hawaï en train de ceuillir des noix de cocos en sirotant un jus de fruis frais à l’eau des volcans, on mène une vie stressante. C’est comme ça. Alors on essaye de faire comme si notre vie n’était pas usante, comme si le temps ne passait pas, histoire de dire « Ca va, je gère, je cours partout mais t’as vu ma gueule, tout va bien! »

    On se ment un peu à nous-même dans le fond…

    Répondre
  4. Fluffy

    En réponse à Julia : je suis végée, je cours 10km un soir sur deux et je suis loiiiin. de voir les résultats sur ma peau XD

    Tu peux avoir une bonne hygiène de vie et beaucoup trop kiffer mater des séries ou avoir des enfants et donc faire double journée. Je comprend que la maquillage puisse faire beaucoup pour quelqu’un mais j’irais pas juger sur la qualité de vie de quelqu’un juste sur le fait qu’il mette de l’anti-cerne par exemple parce que ça peut venir de pleins de raisons différentes :/

    Répondre
  5. Audrey B / Life Of Materials

    Si certaines mettent 46 produits derrière le make up naturel, c’est un problème de définition. Ou peut être bien que chacune à sa définition. Mais pour ma part, le make up naturel c’est ma grande passion. Un fond de teint imperceptible, un blush discret pour donner bonne mine et un mascara anti-cils en carton. Même avec une peau parfaite je prendrai plaisir à me maquiller, ce n’est pas parce-que je ne m’aime pas au naturel, juste que je m’aime mieux maquillée parce-que plus réveillée, plus fraîche et que, cerise sur le gâteau, c’est un vrai plaisir 🙂

    Répondre
  6. ibtissem

    Salut,

    Je rejoins fuffy, on peu avoir une bonne hygiène de vie mais avoir des soucis de peu ou vouloir se sentir mieux avoir plus confiance en sois avec un correcteur une poudre et un mascara. Au final, chacune sa definition du « no makeup ». Au cours d’une vie on change, si certaines ne se maquillent pas le week end pour accorder du repos a leur peau et lui procurer des soins, d’autres prennent plaisir a se chouchouter en se maquillant plus le week end car elles ont plus le temps. Ce n’est pas forcement un deni ou autres pour moi c’est une question d’envie aussi, ce qui m’agace par contre ce sont les filles qui s’excuse d’avoir une sale gueule sous prétexte de ne pas être maquiller ou fatiguée tout simplement, comme certaines youtubeuses. Comme si être au naturel était un délit. Ce sont elles qui décider que pour aller au sport il y a un makeup, pour accoucher aussi, j’ai vu des ytbeuses préparer des trousses complètes de makeup pour aller enfanter. Des filles maquillees a la plage, bref il existe un maquillage pour tout maintenant qui limite nous force a ne jamais être naturelle.

    Répondre
  7. Harmony

    C’est excellent de lire des articles comme celui-ci, parce que tellement vrai!
    J’aime particulièrement quand tu dis que ça ne sert à rien de vouloir faire « naturel » avec des couches de makeup alors qu’on ne traite pas à la base! Je pense que nombreuses sont celles qui n’ont pas encore compris ça! (mais ça viendra, ça viendra…^^)
    Des bisous! 🙂

    Répondre
  8. Julia

    En réponse à Fluffy: haha, t’inquiètes, je suis dans le même cas que toi! 😀
    Je ne juge pas quelqu’un parce qu’il met de l’anti-cerne non plus hein, faut pas pousser, moi-même je me maquille évidemment ! Je dis juste que on essaye de paraître sous notre meilleur jour, même quand c’est pas le cas, qu’on manque de sommeil etc, et que parfois, on corrige nos problèmes à coup de maquillage sans même penser à corriger ce qui cause notre aspect « fatigué, usé », si tu vois ce que je veux dire. On le fait un peu machinalement, parfois comme si c’était une obligation.
    Mais notez hein, j’adore me maquiller. J’assume pleinement que le mascara me fait des yeux plus grands et que le blush me donne un rose aux joues que je ne pourrait avoir naturellement qu’en ayant courru pendant un bon moment. Mais je trouve ça pas mal de se poser la question de pourquoi on le fait, de savoir si en fait ca nous plaît de le faire ou bien si c’est plutôt parce que c’est plus acceptable de pas sortir avec une tête du réveil, etc. Le maquillage est devenu quelque chose de tout à fait banal, c’est même presque fou quand on entend une copine nous dire « moi je me maquille jamais », mais c’est bien de comprendre pourquoi ce geste du matin est important à nos yeux (sur nos yeux 😉 )

    Répondre
  9. Laura

    Pourquoi tu continues d’écrire, de faire des articles puisque tu n’as casiment personnes qui te suis, hormis les « anonymes » ?
    Ca doit pas être très cool d’écrire ces longs articles bien détaillés et réfléchis, pour au final presque personne, il n’y a pas des jours ou tu te sens découragée ?

    Répondre
  10. L'instant futile

    Chère Laura,

    Un jour peut-être tu feras quelque chose qui t’intéresse, et tu ne ressentiras pas le besoin d’être célèbre pour continuer. Alors tu comprendras. Être « quelqu’un » ne dépend pas du nombre de personnes qui valident tes choix, qui lisent tes articles ou qui retweetent les photos de ton chat. Ton commentaire m’attriste au plus haut point, je le trouve représentatif de la « génération » MTV. Sans compter que ton agressivité est vraiment déplacée. Toi qui prends le temps de lire ce blog et d’y poster ce commentaire, n’es-tu vraiment « personne » ? Les « anonymes » dont tu parles (ceux qui n’entrent pas dans la catégorie des personnalités publiques) n’ont-ils vraiment pas de valeur ? Le fond de ta pensée est d’une tristesse sans limite. Mais heureusement pour nous tous, tu te trompes, Laura, comme tu te trompes …

    Répondre
  11. Nadia

    Peut-être qu’on pourrait comparer cela à une classe qui passe un examen (je suis en période de révisions, can you tell?..). Si une personne décide d’y aller au naturel (sans réviser donc) tandis que tous les autres ont fait des fiches, appris les formules par coeur, ont fait appel à des profs particuliers et que sais-je encore, la personne au naturel aura certes plus de « mérite », néanmoins, dans cet exemple comme en make-up, j’ai l’impression que (malheureusement?) il n’y a que le résultat qui compte..

    PS: J’ADORE ton blog parce que je partage ta vision du soin et de la beauté, et je ris encore de la miche sous la douche arf. Merci!

    Répondre
  12. anne laure

    En réponse à Laura.
    Je ne suis pas sûre que tu aies voulu être méchante en postant ton commentaire, mais j’aimerais juste apporter ma réponse. Je pense que l’auteure de ce blog a clairement fait comprendre qu’elle écrit pour son plaisir et essayer de faire partager ses avis et astuces. Moi j’ai souvent posté en anonyme car je n’aime pas avoir ma boîte mail remplie par des commentaires sur les articles. Pourtant je suis très régulièrement ce blog pour son franc-parler et l’humour derrière les articles. Par ailleurs, j’adore lire les articles soins, car j’ai le même type de peau et de préoccupations que celles décrites par Mona,et je ne pense pas être la seule dans ce cas !
    Pour finir, je n’ai qu’une chose à dire : ne t’arrête surtout pas Mona pliiiz, j’adore ton blog ! 🙂

    Répondre
  13. KIRSTEN HVISTENDAHL dite Touti depuis sa naissance (1990)

    Bonjour,
    J’ai eu le lien de votre (Ton,si tu permets) blog en lisant le blog/Instagram et les archives de Dominique (DAU)
    Car je suis une « fondue » de parfums et je lis son Instagram..et ses billets.
    .Je poste parfois, mais peu, souvent, par manque de temps.
    Deux nuits d’insomnie et j’ai lu non-stop ton blog , Mona
    archives comprises
    Quand cela me plait , je ne boude pas mon plaisir…Je lis tout.

    Je n’aurais peut être pas posté tout de suite ….Mais l’avis de Laura (4 mai 2014)
    M’a fait bondir !!! Comment peut-ton être si ….. !!? Hum « limitée »
    Les réponses subtiles et bien pesées de Nadia et d’anne laure m’on fait plaisir.

    Car, je ne suis pas certaine, moi, de toujours garder mon calme en pareil cas ( Je peux avoir la réplique « pimentée » parfois, et un brin rude et trop directe, quand je sens la moutarde monter face à un commentaire, « façon Laura » Aussi premier-degré-de-la-bêtise-humaineuuu
    ( Je me mords les doigts pour rester courtoise, là, et je les mords trèèès fort)

    Je te dis BRAVO , pour ton blog d’abord, et pour les réponses qui ont été faites, à Laura
    car il convient parfois, de moucher convenablement les pipistrelles qui se la pètent. Oui

    Mona , ton blog est désormais dans mes favoris, je compte le revisiter autant de fois que possible,
    ta façon de t’exprimer me plait, tes articles « pointus » aussi bien argumentés aussi
    ( Nous avons des points communs dans le plaisir et la critique, ça aide…)
    Merci Mona Caribou de -Rose Cocoon
    -De ne pas faire parie de ces blogs « vendeurs/vendus »
    -De ne pas mettre ta tête ou tes cuisses etc…à toutes les sauces vingt par page à la façon exhib ego-doppé comme on peut le voir sur certains site Instagram en paticulier.
    Etre apréciée c’est bien, mais le « beurrage de saconnette hyper-faux-cul  » me gonfle façon hamster.
    Tu aimes écrire cela se sent , j’aime te lire , tu n’écris pas pour ne rien dire( c’est de plus en plus rare) BRAVO
    et encore BRAVO et Merci
    à bientôt…
    Touti (Paris)

    Répondre
    1. Mona Auteur

      je ne sais pas quoi dire à part UN GRAND MERCI pour cette déclaration, ça me touche énormément <3
      Une excellente fin d'été à toi Touti, plein de bisous belges sauce mayonnaise 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *