13 juillet 2014

Avène (OUI encore !) et son top coat pour le body, le xeracalm AD

xera1.jpg

J’ai récidivé.

J’essaye vraiment de me contenir, d’ignorer les packagings blancs de la marque, les produits que je n’ai pas encore testés, mais une fois dans la pharmacie, sans but grosse menteuse ni envie, je me découvre une nouvelle passion pour une huile lavante que je ne connaissais pas (en vrai si, mais je simule, et lance un « oh le beau bidon ! »incrédule ), et je repars avec, un air de paon trop fier imprimé sur la face.

 

Je me fais honte, je devrais intenter un procès contre Avène pour « trop grosse influence sur mon cerveau de goumiche », je n’ai pas les neurones qui se touchent quand on me parle d’eau thermale, je perds mes moyens.

Et abuser de moi comme ça, c’est mal, c’est du viol moral, de la cosmético-influence intelligemment dirigée.

Donc ouais, Pierrot (Pierre Fabre), si tu m’entends, essaye de créer des soins crades et des flacons turquoise, ça au moins, ça n’éveille pas mon esprit de niaise.

J’en ai marre de passer pour une faible.

 

L’Huile Lavante Relipidante

Finalement je me rends compte que depuis 7 mois au moins, je n’utilise que du Avène sous la douche (en majorité), mais après deux petits pains lavants et la savonnette qui glissait à terre sans prendre en compte mes capacités de bigleuse (je me retrouvais accroupie sous le flot brûlant pour essayer de trouver un savon blanc sur fond blanc en y voyant que niète), je tenais à sortir de la cabine lavée mais sans fracture du coude pour cause de trébuchement sur un petit carré glissant invisible.

Un wash wash simpliste, je voulais juste un wash wash sans froufrous ni boa.

 

Ce qu’en dit la marque, texture et compo

Avène a lancé ce produit il y a quelques mois pour répondre aux besoins des peaux chiantes (wouhouuu, je suis là !) sans les agresser sous la douche ou dans le bain.

 

Est-elle faite pour moi ?

L’Huile Lavante Relipidante XERACALM A.D est spécifiquement formulée pour nettoyer en douceur  les peaux très sèches du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte :

  • Peaux à tendance atopique
  • Peaux sujettes aux irritations, aux démangeaisons dues au dessèchement cutané
  • Peaux sèches par nature

SANS SAVON, SANS PARFUM, pH PHYSIOLOGIQUE

 

La composition est exempte d’huile minérale, de silicone ou paraben, et son pH est réglo pour la peau.

Dedans il y a de l’eau d’avène, de la glycérine pour hydrater, du disodium LS qui est un tensioactif basique suivi du sodium coco qui lui est reconnu comme non ou peu irritant, plusieurs émulsifiants, encore un TA doux, de l’extrait d’aquaphilius (à la base de la technologie I-modulia, censé réduire rougeurs et irritations), des émollients, de l’huile d’onagre régénérante, et deux conservateurs bien tolérés, entre autres.

AVENE THERMALE SPRING WATER (AVENE AQUA). GLYCERIN. PEG-7 GLYCERYL COCOATE. DISODIUM LAURETH SULFOSICCUNATE. SODIUM COCOAMPHOACETATE. PEG-25 HYDROGENATED CASTOR OIL. CETEARETH-60 MYRISTYL GLYCOL. PEG-200 HYDROGENATED GLYCERYL PALMATE. LAURETH-3. COCO-GLUCOSIDE. AQUAPHILUS DOLOMIAE EXTRACT. ARGININE. CAPRYLYL GLYCOL. CITRIC ACID. EVENING PRIMROSE OIL/PALM OIL AMINOPROPANEDIOL ESTERS. GLYCINE. OENOTHERA BIENNIS (EVENING PRIMROSE) OIL (OENOTHERA BIENNIS OIL). SORBIC ACID. TOCOPHEROL

xera4.jpg
Loin d’être une huile, je trouve que la texture se rapproche du démaquillant velours de Liérac : ce genre de liquide à la consistance d’un gel, et épais sous les doigts, la couleur elle-même étant plus blanche et transparente que réellement jaunâtre.

 

Quatre choses me dérangent :

  • Impossible de savoir quelle quantité il reste de ce foutu nettoyant, on ne voit absolument rien ! (ET OUI j’ai même essayé d’y voir plus clair avec une lampe de poche calée derrière la bouteille pour simuler un contre-jour, mais nada)
  • La pompe est vraiment mal foutue et trop courte : j’avais déjà fait tomber le bidon deux fois en voulant me servir, il vaut mieux le pencher avant de presser l’embout sinon tout le produit se répand sur le flacon sans tomber dans la main. Et vous savez comme moi qu’un engin de 400 ml à l’oblique est plus prompt à se faire la malle
  • l’odeur : un parfum un peu rance sans être franchement dérangeant, il n’est pas des plus agréables (le prix à payer quand on a une peau à problèmes, on fait plus ou moins l’impasse sur tous les gels plaisir)
  • la quantité nécessaire : trois doses donc BEAUCOUP PLUS que ce que j’utilise en temps normal, mais si j’en mets qu’une, je n’ai pas l’impression que l’huile joue son rôle protecteur

 

J’ai passé quelques jours à ruminer avant de fermer les yeux sur ces défauts (je préfère être charmée puis déçue que l’inverse, va savoir), mais j’ai du admettre que ce produit fonctionnait très bien.

Il ne mousse pas des masses mais, je le rappelle, les bulles ne sont pas gage d’efficacité, et la xeracalm nettoie très bien et comme il faut, jusque sous les aisselles !

 

Je l’ai utilisée seule, suivie du gel lipikar, après des marches éprouvantes sous le soleil, quand la sueur m’irritait de partout (surtout dans les creux du corps), quand il faisait un peu plus frisquet, et à chaque fois, elle apaisait et se suffisait à elle-même.

Contrairement à une huile de douche comme la Eucerin, cette huile-ci laisse une sensation de peau profondément plus souple mais sans la sensation d’un film qui la couvre, l’effet est plus persistant, comme un épiderme qui se porte mieux au fur et à mesure du temps, tout ce dont j’avais besoin.

xera5

Je ne me suis pas grattée une seule fois depuis que je l’utilise, donc j’imagine qu’elle contribue à  la bonne santé de ma petite peau tout en la respectant au maximum, la douceur est vraiment au rendez-vous mais sans la fragrance « bave suave de bisounours ». Je ne pourrais par contre pas me prononcer sur sa capacité à calmer des peaux plus à la dérive que la mienne.

Je pense que, déjà, la garantie d’un produit sans parfum, et sans agents lavants très agressifs limite le risques d’une inflammation supplémentaire.

 

J’ai vu qu’on pouvait l’utiliser également sur le visage, et au vu de la composition, aucun dégât ne serait à déplorer. 

 

Je l’appelle mon « top coat » pour le body, parce que la première fois que je l’ai utilisée, elle m’a fait penser à la protection qu’on met par-dessus la peau, comme le last step d’un layering corporel, la couverture finale.

A vous de l’utiliser comme nettoyant unique ou comme dernière touche beauté avant de mettre un pied hors de la douche, je suppose que le choix est vaste.

Je la trouve basique, bien relipidante et suffisante, rien à dire de plus, même si j’ai une légère préférence pour le pain peaux intolérantes qui a l’avantage d’une texture plus agréable. Mais ça se joue à peu.

Salut, douchez-vous bien, je pars déjà à la recherche d’un nouveau produit Avène à acheter si personne ne m’attache, je vous préviens.

 

Des bisous les Caribous !
Huile lavante Xeracalm, achetée 17 euros les 400 ml

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

5 réponses à “Avène (OUI encore !) et son top coat pour le body, le xeracalm AD

  1. Le soin, le soin, le soin!

    Tu me fais mourir de rire et là tu me donnes trop envie avec ce « top coat » spécial body 😀 J’ai la chance d’avoir une peau normale à – un peu – sèche (c’est bon, la peau de mon visage concentre assez de chiantise à elle toute seule) mais j’ai quand même envie de tenter ce gel huileux qui pue mais qui laisse la peau souple et comme parée contre les agressions!

    PS: moi aussi j’adOre « découvrir » les produits de parapharmacie (d’ailleurs je pense être fichée dans la mienne, « la folle qui vient toutes les semaines pour retourner tous les flacons ».. ils doivent vivre dans la terreur les pauvres) 🙁

    Répondre
  2. bulle

    Si tu te lances dans un procès contre avène pour trop grande influence, je veux bien me porter témoin. Je suis également victime de cette marque. Avec 3 produits que je n’ai même pas encore utiliser car je les ai achetés sans un réel besoin précis…

    Répondre
  3. Pauline

    N’ayant pas la peau particulièrement sèche, j’oscille entre le gel douche Bioderma et celui d’Uriage (qui sent divinement bon, je trouve !). Je craque pour les gros bidons d’1L comme ça tranquille un bon moment ! D’ailleurs il est notifié sur chacun des produits qu’on peut les utiliser sur la trombine… Je me méfie à chaque fois, l’épiderme est si différent sur le corps et le visage ! Qu’en penses-tu ? Mon Gaulois de mari l’utilise sur sa peau sensible du visage et il a l’air heureux !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *