12 octobre 2014

Faire la vache paresseuse avec l’huile lazy cow so cocoon de Cowshed

cowshedlazycow1 Fotor

« Mona elle a craqué » qu’elle a dit Kimmy.

Etonnant.

J’avais dans l’idée de ne pas spécialement dévaliser la nouvelle boutique Le boudoir de Jeanne à Liège (petit cocon cosy bien vintage), mais en dormant, je voyais l’huile Cowshed danser devant mes yeux comme une bohémienne, et le lendemain, en repassant au magasin, j’ai fini par être faible, m’en mettre sur le poignet et murmurer un « please, je la veux ».

Ne jamais retourner dans l’antre d’un diable, ce qui travaille l’esprit s’y attable.

 

J’étais tellement fatiguée après ce long week-end qu’une fois rentrée chez moi, je n’avais qu’une envie, retirer mes chaussures, me coucher par terre et ne plus bouger.

 

Bon, il faut toujours : se déshabiller, trouver le chemin de la douche, allumer le pommeau, ne pas s’endormir sous le jet, commander à ses mains de prendre un peu de gel moussant pour la forme, et imiter une statue sous la cascade.

Puis couper l’eau, se sécher, s’envelopper dans des habits chauds, se faire un thé et aller dormir en poussant un râle quand la tête touche l’oreiller et s’y enfonce comme un charme.

En réalité, ce soir-là, j’ai allumé le mac, je suis restée béate devant l’écran, puis j’ai pris une douche, je me suis tartinée d’huile et je me suis jetée dans mon lit comme une bienheureuse, l’odeur du bonheur imprégnée des épaules jusqu’aux pieds.

 

Cowshed

La marque anglaise a développé une gamme de produits pour le bien-être et le corps, des soins aux bougies parfumées, il y a de quoi se faire plaisir dans l’ambiance comme la salle de bains. On retrouve le même principe que dans plusieurs autres enseignes : une fragrance déclinée dans plusieurs produits, histoire de se faire une virée avec le même parfum du nettoyant visage au gommage corporel.

Encore un concept pour les monomaniaques du skincare.

 

Son éthique : Cowshed propose des formulations sans parabens, sans pétrochimie, sans sulfates, sans ingrédients d’origine animale et sans fragrance ou couleur artificielles, pas de test sur les animaux non plus.

Dans l’absolu, je vous dirais de bien regarder chaque flacon au cas par cas, parce que j’ai vu du phénoxyéthanol sur certains, par exemple, donc OUI la marque fait un effort pour fournir des produits quasiment entièrement naturels (voire naturels), mais il faut retourner le tube pour s’en assurer.

 

L’huile pour le bain et le corps Lazy Cow

cowshedlazycow.jpgJe pense qu’avec l’huile de Nominoë, cette grassouillette est en passe de devenir une de mes préférées pour le soin du corps.
A la base elle peut s’utiliser comme touche parfumante et hydratante dans le bain, mais je n’ai pas de baignoire, donc j’ai zappé cette éventualité (je ne suis pas du genre à pousser le test jusqu’à mettre une bassine d’eau chaude sur ma terrasse pour prendre l’air nue, non). Par contre, au sortir de la douche elle fait des merveilles.

 

Dedans il y a  

De l’huile de pépins de raisins, de soja, de cranberry et de sésame (riches en antioxydants donc préviennent l’effet peau fripée), de l’huile d’amande douce (émolliente au top), de calendula pour apaiser, de chanvre pour raffermir et tonifier la peau.

Un panel d’huiles essentielles et extraits de plantes pour relaxer un maximum et calmer les tensions : santal (pour la touche boisée), lavande, d’encens oliban, de jasmin, ylang-ylang, néroli, rose, sauge sclarée, de camomille.

Vitis vinifera (Grapeseed) oil, Prunus amygdalus dulcis (Sweet almond) oil, Glycine soja (Soya) oil, Sesamum indicum (Sesame) oil, Calendula officinalis (Calendula) flower oil, Cannabis sativa (Hemp) seed oil, Vaccinium macrocarpan (Cranberry) seed oil, Santalum album (Sandalwood), Lavandula angustifolia (Lavender), Styrax benzoin (Benzoin resinoid), Boswellia carteri (Frankincense), Jasminum grandiflorum (Jasmine), Cananga odorata (Ylang ylang), Citrus aurantium (Neroli), Rosa centifolia (Rose absolute), Salvia sclarea (Clary sage), Anthemis nobilis (Chamomile). *Linalool, *Géraniol, *Limonène, *Benzyl cinnamate, *Benzoate de benzyle, *Eugénol, *alcool benzylique, *Farnésol, *Citronellol, *citral.
*potential allergens from natural sources.

 

cowshedlazycow3_Fotor.jpg

J’ai remarqué qu’elle fait partie des huiles qu’il vaut mieux appliquer sur peau presque trop humide, sinon il faut en mettre une tonne pour couvrir le corps entier, et finalement, ça devient cher le bidon en le siphonnant à cette allure.

Donc, je saute hors de la cabine de douche, je ne me sèche quasiment pas, et je passe au tartinage en insistant sur les coudes, les zones cagneuses atteintes par la sécheresse maladive, je jubile et prends mon temps pour profiter du massage.

Je l’ai choisie plutôt qu’une autre parce qu’elle a une odeur de cocooning assez particulière, à la fois boisée, très légèrement citronnée (s’estompe), florale sans transformer le corps en bouquet sur pattes, le mélange est feutré (pas ouvert comme les odeurs fraîches, you see what I mean ?) et complètement au service d’une fille à bout de nerfs. A chaque fois que je l’utilise, je suis instantanément calmée, sédatée, pas de force pour ouvrir la bouche et manger.

Une vraie vache paresseuse.

 

J’ai adoré :

  • son parfum évidemment, le mélange n’est ni trop plantu, ni trop floral, et surtout pas sucré, je craque ! Entre le petit fond de jasmin, de bois de santal, je me sens BIEN à mon aise
  • la texture qui pénètre vite sans rester en surface sur peau humide (n’essayez pas sur peau sèche, vous risquez de vous enfiler la bouteille)
  • la qualité des ingrédients : une très belle synergie entre les huiles et les huiles essentielles, un choix parfait pour les peaux sèches comme la mienne qui recherchent la détente mais aussi une texture qui assouplit bien
  • le RENDU : mamma mia, incroyable. Soit c’était parce que je n’avais plus utilisé une huile corporelle depuis un bail, soit parce que mes mirettes ne trouvaient plus leurs trous, mais la qualité de peau est accrue en à peine une semaine. Au point que le matin, en me regardant dans le miroir je me lance un « hey, t’as vu comme ta couenne respire le satin qui ondule ? »
  • son côté multi-usage : même si je ne peux pas en profiter, ce sera forcément un avantage pour certaines personnes, à faire goutter dans un bain et s’asperger sur le body, que de choix

 

cowshedlazycow2_Fotor.jpg

Le seul point négatif c’est qu’en une semaine j’ai déjà utilisé un huitième du flacon, donc à ce rythme, il me durera deux mois, moyen quand on sait que l’huile apaisante lazy cow coûte 22 euros (voire 26 euros sur feelunique).

Ou alors on prend un autre angle d’attaque, et on réserve cette flasque aux soirées particulières où l’on a vraiment besoin d’un plaid, de grosses chaussettes, de se réconforter parce que la journée s’est déroulée comme un tapis moche (le genre qui vaut bien un énième visionnage de Bridget Jones, suis mon regard).

 

Vu que je passe la majorité de mes journées à l’extérieur, dans le froid,  je connais des rêves de flot d’eau chaude sur mon corps alors que je regarde les voitures dévaler la rue en faisant un boucan pas possible.

Bientôt j’aurai un peu de buée au bout des lèvres et à ce moment précis, la saison du Caribou commencera en fanfare.

 

Un peu d’huile donc qui transforme ma carapace de crocodile en doudou dis donc, un peu de thé, de quoi bouquiner.

Manque plus que le blizzard pour rester planquée chez moi et crier « VOLUPTÉ ».

 

Des bisous les Caribous !
Huile apaisante pour le bain et le corps Lazy Cow de Cowshed

26 euros sur feelunique – Dispo chez Space NK – Le boudoir de Jeannenaturisimo

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

10 réponses à “Faire la vache paresseuse avec l’huile lazy cow so cocoon de Cowshed

  1. Pauline

    Bien que tu me donnes envie de succomber, je ne succomberais pas ! Non moi je ne sais pas faire dans la demi-mesure et le flacon me ferait deux jours ! J’ai du mal avec les huiles à appliquer sur peau humide, du coup forcément je les applique sur peau sèche et le flacon est englouti en moins de deux !!!

    Répondre
  2. Harmony

    Hello Mona, j’ai un filet de bave au coin de la bouche après avoir lu ta review! Petite astuce : en transvasant les huiles dans un flacon spray, j’ai remarqué qu’elles en devenaient plus faciles à appliquer et qu’on en utilise moins aussi.

    bizbiz et dansl l’attente de te lire 😉

    Répondre
  3. tiffany

    un super post comme d’habitude, je me suis dit qu’il fallait que je laisse un premier commentaire pour te le dire. bien mieux écrit que beaucoup d’articles dans les féminins ! j’adore.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *