24 août 2015

La maison du savon de Marseille, soap à gogo !

maison 1Quoiqu’il arrive, je reste quelqu’un d’hyper-préparé face à l’adversité, toujours un mot pour répondre, un sabre laser à manier, je me méfie des grandes bouches et gros panards, je me cache si ça sent le pétard. A une époque, quand la contradiction me rendait râleuse, j’allais jusqu’à tourner les talons sans rien dire et manger mes humeurs pendant une semaine, le temps de bien digérer l’affront, Miss Ronchonnaille au taquet.

Cet été, un jour comme les autres, on me mord l’humeur d’un coup sec, je me sens comme une serpillère au fond d’un vieux seau, j’ai envie d’évasion.

 

Je m’étais réfugiée en plein Bruxelles, la calèche passait dans la rue piétonnière avec des touristes asiatiques à bord, clonc-clonc des sabots du cheval blanc sur les dalles bouillantes, il faisait exceptionnellement beau ce jour-là.

Dans un coin de mon paysage, j’aperçois un magasin qui inspire les vacances, la jupe qui prend l’air et les cerises accrochées aux oreilles; des blocs de savon de Marseille pendouillent devant l’entrée comme des tranches de parmesan en grappes et je risque un petit coup d’oeil vers l’étiquette, pour découvrir que l’huile de palme s’invitait dans la liste d’ingrédients.

Tant pis, le courant d’air qui vient de l’arrière boutique s’engouffre dans mes narines, et me donne une envie irrésistible de goûter à un bout de paradis olfactif. Je suis bon public.

 

Une fois dans l’échoppe, je me retrouve face à un mur de savons, du sol au plafond, les rectangles s’alignent à l’horizontale et la verticale en une mosaïque multicolore. J’en prends un, puis deux, je reviens sur mes pas, finis par renifler tous les « goûts », le Mojito, le miel, la cannelle, lait de coco, mimosa, banane, caramel, impossible de se décider, on aurait envie d’en prendre 10 et d’acheter autant de porte-savons pour créer une bulle de bonheur chez soi.

Je capitule la mort dans l’âme et opte pour le lilas, la bergamote et le jasmin (parce que ce sont mes valeurs sûres), puis continue mon petit tour comme un kangourou sans GPS, à l’aventure.

maison 2

On trouve encore des produits au lait d’ânesse plus loin, des blocs bruts pour le nettoyage du linge (failli craquer), des bougies et parfums d’ambiance qui m’emmènent en vacances; je rajoute un petit flacon d’essence de jasmin en passant, je l’utiliserai pour embaumer ma chambre.

Je vois les savons d’alep dans un coin, miracle de la composition, ils respectent la formule d’origine, du coup je m’en prends un pour la route (j’embarque la version 30% pour profiter de l’huile de baie de laurier à fond les ballons, même si j’ai hésité avec la 20%, pour le nettoyage des mains il vaut mieux LA DOSE).

J’ai un sursaut d’acheteuse qui ne sait définitivement pas se contrôler et retourne pour me prendre une crème pour les mains à la lavande dont je m’étais tartiné les mimines en entrant dans la Maison du Savon. C’est comme une injection lavandulesque pure nature, profiter d’une texture qui hydrate, peut se masser un moment et pénètre sans laisser les mains qui glissent comme un bobsleigh sur le comptoir caisse. LOVE.

 

Je paie le tout – en mode « boudiou je suis relax », 30 euros pour 4 savons, une hand cream et une essence pour la diffusion, j’ai un sourire qui se dessine d’une oreille à l’autre, c’était facile de me rendre heureuse.

 

Sachant qu’il y a énormément de choix dans cette boutique (même des huiles, des produit orientaux, de simples sachets de fleurs), je vous conseille d’aller y jeter votre nez, tout en sachant qu’il y a malgré tout de l’huile de palme dans certains pains; mais moi j’y allais surtout pour me faire une olfactive-therapy.

And it worked baby.

 

Fyi, à l’usage, les savons parfumés sont très bien passés sous la douche, mais je les utilise surtout pour nettoyer mes cotons lavables, aucun problème de tache récalcitrantes, et ils sentent BON BON BON ! 

 

Des bisous les Caribous ! 
Liste des boutiques par ici, sinon l’online store

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

8 réponses à “La maison du savon de Marseille, soap à gogo !

  1. Léo

    Mouahahahaha, y’a un parfum « mamie » !!!
    je chercherai pas une boutique sur paris, j’ai suffisamment de tentations sur paris et de savons de marseille dans mon placard… Bon je cracherais pas sur un joli porte savon.
    Sinon, faudra que je te cause de mon sérum huileux, je l’ai trainé tout l’été, de la thailande à la Bretagne, je crois que j’ai trouvé mon petit mélange bombesque… Chanvre noisette et calophylle, ça dépote et ça sent bon ! J’avais testé avec des formats 10ml sur AZ, à la rentrée je vais essayer de me trouver une huile de bonne qualité de chanvre et calophylle sur paris pour m’en refaire, ça me ferra une obsession !

    Répondre
  2. Louise

    Coucou Mona,

    N’aurais-tu pas acheté tous ces savons à la Maison du Savon de Marseille près de la Grand Place de Bruxelles ? Si oui, j’y suis allée il y a 2 semaines avec ma maman, s’il ne nous restait pas trop de gels douche à finir on aurait dévalisé le magasin 😀 !! Tout sentait tellement bon… En plus, cela me semble d’excellente qualité, j’ai aussi parlé avec un type du magasin, il s’y connaissait très bien (ça change bien des magasins habituels où poser une question est pratiquement inutile vu que les vendeuses n’y connaissent rien). En tout cas, dès que les gels douche sont finis, direction ce magasin pour acheter leurs savons ! Il me semble qu’ils font également des shampoings solides et des après shampoings solides mais je suis plus trop sûre, à vérifier.
    Merci pour cet article qui confirme ce que je pensais sur les produits de ce magasin et bisous ;),

    Louise

    Répondre
  3. Nath

    J’adhère également à ces savons et autres produits cosmétiques..
    J’adore la crème pour le corps au lait d’ânesse et cerisiers tout comme la crème pour les mains dans la même game !! Qu’une envie y retourner
    Pour nous la boutique se trouvait en France à l’isle sur sorgue, la vendeuse a été très agréable et surtout très pro

    Répondre
    1. Mona Auteur

      tout à fait le genre de boutique où on se sent à l’aise 🙂
      Je n’ai toujours pas réussi à passer le pas du lait d’ânesse par contre..

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *