27 août 2015

La foreo luna pro, le face toy parfait

foreo 1

Quand j’avais pondu mon premier article sur la clarisonic, je savais que ce serait un big deal, le genre de billet qui ferait jaser/hurler/chuchoter et piailler dans les poulaillers.

Y a pleins de sujets comme ça qui génèrent un engouement terrible : l’acné, les palettes urban decay, les conseils de blogging, le symptôme de la page blanche, l’Erin Condren Life Planner, les lipsticks de chez Mac, le blush orgasm de Nars, l’éponge konjac et les pinceaux real techniques.

Moi, ça me passe au dessus de la trompe comme un vol de chauve-souris, j’ai des addictions un peu différentes (marques pas connues dont tout le monde se fout, délire du « c’est dispo que dans mon pays je suis désolée », pas ou peu de concours)(une blogueuse qui le vit bien).

Bref, j’ai mes propres échelles d’importance dans ce que j’écris, mais les brosses nettoyantes, malgré le ramdam, sont mon dada international. Hue cheval, le pore en redemande, danse de la couenne tartinée autour d’un feu de camp à la gloire de la technologie sonique, la meilleure invention – selon bibi – du monde cosmétique (suivie des masques)(et des gels frais pour panards enflammés).

 

J’ai déjà roulé ma bosse depuis plusieurs années : l’éponge konjac pour le côté doudou d’une éponge naturelle qui n’agresse pas la peau, la tosowoong et ses poils de cul de lapin qui décrassent les pores en moins de deux, la clarisonic nettoyant le minois comme personne (6 fois mieux qu’avec les patounes), puis enfin, mon dernier gadget, la Foreo Luna.

Deux ans que je bave sur l’objet à en inonder la Belgique jusqu’à la côte, il est enfin disponible pour l’Europe, sur le net et dans les boutiques d’esthétique spécialisées (Kroonen & Brown par exemple). Je vous dis pas ma tête quand, il y a deux mois, au détour d’une soirée cocooning chez Environ, j’ai pu recevoir la version pro: un petit galet tout peinard dans sa boîte qui rappelait vaguement un sex toy d’alien femelle, j’avais des vapeurs de femme enceinte.

Je suis rentrée tard chez moi ce jour-là, je la regardais charger avec des yeux mi-clos, le bidule ayant un socle qui s’illumine et clignote, une fois que le voyant restait allumé en continu, j’embarquais pour des mois de tests sans limite.

Couinement intérieur et danse de la chenille, j’avais tellement hâte.

 

Tout sur la Luna

De manière générale, la Foreo rentre dans la catégorie des brosses à vibrations soniques, un moteur sous le capot qui « vibre » et envoie des fréquences vers les picots qui vont alors désobstruer les pores comme personne, nettoyer la couenne sans effort (pas besoin d’exagérer le mouvement avec énormément de rotation), et donc permettre de faire page blanche pour la suite de la routine.

Capture d’écran 2015-08-27 à 10.57.44

 

Pour l’instant, ils ont 4 modèles grand public en stock : la Luna, très complète, qui propose deux modes (nettoyage + anti-âge, on y reviendra), une version mini que je trouve ULTRA CUTE pour les ados (j’aurais vraiment bien aimé en avoir une plus jeune), une version pour homme qui a les même caractéristiques que la Luna mais est plus adaptée à une peau barbue on va dire (avec un mode pré-rasage et anti-âge aussi), et enfin la Luxe (qui ne sert strictement à rien d’autre qu’à se vanter d’un gadget avec un socle de 18 carats sur le bord de son évier).

A côté de ça, la marque propose aussi un modèle pro qui est un chouilla différent du modèle de base vu qu’il vibre à deux fréquence T-sonic (il y a deux moteurs dedans au lieu d’un, ça fait un « tuv-tuv-tuv-tuv » constant pendant la séance, et pas juste un bruit continu). Il est aussi compliqué de se le procurer, et coûte 199 euros, donc plus cher.

 

Chaque modèle est entièrement coulé dans une matière silicone – hygiénique, waterproof (aucun problème pour l’utiliser sous la douche ou dans le bain), la batterie dure jusqu’à 450 utilisations entre deux charges (300 pour la mini), donc plus d’un an si vous ne l’utilisez qu’une fois par jour…OKAY ! Les picots sont extrêmement face-friendly, pas du tout agressifs, l’objet en lui-même paraît solide et est très facile à transporter.

Elles disposent toutes d’une diffusion d’environ 8000 pulsations minute.
Comparé à la clarisonic qui compte environ 18 000 micro-oscillations par minute et engage un mini mouvement de gauche à droite, ici vraiment AUCUN déplacement de la peau, ce sont les « poils » de silicone qui envoient les ondes pulsatives directement vers l’épiderme.

Tous les modèles ont 8 niveaux d’intensité de nettoyage, seule la foreo mini n’en possède que 2, donc si vous voulez jouer avec les différents états de votre peau, du tout doux quand vous avez la couenne sensible et bien plus fort quand vous avez porté un maquillage un peu hard, la luna ou luna pro vous conviendront mieux (plus c’est grand, plus c’est…CA VA, on peut rire) .

Aussi, il y en a qui sont plus adaptés aux peaux sensibles/normale (2 zones de picots, fins et épais au bout), d’autres aux mixtes (plus de gros picots) ou encore ultra-sensibles (pas de picots, juste des nervures, pour stimuler le minois), un vrai bouquet de face toys !

 

Mon expérience

Pour avoir un test complet, j’ai carrément viré la clarisonic, mon amour de toujours, en la donnant à ma soeur le temps de bien épuiser les capacités de la Luna, et après 9 semaines, je pense qu’un premier bilan s’impose !

Capture d’écran 2015-08-27 à 12.39.10

La première utilisation a été un peu chaotique parce que :

  • le timer n’est pas du tout le même que celui de la clarisonic. Quand on est familier avec ce genre d’appareil, on s’habitue à un certain canevas de nettoyage (20+20+10+10 secondes), mais je me suis retrouvée comme une idiote sans boussole, j’ai donc eu du mal à suivre la danse
  • je n’arrivais pas à régler les niveaux de nettoyage : mais maintenant j’ai pigé l’astuce faut juste appuyer fort pour augmenter de level
  • je n’entendais pas bien les « bips » sous la douche : pour changer de zone, la foreo luna s’arrête de vibrer puis reprend, donc quand il y a le bruit de l’eau qui coule, il est quasiment impossible de saisir la nuance à moins de bien connaître l’engin ou de le mettre à fond

Au premier essai, j’ai quand même senti que ma peau était ultra-douce et j’ai retrouvé le même effet que pendant la séance de soin des produits Environ (j’avais eu droit à un DOUBLE nettoyage avec deux appareils pro qui vibraient sur mon visage, le pied), à savoir des pores resserrés et une envie de l’utiliser sans limite.

Capture d’écran 2015-08-27 à 12.38.06

La prise en main est vraiment intuitive, étant donné qu’il y a différentes zones sur le dessus de la brosse, on la pivote en se la baladant sur la bobine selon le résultat qu’on recherche : on insiste sur les bords du nez avec la pointe (plus gros picots), le menton et le front avec le milieu (mix de picots fins et moyens), et on utilise la face nervurée quand on passe sur les joues. Pas besoin de 6 embouts, tout est compris dans une seule face.

J’applique d’abord la cleansing lotion d’Environ sur ma peau et divise le terrain en : 15 secondes zone T haute (sans le menton), puis 15 secondes sur les ailes du naseau et le bas de la Zone T, et enfin 15 secondes sur chaque côté du visage, et c’est fini !

NB : seul le modèle pro propose un mix de quatre sortes de poils, les basiques en ont 2, la mini également mais avec de très larges vers la pointe

NB NB : il est évident qu’il faut se démaquiller avant de l’utiliser, ce n’est en aucun cas un appareil qui sert à enlever le makeup ! Vous risqueriez de l’abîmer – voir d’envoyer vos crasses au mauvais endroit.

 

Capture d’écran 2015-08-27 à 12.39.23

Une fois qu’on a fini le nettoyage, on passe à sa commode de soin, en mettant sur son visage les produits qu’on a l’habitude d’utiliser. En général, je me restreins à de l’eau thermale, puis un sérum (huileux ou pas), et enfin une crème (l’AVST 2 d’environ), pas de grand discours par rapport à ma routine, elle est plus que basique en été.

SOIT vous utilisez le mode anti-âge sur le produit donc vous voulez optimiser le plus l’action.
SOIT sur peau sèche pour uniquement stimuler sa frimousse.
SOIT, comme moi, par-dessus tous les étages de soin, comme geste de finition.

Capture d’écran 2015-08-27 à 12.36.51

La marque recommande de laisse poser l’appareil sur les zones à problèmes comme la ride du lion, les sillons nasogéniens, et les pattes d’oies pendant 12 secondes pour relaxer les muscles, et ainsi retrouver une bouille de 10 ans. Mais comme je suis un lapin qui gère son clapier comme il le sent, je n’ai jamais suivi ces étapes qu’une seule fois.

Je l’utilise plutôt comme un vrai atout, un massage complémentaire au nettoyage, et donc part du centre du front, vers la gauche, puis vers la droite, en faisant glisser la surface. Puis 10 secondes sur les tempes, et j’étire ensuite de la base du nez vers l’extérieur des joues, des deux côtés, et enfin, je finis en laissant la foreo agir sur les sillons des bajoues, et la passe 2 – 3 secondes sur le menton.

Je ne me formalise donc pas, je sais que ce genre de vibrations optimise la pénétration des soins comme un foudingue et que de ne me cantonner qu’à 5 points du visage c’est barbant et sans intérêt. Rien qu’en un jour, j’ai vu une détente des traits (un bon wow effect, j’avoue) qui est resté constant depuis. Je vois surtout la différence lors des matins difficiles ou quand j’ai le visage bouffi comme le biceps du bonhomme Michelin, la stimulation a aussi un impact sur l’oxygénation de surface, donc le teint est plus frais et détendu.

QU’ON S’ENTENDE BIEN, anti-âge ne veut pas dire anti-rides, une crevasse d’âge (roh oui) ne part partiellement que par comblement ou resurfaçement de la peau ce qui n’est absolument pas dans le rayon d’action de la Luna. Elle participe à détendre/booster les soins/dynamiser les cellules, donc pas de miracle, mais un très très bon investissement qui garantit une bouille en meilleure forme et donc d’excellents résultats.

Surtout pour les lazy du couenne massage.

 

Mon petit ressenti

Elle n’est pas comparable à une clarisonic : ce sont, à mon sens, deux accessoires différents bien qu’ils se rejoignent sur le même but. Avec la foreo, j’ai constaté un niveau de nettoyage équivalent, mais une envie plus fréquente de me gommer le visage, alors qu’avec son adversaire, c’était rare (sûrement du à l’effet micro-gommage qu’occasionnent des poils en nylon VS la douceur des picots courts dans l’autre camp).

Je trouve la Luna plus adaptée pour moi, pour son confort (le silicone est agréable au possible), la facilité d’utilisation (une fois qu’on a pigé le schmilblick), le fait qu’elle retienne les modes qu’on avait pré-sélectionnés (pas besoin de reprogrammer l’intensité sur la mienne), et qu’il ne faille pas changer d’embouts – jamais – NEVER.

Sur la longue durée elle est donc plus économique, elle se transporte sans attendre qu’elle sèche, un coup d’essuie et c’est emballé. On ne doit pas se préoccuper d’une batterie quelconque à emporter, la durée entre deux charges est quand même assez frapadingue (la mia, je devais la brancher tous les mois).

Il est physiquement impossible de voir apparaître une purge avec cet engin, le matériau est trop skin-like, les vibrations moins trash que celles de la clarisonic, même en « frottant » l’objet sur son visage, on aura, au pire, quelques chatouilles, alors qu’une Mia mal utilisée, on sait ce que ça donne.

Et vu qu’ils ont même un modèle pour les personnes ultra-sensibles qui ont quand même les chocottes, pas de jaloux.

 

Last but not least, je suis baba du mode anti-âge. Etant adepte du mini-layering, des masques hydratants et autre goumicheries cosmétiques, quand j’applique mes soins et que je veux (et j’exige !) qu’ils pénètrent instantanément, elle gère comme une Beyoncé en plein Super Bowl. Rien que l’idée de l’accessoire qui accompagne la femme pendant sa routine entière, du nettoyage à la crème, me donne envie de m’incliner bien bas.

 

Est-ce qu’elle vous plairait ?

Oui, si la clarisonic ne vous a pas convenu parce que vous êtes fragile de l’épiderme, mais que vous adorez ce genre de nouveauté. Oui si vous aimez son côté écolo qui dure 100 ans et qu’il ne faille pas racheter d’embouts. Oui si vous recherchez la détente et un nettoyage impeccable mais que vous n’y connaissez rien (très user-friendly comme engin).

Oui oui oui quoi.

Par contre, encore une remarque, elle a ses conditions : ne pas l’utiliser avec des produits à base d’argile, avec des grains, ou encore à base de silicone, cela pourrait endommager l’appareil. Mais si vous la respectez (et que vous arrêtez de la caresser comme je l’ai fait durant une demi-heure après le premier nettoyage), elle devrait vous durer des années – Foreo parle d’une garantie de base de 2 ans, et de 10 ans pour la qualité produit.

On est bien, Caribou, on est bien.

 

En passant,
je vous laisse avec la vidéo de kimmy sur notre soirée cocooning avec Foreo, ENJOY !

 

Des bisous les Caribous !
Foreo Luna, offerte par des anges

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

21 réponses à “La foreo luna pro, le face toy parfait

  1. Milla

    Ouf, c’est bon je ne suis pas tentée par le sex toy pour polytechnicien (trop compliquée pour moi cette affaire).
    Bisous bisous
    Ps : quand tu baves ça dépasse La Panne et ça va jusqu’à Dunkerque en fait

    Répondre
  2. Léo

    « plus c’est grand plus c’est… » Mouwahahahaa c’est qui la PERVERSE maintenant 🙂 ?
    Ça a l’air grave cool, mais je ne ressens pas trop le besoin d’accessoires visages pour l’instant : j’ai l’impression que ça me ferra plaisir plus tard, quand je partirai vers les 25-30 ans (quoique… c’est dans pas si longtemps que ça en fait !).
    Enter les deux je pense que la clari m’attire plus, va savoir pour quoi, j’ai plutôt tendance à me être sur la même longueur que toi en général (peut-ête parce que j’ai lu un nombre incalculable de revues dithyrambiques à son sujet ? Sûrement).
    De toute façon j’ai pas besoin. Je crois que je suis dans une période raisonnable en ce moment, c’est bon pour le portefeuille ça !

    Répondre
    1. Léo

      3période raisonnable ». Mwarf. C’est qui qui après une journée de révisions déprimante va claquer chez Lush ? C’est moooiiii … Montalbano, vive la révolution et aqua marina… Je suis faible.

      Répondre
    2. Mona Auteur

      les périodes raisonnables ne durent jamais longtemps :p Pour la clarisonic, ça reste un super investissement, mais faut pas l’acheter pour suivre la foule, mais surtout en se disant « j’en ai BESOIN bordel ».

      Répondre
  3. L'oeil de Zéphirine

    Ton article tombe à pic ! Je suis passée devant la semaine dernière chez Sephora et je me suis demandé ce que c’était ! Tu m’as convaincue en tous cas… Je vais économiser je pense, pour ma peau sensible ça serait le paradis !

    Répondre
  4. marie74

    hello,

    mode moutonnage activé, colis en cours de livraison, j’ai vraiment hâte de tester ce petit joujou.
    PS: c’est toujours un plaisir de se poser devant des articles, en mode découverte et en mode sourire ou rire car je kiffe ta prose.

    biz et bonne journée

    Répondre
  5. Daisuke

    Salut Mona !

    Je te découvre au fil de mes recherches de comparatifs pour m’offrir un de ces petits joujoux (forea ou clari).

    J’ai une peau criblée de points noirs (pores dilatés, merci l’héritage familial !). Je n’ai plus d’acné (bien sûr un ou deux ponctuellement).

    Mes points noirs sont assez gros et profonds. Je fais un nettoyage chez la dermato de temps en temps mais aimerais mieux nettoyer mon visage. Que prendrais-tu à ma place?

    Bonne année et merci pour tes conseils !

    Répondre
    1. Mona Auteur

      Si tu n’as pas la peau sensible que que ta peau s’encrasse vraiment vite, la clarisonic reste un bon choix, en prenant un embout peau sensible ou cashmere. Si tu es plus limitée par le budget/que ta peau est assez sensibilisée, alors je te conseille la foreo. Les deux sont de très bons appareils, il suffit juste de trouver la bonne balance usage-nettoyant (et embout pour la clarisonic) et puis ce sera bon 🙂

      Répondre
  6. Pioi-piou

    Coucou!
    Merci pour ta review tres complete 😉
    Dis moi, je suis un peu confuse concernant les gadgets qui optimisent la penetration des soins.
    Saurais-tu la difference entre la luna et hada crie?
    Aucune idee dans laquelle investir!
    Merci, bizzzz xxx

    Répondre
    1. Mona Auteur

      la hada crie et la luna sont à peu près similaires sur le principe, dans le sens qu’elles couvrent à la fois le nettoyage et la phase de soin.
      Ceci étant dit, la luna est basique (nettoyage, pénétration des crèmes par massage), quand la hada crie dispose souvent d’autres modes qui peuvent servir à optimiser l’action des masques, de la lotion, des sérums.
      Il faut aussi prendre en compte qu’il faut des cotons pour la hada, alors que la luna se suffit à elle-même.

      A toi de voir 🙂

      Répondre
  7. Chibi

    Je n’avais pas calculé que tu avais aussi testé cette petite Luna. Lors d’une VP, j’ai pris la Luna 2 (le côté nettoyant se trouve d’un côté, le côte anti-âge de l’autre) et tant qu’à faire, j’ai pris les deux nettoyants fournis par la marque mais ils ne sont pas transcendants (heureusement que je n’ai pas déboursé 50€ pour les obtenir HEM). Bref, tu utilises quel nettoyant avec la tienne en ce moment? Je lisais que le nettoyant devait mousser mais ça n’est pas obligatoire, si?

    Répondre
    1. Mona Auteur

      ha bah tu m’évites leur achat !
      Tu utilises ce que tu veux avec, elle passe autant avec un nettoyant mousse (la mousse à la vitamine C de novexpert) qu’avec un lait nettoyant ou une crème nettoyante. C’est juste plus aérien et pénétrant avec une mousse, parce que c’est moins gras.
      Tu peux essayer avec le nuage céleste de Cattier aussi, why not.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *