18 février 2014

Le Magic Mitt, ou le gant rose qui démaquille seulement à l’eau

MM.jpgIl arrive que je me provoque des crises cardiaques de manière semi-intentionnelle semi-dramatique (pour ajouter une consonance complètement folklorique à la situation).

Donc, je navigue sur l’ordinateur, je m’étrangle avec un jus de pomme pétillant (qui dit bulle ?), je fais « arglauglubu » tout en étant certaine d’avoir parfaitement dit ce qui me passait par le cerveau, et les joues rouges et le cerveau en feu, je finis par lâcher dans un souffle « ça, je veux », avant de m’évanouir.

Totalement out of control, mind, africa, une bête dans la jungle qui découvre une banane made in Valentino-rang-outang, depuis que j’avais vu le Magic Mitt de Jane iredale, j’étais devenu un bulldozer capable de décimer la terre entière.

Il me le fallait.

 

C’est donc dans un complet et heureux hasard que j’ai trouvé le précieux chez Kroonen & Brown, re-Arg et 16 euros de moins (tiens tiens, moins cher que sur mon site fétiche), j’étais tremblante comme une feuille dans le bus parce que j’avais acheté un gant de toilette.

Ca va pas la tête.

 

Introducing le Magic Mitt

« Le gant Magic Mitt élimine rapidement toute trace de maquillage et ne requiert AUCUN produit nettoyant. Il nettoie même le mascara ! Il respecte le pH naturel de votre peau tout en aidant celle-ci à se protéger contre des bactéries nuisibles et envahissantes. »

MM2.jpg
En gros, à la surface de la peau, on a tous un manteau acide (oui, un topcoat si tu es nailista, ou une doudoune en plumes d’oie si t’es esquimau), qui peut s’altérer lorsqu’on utilise des produits non adaptés et/ou trop forts.

En résulte un déséquilibre du pH, un épiderme qui a du mal à se protéger, et une agression totale pour les peaux les plus sensibles.

 

Bien entendu, même une virée dans le « Noooooooord », ou un pique-nique dans ta cave peuvent influer sur l’équilibre fragile de la peau, il s’agit donc de la protéger un maximum :

  • soit en rétablissant après chaque nettoyage ce manteau à l’aide de crèmes au pH légèrement acide (des marques comme Eucerin indiquent la valeur sur la plupart de leurs crèmes)
  • soit en étant le plus doux possible

 

Et c’est là que le bât blesse, douceur rime avec mauviette quand on ne sait pas comment s’y prendre.

Moi j’ai trouvé DA USTENSILE qui fait rêver mais tient ses promesses, rose en plus, j’avoue que la couleur a GRANDEMENT joué sur ma gagagitude.

 

Comment ça marche

Uniquement à l’eau tiède.

BAM !

MM4.jpg MM3.jpg

(1:Rouge + mascara sec + crayon sourcil / 2:après un passage de MM / 3:après 3 passages de MM)

 

  • J’imbibe le Magic Mitt avec de l’eau tiède à chaude
  • Je le passe gentiment sur tout le visage pour commencer, puis je m’attaque aux yeux
  • Une fois que j’ai quasiment tout retiré, j’utilise l’autre face du gant pour parfaire le nettoyage
  • Je rince mon visage et le sèche
  • Je nettoie le MM avec un savon doux : tout part en un clin d’oeil alors que je pensais que cela resterait collé au tissu
  • Une fois qu’il est impeccable, je le mets à pendre et il devient sec en une nuit

 

En fait, contrairement à un gant traditionnel, celui-ci me donne l’impression de se plaquer contre mon visage, l’adhérence est très impressionnante MAIS il n’en résulte aucune douleur.

Donc rien à voir avec la lavette de grand-mère, le magic mitt est une vraie technologie sous forme de gant rose qui accroche le maquillage et les impuretés comme personne.

Pas de démaquillage préalable, la bête est très forte, par contre je ne peux pas me prononcer sur le maquillage waterproof, je n’en utilise jamais.

 

Résultat et sensations

La première fois que je l’ai utilisé, j’avais une impression très étrange de « ça lave, mais sans nettoyant », du coup, certes il y a du plaisir dans la douceur du gant, mais pas d’odeur d’agrumes, pas de mousse qui enchante mes pores, pas de démaquillage avec un baume ou autre.

MM5.jpgUne one-step-cleansing-routine, quoi de plus perturbant ?

 

Puis au fur et à mesure, je l’ai apprivoisé, ai commencé à l’utiliser les jours où je n’utilisais pas la clarisonic (une à deux fois par semaine), et je ne lui ai trouvé que des avantages :

  • c’est typiquement le gant du compromis, qu’on prend avec soi lors d’un week-end pour éviter de s’encombrer de toute sa routine de nettoyage
  • il est idéal les soirs de « peau qui a besoin de souffler » mais doit quand même être impeccablement nettoyée
  • le matériau m’avait l’air fragile (je voyais un peu ma main par endroits), mais il s’avère très costaud
  • il laisse la peau douce, mais sans les impuretés, un vrai miracle, vu qu’il n’y a que le gras qui enlève le gras dans mon esprit : la très forte adhérence casse la tension de surface et libère les pores et la peau de ce qui ne lui est pas nécessaire
  • il se nettoie en un clin d’oeil, ce qui fait que jusqu’à présent, je ne l’ai pas envoyé faire un tour en machine : je le nettoie avec un savon surgras et il en ressort comme neuf.

 

Je recommande totalement

Ce gant aux personnes qui partent souvent un week-end sur deux en famille/chez l’amoureux/au camping et doivent alléger leurs bagages, ou qui ont besoin d’une routine simplifiée quelques soirs par semaine.

Mieux qu’une solution d’appoint, je ne me retrouve pas avec plus d’impuretés qu’avant, donc j’estime qu’il s’occupe très bien de ma peau lors du démaquillage (le test du coton valide son efficacité).

Comme outil quotidien, je pense qu’on peut envisager son usage une fois par jours, deux fois ce serait faire l’impasse sur mes nettoyants et ma clarisonic et j’aime trop ces produits que pour les mettre au placard.

 

Deux petits bémols cependant

  • même s’il est extrêmement doux, je ne recommande pas ce doudou aux personnes qui sont passées au sans eau pour cause de réactivité. Sinon, tout le monde sans exception peut l’utiliser

 

Voilà.

Je suis amoureuse d’un gant de toilette, je ne pensais pas que ça arriverait un jour, et pourtant on va bientôt se marier.
C’est beau l’amour, non ?

 

Des bisous les Caribous !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

20 réponses à “Le Magic Mitt, ou le gant rose qui démaquille seulement à l’eau

  1. Axelle

    Je ne connaissais pas du tout le Magic Mitt mais je suis hyper tentée, merci beaucoup pour cet article ! Je suis curieuse de comprendre comment ça fonctionne, je vais mener mon enquête 🙂
    (C’est mon premier commentaire, quelle émotion !)

    Répondre
  2. carole (capillairement freaky)

    Eh bien la, je suis conquise, pcq le maquillage , c’est une histoire de haine avec moi même. Qu’est ce que ça me soule..rien de plus à dire, c’est vraiment THE rituel obligatoire mais qui m’emmerde profondément.. Donc, je crois que ca peut être une solution! M’en vais de ce pas l’essayer!

    Répondre
  3. Marion

    Et au final, les carrés roses de Lamazuna marchent exactement sur le même principe même si la texture à l’air totalement dufférentes. Sauf que pour le même prix, on en a dix!

    Répondre
  4. Naniiie

    C’est simple. Il me faut ce truc pour les jours où je suis atteinte de flemmite aigüe. Par contre, la différence de prix est hallucinante. Je crois que je vais attendre de venir faire un tour à Bxl pour craquer sur cette petite chose.

    Répondre
  5. Chibi

    22euros omg! :O j’utilise le gant de chez H2O, même principe mais en microfibre, lave la peau uniquement à l’eau, doux, blablabla et il a coûté environ 9€ $_$

    Mais c’est super efficace, je te rejoins totalement 🙂 Je l’utilise depuis plus d’un an et c’est toop. =)

    Bises!

    Répondre
  6. Chibi

    Haha oui (sauf que c’est au Bénin que je pars, pas aux States) 😀
    Et du coup H2O, c’est français donc bien moins cher, ça explique tout 🙂 (en plus, les fdp des USA, bonjour…)

    Répondre
  7. L'instant futile

    Ta revue est irréprochable, comme d’habitude !
    Tu m’as vraiment donné envie de tester ce truc… Se démaquiller à l’eau, je ne pensais même pas que c’était possible, il FAUT que j’essaye ! (Bon, j’ai un doute parce que je porte souvent du mascara waterproof..)
    Sinon, j’avais toujours dans un coin de ma tête de tester la Tosowoong, que j’avais découverte sur ton blog. Est-ce que tu l’utilises encore ?

    Répondre
  8. Harmony

    Oui, j’ai déjà tout essayé niveau coton, mais même avec des supra doux + en laissant imprégner le démaquillant pour dissoudre le makeup, j’ai les n’oeils tout rouges au final! Pourtant je ne frotte pas ! (enfin, pas comme une dingo!)
    Je pense que je vais rester sur mon beurre TBS, je l’aime trop :p
    Biz!

    Répondre
  9. Chibi

    Ouais (enfin euh j’espère hein! on n’est pas à l’abri d’un quelconque problème là-bas ^^), je ramènerai au moins des photos ♥

    Si si, on vend ça via des conseillères (comme pr les Tupperware), je suis en Belgique jte rappelle hé 😉

    Bisous!

    Répondre
  10. mademoiselle a

    Je l’ai trouve chez moi aux USA chez Nordstrom a 15$ (12euros) avec frais de port gratos aux usa. donc il est dans mon panier pour le mois prochain! (sur amazon il est beaucoup plus cher! (plus de 20$)

    Répondre
  11. Mary de Suisse

    J’avais croisé ce produit sur un site, mais ca ne m’inspirais pas trop…
    Mais ca marche?! j’y crois pas c’est génial!!

    :/ sauf que, SAUF QUE, il y a un sauf que.. je n’utilise que du mascara waterproof (le seul et unique moyen de garder la courbure du recourbe cil toute la journée). humhum. sans grand espoir d’après ce que je lis.

    mais merci pour la chouette revue, comme toujours 🙂

    Répondre
  12. 05032010

    Est-ce qu’il est aussi efficace qu’une huile démaquillante ? cad il peut suffire en étape 1 du millefeuille ?

    PS : j’aime vraiment beaucoup ton blog

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *