1 août 2013

Les blogs beauté sont non fiables, sans contenu et remplis de vernis

Ce matin, troisième jour de migraine, un peu dans le gaz mais carrément pompette à cause de la fatigue, ma soeur me sort un article de sous sa manche et me dit « tu devrais lire ça, c’est pas joli joli ce qu’ils disent sur les blogueuses beauté ».

Bon déjà, rectification du tir, moi je ne suis qu’une blogueuse « spécialisée » dans les soins de la peau, c’est ça mon créneau, mon dada, les actifs végétaux, l’épiderme en crise, la donzelle qui crie « pustule » sur le bord du trottoir.

Donc je me dis que j’aurai forcément du recul pour lire ce genre de compte-rendu blogosphérique.

Tu parles.

J’ai tout lu attentivement comme une bonne élève et l’article m’est resté en travers de la gorge.

 

Envie de faire dans le cynisme gratuit, ou dans la généralité abusive, que sais-je, ça a eu le don de me grimper sur le pompon.

 

Les sept vérités sur les blogueuses beauté selon Gaël

Magazine féminin belge // Gaël Août 2013

gael1-copie-1.jpg

1. Elles ont de l’humour…(Enfin certaines)

Bon là, pas trop de faux-pas, ça parle de Mouchtique très drôle et de Psycho et ses phrases assassines. Forcément ça tranche avec l’univers beauté-cul-cul que tout le monde se fait de la blogosphère beauté. Ils auraient du parler de Melon & Torchon tiens, pour rester dans le ton.

 

2. Elles sont vernies ! Ah ça oui !

La charmante journaliste dit que, chez eux, parce qu’ils sont fichtrement bien informés, ça va parler nouvelles technologies qu’une marque a mis 20 ans à développer dans son laboratoire mais que la pimbêche de blogueuse beauté, elle ne sait pas trop parler de ça, et que du coup ça se vernit jusqu’au derrière (les fesses bariolées, c’est funky).

Alors, de un, soit on nous prend pour des prunes incapables de chercher (une revue de presse c’est bien, mais ça ne révèle rien sur la vraie nature d’un sérum, dont on cache les silicones derrière « l’innovation hydro-activo-cellulo-pas-trop-tôt » qui t’envoie du rêve), soit on se dit que si la blogueuse elle ne cherche pas, et bien elle file fissa dans sa salle de bains pour se badigeonner les nongles, la langue coincée entre les dents pour une concentration au top.

Rapport choucroute.

 

3. Des esprits libres…Faut voir !

Je ne sais pas si vous êtes blogueuse à « beaucoup de tout votre » plein temps, mais personnellement, mon site fait corps avec mon esprit. Ce qui fait que je suis toujours en totale découverte de ce qui m’entoure pour être au courant de ce qui se fait et ne rien laisser passer.

La liberté des blogueurs, c’est surtout leur écriture, ce qu’ils veulent dire, ce qu’ils s’autorisent à révéler à leurs lecteurs, ou pas d’ailleurs.

 

Quand j’ai décidé de commencer à tester des produits de marques, il est évident que s’il s’était avéré qu’une crème pour le visage n’avait pas tenu ses promesses, il ne m’aurait servi à rien de lui lancer des fleurs dessus, parce que j’aurais :

  • perdu en crédibilité
  • me serais rendue ridicule (et gratuitement en plus)
  • je serais passée pour une tarte pas cuite

 

Ceci étant dit, si une blogueuse se fait sponsoriser par une marque, j’ose espérer que c’est parce qu’elle lui fait confiance et qu’elle a pesé le pour et le contre.

Sûr que si je me fais payer par Charal pour parler d’un steak alors que je suis végétarienne, il va y avoir un ch’ti problème dans le potager.

gael2.jpg

 

4. Ce sont des As en marketing. Genre médailles d’or.

Ah bah, Gaël, t’es pas mal non plus. Démaquillages a son « question-réponse » sur la page d’en face et un rappel dans ce petit encart numéro quatre.

Un blog, au départ, c’est un lieu d’échange, alimenté par une personne qui souhaite rendre compte, comme dans un journal de bord, de ce qu’il a pu se passer au niveau personnel, politique, mondial, les envies ne manquent pas.

Une interview sur un blog et c’est une gommette ? Ne joue-t-on pas alors avec la limite qui sépare le journaliste du blogueur, qui, lui, peut souvent dire ce qu’il veut car il n’est pas limité par une contrainte financière, de hiérarchie ou d’éthique ?

Lorsque l’on fait de son site une source de revenu unique, la donne est tout de même différente, mais alors, autant tout arrêter, plutôt que de déblatérer des louanges sur une marque qui nous fait vomir.

 

5. Il arrive qu’elle écrivent pour ne rien dire.

Mon encart préféré, de loin. Parce que JE NE VOIS PAS LE RAPPORT entre un magazine qui ne sort pas le bon jour, mon chien qui pisse sur le pallier et moi qui le prend en photo pour amuser la galerie, et les articles écrits avec les pieds où les images sont tellement belles qu’elles nous font oublier que l’auteure ne s’est pas foulée pour écrire un texte de plus de trois mots.

Après, il y a testeuse et testeuse du dimanche, si on a pas l’intelligence de fermer une fenêtre où l’on a un compte-rendu plutôt mince sur le dernier hit en matière de make-up, c’est qu’on s’autorise à tomber dans le panneau.

 

6. Ce sont vos copines. Et les vraies alors ?

Encore une fois, dans quel monde vivez-vous ?

Depuis quand une blogueuse s’adresse à ses lecteurs comme à sa meilleure amie ? Qu’y a-t-il de mal à montrer ce qui traîne comme accessoires beauté dans le fond de notre sac ? (Tu sais bien, l’amas douteux et collant où se mêlent chewing-gum, brosse à cheveux et tampons).

L’idée même du blog, c’est de se vider la tête, de parler de ce qui nous passionne, nous dérange, nous fait envie, nous transporte. Alors si on veut faire de son site un journal « intime », why not ?

Il y en a pas mal qui existent, sous forme de BD ou autre, et qui nous rapprochent souvent de ressentis qu’on a pu partager pendant la semaine, c’est aussi l’échange sur des évènement platement quotidiens qui permettent parfois d’avancer. Alors si on est plusieurs à se réunir sur un site internet, les barrières paraissent parfois moins hautes, on se confie plus facilement.

L’humain et le naturel, c’est le plus important.

 

7. Les blogueuses, c’est le futur. Pas si sûr.

Pourquoi cette comparaison systématique entre les blogs et les magazines ?

Ils ont souvent l’impression qu’on joue sur les mêmes terrains qu’eux, qu’on complète le monde des torchons féminins.

Que neni.

La force du blogueur, c’est qu’il pourra dire ce qu’il veut, il n’aura de comptes à rendre à personne. Il pourra émettre un avis négatif sur MAC, on ne lui renverra pas un pot de poudre libre à la face.

Les blogs sont pourtant bien souvent plus à jour que les magazines, plus à la pointe, plus précis, et ciblent souvent de vraies problématiques (mise en situation, budget réduit donc plus d’inventivité que lorsqu’on fait partie d’une rédaction).

 

Je ne suis donc pas du tout d’accord avec l’idée « qu’un magazine permet un traitement plus approfondi de l’info ». En tout cas pas les papelards que je connais, et qui à l’heure actuelle sont souvent :

  • en retard sur les tendances beauté
  • à la ramasse parce que même si la régie publicitaire est séparée de l’espace rédactionnel, il reste qu’on voit encore de trop les placements produits dans des phrases glissées par-ci par-là
  • trop peu intéressés par les innovations à l’international, les tutos de youtubeurs archi-connus, etc.

 

La dernière phrase mérite une ola, un super shooting réalisé par des artistes photographes ne suffit pas. C’est comme un mannequin magnifique qu’on aura habillé avec une robe de soie, elle sera JUSTE belle, mais sans charme où est l’envie ?

 

En bref

On apprécie le « c’est quoi un bon tuto ? » avec une réponse qui n’en est pas une (et une petite promo en outre).

Et je passerai sur la mise en avant de Garance Doré et de Babillages, qui sont, certes, des sites très bien lissés et accessibles, mais la blogosphère a plus de contours que ces éternels « gourous » qui restent souvent sur les mêmes routes (et me barbent).

gael3.jpg

 

Conclusion

Je pense que, de plus en plus, et face à l’ampleur du phénomène que constituent les blogs en général, les responsables de magazines ont souvent tendance à banaliser tout ce qui se fait sur internet pour donner un avis hautain et tranchant sans prendre la peine de creuser trop profond.

Auraient-ils peur qu’on prennent leur place ?

 

Je déplore qu’il persiste encore trop de condescendance envers les blogueurs beautés, à ce jour.

Certes, il existe des sites qui ne méritent même pas d’être et qui pourtant, grâce à leur contenu tellement succinct qu’il en devient inutile, arrivent à se placer dans le peloton de tête en terme de popularité.

Mais il faut devenir un as du tri, savoir se renseigner et puis apprécier les vraies belles découvertes, ces autodidactes qui sont devenues des artistes, ces passions qui donnent de la couleur à la blogosphère, ces accès de folie qui font voler les pigments.

La beauté ce n’est pas qu’une affaire de superficialité, mais aussi de redonner confiance, de se prendre pour quelqu’un d’autre, d’innover dans des matières qui donnent envie de se faire belle et de s’aimer.

 

On ne peut pas plaire à tout le monde, mais qu’on ne vienne pas me faire croire A MOI que les blogs beauté sont tenus par des idiotes, j’ai une liste longue comme ça de fifilles au talent grand comme le ciel.

 

Non mais !

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

50 réponses à “Les blogs beauté sont non fiables, sans contenu et remplis de vernis

  1. Clara

    Hey mais c’est dingue comme ils traitent le sujet avec snobisme, genre « Bonjour, nous sommes les maîres du monde. voyez comme notre article traite en toute objectivité le sujet des blogs beautés et de leurs auteures, cette infâme vermine égocentrique et égoïstes. Voyez comme elles sont sûres d’elles ! Tout le contraire de nous, assurément ».

    J’vais leur écrire un mail tiens. Et j’aime beaucoup ton article. Mais du coup j’suis énervée. 😉

    Répondre
  2. Sib

    Non mais si cet article n’est pas une promotion pour leur magazine et un gros pipi pour maqurer leur territoire, je me coupe les ongles ! Et que serait ma vie sans nail art ? >__

    Répondre
  3. julie

    aah, je ne lis plus les magazine depuis une éternité, je trouve ça plate (il n’y aura jamais de vrai opinion) C’est pire que les blog à mon avis.. Je visite les blogs que j’aime regulièrement et mes achats sont influencé par les avis que je lis (pas par les article sponsorisé)..

    Répondre
  4. Morgane

    J’ai remarqué qu’ils disaient souvent « nous chez Gaël »… même si on ne va pas me faire croire, moi qui regarde des tas de vidéos sur Youtube (je suis plus les blogueuses sur youtube en fait, je trouve que pour les tuto maquillage c’est plus pratique, enfin bref) qu’une « fille normale » pas maquilleuse professionnelle ne sait pas se maquiller on va pas non plus me faire croire qu’on peut comparer ce qui n’est pas comparable. « nous chez Gaël nous avons des experts et blablabla et nos tuto maquillage de pro ils sont chouette et blablabla »… bon c’est très bien mais une blogueuse, même gagnant de l’argent grâce à des marques, n’a pas toujours les mêmes moyens qu’une rédaction…

    Répondre
  5. Mes secrets de beauté

    ET BEN! Je ne pensais pas qu’on détestait les blogueuses à ce point.
    Cet article n’a vraiment ni queue ni tête et les blogueuses n’ont besoin de personne pour écrire contrairement à un magasine où tout doit être « parfait ».
    En fait, nous sommes humaines et faire une manucure sur des cuticules ne nous fait pas peur!! On a pas peur de perdre des lecteurs pour ce « défaut de qualité » contrairement à un magasine.

    http://messecretsdebeaute.wordpress.com/
    http://twitter.com/m_secretsbeaute

    Répondre
  6. Jenn

    Ah ben c’est enrichissant. En fait moi, ce que je retiens, c’est qu’on a pas le droit de donner son avis si on est pas une professionnelle dans le domaine. Mais du coup on perd un peu l’intérêt du blog non puisque l’idée du blog c’est avant tout un partage, d’une passion (que ce soit un blog beauté ou non) pour moi qu’importe que la blogueuse soit une pro dans son domaine (ou une journaliste, puisqu’apparemment seules les journalistes sont impartiales et bloguent intelligemment) à partir du moment où le blog est agréable, que la blogueuse l’est aussi et que son contenu m’intéresse… Ah oui et le coup du « la blogueuse est forcément rémunérée », ils me font doucement rigoler, ils devraient faire un gros sondage pour établir le nombre de blogueuses qui réussissent à vivre de leurs blogs… -_- En fait, je crois qu’ils n’ont rien compris à ce qu’est un blog… C’est un peu ridicule, le format Catfight Blogueuse X Magazine de cet article…

    Répondre
  7. Carlota

    Je ne comprends vraiment pas… pourquoi comparer les blogs et les magazines et dire que les meilleurs blogs sont ceux faits pas des pros?! L’intérêt du blog c’est que justement des personnes lambda puissent partager avec d’autres… m’enfin… merci d’avoir partagé cet article en tout cas 😉

    Répondre
  8. Miss Donut

    Il faut savoir que le marché de la presse est en chute libre depuis quelques années.

    Même si je ne suis pas une « blogueuse beauté » je ressens ça comme reflex de défense par ce que leur média est en danger de mort. Les magazines de ce type sont déjà sur internet pour essayer de pallier à cette chute de ventes. Au lieu de cracher sur celles qui aimeraient un peu de reconnaissance, ils devraient faire comme Femme Actuelle ou autres qui ont déjà inclus des blogueuses dans leurs pages ou leur site. Ça leur permet de créer un bouche à oreille très intéressant.

    Ils insultent une partie de leur lectorat également, niveau marketing on a fait mieux.

    Dommage pour eux, je pense qu’ils vont en dégouter plus d’unes avec cet article.

    La dernière phrase est juste aberrante digne d’une court de récréation.

    En somme pathétique.

    Répondre
  9. Mysticaddict

    Je suis une toute petite blogueuse beauté mais j’ai un blog de cosmeto home made depuis 5 ans.
    L’année passée, un magazine nous traitait de vieilles sorcières concoctant des recettes sans queue ni tête….
    Aujourd’hui, c’est au tour de Gaël …..c’est bien dommage ….ferait-on peur à ces géants qui pensent avoir tout le monopole ?
    Moi je ne fais pas pipi sur mes recettes home made et mes crashs tests sont rédigés sans langue de bois.
    Je suis heureuse d’entretenir mes blogs et d’avoir des lectrices qui adhèrent à mon univers. Le reste Basta !
    Je trouve aussi désolant que cela soit toujours les mêmes blogs qui soient mis en avant, il y a tant de diversité et de richesses chez chacune de nous.

    je me permets de partager ton article sur mon FB et de m’abonner chez toi
    A bientôt

    Mystic

    Répondre
  10. Cyriellemaakeup

    Oula c’est la guerre ou quoi?
    Je suis d’accord avec toi, on dirait qu’ils ont peur qu’on prenne leur place.
    Ils nous comparent beaucoup avec les journalistes, en oubliant que nous c’est pas notre job, nous on parle de nos avis perso, on dit clairement si une crème tient ses promesses ou non. Eux c’est plus de la publicité qu’autre chose..
    En tout cas merci de nous avoir fait partager cet article, je tacherai de ne jamais acheter ce magazine 😉
    Bisouus!

    Répondre
  11. Princesselash

    Et oui c’est la guerre et depuis des années 🙂
    Les « journalistes » beauté détestent les blogueuses parce qu’elles se sentent menacées, comme si leur boulot était menacé à chaque nouveau billet posté. Elles déplorent le manque de contenu, l’amateurisme, etc etc. C’est du réchauffé leur truc chez Gaël, puis ils se prennent pas pour n’importe qui non plus ceux la …

    Répondre
  12. Ellen A Paris (les Fleurs Rebelles)

    Waow. Il y a tellement à dire que je ne sais pas par où commencer.
    Mais je vais faire court : avec la tablette, c’est pas pratique d’écrire des tartines.
    Bon déjà j’aimerais bien savoir ce qui rend cette « journaliste » aussi aigrie ?
    L’objectivité des journalistes beauté : ça fait un bail qu’on a compris comment ça marchait la presse beauté : quand on mange grâce aux pubs des marques qu’on est censé évaluer, difficile de rester indépendants et libre. Donc la presse beauté, ça fait bien plus longtemps qu’elle a vendu son âme.

    J’ai été manager en parfumerie, et à cette époque j’ai eu la chance de partir en formation chez des marques prestigieuses. Et bien les formatrices je peux dire qu’elles ne portent pas les journalistes dans leur coeur : si par malheur une marque ne donne pas assez de produits/cadeaux certaines journalistes n’hésitent pas à se plaindre, réclamer davantage etc… alors qu’elles reçoivent déjà énormément. Elles aussi intéressées que certaines blogueuses.

    Sur le côté « copinage » des blogs.
    Le net permet vraiment de rencontrer et de rapprocher les gens. Je ne sais pas comment cette journaliste utilise le net, mais grâce à mon blog, j’ai rencontré IRL des personnes extraordinaires que je n’aurais jamais croisées autrement. Certaines sont devenues des amies que je vois régulièrement à Paris, d’autres habitent en province, mais on a déjà prévu de se voir cet été. Et avec les autres on s’envoie des colis pour nos anniv ou juste pour faire des surprises. Depuis que je blogue, je n’ai autant fréquenté la Poste.
    Derrière un écran il y a une personne comme semble l’oublier cette journaliste.
    Bref, j’ai encore plein de trucs à dire, mais j’ai mal au pouce et je ne veux pas être trop décousue 😉
    Bises et vive les blogueuses 😉

    Répondre
  13. Odile Sacoche

    Boarf. Moi cet article m’a fait sourire. Pour beaucoup de chose il est vrai, pour d’autre bien sûre on tombe dans le cliché. Après, je trouve que c’est un juste retour des choses. Sur la blogo, tout le monde clame haut et fort que les magazines ce sont rien que des vendus, des torchons, de la basse presse etc… Que au moins le blog est objectif (hors qu’on sait que ce n’est pas vrai pour tous)
    C’est normal, un jour ou l’autre, de répondre à ce qui se dit.

    Ils ont fait autant d’amalgames que ce que je peux lire parfois sur le net. Il y a des blogs de grande qualité. Après j’admets que les exemples choisis dans cet article sont un peu gros. Ils m’ont juste fait sourire

    🙂

    J’ai jamais trop bien compris la « guerre » blog vs magazine. Pour moi ce sont deux choses différentes. Et d’ailleurs, de mon côté, j’adore lire des blogs (je passe mes soirées à ça) comme j’adore acheter plein de magazines. Les dimensions ne sont pas pareils.

    Enfin voilà.
    Rien ne m’a choqué dans ce que j’ai lu

    Répondre
  14. kaki-vintage

    Babillages. lol. Gros LOL. Des makeups d’un niveau somme toute assez moyen et des articles basés uniquement sur des partenariats et les nouveautés…
    M’enfin, si un article comme celui là voit le jour, c’est bien parce que la blogosphère cause du tort à la presse : prq lire un article écrit par on ne sait qui, qui n’a peut etre mm pas tester le produit qui est toujours gracieusement offert (ce que l’article en question condamne), alors que tu peux trouver en 2 clics les avis de plusieurs nanas qui vivent la mm vie que toi?
    Enfin, le but de ce genre d’article, c’est aussi de provoquer pour que les gens viennent lire le magazine. Si ça ça n’est pas être pervers…

    Répondre
  15. jo3jeans

    Ben mince, je suis un peu choquée et vachement outrée par cet article.
    Oui mon blog met des photos plus que du texte parce que ça me soûle les articles trop longs et que j’ai pas envie d’étaler le peu que je sais (crois savoir ?) comme du beurre sur une tartine et c’est mon choix et j’oblige personne à me lire et surtout pas les condescendants de la rédac de ce magazine.
    Et tu sais quoi ? Les magazines j’en lis plus parce que ce sont les premiers à s’emballer pour les nouveautés des grandes marques sans aucune objectivité.
    Je vais sur les blogs pour avoir des vrais avis de vraies personnes qui n’aiment pas forcément tout pareil que moi sinon où est l’intérêt ?
    Et oui la blogo est remplie de nanas qui ont un talent grand comme le ciel ♥
    Gros bisous

    Répondre
  16. Frivole, vous avez dit frivole?

    Je suis sensible à tes remarques et les comprends tout à fait. De même pour les réactions des autres lectrices avant moi. Et pourtant…..
    Je pense que la blogo beauté (oui, je raccourcis!) paie au prix fort les exagérations, que dis-je, les abus d’une poignée de pseudo-stars, de filles en mal de reconnaissance et de revenus faciles qui, et nous en connaissons toutes, et même l’une a été citée, nous prennent (« nous » lectrices) pour des brelles…
    1° La majorité des blogs sont truffés de fautes d’orthographe? Oui! Même moi, ça me hérisse et pourtant je sais combien il est difficile de poster régulièrement des articles sans laisser passer une coquille.
    2° Elles parlent pour ne rien dire? Oui! Sérieux, qu’est-ce qu’on en a à battre que MissMachin emporte son dentifrice OralB avec elle en vacances? Quel intérêt de regarder quatre photo de mail art mal fait (pour le coup, je suis entièrement d’accord avec la réflexion sur les cuticules: quand je vois des blogueuses ou des Youtubeuses beauté montrer leurs ongles mal faits ou mal soignés, j’hallucine),…
    3° Elles sont outrageusement sponsorisées et en perdent tout esprit critique? Oui! Encore faudrait-il qu’elles en eussent déja eu un, d’esprit critique… Ca ne vous saoulent pas de découvrir un beau matin votre fil d’actualité Hellocoton rempli d’articles vantant les mérites du même mascara looké par un grand créateur? Ca ne vous mets pas la haine de céder au chant des sirènes pour ensuite découvrir que B&BW c’est de la daube et que les brumes parfumées VS vous foutent la nausée pour s’évaporer complètement au bout de deux minutes?
    Bref… Je ne prétends pas mériter le Nobel de Littérature ni des Sciences à chacun de mes articles mais au moins, j’y suis toujours honnête et je m’y fais toujours plaisir en respectant celles qui les lisent. Mais il est vrai que je n’ai pas besoin de cela pour vivre et que si je ne crache pas sur un partenariat, je n’en attends rien d’ autre qu’un coup de pouce en terme de visibilité. Donc, voilà, la critique est nécessaire car cet article de Gaël n’est qu’une vilaine réaction cutanée face à l’hémorragie de lectrices de la presse papier mais il serait bon qu’il fasse méditer certaines.

    Répondre
  17. Anne-Laure

    Alors je ne suis pas du tout du tout les blogs beauté (moi j’ai un blog maman ^^) Mais alors là, cet article est tout bonnement scandaleux. Et puis le côté « on like quand c’est pro » Namého !!!! Le principe même du blog c’est que justement c’est une grande plateforme ou peuvent se cotoyer des amateurs sur un domaine particulier. Et jutement, perso, les blogs pro (quelque soit la thématique), je m’en méfie comme de la peste.

    Répondre
  18. Gina

    moi je suis une petite blogueuse novice en la matière,qui parle des produits que je teste et que j’aime tout simplement. j’ai résilié tous mes abonnements de magazines, car je n’étais pas satisfaite du contenu, trop de pub et pas assez de découvertes réelles.
    Quand je veux faire un achat je regarde dans les blog, les magazines ne m’apprennent rien.
    Et oui la roue tourne, ça se passe sur le net maintenant et plus sur presse écrite et c’est ce qui les dérange.
    Les blogueuses les plus connues reçoivent des tonnes de produits et quand Dior ou Ysl vous envoie quelque chose vous n’avez pas intérêt à lui faire une mauvaise pub, donc oui parfois leur avis n’est pas sincère mais bon c’est pareil pour les magazines et même pire, car il ne vivent que grâce à l’argent généré par la pub…..

    Répondre
  19. Clara

    Je n’avais pas lu leur article donc merci de le partager et de m’en informer! C’est du gros n’importe quoi leur truc… On dirait qu’ils sont en flip total xD
    Ya des blogueuses beauté qui ne se prennent pas au sérieux, qui s’amusent et veulent juste partager. Moi jme considère pas blogueuse beauté mais j’aime bcp lire des blogs de ce style, mais avec de l’humour, de l’originalité, j’aime quand c’est transparent et clair.
    Le lecteur a le choix, on a toujours le choix. On a plus de choix avec les blogs qu’avec les magazines je trouve, vu que les magazines, faut pas se mentir, c’est quand même fait pour vendre en partie, remplis de pub etc… Donc faut arrêter de se voiler la face! Ils sont moins objectifs qu’une blogeuse beauté selon moi. Pourquoi on parle toujours des mêmes marques dans les magazines? Des mêmes gens?

    Répondre
  20. Chris Boubou

    Mouais… un article à charge, dont l’auteur ne prend même pas la peine de dissimuler correctement sa véritable ambition : l’auto-promotion. C’est moche. Un peu minable même.

    Répondre
  21. angie

    passionnant cet article :))

    GAEL, un magazine féminin je suppose… je ne connais même pas
    Les blogueuses qu’ils adoubent… je n’aime pas

    condescendant, snob, médiocre et imbu de lui même, voilà ce que m’évoque le titre de journaliste de presse féminine.

    Cette presse spécialisée est en chute libre depuis des années, voilà un article qui illustre parfaitement leur inutilité et leur vacuité.
    et la rédaction séparée de la régie publicitaire ahahahaha

    une lectrice de blogs (qui n’achète plus les magazines)

    Répondre
  22. Poivre & Fraise

    Je suis entièrement d’accord avec toi! Je voulais répondre ici, mais j’ai écrit une telle tartine que j’ai préféré le publier sur mon blog que d’encombrer le tiens 😉 Autant en profiter tant que nos blogs restent nos espaces d’expression privilégiés! 🙂

    Répondre
  23. Lulue

    Je ne m’étendrai pas plus que ça dans les commentaires mais je pars d’un principe: si un blog me plait, je le suis. S’il ne me plait pas ou plus j’arrête. Et je ne vois pas en quoi quelqu’un d’extérieur peut se permettre de juger ce qui doit me plaire, me convenir ou non.

    Et comme toi, je lis un mélange de peur dans cet article dont on a l’impression qu’ils cherchent à justifier leur place et à se construire une crédibilité.
    Beurk !

    Répondre
  24. 123456

    Comme pas mal d' »entre nous », je ne lis plus la presse non plus car elle ne nous donne pas d’avis « objectif » et ne parle que des marques qui leur donne des sous! et ça je le sais de la bouche même des marques^^: Si tu ne paye pas on ne parle pas de toi m’a expliqué un jour une créatrice… Les nouveautés (souvent pas testés car à peine ou même pas encore sorties) ouai c’est génial Et puis les bloggeuses sont les spécialistes des marques de « niche » qui méritent d’être découvertes! Heu ça va, j’ai pas fait de faute d’orthographe? ah mince je n’ai pas de correcteur dans le cerveau, beh non ya trop de vernis dedans mouahahahaha… Bref, je ne connaissais même pas ce « magazine » mdr!

    Répondre
  25. MsOriginalDoll

    J’ai adoré la lecture (n’hésite pas à remercie Anahadict qui m’a fait te découvrir), je ne comprends toujours pourquoi on ne parle pas de la vague d’originalité qui a déferlé depuis environ 1 an sur la blogosphère avec des filles comme Tête de thon ou encore Pschiit,… Ça, j’arrive toujours pas à comprendre et surtout, le pire, c’est la comparaison blog-magazine : une blogueuse est seule quand un magazine possède une rédaction entière, une blogueuse teste (pour la plupart) ces propres produits quand la rédaction mag’ reçoit les dernières innovations et le fait que la situation se soit un peu retourné dans le sens des blogueurs provoque une espèce de jalousie débile, car de nombreuses blogueuses ont un talents fous sans avoir à entrer dans les affres de partenariat à la chaîne !

    Répondre
  26. Andreia

    Il est superbe ton article. Merci d’avoir partagé ce ramassis de m*** et d’avoir donné ton avis que je partage allégrement.
    Je ne vais pas m’étaler plus parce qu’en fait, ça m’énerve et je trouve triste qu’un magazine soit obligé de se rabaissé à critiquer les blogueuses car ils n’ont pas d’idées pour d’autres contenus…
    Bzubzu

    Répondre
  27. Etteilla

    WOW en lisant cet article j’ai plus la sensation (l’article de Gael hein, pas le tiens) que pour elles, les blogs devraient être tenu par des professionnelles parce que la nenette lambda te propose de la merde et basta.

    Sauf qu’elle aurait du pousser sa réflexion, car elle le dit à demi mots: Gael souhaiterait la mort totale des blogs qui sont une concurrence à la lecture de magazine ! Et puis je préfère la fraîcheur et le non professionnalisme d’un blog plutôt qu’une série de photos de « professionnel » retouchés à mort avec un contenu creux et MEGA vendu! La Blogueuse fait ça par plaisir, sur son temps libre, les salariés Gael gagnent leur croûte. Je vois vraiment pas comment ils peuvent comparer tout cela.

    Répondre
  28. Les Envies de Georgette

    Non mais c’est une blague cet article!

    1. elle se contredit : « on fuit les blogs qui parlent de la vie de la blogueuse » et 2minutes après « on kiffe Garance Doré qui partage sa vie avec nous (j’ai rien contre Garance ! mais bon…)

    2. on sent la frustration de la meuf qui n’a jamais osé ouvrir un blog, qui n’a pas les couilles pour avoir sa propre ligne d’écriture.

    3. on a bien compris que pour elle, blogueuse beauté = rien dans le cerveau. 3615 stéréotype bonjour ! Et tous les chtis sont alcolos, tous les corses sont des terroristes, et tous les marseillais se tirent dessus ?!

    Je pense que nous, on a pas une chef de rédac sur le dos qui va nous dire comment penser et comment écrire. Et on sent sa frustration !!!!
    Elle dit que nos articles ne sont pas poussés, franchement qu’elle relise sont article rempli de vent… ça se dit journaliste… mais ça lit 3 blogs et ça fait une généralité.

    Tiiiin, elle a vénère Georgette !

    Répondre
  29. Junkan

    J’avais juste vu la dernière partie hier, postée par Babillages sur Twitter et j’avais déjà trouvé ça un peu grotesque mais bon.
    Mais je trouve tout le début assez risible. On sent clairement que cet article est une défense par l’attaque et c’est bien dommage. Il est évident en faisant cet article que ça va déclencher des réactions négatives de la part des blogueuses et de leurs lectrices (coup de buzz?). Il aurait été bien mieux s’il n’avait pas été aussi empreint de mépris et de mauvaise jalousie (là ça fait vraiment « gnagagnagna on est meilleures que vous » sur certains passages comparatifs).
    Je suis d’accord avec certaines choses dites ceci dit, en particulier en ce qui concerne l’objectivité de certaines blogueuses, le manque de contenu etc. Mais dire que la presse féminine fait mieux c’est une grosse blague. Ils veulent vraiment nous faire croire que l’équipe éditoriale est 100% libre de ce qu’ils disent indépendamment du travail de la régie? C’est un non-sens : pour la lectrice, blog et magazine suivent le même principe, et il n’est pas cohérent de voir un produit critiqué s’il a une pub pas loin.

    Enfin, ce que je note, c’est qu’elle critiquent beaucoup de choses que font 90% des blogueuses qu’elles citent. Même si ce qu’elles critiquent ne me dérange pas plus que ça chez ces blogueuses, on sent tout de même qu’elles n’y connaissent pas grand chose.

    Et je déplore, une fois de plus, que toujours les mêmes soient citées, même si elle méritent leur notoriété, ça met en évidence que celles qui ont écrit cet article ne connaissent qu’une faible partie de la blogosphère beauté et n’ont pas pris la peine d’aller voir plus loin que les plus célèbres.

    C’est con, ça aurait pu les faire changer d’avis, éventuellement.

    Répondre
  30. irisambre

    Très intéressant!!
    Et très… ÉNERVANT!!!!Ils écrasent les blogueuses qui souhaitent partager leur expérience beauté et problème de peau, qui n’ont pas forcément le fric pour se payer Patrick Demarchelier,et ne sont pas pour autant des profiteurs de lecteurs!!
    Personnellement, je n’ai jamais réussi à lire Garance Doré, justement par ce qu’elle paraît loin de la vraie vie. Quand je lis un blog, c’est soit parce qu’elle parle de sujets qui me parlent à moi, ou bien qu’elle teste des produits et donne son avis en gardant un certain recul sur le côté « je consomme au maximum » ou bien parce qu’elle a un certain style makeup ou mode intéressant.

    Je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait que tout le monde met les magazines et les blogs dans le même panier, c’est totalement différent!

    Et de toute façon, aucune blogueuse n’est parfaite, il arrive toujours que des lecteurs soient déçus par un article, ET ALORS? Les lectrices sont assez grandes pour savoir qu’une blogueuse n’est pas comme une meilleure amie, et qu’elles ne sont pas obligés d’acheter tout ce qu’une blogueuse teste!

    Répondre
  31. emotion-wizard

    Cet article de Gaël est vraiment navrant. Déjà dans un premier temps s’énerver autant sur les blogueuses dans un article qui sera publié je trouve ça non professionnel et lamentable.
    C’est pour le côté différent des magazines qu’on lit les articles de blogs, ils sont le plus souvent bien plus frais, percutant, je trouve que les sujets sont mieux abordés et plus détaillé, en beauté.
    Bref, je trouve ça honteux d’écrire un article de la sorte, et tu as bien fait de le partager!
    C’est navrant que le stéréotype de la blogueuse beauté bête soit utilisé pour prouver qu’ils ont raison, et qu’il rajoute des points (les plus débiles les uns des autres) pour descendre les blogueuses.
    Après je pense que les blogs, et fort heureusement, y’en a pour tous les goûts et ça c’est un gros avantage (qu’ils n’auront pas eu)

    Répondre
  32. Lydie gazouillis

    Je ne suis abonnée à aucun blog « beauté ». Pourtant, quand j’ai besoin d’un conseil, j’utilise le petit outil de recherche sur Hellocoton en sachant que je trouverai un réponse !

    Bien sûr, si le billet se contente d’un « j’ai adoré », je zappe et poursuit ma recherche.

    Une chose est sûre, je ferai plus volontiers confiance à une blogueuse dans la mesure où l’article n’est pas sponsorisé qu’à un avis paru dans la presse féminine. Pourquoi : l’intérêt commercial de la marque et du magazine !

    Répondre
  33. Céline Ongles Designs

    ils defendent leur casse croute en cassant sec la concurence mdr sa change pas , ses toujours la même merde, ils prennent tout le mauvais et ne montre jamais le bon. voila pourquoi je n’achète pas ses torchons, comme si eux etaient objectif a 100 % mdr la grosse blague, si dior pose une pub sur son dernier crie ils vont pas laisser un de leur pseudo journaliste le detruire. bande de pignouf

    Répondre
  34. Mary Faou

    Très bon billet que tu as écrit là. J’ai halluciné en lisant leur article, c’est vraiment extrêmement prétentieux. Personnellement, si je veux avoir de vrais conseils beauté, je préfère aller sur les blogs que lire un magazine, les blogueuses ont toujours un coup d’avance, et à part les « grandes » dont ils parlent, elles restent accessibles, elles présentent des produits qu’on peut acheter sans vendre un rein et parfois donnent même des conseils personnalisés. Ce qui n’est pas le cas de ces magazines.
    Ensuite, quand ils parlent de celles « à fuir », je me sens carrément visée mais bon ça c’est personnel 😀
    Bref, je préfère continuer à visiter de petits ou moyens blogs très sympas que de lire ces inepties dans un magazine !
    Bravo pour ton article !

    Répondre
  35. SimplestKind

    Ridicule. Cet article pue tout simplement la jalousie. Au final, les gens se sont lassé des magazines féminins dont la moitié des pages sont de la pub déguisée. Alors les partenariats avec les marques, qu’on en parle.
    En lisant des blogs, on ne cherche pas un avis universel à prendre au pied de la lettre, mais une opinion (et un ton) personnel sur un produit. Merci, au passage, de nous prendre pour des imbéciles.
    Il existe, bien sûr, des blogs de plus ou moins bonne qualité, tout parmi les magazines féminins. On ne se demande pas de quelle catégorie fait partie celui là.

    Répondre
  36. Milune

    Moi je dirais en bref, la meuf a écrit cet article car elle a peur que son magasine ne survive pas à tous ces blogs beautés géniaux que l’on peut lire. Car oui des blogs beauté qui st bien ça existe !

    Répondre
  37. labeautedesmarmottes

    Article super intéressant : on comprend surtout que le journaliste n’aime pas internet, ne comprend pas l’intérêt de tenir un blog ou d’en lire. Pour lui il ne faudrait s’adresser qu’à des professionnels alors que l’intérêt c’est justement d’avoir l’avis d’amateurs… Et parfois que la nana derrière l’écran devienne ta meilleure amie ;o)

    Bref il a aussi oublié de dire qu’une blogueuse :
    – parle de n’importe quelle marque et pas juste des marques de luxe (tous les magazines féminins que j’ai pu lire ne parlent que de Dior, Chanel…)
    – donnent leur avis, qui peut être négatif! Nan mais vous avez déjà vu un article négatif sur un produit dans un magazine?
    – Enfin j’aime beaucoup quand le journaliste dit que les blogueuses ne diront jamais de mal des marques parce qu’elles sont payées par les marques. Les magazines fonctionnent avec de la PUBLICITE, c’est exactement PAREIL!

    Répondre
  38. Fashiongeekette

    Merci beaucoup pour cet article ! Je suis tout à fait d’accord avec ton avis. Cet article est carrément abjecte ! Mais il ne me surprend pas vraiment. On voit bien la le « professionnalisme » de la journaliste qui a pendu cette ***BIEP***.
    Les arguments qui m’ont le plus fait bonder :
    – shooting pro en studio : oui, c’est vrai, la bloggeuse n’a pas les mêmes moyens. En même temps, un produit photoshopé qui ne ressemble en rien à l’original c’est presque de la pub mensongère…
    – Les journalistes qui travaillent en équipe et qui peuvent débattre ensemble. Non mais laisse moi rire… Et une bloggeuse seule, ça n’a pas d’avis ? Les premières impressions ne sont-elles pas les meilleures ?
    – La publicité : parlons-en. La régie pub indépendante de partie écriture. Je cherche encore le magasine ou donnera un avis négatif sur un produit qui prend une page A4…

    Non franchement, cet article représente tous le mal que les journalistes « pro » et « diplômées » pensent des bloggeuses. Perso, j’ai vécu la confrontation lors d’une présentation produit ou bloggeuses et journalistes étaient mêlées. Je ne vous dit pas la tête des journalistes, qui étaient encore plus perplexe lorsqu’elle voyaient que les bloggeuses partaient aussi avec un goodie bag.

    Moi, mon blog, je le tiens parce que j’aime ça. J’aime partager. Et ce n’est pas une démarche commercial. On ne peut vraiment pas en dire autant d’un magazine…

    Encore merci pour ton article et désolée pour le pavé.
    A bientôt.
    Fashiongeekette

    Répondre
  39. jayleelah

    Il serait temps qu’elle passe à l’ère nouvelle du « web ». Les blogs et les tutos youtube nous apprennent souvent plus que ce qu’on apprend à l’école et dans les magazines. Comme on l’a dit plus haut, les magazines sont toujours en retard d’une guerre. Leurs « tutos » sont approximatifs et toujours d’une simplicité navrante. Pourtant j’adore lire mon petit cosmo.
    Si on marche dans leur sens, la makeup artist citée n’est pas une pro alors…
    Sinon, on l’appelerait « maquilleuse » (maquilleuse=diplômée).Ils auraient dû citer une fille qui avait son diplôme d' »esthéticienne », le seul reconnu en Belgique.
    Mais bon, encore heureux que je crois très fort à l’auto-formation et formations en tous genre et son travail est bien.

    Répondre
  40. jo3jeans

    tu sais le pire ? J’ai parcouru la page facebook de Gael et c’est la loose !!!
    Ce seraient nous ls débutantes ??? C’est édifiant de nullitude !
    Bisous
    ps : je lis les articles longs quand c’est prenant, intéressant ou bien écrit (style du Psychosexy, je me régale !)

    Répondre
  41. Lu

    Moi je propose à ces 2 charmantes journalistes qu’on fasse un test de QI….Juste pour rigoler….

    Il semble évident qu’elles n’ont absolument rien pigé au concept-même des blogs.

    Je les plains.

    ( Par contre, toi tu gagnes une abonnée. Ce billet est légitime et justifié ! )

    Répondre
  42. Lucile avec une aile

    J’avais déjà lu la réponse de psycho et je suis bien contente de lire la tienne, qui est quelque peu différente mais tellement vrai !!
    En tout cas je n’ai pas lu leur article mais je vais m’empresser de le faire. Que les journalistes arrêtent de s’en faire, personne ne leur prendra la place. Parce qu’on fait ça pour le plaisir et qu’à pleins temps je fais mon vrai boulot !!

    Xx
    http://lucileavecuneaile.blogspot.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *