29 janvier 2018

Masculine mandarine scrub by Cîme

J’ai vécu pendant plusieurs années sans baignoire jusqu’à en retrouver une (en déménageant – t’inquiètes, je m’incruste pas dans la salle d’eau des gens).

Et j’ose, j’avoue, je valide : mais quel plaisir de reprendre des bains !

Je tolère ceux qui détestent plouf-ploufer, s’immerger dans un liquide bien chaud; sauf quand on me lance la fameuse phrase « mais enfin QUI peut aimer passer son temps dans sa crasse ? » –  sérieusement, how filthy do you think I am ?

Je m’en suis donné à coeur joie, j’ai d’abord commencé par épuiser quelques bombes de chez Lush pour voir d’où venait le fuzz, pardon, le buzz. Ca pétillait, donnait des soupes roses, noires, d’un blanc laiteux, je sentais le carnaval, la folle, la lavande jusqu’au bout des cils.

Si j’aime me baigner c’est pour cette sensation de chaleur intense, comme une couette qui recouvre tout mon corps et qui m’empêche de frissonner. Mais SURTOUT parce que c’est le summum de la relaxation sans devoir fournir le moindre effort.

Tu ne dois pas bouger un petit doigt, tous tes sens se mettent en pause.
C’est magnifique, réconfortant, je pense ne jamais en avoir ma dose.

 

Magnificent Mandarine by Cîme

Le petit scrub du moment est la faute à l’homme. On avait quasiment fini le tour de quelques magasins bio pour notre réaprovisionnement hebdomadaire en fruits et légumes, quant il a laissé balader son nez dans un pot – par mégarde.

J’ai donc gentiment demandé à Cîme de pouvoir tester leur magnifique produit – et ils ont accepté.

 

Dedans il y a : Du sel de l’Himalaya(la base du scrubage), de l’HE de palmarosa (pour la stimulation et la bonne odeur), de citronnelle (pour détendre les muscles), de cèdre (relaxant olfactif), de l’extrait de genévrier de l’Himalaya (pareil, pour être détendu de la couenne), de l’HE de racine de curcuma (enlève les idées noires), zeste de mandarine verte (aide contre les cicatrices et taches), HE de patchouli (améliore la circulation), d’ylang-ylang (relaxante), et enfin de l’extrait de fleur de rhododendron d’himalaya (contre les rhumatismes et antibactérienne).

Tu observeras que le but ultime de cette semoule est de soulager les maux du style lourdeur passagère dans les gambettes, tension générale après une grosse journée à se traîner la patoune sans énergie ni envie. Le sel est riche en minéraux et aura une action directe sur la peau (reminéralisant) – le sang (circulez !) – les bobos (bye bye les problèmes type eczéma ou dermatite).

De mon point de vue, il s’agit plus d’une base que d’un gommage en tant que tel : nature, il va pouvoir décrasser la peau en douceur, les grains étant assez fins, on a une sensation très agréable de roulement par millier.

Avec quelques gouttes d’une huile de votre choix, il devient un puissant hydratant qui rendra votre peau douce au possible – la choisir bien pénétrante, comme une grassouillette sèche.

Il a également l’option « sel de bain », mais c’est une dénomination qui ne fait absolument pas sens dans ma caboche (à quoi bon jeter le tout dans la baignoire quand on peut vigoureusement se passer la tambouille sur le body ?)

WHAT IS MORE FUNNY ?

Mais j’imagine que les personnes qui ont de vrais problèmes au niveau sanguin seront plus réceptives que moi sur ce plan-là.

 

Concernant l’odeur, point le plus important du débat : en ouvrant le pot on a une bouffée assez masculine. Pas de note sucrée, ni d’agrumes, c’est le pin, la mandarine sans sweetness, un mix d’huiles essentielles brutes qui vont droit au but sans arrondir les angles.

L’arôme se pose à la surface de tout le corps, jusqu’aux vêtements que l’on choisit de porter après la trempette. En gros, tu as intérêt à aimer son parfum parce que ça imbibera tous les tissus de sa douce effluve.

Quand je parle de son côté XY, je pense aux hommes qui aimeraient l’utiliser, parce qu’il n’est pas au caramel, à la pomme d’api ou à la barbapapa. C’est vert, sylvestre & mâle.

Et j’aime bien.

 

Des bisous les Caribous !
19,95 euros pour 450 gr (dure un bon moment !)
Produit offert BY CÎME

 

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

10 réponses à “Masculine mandarine scrub by Cîme

  1. ToutiParis

    Bonjour Mona
    Bonne Nouvelle Année j’avais jusqu’au 31/01 pour les voeux ….OUF !

    B comme Baignoire B comme Bravo ( Après quelques année sans , on se sent « LUXE » dans un B comme Bain
    On aurait tort de s’en priver, Hein.

    Bah Non , on ne « trempouille » pas dans de l’eau sale ….Si l’on prend une douche juste avant (Comme au Japon)
    J’ai pris l’habitude de faire mes gommages sur corps légèrement humide ou huilé AVANT de prendre une douche.
    Ensuite je me délasse, je me prélasse dans un bain avec un galet effervescent calé sous les reins -délicieux chatouillis- si j’en ai sous la main … Ou deux CàS de bicarbonate de soude pour adoucir l’eau.

    Je vais essayer de trouver et tester “Masculine mandarine scrub by Cîme” Tu m’ as donné envie par ton billet.

    Cèdre de Virginie=> Elimine la rétention d’eau allège les gambettes.
    Cèdre de l’Atlas( idem pour les propriétés ) Mais l’odeur est moins HARD. plus « fine » elle est aussi plus apaisante..
    Ces deux Huiles essentielles chassent les mites , les araignées et autre insectes en diffusion. et dans les armoires.

    Le seul moment ou je balance le kilo de sel marin gris iodé au fond de ma baignoire c’est en temps de grippe
    -eau à 37°C 20 minutes,( c’est long) Quand on sent son crâne perler de sueur :
    -On ne se rince pas ,
    -On court emmaillotée de son peignoir de bain pour 40 minutes sous la couette et on TRANSPIRE un max.
    -On retourne se savonner pour enlever le sel ( très concentré)
    -On se crème de l’orteil aux cheveux.
    On change de peignoir – Of Course et……….. On rince la baignoire-
    Mais on est GUERI E en une nuit , plutôt qu’en une semaine (Le sel a emporté et la fièvre et la crève…..) Ça marche aussi pour les gros rhumes ….ATTENTION » Cardiaques s’abstenir » car le coeur pompe à fond …..et on l’entend ( On est rouge comme un gratte cul
    Le lendemain on est sur pied. shampooing obligatoire , lessive et « tutti quanti. »
    Recette de ma grand mère qui elle, ajoutait quelques gouttes (20) de cèdre de l’Atlas au gros sel,( je le fais aussi.)

    Vivement le printemps j’ai envie de mimosa de jonquilles de narcisses ….Quand la Seine aura fini de chatouiller les boules de notre zouave du pont de l’Alma(J’habite à coté )
    On en a pour une semaine ( ensuite bouillasse assuré !!! BEURK)

    XOXOXO
    Touti

    Répondre
  2. Emy Jolie

    Hello ! Je ne connaissais pas du tout du tout du tout ! Et franchement ça a l’air top ! L’odeur me branche bien (enfin vu ta description) et puis la compo est top, les actifs intéressant.. enfin ça me tente bien en tout cas, je note 😀
    Merci pour ton avis !
    Bises

    Répondre
  3. Céline // Lumitea

    J’adore ce gommage, son parfum est super addictif!
    Comme tu le dis, je l’utilisais plus comme un « base » de gommage, que je mélangeais à une huile ou directement dans mon gel douche (un pas trop parfumé, pour ne pas masquer l’odeur du gommage en lui-même) car sinon l’application était un peu étrange.

    Je l’ai terminé il y a quelques semaines et je pense bien me le racheter.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *