14 octobre 2012

Si je ne devais choisir qu’une base, je choisis…

orly1.jpg

Je suis assez novice dans le milieu du nail polish, type débutante de premier degré en étalage de vernis sans pâtés.

Je suis aussi plutôt du style à repeindre les murs sans m’en mettre sur les doigts plutôt qu’à faire mes ongles sans déborder, comme quoi, n’est pas maître de tache contrôlée qui veut.

Donc, quand j’ai du tester une base, une vraie, j’ai voulu faire les choses en grand.
Prendre un vernis qui n’avait pas vraiment bien subi les passages « vaisselle et gratounette », et j’ai poussé le vice jusqu’à ne pas porter de top coat.

 

La base magique : le Bonder Orly 

orly2.jpg

Le packaging est top, il s’agit d’une base aux extraits de caoutchouc qui est censée faire durer la tenue du vernis plus longtemps et surtout l’aider à ne pas s’écailler.

Niveau composition, c’est garanti sans DBP ni toluène.

 

En pratique

J’ai donc posé le Orly en premier, une seule couche sur chaque ongle, et j’ai patiemment attendu que ça sèche (moins de 2 minutes, c’est assez rapide).

Une fois prêts pour la prochaine étape, mes ongles avaient un aspect mat assez étrange et intrigant.

J’ai alors posé le vernis Essie, le « bikini so teeny » (800) en deux couches cette fois, et j’ai zappé la case top coat.

 

Résultat

C’est la première fois qu’une base me bluffe.

Après cinq jours entiers, j’ai encore des ongles potables alors que ce même vernis ne tient que 24 heures si je fais les tâches quotidiennes, que je ne fais pas attention, que j’y vais à la rude et me coince les doigts dans la porte du frigo.

Donc clairement, JE VOIS le changement.

orly3.jpg

Sur la seconde photo, le vernis commence légèrement à partir sur le bout des ongles, mais sans cette base, j’aurai été avec un vernis bien plus écaillé.

(Admire en passant la beauté de mon tout premier Essie, un bleu bébé à tomber par terre)

 

Ce que j’ai vraiment aimé

  • c’est une base de très bonne qualité
  • mes ongles ne sont pas abîmés et paraissent plus forts
  • le temps de séchage est rapide
  • sur quelqu’un de plus délicat que moi, je pense que la base pourra faire tenir le vernis jusqu’à une semaine sans problème

 

Si vous faites partie de ces filles qui négligent la base parce que vous pensez que ça n’a aucun intérêt, que l’important c’est le vernis, le vrai, celui qui brille, vous avez tout faux.

Le choix de la base est aussi primordial qu’essentiel pour faire durer la manucure plus longtemps et empêcher la couleur de s’atténuer au fil des jours.

Bref, s’il ne devait en rester qu’une pour moi en ce moment, je choisi la base d’Orly.

 

Bon dimanche les petits chats !

Les vernis mentionnés ont été offerts par le site Manucure & Beauté

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

10 réponses à “Si je ne devais choisir qu’une base, je choisis…

  1. Silwyn

    J’ai la base essie, c’est seulement la deuxième que je teste… elle me parait pas mal, surtout qu’avant j’avais celle de mavala, qui permettait de retirer le vernis en couche… très pratique mais ce n’était pas du tout ce que je lui demandais, hélas…
    Ce bleu est soupeeeerbe! J’aime beaucoup!!
    (j’ai découvert les vernis A-england, que j’ai acheté sur le site de pschiiit… ils sont top aussi! )

    Répondre
  2. caro

    j’ai cette base moi aussi!! ça marche vraiment bien avec l’application de vernis de couleur après! tu sent qu’à l’aplication ça adhère c’est pas comme une base ordinaire! 🙂

    Répondre
  3. La Reine des Mojitos

    Non mais pourquoi j’ai commandé une base OPI, pourquoi ???!!!

    Quoique je ne l’ai tjs pas reçu et jss vraiment tentée par celle-ci ….

    Cruel dilemme : que faire ma Maou ?!!!! xD

    En tout cas tes photos sont splendides 🙂

    Bisous Bécots ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *