20 février 2017

Angela Langford Repair & Renew face oil, avec du kiwi dedans

ABOUT
Repair & Renew Angela Langford sur @lovelula
Huile balanced & beautiful, dispo sur @angelalangford

Depuis le début de mon traitement antibio, j’ai l’impression que ma peau me parle en morse.

Le signal n’est pas très clair, j’arrive à détecter le sens, mais entre SEC ou DESHYDRATE, mon coeur balance. J’ai du, j’avoue, un peu patouiller dans mes pots pour me trouver des soins qui me parlent et causent enfin ma langue.

Parce que jusqu’à présent, c’était charabia sur charabia en passant par carabistouille et tralala.
Même toi t’y pigerais rien à ces bafouilles.

 

En commandant le sérum dont je vais vous parler, je dansais d’un pied sur deux, parce que la structure générale de la formulation était plutôt destinée aux peaux les plus arides et les plus rêches de la terre, tout comme les matures.

Comme mon minois a toujours plus connu le manque d’eau que de gras (même si ça se rejoint)(voir mon article sur pourquoi j’hydrate ma peau), je me demandais si je n’étais pas occupée à craquer avec déraison.

Même si j’avais comme un pressentiment que le bidule allait coller à mes besoins, en grande partie parce qu’il était riche en huile de kiwi. Oui oui, ça existe.

 

Après quelques semaines sous thérapie anti-bubon, je n’avais pas le visage abîmé en tant que tel, juste un peu capricieux, à tirer puis à s’inflammer d’un jour à l’autre – oui, c’était la merdasse couennale mais j’ai géré comme une baleine à bosse nage, avec grâce et remous.

Il me manquait seulement un petit plus pour survivre avec un épiderme sans plaques ni résidus de pomortes.

En soi, je voulais bien prendre des cachetons pour éviter les kystes, mais l’inconfort cutané était l’une des choses les plus difficiles à vivre pour moi.

Comparable au moment où je veux me préparer un thé et que le réservoir de ma bouilloire est vide. Et qu’il faut le remplir. Blah.


A
ngela Langford, une aventure personnelle

A la base, la créatrice de la marque était surtout passionnée par la cuisine et frustrée car elle n’arrivait pas à avoir accès à ses soins préférés pendant son séjour en Espagne. Lui était alors venu l’idée de préparer sa propre tambouille, histoire de toujours disposer de ce dont sa bouille avait besoin, sans dépendre de ce qui était disponible sur le marché.

Elle a d’abord créé sa gamme pour toujours avoir des soins de qualité sous la main, pour ensuite les vendre au grand public.

Angela Langford ne teste pas sur les animaux – uniquement sur des humains consentants, et les produits sont exclusivement fabriqués en Grande-Bretagne, la plupart convenant aux végétariens comme aux vegans.

Aussi, tant que faire se peut, elle essaie de se fournir en ingrédients bio ou tout du moins naturels (le pourcentage étant à chaque fois mentionné sur le site, pour l’un comme l’autre).

 

 

Une fiole dorée ULTRA-ACTIVE

Vous commencez à me connaître, je choisis mes soins comme une psychopate: faut que ce soit actif/mais pas trop, chargé en naturel/mais avec sens et SURTOUT, d’une sensorialité à te détendre jusqu’au panard.

Dans le repair & renew on trouve tout ce qu’elle a pu choper dans la forêt, avec, dans l’ordre (je t’ai divisé le bloc sinon c’était indigeste) –

de l’huile végétale de kiwi et d’églantier (riches en omegas 3, des acides gras essentiels, elles apaisent les rougeurs et revitalisent les teints ternes et fripés en hydratant en profondeur et en encourageant le renouvellement cellulaire),

de la vitamine E (antioxydante),

de l’HV d’onagre, d’argan (les huiles de base pour nourrir et assouplir les couennes en manque de lipides, antirides naturels), de riz (un adoucissant cutané de dingue), de macadamia (basique et riche en acide oléique pour la santé de la peau à travers les âges), du squalane hydratant (issu de l’huile d’olive), de l’HV de coco fractionnée,

de l’extrait de cassis (anti-inflammatoire puissant), de romarin (purifiant et revitalisant),

de la vitamine A (stimule la synthèse du collagène, en chute à partir de 25-30 ans), de l’huile essentielle d’encens, de palmarosa et de néroli (toutes trois tonifiants cutanés qui stimulent les cellules et la qualité épidermique),

de citron (pour l’éclat), de bois de rose (pour encore un peu plus booster la jeunesse de la peau), de mandarine (encore un agrume, riche en vitamine C, excellent pour les couennes fatiguées ou plus matures), de petitgrain (tonique de couenne et régénérant), de poivre noir (stimulant et anti-inflammatoire), de brèdes mafane (une plante raffermissante souvent utilisée dans les anti-rides)

et du Q10 (le couteau suisse pour ralentir les effets naturels du vieillissement).

actinidia chinensis seed oil, rosa rubignosa oil*, tocopherol , oenothera biennia oil*, argania spinosa oil*, oryza sativa bran oil, macadamia ternifolia seed oil*, squalane, caprylic/capric triglyceride, ribes nigrum fruit extract, rosmarinus officinalis leaf extract*, retinyl palmitate, boswellia carterii oil*, cymbopogon martinii oil*, citrus aurantium flower oil, citrus limon peel oil*, aniba roseodora wood oil*, citrus reticulate peel oil*, citrus aurantium leaf oil*, piper nigrum fruit oil*, spilanthes acmella flower extract, ubiquinone

 

L’huile qui répare et renouvelle

J’ai eu 29 ans, donc je touche encore du pied la petite portion de fin de vingtaine, mais de loin comme de près on me donne souvent moins que mon âge. Peut-être est-ce du à la génétique (sûrement même), mais il ne faut pas ôter son heure de gloire à mon choix méticuleux des soins qui habitent ma salle de bain.

Si je passe des heures à me pencher sur la composition de 1000 & 1 produits, c’est aussi souvent parce que je cherche l’unique, ce qui sort de l’ordinaire et n’est pas juste un aplat d’eau, de glycérine et d’huile de tournesol.

 

La repair & renew face oil entre dans la catégorie des huiles pour le visage à utiliser par saison pour choquer la peau et lui donner un coup de boost.

Au niveau de l’odeur, je la trouve assez neutre, rien de déplaisant ni citronné, ça sent bien quelque chose de fruité mais mon naseau n’est pas des plus fins.

Concernant l’action, elle est excellente : comme on a un complexe d’omega 3 – 6 et 9, on va à la fois avoir une action anti-inflammatoire, mais aussi éviter la déperdition d’eau et observer sa peau s’adoucir et se détendre au fur et à mesure des applications (je ne parle pas du glissant de l’huile, le lissage sera presque visible – je ne suis pas encore assez mature pour avoir un avis tranché là-dessus, mais déjà sur moi, je vois un changement).

Les ingrédients sont tournés vers la clarté (qui ne voudrait pas briller comme une licorne à paillettes ?) mais également vers une recherche de stimulation de l’élasticité (avec le Q10 et le retinyl palmitate).

En gros, dans ce mini flacon, on a de quoi envoyer du bonheur aux couennes ternes comme plus matures, tout en passant par la case déshydratation et sécheresse aride, du jamais vu.

 

Je l’applique en mêlant deux trois gouttes à mon soin de nuit, ça dépend un peu du temps que je veux passer à me masser la binette. Les huiles ont une très grande affinité avec la peau, mais le mieux est de choisir une crème hydratante pour optimiser leur pénétration – une HV mettra bien plus de temps à être absorbée si elle n’est pas massée sur une trombine encore légèrement humide.

C’était le quick tip du jour.

 

Une solution pour les peaux mixtes

Pour celles et ceux qui ont la couenne peu tolérante, je trouve la repair & renew extrêmement bien dosée en actifs (pas d’huiles essentielles qui crèvent le plafond et mon nez par la même occasion), le mix est très équilibré et le résultat progressif comme tout. Donc non, pas de « peau sensible s’abstenir », elle conviendra vraiment à tout le monde.

Peut-être un peu moins aux minois plus impurs ou à tendance grasse – je testerais plutôt celle-ci à votre place, la balanced & beautiful, moins chargée que la mienne, c’est l’autre version qui m’avait tentée mais uniquement disponible sur le site mère.

Elle contient un mélange plus basique en huiles végétales intéressantes (même si la plus grosse partie est identique), on retrouve surtout des ingrédients plus « pore-friendly » pour nettoyer ses petites cuvettes et profiter d’un léger effet peeling.

Voilà, j’arrête de te tenir la jambe comme un chien enragé pour aujourd’hui, je pense que tu as compris que la repair & renew était une ultra-bombe en flacon. Le seul mini-rikiki bémol est la contenance, mais après un mois, je n’en ai utilisé qu’un bon tiers, donc je devrais facilement tenir les 2 mois et demi avec 15ml en l’utilisant une fois par jour.

Au regard de ce que m’offre le menu – la qualité des matières premières et le résultat, je te garantis que ce sont 25 euros bien placés.

Et au moins, TU SAIS que ce qu’il y a dedans est là pour te faire du bien. Elle est pas belle la vie ?

 

Des bisous les Caribous !
Sérum Repair & Renew Angela Langford sur @lovelula
Reçu sur demande via Love Lula

Huile balanced & beautiful, dispo sur @angelalangford

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

16 réponses à “Angela Langford Repair & Renew face oil, avec du kiwi dedans

  1. Blue Althea

    Coucou !
    Ah oui oui oui, tellement de bonnes huiles à l’intérieur de ce sérum *-* bon perso’ ça me ferais un peu mal 25eu pour 15ml ! Après si tu dis que ça donne un coup de peps au teint ternes je prends parce qu’en ce moment je ressemble à un vrai panda triste en hiver .. Merci du partage hehe
    Des bisous
    Blue Althea

    Répondre
    1. Mona Auteur

      c’est peps dans le sens la peau n’est plus rêche, elle est repulpée, lisse et soyeuse en profondeur. Il y en a une autre dans la gamme qui s’appelle « glow » quelque chose, si tu veux vraiment un éclat coup de fouet 😉

      Répondre
  2. natpiment

    oui, moi aussi , j’ai du mal à savoir si ma peau a besoin de plus d’hydratation (le plus souvent) ou plus de gras (parfois) . Top la compo ! Quant au prix, je le trouve plutot raisonnable .
    Bises

    Répondre
    1. Mona Auteur

      ça s’apprend, ça viendra avec le temps, tu sauras directement reconnaître une plaque de sécheresse ou de déshydratation 😉 Mais en général on manque tous surtout d’hydratation – les tendances sèches apparaissent surtout en saison froide ou à cause d’une autre variable (traitement, peeling, etc).

      Donne un peu des deux à ta peau, et selon son type elle aura besoin de plus ou moins de gras et d’eau 🙂

      Répondre
  3. Mademoisellevi

    J’aime tellement les huiles
    Je trouve que c’est VRAIMENT le produit dont je ne pourrais jamais me séparer !
    Elles sont clairement miraculeuses !
    Je ne connais pas du tout cette marque, mais tu me donnes vraiment envie de tester
    En ce moment j’utilise un SERUM Q10 anti ages (purée, à 27 ans ça me fait mal ahaha)
    Et il est vraiment bien !

    Répondre
    1. Mona Auteur

      Roh tu sais, à une époque personne ne commençait les soins anti-âge si tôt parce que les gens étaient mal informés. Alors si ça peut te faire une couenne dodue et viable à long terme, why not 😀

      Répondre
  4. Léo

    Waouh, ça fait envie ! Après tant de bienfaits, je m’atendais à un prix exorbitant mais c’est très raisonnable ! Niveau formulation, ça me rappelle mon huile chérie d’amour de mel mellis Argan&pomegrate : pareil, je pensais que ça allait être trop riche, mais en fait tu retrouve cet effet repulpant/cicatrisant/bonne mine que j’adore.

    Du côté de l’huile Paï, c’est clairement une déception pour moi : à raison d’une application par soir, je commençais à voir (un peu…) des effets, puis j’ai compris que c’était elle la cause des kystes qui me poussaient de manière assez anarchique depuis Un mois… J’ai le choix entre espacer les applications (mais je vois moins les effets) ou la diluer avec d’autres, ce qui me gave passablement parce qu’au vu de la présentation je l’avais achetée pour être utilisée seule ; j’ai pas envie de la sortir du joli flacon pour un mélange qui me dure longtemps, mais ça me gave aussi de faire le mélange dans ma main tous les soirs. Seum bon point, elle dure super longtemps.
    Bref, je rachèterai pas !
    Le matin j’ai entamé le sérum éclat de Denovo, que j’avais chopé quand il ont fait une promo à 50%, on verra ce que ça donne.

    Répondre
    1. Mona Auteur

      ah mais paï, ça ne m’a jamais vraiment convaincue :/ J’avais testé leur démaquillant, et j’ai dit « bye bye » après ça 😀
      (tu peux toujours utiliser leur huile en sérum pour les mains, pas de risque de kystes à cet endroit-là 😀 )

      Répondre
      1. Léo

        J’ai le démaquillant en ce moment, je l’aime bien (bon, je serais peut-être plus critique si j’avais payé la bouteille moi-même), le seul truc qui me dérange, c’est qu’on ne peut pas le masser très longtemps comme l’Ultrasimple.
        Je ne sais pas trop quoi penser de la marque, j’avais reçu des échantillons de la crème apaisante que j’avais ADORÉ, c’était une des rares crèmes pour peaux sensibles qui apaisent vraiment les rougeurs, et La texture était agréable, bien épaisse sans être trop grasse. Mais 42€ le tube, faut pas pousser mémé dans les orties non plus… Du coup je ne sais pas trop quoi penser de la marque :/

        Répondre
  5. Copine de Londres

    Salut Mona ! J’ai acheté l’huile balanced and beautiful après avoir lu ton article. Ayant une peau très mixte (sèche et très sensible sur les joues et plutôt grasse avec imperfections occasionnelles et grain de peau pas super) j’ai pensé qu’elle serait mieux adaptée. Le lendemain ma peau est top mais j’ai eu deux crises de boutons, penses-tu que ses ingrédients soient comedogènes ou purgent la peau? Merci d’avance!

    Répondre
    1. Mona Auteur

      il y a deux trois huiles essentielles purifiantes dedans. Depuis, ça va mieux ? Parce que la composition est vraiment adaptée à une peau mixte – après, le meilleur test reste d’essayer soi-même.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *