8 août 2014

Le Cleanser 27 ou ce baume nettoyant extraordinaire. Vraiment.

cleanser27.jpg

Comme toujours, l’histoire commence par un échantillon jeté au fond d’un sac au moment de l’achat, Mona qui rentre chez elle, arrive complètement vannée, se dit « oh bon, on va essayer ».

Le Cleanser 27 n’est pas un baume nettoyant qui s’essaye, c’est un cleanser qui s’adopte.

 

Les yeux brillants de la gosse qui découvre ses jouets sous la sapin, qui vient d’apprendre une très bonne nouvelle, qui entrevoit de nouvelles sensations, un monde olfactif fantastique par lequel on voyage, s’apaise.

J’ai entrevu tout ça la première fois que j’ai utilisé ce foutu soin, et depuis, après 3 samples, j’avais commencé à mettre de côté pour m’acheter le grand format, me persuadant qu’il était utile, vital que je le possède.

De tous les cosmétiques de démaquillage, il n’y a que lui qui me mette dans un état pareil.
Kimmy dit qu’il fait glousser, oui c’est un peu ça, la danse de la joie en prime, et les mains qui rient.

 

Cosmetics 27

Bien loin d’une atmosphère américaine, la marque a été créée par  Michèle Evrard (à qui je voue un culte sans limites depuis, je lui construis un pont, un kaléidoscope sans plan, tout ce qu’elle veut).
Elle a voulu « proposer des soins dermo-cosmétiques essentiels », dont l’ingrédient central est la centella asiatica, et viser des formulations avec un maximum d’ingrédients d’origine naturelle, sans parabènes, phénoxyethanol, dérivés pétrochimiques ou silicone.

Il y a seulement 7 produits qui ont été développés, le plus connu étant le baume 27, petite bombe qui contient 27 ingrédients actifs et permet aux peaux le plus sensibles de se remettre sur pieds, un genre de doudou universel qu’on dégaine dès que notre visage a du mal à retrouver le droit chemin .

 

Cleanser 27

cleanser272.jpg

Quand j’ai découvert mon premier baume nettoyant, je pensais qu’il n’y avait que les huiles démaquillantes qui faisaient bien leur boulot pour se débarbouiller, et qu’une autre texture ne serait jamais aussi efficace.

Boum dans le mur.

Faux faux faux, depuis que j’ai viré mes huiles je ne jure plus que par des textures qui se présentent sous forme de pâtes, fondent sur le visage et me procurent un plaisir intense, le but étant que plus c’est épais et gras, plus j’aime ça.

Donc quand le cleanser 27 a débarqué dans ma vie, j’avais déjà roulé ma bille, grand dinosaure, roi de la jungle, diplodocus qui pensait brouter la même herbe que d’habitude, et pourtant, même lorsqu’on pense avoir tout vu, l’étonnement nous guette encore et surprend sans crier gare.

BOUH !

 

Packaging, texture et composition

Côté packaging, rien de bien filou, un pot, une spatule, et roule ma poule.

Au niveau des ingrédients, la tête de liste est occupée par des huiles estérifiées/hydrogénées (donc pas pures, surtout là pour apporter un vrai plaisir pendant le massage), de l’huile de sésame (émolliente et antioxydante), de tournesol (adoucissante), du beurre de karité (nourrissant, protecteur), de l’huile de macadamia (normalisante, apaisante), poudre de bambou (action exfoliante et détoxifiante), du parfum, huile de pracaxi (puissant hydratant cutané, antiseptique), du bisabol (anti-inflammatoire reconnu), de l’alcool, de la centella asiatica (plante magique, excellente anti-radicalaire, apaisante, calmante, et cicatrisante) et de l’extrait de camomille allemande, entre autres.

Comme promis, on ne retrouve pas de silicone, pas d’huiles minérales, rien que du bon.
Dans l’absolu, j’aurais aimé une base plus active, rien qu’à la lecture des composants, mais finalement, à l’utilisation, l’équilibre a été parfaitement pensé et je n’ai rien à redire dessus.

Caprylic / Capric triglyceride, Hydrogenated palm kernel glycerides, Caprylic/Capric glycerides polyglycerin-10 esters, Tribehenin, Glyceryl dibehenate, Sesamum indicum (Sesame) seed oil, Sucrose distearate, Hydrogenated castor oil, Trihydroxystearin, Hydrogenated palm glycerides, Helianthus annuus (Sunflower) seed oil, Butyrospermum parkii (Shea butter) extract, Macadamia ternifolia seed oil, Glyceryl behenate, Bambusa arundinacea stem extract, Glyceryl undecylenate, Parfum (Fragrance), Pentaclethra macroloba seed oil, Aqua (Water), Tocopherol, Bisabolol, Alcohol, Centella asiatica extract, Chamomilla recutita (Matricaria) flower extract.

 

Les doigts dans le pot

La première fois que je me suis démaquillée avec ce petit précieux, j’avais passé un excellent moment chez kroonen & brown, un maquillage élaboré sur le visage, le genre de terrain favorable pour voir ce qu’un cleansing balm avait dans le ventre, et en à peine une utilisation, je suis tombée amoureuse.

Les doigts dans le (minuscule échantillon) pot, j’ai prélevé une noisette, et commencé à masser mon visage avec. Au rinçage le résultat était sans appel, mon petit épiderme respirait comme jamais, une merveille.

 

Ce qui séduit avant tout, c’est le parfum qui se déplie comme une fleur, rien de tropprenant, quelque chose de crémeux et très relaxant (contrairement à certaines odeurs de parfumerie qui m’assomment d’une migraine rien qu’en sniffant le pot, ici MADAME, y a de la délicatesse).

Il me serait incapable de décrire ce qui se dégage comme fragrance pendant que je masse mes bajoues, mais ce n’est ni herbacé, ni artificiel, très particulier et directement enchantant (la fille sous acide te dit que ça sent BON).

cleanser271.jpg

La pâte se transforme rapidement en huile sans se faire prier et glisse comme du petit beurre sur la peau. On est donc plus proche d’un démaquillant huileux que gras (oui, dans ma tête, il y a une différence, tu me diras si tu fais la même), fin sous les doigts sans mimer une texture trop »sèche ».

 

Après deux-trois utilisations, j’ai fini par suivre le protocole exact :

  • Prélever à l’aide de la spatule une noix de baume
  • Appliquer à sec sur le visage, le cou et le décolleté
  • Masser durant 1 minute, le baume se transforme et devient huileux
  • Humidifier le visage , le baume se transforme en une émulsion crémeuse et douce
  • Continuer le massage encore 1 minute pour parfaire le nettoyage  et l’exfoliation douce
  • Rincer à l’eau, puis sécher le visage en tamponnant à l’aide d’un linge propre.

 

Pour une meilleure action des principes actifs, il est recommandé de réaliser un massage complet d’environ 2 à 3 minutes. Cet exercice stimulera la circulation ce qui aura pour effet de décongestionner les tissus, d’améliorer l’éclat et la tonicité de la peau

 

Parce qu’il est addictif, j’ai toujours eu du mal à décoller les mains de mon visage pour ajouter de l’eau, voulant prolonger le massage (qu’il soit de la phase grassouillette ou crémeuse), le rinçage est un moment de déception totale, de descente du carrousel quand on veut encore faire hue dada.

On aimerait se balader avec le minois mouillé et revivre sans arrêt la phase pâte/huile/eau lactée/pâte/huile/eau lactée, ne jamais se séparer du cleanser 27.

Dormir avec.

 

Une fois qu’on a tapoté et séché sa peau avec une serviette, elle est lisse (mais lisse !) comme celle d’un bébé et tellement agréable au toucher qu’on oublie tout, on retournera faire hue dada dans 24h, en attendant, on se plotera les joues devant une série.

 

J’ai noté 5 choses importantes, finalement :

  • une fois, utilisé sans arrêt pendant quelques soirs (5 au total), il a fait cicatriser en un temps record un kyste que j’avais charcuté jusqu’à la moelle comme une cannibale
  • il laisse la peau d’une infinie douceur : pas d’effet filmogène légèrement épais comme avec le Ultrasimple. Ici la peau ressort du nettoyage comme un tissu de soie précieuse, MAIS VRAIMENT, je n’ai jamais eu ma peau aussi douce, même pas avec la clarisonic !!!!
  • je pleure déjà le moment où je vais finir le pot alors que je viens seulement d’acheter le full size (après trois échantillons), bonjour la négativité
  • dans l’absolu, il vaut mieux éviter de l’utiliser pour se démaquiller les yeux, la marque le déconseille, j’ai essayé, et une fois sur trois, effectivement, ça picote un peu la gouttière, donc je me pré-démaquille les yeux quand je l’utilise
  • Il est parfait pour les peaux sensibles/réactives : j’ai pas eu de réactions (boutonneuses ou de plaques rouges) et les ingrédients sont sans « danger », donc validé ! Son action exfoliante sur la peau grâce au bambou ne se fait pas sentir (pas de crissement, on ne perçoit pas de grains sous les doigts), mais c’est certain qu’il participe au résultat grandiose

 

Je pense arrêter mon blog ici.

Fermer boutique.

J’ai trouvé le summum du cocooning facial, à quoi ça sert de continuer, hein ?

 

Bon , très clairement, il s’agit du produit le plus cher que j’ai jamais acheté pour prendre soin de moi, me chouchouter. J’ai fait ça comme une grande, en mettant un peu de côté, donc l’achat a été mûrement réfléchi, mais il ne s’agit pas d’un produit INDISPENSABLE pour une personne qui compte ses sous.

Donc oui, j’envoie du rêve parce que ce produit me fait rêver/baver, mais j’assume.

Il transforme ma peau en tapis doux comme une caresse (l’effet perdurant), a une odeur qui reste et m’enveloppe le soir quand je l’utilise. Je n’ai aucune sensation de tiraillement (je me balade pendant deux trois heures avant de me coucher sans rien mettre sur ma bobine, et puis parfois je mets rien en fait), pas de rougeurs, des boutons qui cicatrisent plus vite (là j’en ai plus, mais c’était valable il y a deux semaines), une peau pleine de vie (comme si elle était partie faire un jogging sans toi).

 

Si ça ne tenait qu’à moi, je ne ferais que parler en superlatifs pendant toute la soirée, te vendre le cleanser 27 en te faisant des grand yeux pour te tenter sous hypnose.

Mais enfin, à quoi bon convaincre le monde entier tant que je suis convertie et convaincue par ce doudou épidermique, il n’y a que ça qui compte.

Je suis aux anges, et je le fais savoir. #Gniiiiiiiih

 

Des bisous les Caribous !
Acheté 60 euros les 125ml chez Kroonen & Brown à Bruxelles (livraison possible !)
Disponible également sur le site de la marque pour les frenchies et les corses
Et y a sûrement d’autres sites mais la flemme de chercher…

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

24 réponses à “Le Cleanser 27 ou ce baume nettoyant extraordinaire. Vraiment.

  1. Délia

    La vache, j’étais déjà en train de baver sur le produit et j’avoue que quand j’ai vu le prix, les étoiles se sont éteintes dans mes yeux!
    Belle description du produit effectivement, ça donne envie!

    Répondre
  2. Sarah M

    Tu vends du rêve! Je vais essayer d’économiser pour me l’offrir. Par contre, une petite question, il te fais office de démaquillant ET de nettoyant en même temps?

    Répondre
  3. The Pretty Cream

    Petite chanceuse va !
    J’ai failli me l’offrir mais finalement j’ai choisi d’être raisonnable étant donné que je jongle déjà entre 3-4 démaquillants dont le Cleanser Eve Lom (une pure merveille !).
    Bisous

    Répondre
  4. Séverine

    Offert par mon doudou d’amoureux « parce que ma maman elle a dit que c’était trop bien et ça coûte cher donc j’ai économisé pour te l’offrir parce que tu le vaux bien », je voue à ce baume un culte. J’ai bâti un autel dans ma salle de bains, il trône fièrement entre mon Pranalixir corriger d’amour et ma mousse nuage céleste Cattier. C’est le king de ma routine, le moment d’évasion de ma journée, le Dalaï-lama des soins, en mode « je nettoie sans violence et sans te filer mille boutons, voire même en en calmant certains, ne suis-je pas magnifique ».

    Voilà, c’est tout ce que j’ai à dire. Oui, mes commentaires sont d’une utilité rare.

    Répondre
  5. eveange66

    Oui oui, je te suis et te comprends mais euh bon, 60 euros pour un truc, bien que pas mal, mais pas bio non plus, je ne peux tout simplement pas, surtout pour un démaquillant !! La cleansing cream de Trilogy me convient très bien, me laisse la peau douce et hydratée (alors que peau qui mature sans imperfections du tout) malgré l’utilisation d’eau du robinet (alors que je la bannis le reste du temps). Non vraiment, je ne peux pas, je préfère encore m’acheter une cocotte minute ou une poêle en fonte à ce prix ! Je dois dire aussi que les ingrédients utilisés ne justifient pas, à mes yeux, un prix aussi élevé, même pour un produit confidentiel (navré, pour moi, ça sent un peu « la niche à bobo). Ce produit est sans aucun doute très bien, mais je suis persuadé qu’il existe aussi bien pour moins cher (et déjà mon trilogy à +26 euros est pas mal dans le genre).

    Répondre
  6. Misspetitsproduits

    Comment veux tu qu’on ne se le procure pas devant tant de passion 😉 il y a quand même deux ingrédients où je me demande s’ils sont utilisé la possibilité synthétique ou la naturelle. Sinon moi je fais ma gelée démaquillante mon émulsion lactée magique, idem j’ai trouvé le summum 🙂 mais ça me tenterait bien ce petit produit:)

    Répondre
  7. Mary de Suisse

    J’ai un pot quasiment plein du Aurelia Miracle Cleanser dans mon tiroir, là (celui où il y a toutes les boîtes vides n’est-ce pas), acheter l’an dernier, 45 euro. Une commande à plusieurs articles, je ne sais pas comment j’ai pu mettre 45 euro dans UN produit, science fiction. Odeur délicate, crème agréable, composition bio. Mais je ne sais pas, il ne convient pas. Je ne peux pas me démaquiller avec, et je ne sens pas particulièrement propre après. C’est moi le souci pas le produit, je pense. Je lui redonne une chance ce soir, pour le coup, tient.
    Mais c’est plus une crème, pas une « huile en forme de baume ».

    Le ultra-simple est du type « crème » ou « huile en forme de baume »? Curiosité.

    Sinon, selon Madame la duchesse Joelle Ciocco, le soir on démaquille au lait (deux fois), lotion, puis rien. La peau se démerde (si j’ose dire), tant qu’on ne l’agresse pas.

    Bref, encore un commentaire qui n’a pas grand chose à voir à l’article, que j’ai apprécié, comme toujours! Moi qui lis des blogs depuis mes 15 ans (j’en ai 22, arg) et qui ne commente jamais, j’ai l’impression d’être une habituée chez le cocon belge avec 3, 4 commentaires!
    Et je me rend compte que j’ai pas mal de produits que j’adore, et que j’ai acheté après que tu en ai parlé. 🙂

    Donc j’espère que, non, ce n’est pas la fin du blog!!!

    Répondre
  8. Aurore

    Ça donne très très envie! Ils vendent sur le site une petite pochette d’échantillons. Elle est pour le moment en rupture, mais je vais me laisser tenter (même si, soyons honnête, ça ne fera que confirmer les choses et donc repousser un achat potentiellement (trop) cher!).
    En ce moment j’utilise le baume démaquillant de chez Lulu&boo. Texture huileuse! J’en suis contente, il a contribué à calmer mes rougeurs et est assez léger pour l’été.

    Répondre
  9. Shabondy

    Ah oui quand même… Je me disais qu’il était plutôt pas mal ce petit baume. Même si son plus gros défaut c’est le non démaquillage des yeux. Vu que c’est la seule chose que je maquille c’est un peu ballot xD Puis j’ai vu le prix et euuuuuh hem comment dire… Il est mignon ce petit pot hein mais il démaquille pas les yeux alors je vais passer je crois hmmm non ? :p

    Sinon, tu as testé l’Oléogelée de Denovo ? Perso, c’est aussi les textures que je préfère. C’est moelleux haha contrairement à l’huile qui est juste grasse !

    Répondre
  10. madraykin

    Merci pour la découverte, par contre je te remercie pas de m’avoir donner une nouvelle obsession o_o (j’en regarde d’autres moins chers) ça a l’air hyper agréable à utiliser. Je comprends qu’on puisse mettre ce prix pour se faire plaisir …

    Répondre
  11. lexie blush

    Euh….moi qui suis archi fan des baumes nettoyant et qui fait aussi la difference entre huile et gras ^^ je suis vachement tentee par celui-la.
    Tu me l’a bien vendu aussi, j’aurai le magasin en bas, il tronerai deja dans ma salle de bain tiens!!
    Grrrhhhh

    Répondre
  12. The Pretty Cream

    Re-coucou ! Après avoir lu ta réponse, je me suis posée une question : est-ce que le Cleanser Eve Lom est baume démaquillant que tu aurais pu t’offrir, au regard de ses ingrédients ? (Difficile de répondre à cette question sans l’avoir essayé, j’en conviens). Les 5 premiers ingrédients ne sont pas tip top …
    Je ne suis pas une experte en compo, mais j’aurais voulu avoir ton avis sur les ingrédients si jamais tu as le temps de jeter un coup d’oeil (http://www.evelom.com/Cleanser-200ml/MEV0028_4600,en_GB,pd.html)…Merci d’avance et gros bisous !

    Répondre
  13. Shabondy

    Le packaging est pas sexy mais je le trouve relativement ressemblant à celui là. Moi c’est l’odeur qui me dérange le plus. Par contre, niveau texture, c’est un bonheur

    Répondre
  14. madraykin

    Oui je me souviens de ton article, j’avais eu du mal à visualiser/comprendre la chose ^^ sinon celui ci je l’ai vu à 50€ sur easyparapharmacie (juste pour info :P)

    Répondre
  15. Pauline

    Roooh tu donnes sacrément envie de casser la tirelire pour se délecter de cette merveille ! Je n’ai jamais réellement succombé à un nettoyant, aucun ne m’a donné d’orgasme cosmétique ! C’est dommage car c’est un produit hyper important dans une routine beauté ! Allez je vais étudier la question et voir si je succombe !

    Répondre
  16. Chibi

    Snif, 60euros… T_T Mais il va te durer combien de temps? Longtemps j’ai l’impression, non? J’envisage de racheter une huile ou un baume démaquillant car mes gants/lingettes H2O ne tiennent pas sur la longue durée, déception…
    BREF. Je me tâte encore.

    Répondre
  17. Chibi

    J’ai regardé pour le lapiglove mais j’ai été un peu refroidie par la marque (ou alors j’ai un don pour me fritter et exprimer mon mécontentement?). Je devais commander un kit ou pour une telle somme, sinon, ils ne livraient pas en Belgique. Mais en contrepartie, j’avais la livraison gratos. Oui mais non. C’est forcer à l’achat, et ça, j’aime pas. Du coup, j’ai dit que je ne trouvais pas ça normal et ils m’ont proposé une commande ‘non officielle’ par mail, paiement par paypal… mais j’ai trouvé ça un peu bizarre… Bref !
    Si jamais un jour, je recherche désespérément un démaquillant, que je poste ça sur twitter, rappelle-moi ton article sur le cleanser 27 :p

    Répondre
  18. Chibi

    Ben justement, c’est de là que viennent mes gants démaquillants et j’en étais très contente jusqu’à il y a peu… Je pensais les garder en bon état encore longtemps mais ils ont perdu leur douceur et il y a des tâches qui ne partent pas… v_v

    Répondre
    1. Mona Auteur

      il fait un peu double emploi, je ne le recommande juste pas sur les yeux pour un démaquillage intense de smokey, parce qu’il pique un peu les yeux 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *