25 mars 2018

Booster sa peau à la vitamine C

J’ai longtemps pensé que les boutons installés depuis des années sur mon menton (ceux qui vont et viennent par saisons comme des caravaniers du dimanche) étaient déjà une bonne plaie et que je ne pouvais pas connaître plus pénible.

Couenne-alement parlant.

Huhu, la petite joueuse.

He bien non. Le plus rude pour une bouille c’est la misère qui apparaît quand les températures baissent d’un coup : ta peau est PERDUE (en même temps, pas de quoi lui lancer un sermon, elle n’a pas le droit de porter une écharpe, elle)(sinon tu ne verrais rien)(la cagoule à la limite, mais tu préfèrerais éviter que l’on te prenne pour une vandale).

Les quelques semaines qui viennent de s’écouler étaient un florilège de pommettes qui crient « raaaaaah », de bout du nez en lambeaux, de lèvres qui ressemblaient à un millefeuille de peau sèche (pour la classe et la grâce, tu peux royalement passer ton chemin).

A priori, si tu sais que ton pays va switcher en mode Alaska en moins de deux, je te conseille de te parer de ce duo gagnant :

  • un sérum bien hydratant : parce que les températures glaciales ne sont pas seulement mordantes, elles empêchent la production d’un sébum fort et efficace comme Hercule / qui dit moins de gras, dit une protection moyenne – ta pauvre peau mérite bien sa dose d’eau
  • un sérum/une crème riche pour justement aider les actifs à mieux pénétrer (plus c’est gras, mieux ça passe la barrière cutanée)
  • psssst : et de la vaseline pour tes babines : juste pour les couvrir le temps que le vent frais s’en aille

 

LE BOOSTER A LA VITAMINE C – NOVEXPERT

Depuis le sérum d’Absolution, j’ai vécu une sérieuse cure à base d’huile – je prenais surtout l’hydratation dans les brumes ou les crèmes puis je me mettais 4-5 gouttes de grassouillette dans les paumes et je pressais le tout sur mon beau minois.

D’où le pourquoi le tube du booster de Novexpert traînait dans mes tiroirs depuis naguère et jadis – c’était le bon moment pour le dégainer.

 

Dedans il y a (attention les yeux !) :

Aqua (de l’eau), Ascorbyl Methylsilanol Pectinate (une forme stable antioxydante de vitamine C), Glycerin (de la glycérine hydratante & protectrice), du Methylpropanediol & Propanediol (aident tous deux à une meilleure absorption), 3-O-Ethyl Ascorbic Acid (la vitamine C qu’on recherche – stable, action sur la synthèse de mélanine pour éviter les taches, stimule la production de collagène), Silica (un épaississant), Glucosyl Hesperidin (un peu le même genre d’action que le bidule vitaminé juste avant, également anti-inflammatoire), Sodium PCA (un hydratant naturel), Parfum, Anogeissus Leicarpus Bark Extract (de l’extrait de bouleau d’afrique, aide contre les petites irritations), Sodium Hyaluronate (une touche d’acide hyaluronique pour repulper), Tocopherol (un conservateur naturel), de la Beta-carotène (ce petit plus qui donne bonne mine), du Bisabolol (apaisant), de l’Adenosine (actif anti-rides, ça va un peu te retendre les ridules), Saccharide Isomerate (un agent hydratant longue durée), Sodium Lactate (un conservateur), Citric Acid, Glyceryl Caprylate (un stabilisateur de formule), Xanthan Gum (de l’épaississant), Caprylic/Capric Triglyceride (apporte une texture qui pénètre facilement), Sclerotium Gum, Cl 77891 (Titanium Dioxide), Mica (y a des petites choses qui brillent dans le produit), Polyglyceryl-2 Dipolyhydroxystearate (apaisant), Zea Mays Starch, Phytic Acid, Biosaccharide Gum-2 (un sucre, nécessaire pour créer le complexe Novaxyline, v. après), Sodium Citrate, Lauryl Glucoside, Laminaria Ochroleuca Extract (de l’extrait d’algue, qui, allié au biosaccharide, va créer le Novaxyline, un actif puissant capable de protéger contre le vieillissement cutané).

 

De très loin, on dirait une masse informe de plein d’ingrédients qui n’ont pas l’habitude de flotter ensemble, mais à y regarder de plus près, cela prend son sens :

Il y a surtout une très bonne hydratation induite par un léger effet filmogène – sans pour autant tirer les traits jusqu’aux fesses.

De la recherche avec deux formes différentes de vitamine C, de l’innovation avec leur bidouille algue + sucre pour augmenter la fermeté et la souplesse, des ingrédients apaisant les rougeurs & inflammations.
En gros, un petit tube pour peau déshydratée, qui a mauvaise mine, qui tire et crie famine – il avait intérêt à en avoir dans le ventre.

 

Dès qu’on l’applique on a un teint plus frais et lumineux (à mon avis, les paillettes qui flottent dans le produit y sont pour quelque chose – et ravissent mon côté gosse ), et surtout, l’odeur donne envie de manger le tube – on est entre le bonbon et le fruit frais (je t’assure que ça sent très bon).

  • pour l’action anti-âge, ride, tout ce qui pend : je n’ai pas d’avis sur la question, j’ai juste pleinement constaté qu’il est très efficace pour donner bonne mine et, de manière générale un teint frais
  • pour les taches : les plus récentes sont bien diminuées – comme j’ai utilisé ce booster avec mon sérum d’amour à l’immortelle de chez Isla Apothecary, je ne sais dire qui a plus agi que l’autre, mais j’ai remarqué qu’ensemble ils créaient un duo D’EN-FER ! (pour la cicatrisation aussi)
  • pour l’hydratation : elle est longue durée – donc pas seulement pendant quelques heures et puis tu commences à revoir tes pommettes flancher, non non, ça tient bien jusqu’au soir sans problème (faut beaucoup boire aussi, ça aide)
  • il est ultra skin-friendly : pas de picotements, même sur peau lésée – étonnant vu la dose de parfum envoûtant

Il est vendu à 50 euros il me semble, mais traînez un peu sur le web, il y a moyen de le dénicher sur des pharmas en ligne avec des réductions en veux-tu en voilà.

En tout cas, avec ce petit duo j’ai passé les semaines glaciales sans aucun soucis et mes bajoues sentaient le printemps à 10km à la ronde.

Bon, je me plaignais comme loutre qui chouine, mais à quoi ça rime si tu ne peux pas emmerder ton monde à longueur de journée avec des « nom de dieu de météo à laisser traîner un esquimau dehors ! Furte hein dis ! ».

J’ai survécu à l’hiver Jeannine, et ça, oh oui, ça s’applaudit.

 

Des bisous les Caribous !
Sérum Booster à la Vitamine C Novexpert
Offert par la marque, il y a belle lurette.

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

Une réponse à “Booster sa peau à la vitamine C

  1. Charlène

    J’ai trouvé ton article vraiment intéressant ! J’ai personnellement trouvé la solution pour mon année, à savoir l’huile essentielle de tea tree, juste géniale et super efficace !
    J’ai hâte de voir revenir le soleil et les beaux jours pour reprendre des cures de vitamines C ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *