18 juillet 2013

Cold cream d’Avène pour les mains et le corps, ça vaut quoi ?

Oui parce que tout le monde sait bien que le corps et les mains sont des entités complètement différentes qui s’entendent sur le fait de se déplacer toujours ensemble, partout.

En tout cas moi je sors pas sans mes mains.

Le gars qui pelote les filles dans le métro non plus d’ailleurs.

trio

Je voulais vous parler de crocodiles.

 

La peau croco, ça me connaît, j’aime pas trop ça, surtout en été, quand tu es censée avoir la peau durablement lisse et soyeuse et que parfois, dès qu’il y a un petit écart dans la routine corporelle, c’est la cata-tata-strophe.

Si j’oublie de me tartiner, je me retrouve avec les jambes qui distribuent de la peau morte comme on met du parmesan râpé sur ses pâtes.

J’avoue, même moi ça m’épate, mais c’est peu ragoûtant.

 

Certains produits m’aident au quotidien pour surmonter mon problème de peau sèche sur le corps :

  • l’huile de douche Eucerin, que je sur’aime d’amour universel tellement elle reste un basique économique et redoutable contre les plaques sèches, les gratouillis et mon eczema léger (pour de vrai, je l’utilise aussi, sur peau sèche, pour me raser les jambes sans les irriter)

 

Donc voilà, il suffit en général de peu de choses pour entretenir mon corps c’est pourquoi j’aime bien faire confiance à des produits qui durent et sont souvent neutres et sans fioritures.

Il y a quelques temps, Avène m’avait envoyé un trio au cold cream et je ne savais pas trop à quoi m’attendre.

Déjà le nom ne m’évoquait rien, j’imaginais un baume froid qui m’expédierait en Alaska à chaque application.

 

J’ai quand même tenté l’expérience, parce que je n’aime pas rester ignorante et que surtout Avène, c’est mon talon d’achille.

Et pouf, bardaf, je suis encore une fois tombée dans le panneau.

tres.jpg

Pour info : la cold cream est une crème qui a une formule d’eau dans l’huile ce qui la rend très nutritive. Selon les marques, les produits proposés peuvent être plus ou moins épais, ils sont plutôt destinés aux personnes qui ont besoin de protéger leur peau de l’extérieur et de les nourrir intensément.

 

Le nettoyant au Cold Cream

gel.jpg

Le top du top, c’est un nettoyant que je place au même niveau que l’huile de douche Eucerin pour le rendu doudou, même si la composition est plus proche de la cosmétique traditionnelle :

AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). WATER (AQUA). DISODIUM COCOAMPHODIACETATE. SODIUM COCOYL ISETHIONATE. COCAMIDE MIPA. GLYCERIN. SODIUM CHLORIDE. PEG-7 GLYCERYL COCOATE. ACRYLATES COPOLYMER. COCO-GLUCOSIDE. BEESWAX (CERA ALBA). CETYL ALCOHOL. CITRIC ACID. FRAGRANCE (PARFUM). GLYCERYL STEARATE. GUAR HYDROXYPROPYLTRIMONIUM CHLORIDE. MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). PHENOXYETHANOL. POTASSIUM SORBATE. SODIUM HYDROXIDE.

 

Il est sans sulfates ce qui est un gros point positif vu que dès que j’utilise un gel douche avec des SLS, j’ai la gratouille dans les trois heure qui suivent.

La base lavante est douce et pas du tout agressive pour un sou, mais nettoie quand même comme il faut et ce qu’il faut.

 

Pour l’odeur, va falloir que vous demandiez des échantillons, parce que je ne suis pas sûre qu’elle plaise à tout le monde : ça se situe entre les produits pour bébé et l’odeur typique d’Avène.

En ce qui concerne la texture, cela ressemble à un gel crémeux très fluide, vraiment agréable sous les doigts. Il en faut très peu pour se laver tout le corps, donc ce n’est pas nécessaire que vous remplissiez votre paume comme avec les gels douche de supermarché.

 

Sous la douche, il mousse plutôt bien (sans que ça soit la fête à la bulle non plus), et se rince sans peine, on sent déjà qu’on a comme un film protecteur sur la peau.

 

C’est quand on tamponne son corps avec l’essuie qu’on voit la vraie différence : la peau est toute douce ! Pas besoin de mettre de crème après si on veut se la jouer léger et qu’on a pas trop de problèmes de sécheresse intense.

J’avoue que parfois il ne suffit pas sur mes jambes, qui comme je vous l’ai dit, sont vraiment arides, mais si je l’utilise assez régulièrement, je vois déjà un gros mieux, surtout au niveau des mollets.

Je recommande ce nettoyant aux peaux fragiles qui veulent avoir une belle allure dès la sortie de la douche.

Le petit + : il peut également être utilisé comme un nettoyant visage pour les peaux irritées, sèches, ou sensibles.

 

Le lait corporel au Cold Cream

lait.jpgQuand j’ai reçu cette crème, j’arrivais à la fin de mon gros bidon de trixéra et j’avais un peu peur que, les températures plus clémentes arrivant, je me retrouve avec un corps dégoulinant de gras (ce qui est peu probable d’arriver, mais j’aime m’imaginer vivre dangereusement).

J’ai eu l’occasion de le tester avec ou sans utilisation du gel nettoyant avant, he bien, les effets sont clairement décuplés quand on les utilise ensemble.

 

C’est quasiment le même packaging que le nettoyant, sauf que le bouchon est blanc.

Au niveau de l’odeur, je trouve que ça ressemble pas mal à la trixéra, la composition est d’ailleurs assez identique en début de liste :

AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). CARTHAMUS TINCTORIUS (SAFFLOWER) SEED OIL (CARTHAMUS TINCTORIUS SEED OIL). MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). COCOS NUCIFERA (COCONUT) OIL(COCOS NUCIFERA OIL). CYCLOPENTASILOXANE. SESAMUM INDICUM (SESAME) SEED OIL. (SESAMUM INDICUM SEED OIL). SORBITAN STEARATE. CYCLOHEXASILOXANE. GLYCERYL STEARATE. PEG-100 STEARATE. ALLANTOIN. BEESWAX (CERA ALBA). BENZOIC ACID. CETYL ALCOHOL. CITRIC ACID. FRAGRANCE (PARFUM). PHENOXYETHANOL. SODIUM HYDROXIDE. SODIUM POLYACRYLATE. TETRASODIUM EDTA. WATER (AQUA).

 

C’est le genre de crème que j’aime : elle est fluide et quand on commence à l’étaler sur le corps, on voit qu’il y a énormément d’eau qui s’en libère, ce qui rend la pénétration très aisée.
En 5 minutes on peut s’habiller et avoir la peau douce avant de sortir de chez soi, what else ?

 

Sa formule conviendra bien aux personnes qui utilisent une crème émolliente en hiver et qui souhaitent quelque chose de plus léger mais de tout aussi efficace en été.

Elle ne laisse pas de film gras sur la peau malgré les huiles plutôt costaudes présentes dans le tube, et l’effet émollient dure pendant au moins 24h.

J’ai été moins assidue pour la mettre que la trixéra, pour la simple et bonne raison qu’en été, je suis une flemmarde de niveau olympique.
Mais j’essaye d’être régulière.

 

La crème mains au Cold Cream

Bon, des crèmes pour les mains j’en ai testé pas mal cette année, mais si je devais n’en choisir qu’une pour l’été, ce serait celle-ci (et peut-être bien rêve de miel de nuxe aussi).
creme-main.jpgJ’ai des mains de vieille, ce qui fait que quand il fait très froid, j’ai vraiment besoin de produits costauds, qui font une surcouche de crème et nourrissent mes mains à fond.

 

Pendant la saison chaude par contre, je suis plus sensible aux textures et j’ai besoin que ça pénètre vite, bien, et que ça ne laisse pas de résidus gras sinon je crie au meurtre.

Vu que la chaleur me fait suer des mains, je ne préfère pas qu’il se passe un combat eau-huile sur mes paluches (tu vois ?).

 

DONC, cette crème, elle a une composition comme ça :

AVENE THERMAL SPRING WATER (AVENE AQUA). CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE. ISODECYL NEOPENTANOATE. MINERAL OIL (PARAFFINUM LIQUIDUM). GLYCOL PALMITATE. ISOPROPYL PALMITATE. GLYCERIN. ARACHIDYL ALCOHOL. GLYCERYL STEARATE. ALUMINUM SUCROSE OCTASULFATE. PEG-100 STEARATE. POLYMETHYL METHACRYLATE. ARACHIDYL GLUCOSIDE. BEESWAX (CERA ALBA). BEHENYL ALCOHOL. CETYL ALCOHOL. FRAGRANCE (PARFUM). HYDROXYPROPYL GUAR. PHENOXYETHANOL. POTASSIUM SORBATE. WATER (AQUA).

 

C’est plutôt clair, on a droit à de l’eau d’avène, de la paraffine liquide, un peu de glycérine pour l’hydratation et au sucralfate (ingrédient réparateur).

Pour l’avoir testée quand on avait encore une petite tempête qui sévissait sur Bruxelles (avec vent, grêle, et feuilles qui fouettent), je peux vous assurer qu’elle n’est pas suffisante pour ce genre de temps.

En revanche, quand il fait doux, elle est parfaite.
Elle a juste le bon dosage pour protéger les mains sans alourdir la peau, on est sur une hydratation moyenne mais suffisante quand il fait beau.

L’odeur est quasiment pareille à celle du lait corporel.

Concernant la contenance, j’aurai sûrement préféré que la marque commercialise un format de 75ml, plus adapté à ma manie de vider les tubes pour les menottes en très peu de temps.

 

La petite conclusion

Les formules au cold cream sont des formules qui sont vraiment intéressantes pour les peaux ultra-sèches. Bien sûr, vous devez pouvoir trouver des équivalences dans des marques bio (avec de la cire d’abeille et autres huiles végétales, plutôt que des huiles minérales comme phase grasse).

En tout cas, la gamme proposée par Avène me plaît beaucoup, surtout le gel surgras que je peux désormais utiliser en alternance avec l’huile de douche d’Eucerin.

Les produits présentés sont les nouveaux formats vendus par la marque, ils ne font que 100ml chacun, et coûtent 5 euros en moyenne, un bon moyen de tester sans se ruiner !

(Par contre, vu mon engouement, je vais devoir acheter le nettoyant dans son gros bidon, et là je vais casquer 17 euros d’un coup, ô joie..)

 

Et toi, t’utilises quoi pour ta peau de croco ?
Des bisous les Caribous !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

3 réponses à “Cold cream d’Avène pour les mains et le corps, ça vaut quoi ?

  1. Cat

    Sur les bras, j’ai une kératose pilaire, alors là, c’est le lait lissant ISO-UREA de la Roche-Posay qui est le plus efficace en l’utilisant avec assiduité. La texture est un peu collante, mais tant pis : ça lisse vraiment le grain de peau. Du coup, je l’utilise aussi sur les demi jambes qui ont tendances à se dessécher. :o)

    Répondre
  2. eveange66

    En fait, et au regard de l’immense catastrophe et déception qu’à été le cold cream d’AVÈNE pour mon visage (recommandé par une gourou du millefeuille ahem), au moment où j’étais dans une crise existentielle avec ma peau très sèche et déshydratée (et même prête à tenter à nouveau des produits en pétrole !), jamais plus je ne mettrais ce produit sur ma peau à nouveau. En fait, c’est du gras, du pétrole, et si, au début, ça fait l’affaire, au bout du temps, enfin pour moi, ça m’a davantage dessécher et pas du tout hydrater. Bref, grosse erreur. Oui parce que comme je ne voulais plus mettre ce truc sur mon visage, j’ai tenté le receyclage sur les pieds ou les jambes (très secs) : euh non merci, pas pour moi. J’utilise donc des produits bio, qui vont du lait Monoprix à ceux de Cattier, en passant par Korres ou Sante. Et, si besoin, je rajoute parfois HV ou aloe vera, selon les besoins. Ma tambouille quoi, un peu. Sinon en gel lavant, là, je faute et je le reconnais. Pas trouvé mieux, dans le genre, que la Crème lavante Uriage, en gros bidon aussi (c’est plus économique).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *