27 septembre 2014

Des peeling pads au top par Philosophy !

peelpad1.jpg

Il y a un mois, je vous disais qu’il était temps de se mettre à utiliser un peeling, histoire d’éviter les bubons de retour de vacances, d’être la plus éclatante sur le dancefloor pour les dernières soirées de l’été, briller par sa beauté (et non son sébum dégoulinant) par un beau matin d’automne précoce.

A chaque fois, ça me prend comme un tic nerveux, j’ai besoin de donner un coup de boost à mon visage, le pousser par les fesses, l’inciter à faire bonne figure, et depuis que j’ai découvert les acides de fruits, je suis un peu comme la nana de la pub au yaourt qui bave un « mon visage s’est transformé », en extase.

 

La découverte des pads 

L’avantage de ce genre de format en cosmétique, c’est la facilité d’usage : le coton est pré-imbibé du produit, on en prend un, on le passe vite fait sur l’épiderme, de quoi ravir la flemmarde de haut niveau que je suis.

Aussi, on peut rarement se tromper sur le dosage vu que le disque est déjà imbibé de la juste quantité de liquide/d’ingrédients pour traiter le minois.

Top top top!

 

Les triple acid brightening peel pads par Philosophy

A vrai dire, je n’ai pas acheté ces pads : ils traînaient dans ma commode suite à un event, et je n’avais jamais vraiment eu le réflexe de m’en servir.

La mauvaise expérience avec le hope in a jar night de la même marque devait y être pour quelque chose, comme la mauvaise communication avec eux, j’avais donc remisé l’idée aussi loin que possible dans mon cerveau.

Puis, comme à chaque fin de saison de boeuf (l’été, oui, saison de vache qui sue), la recherche d’un peeling me prend au corps, il me faut une solution, liquide, acide, qui arrache des larmes, fait couiner jusqu’aux pores, un vrai bouzin pas pour les faiblards qui repousserait le teint terne jusqu’au placard.

Just kidding, maintenant on se pèle la peau en douceur, vive la chimie. 

peelpad3.jpg

L’avantage des formules combinées d’AHA, c’est qu’elles offrent une synergie qui fonctionne du tonnerre, plus multi-tâche qu’avec un seul acide de fruit vu que la palette des tailles de molécules est plus large, donc on opère à plusieurs niveaux de la peau en un traitement.

 

Dedans il y a

Pas grand chose, la composition est relativement claire et concise. De l’eau, de l’alcool (histoire de bien faire pénétrer les actifs), un émollient, niacinamide (agit sur l’hydratation de la peau), de l’acide mandélique (de l’amande, reste plus en surface, agit sur la pigmentation superficielle), un peg filmogène, un régulateur de pH, de l’acide glycolique (mon préféré, pénètre plus profondément, agit aussi sur l’éclat et le renouvellement précipité de l’épiderme), acide phytique (intéressant car agit sur l’enzyme qui déclenche l’hyper-pigmentation) et du bisabol (pour apaiser).

Apparemment, la version que j’ai ne contient pas d’acide azelaic, comme écrit sur le site officiel de la marque : il a le même genre d’action que l’acide phytique, très antioxydant aussi, donc je pense que c’est une erreur ou volonté d’étiquetage différent selon les pays.

ingredients : aqua, alcohol denat., glycereth-7 trimethyl ether, niacinamide, mandelic acid, peg-8/smdi copolymer, trethanolamine, glycolic acid, arginine, bisabolol. 

 

Le conditionnement en petit sachet est également très bien pensé et adapté pour la conservation de ce genre d’ingrédients (l’acide mandélique étant particulièrement sensible à la lumière).

 

La promesse / la posologie // au fur et à mesure 

Philosophy promet une peau plus douce et éclatante après deux utilisations, une réduction des rides & ridules causées par les effets néfastes du soleil après 4 usages.

peelingpad4.jpg

Le premier pad me faisait un peu peur : nouvel outil cosmétique, deux AHA que je connaissais pas en plus de l’acide glycolique, et un coton imbibé qui sentait fort l’alcool pour compléter le tableau, j’y suis carrément allée à reculons.
J’ai bien fait attention d’éviter les yeux et parties sensibles, passant le pad sur peau propre et sèche un samedi soir, histoire de pouvoir rattraper le coup si je devenais rouge comme l’honorable fessier d’un macaque.

Après deux minutes, mes pommettes ont un peu réagi, je devenais rosâtre comme une fleur pâle, j’ai donc suivi la recommandation de la marque : rinçage (à l’eau de bleuet pour ma part) après une pose de 5 mn. Puis cleanance expert et au dodo.

Le lendemain, une amorce de changement se faisait ressentir, la peau était adoucie, claire. J’attendais la seconde étape avec impatience.

 

Deuxième/troisième pad (2ème et 3ème semaine du coup) : peau de plus en plus douce, teint clairement plus éclatant.

Quatrième pad : ma routine déchire :: avec le cleanser 27 en démaquillant/nettoyant, suivi de temps en temps par la clarisonic, plus ces pads et le cleanance expert, j’ai clairement un peau lisse comme c’est pas croyable. Aucune action sur mes deux kystes du moment qui vont et viennent encore selon leur humeur (les poches sous peau c’est pas le nirvana).

Ce soir j’en serais donc au cinquième peel pad et j’ai hâte.

padpeel.jpg Photo haut 15 septembre / bas 27 septembre // No makeup

 

Concernant les taches, je vois une nette différence sur les plus récentes, m’est avis que pour celles que je traîne depuis mon adolescence, il me faudrait un rendez-vous chez un spécialiste pour un peeling plus profond.

 

Ce que j’aime :

  • la facilité d’usage est un ÉNORME atout : un pad à utiliser une fois par semaine, ça ne prend absolument pas de place dans un sac si vous devez l’emporter avec vous
  • les taches superficielles les plus récentes sont oubliées/radicalement estompées
  • la presque grande tolérance pour un peeling : à part au premier pad où j’ai constaté que je rougissais un peu (mais sans sensation de picotement ou de chauffe), chaque nouvelle étape s’est très bien passée, sans dessèchement le jour d’après, aucune pelade, une peau repulpée à souhait (certaines ont même constaté une réduction immédiate des pores, mais sur moi, les bougres sont déjà serrés comme des sardines)
  • mon front s’est détendu : pourtant je n’ai pas le front particulièrement ridé, mais c’est là que j’ai vu le fameux changement « sur les ridules » :  de fines lignes que je voyais auparavant sous un certain angle ne sont plus là
  • à chaque fois que je pense que je ne peux pas avoir la peau plus douce qu’elle ne l’est, j’arrive quand même à franchir un stade où je suis en extase toute seule en me palpant la couenne (fort bien dans ma tête, oui oui)
  • il y a vraiment assez de produit sur le coton, au moins ils n’ont pas été chiche sur la quantité
  • avec 12 pads dans la boîte, on a trois mois de traitement, une très bonne moyenne
  • la peau est lisse lisse lisse, une patinoire Herbert !

 

J’ai moins aimé :

  • l’odeur : forcément, pas de parfum spécifique, ça ne sent ni bon ni mauvais, juste pas le nirvana
  • l’effet sur la peau après application : ça colle un peu, j’ai vu plus sexy comme sensation
  • sûrement du à l’acide mandélique, j’ai tendance à un peu plus briller le lendemain, mais rien de fou furieux

 

peeling5.jpgLe prix pourrait être un couac pour certain(e)s, vu que la boîte de douze est vendue à 65 euros en moyenne, mais comme il y en a pour plusieurs semaines de cure, il s’agit d’un investissement sur le long terme qui vaut VRAIMENT son coût.

Au niveau du public concerné, je dirais qu’à partir de 25 ans jusqu’à 100 ans et plus on est dans le bon : l’usage de ce genre de pad peut être bénéfique si vous êtes à la recherche d’un peeling maison efficace (mais que vous avez la peau sensible), qui renouvelle la peau sans dommages et respecte vraiment ses promesses. Je rappelle que les peelings aux AHA induisent une meilleure hydratation de la peau, donc peaux déshydratées ne vous privez pas, on parle de repulpage intense !

 

Voilà, malgré mon a priori négatif sur cette marque pour cause de non divulgation, après demande, des dosages en acide de fruits de ses produits (chose qui me tue, m’enfin, chaque enseigne de cosmétiques choisi sa communication malheureusement), ces pads ont réussi à me séduire comme de vulgaires dragueurs.

Plébiscite total dans ma salle de bains, le retour d’autres filles qui ont commencé la cure est aussi enthousiaste que le mien, c’est dire l’unanimité.

 

Quel que soit votre choix, la protection contre les UV reste au menu chaque matin, histoire de ne pas ruiner tout le boulot du peeling, et se retrouver avec de vilaines taches après une bête marche dans un parc.

En tout cas, je ne regrette absolument pas la balade, ces pads sont impeccables et laissent la peau douce et claire, j’adhère !

 

Des bisous les Caribous !
Pour les belges, c’est dispo chez Ici Paris Xl
Pour les frenchies, sur amazon entre autres (vendeur fiable)

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

8 réponses à “Des peeling pads au top par Philosophy !

  1. lexie blush

    GGnniiiiiii j’attendais ton post avec impatience!!
    Effectivement, j’ai vu une nette amelioration sur ma peau après le 1er patch, j’utilise le 2eme demain…j’attends ce moment limite comme le messie!
    Par contre, je n’avais réussi a extirper que 3 patchs en tant qu’échantillons….en vrai c’est deja super bien!!
    Mais rien que l’idee de devoir acheter mon paquet de 12 me fait mal au porte monnaie….. 🙁

    Répondre
  2. eveange66

    Tu sais que l’on devrait t’enfermer toi.. Oui parce que maintenant, même avec ma peau mature déshydratée, je n’ai plus vraiment d’argument pour ne pas claquer des sous… !! Merci pour ton information et ton retour, je m’en vais pleurer (en même temps, personne ne m’oblige hein !!). J’avoue, j’eusse (oui oui j’eusse) préféré qu’il s’agisse d’un peeling bio ou au moins naturel mais bon, mis à part la tomate et la papaye, je vois pas. Je vais réfléchir encore car j’aimerais tout de même un avis de quelqu’un avec une peau semblable à la mienne. Merci encore.

    Répondre
  3. Nora Saker

    Hello, petit retour sur less Pad Philosophy. J’ai une peau mature (j’ai 50 ans depuis le 30 Juin) et j’ai testé ces pad. A la base j’ai une peau sans problème particuliers si ce n’est son hyper sensibilité et son intolérance totale au soleil et à tout produit agressif. Et bien je suis complètement bluffé par ces Pads. dès la 1ère utilisation, ma peau est devenue plus lumineuse. Elle est douce (bon ça j’avais déjà: génétique favorable. Merci Papa et Maman pour ça). ça n’assèche pas la peau, ça ne l’agresse pas. Ces pad sont bien emballés (rapport à la conservation et à l’hygiène). Le prix? 12 pad pour environ 45$ commandé sur amazon, c’est peu. Je conseille vivement ce produit pour un soin profond inter-saison. Et merci Mona de m’avoir fait découvrir ce petite bijou

    Répondre
  4. Pauline

    Rooooh moi aussi je veux un épiderme tout doux et lisser mes rides (je suis passée du côté obscur, la naissance de ma fille en juin et mes 33ans en juillet n’ont fait que creuser mes ridules et bien évidemment ma grosses déshydratation n’aide pas !). Ça me tente bien ces petits pads, d’autant plus que je n’ai jamais testé les AHA, ça serait le bon moment !
    C’est vraiment chouette, je fais plein de découvertes ici !!

    Répondre
  5. sika

    ça donne envie, moi je ne connais pas, j’ai juste utiliser il y a quelques temps une crème à l’acide glycolique et je trouvais ça super top après ma peau c’est habituée 🙁 donc plus vraiment d’effet. sinon oui c’est un peu cher mais comme tu dis ça vaut vraiment le coup je pense.
    On pourrai avoir un avant / après ça serai super sympa.
    bises Mona

    Répondre
  6. eveange66

    Ahhhhhhh Mona et Nora, vous m’achevez là !! Je suis en train de regarder pour trouver pas trop cher via le net et sur Amazon.com, il est à 44, 50$ (bon avec les frais de port, je pense que ça monte hein). J’attends mes indemnités de fin de mission pour craquer (oui car j’ai acheté un nouvel arbre à chat… aucun rapport si ce n’est de vider mon porte monnaie…)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *