25 juillet 2013

Fortifier sa touffe avec de l’ortie qui pique

Ah, le rêve de la crinière de donzelle qui s’y croit, balayer l’air avec ses cheveux d’un revers de menton, murmurer « parce que je le vaux bien ».

loreal.jpg Dans la vraie vie, on se prend une mèche dans la bouche, on s’emmêle les cheveux, rien de bien sexy tu vois, on ressemble à un sapin de fin d’année avec des guirlandes trop funky pour le papa nowel.

Ce qui me préoccupait depuis un certain moment, ce n’était pas mon manque de classe avec mon déhanché du cou, mais ma perte de cheveux un peu conséquente et la gratouille du crâne.

 

J’ai fait pas mal de trucs ces derniers temps pour essayer de ne pas martyriser mon capillaire : rinçage à l’eau froide, après-shampooing bio au miel et à l’amande douce, bain d’huile de monoï sur les longueurs, prise d’un complément alimentaire pour stopper la chute des cheveux.

Ce sont de petites choses, mais faites régulièrement ça change déjà pas mal le quotidien d’une touffe.

 

Puis je me suis mise à l’ortie (de manière nonchalante et directe).

J’étais tombée sur la poudre d’ortie en balayant le site d’aromazone de long en large, et comme un raccourci naturel, j’ai foncé dans un magasin bio de Bruxelles, et j’ai acheté 300 grammes d’ortie piquante comme si j’achetais des Corn Flakes, classique.

ortie2.jpg

 

L’ortie, et ses variantes

Il faut savoir que l’ortie, c’est pas une famille à enfant unique : il y a pas mal de variétés.

Celles qu’ont rencontre le plus communément sont la grande ortie (Urtica Dioica) et la petite ortie ou ortie piquante (Urtica Urens).

La première se reconnaît par ses feuilles bien sombres et velues qui sont assez longues, alors que la deuxième a plutôt les feuilles ovales et petites.

 

Des bienfaits de l’ortie en général

Bon, au début, personne ne voulait en entendre parler, de l’ortiquette, parce qu’elle pique comme une traître, et que ça ravit pas les gens de se battre contre un végétal.

Pourtant, c’est une plante utilisée depuis très longtemps pour soigner toutes sortes de maux, et quand on sait que ce petit trésor  peut se trouver dans le jardin, à portée de main (gantée), ça donne envie de s’y intéresser.

 

Les bienfaits généraux :

Très reminéralisante, apaisante, source de vitamines, efficace sur l’acné, l’eczema, contre la chute de cheveux et les pellicules, comme traitement de repousse, action diurétique, dépurative et également sur les règles (qu’elle régularise), effet apaisant sur les articulations douloureuses, stimulant digestif, renforce le système immunitaire (en prise interne).

Donc voilà, avec une plante qu’on pensait inutile, il y a de quoi se revigorer le corps de la tête aux pieds.

NB : la poudre d’ortie, ou les feuilles séchées d’ortie ne piquent pas, donc pas de panique !

 

Les deux reuchettes pour mes cheveux

Quand ma peau va plus ou moins bien, comme une personne qui a perdu de quoi s’amuser un peu, je me trouve un nouveau hochet : lutter contre la chute et les irritations.

 

ortie4.jpg
  1. prendre 2-3 cuillers à soupe de poudre d’ortie piquante et la même quantité de poudre de shikakai/ ou juste de la poudre d’ortie (c’est juste que je trouve que les deux poudres se marient à merveille!)
  2. on mêle le tout à de l’eau dans un grand verre de 200ml (comme pour ma version de shikakai très dilué)
  3. sous la douche, je verse la mixture au fur et à mesure sur mes cheveux, tout en massant mon cuir entre chaque versement
  4. je laisse poser entre 3 et 5 minutes tout en continuant de masser
  5. je rince tous les résidus que je peux, j’enchaîne sur un ou deux shampooing doux sans agents agressifs, pour bien tout enlever (Si vous utilisez de l’après-shampooing en temps normal, vous pouvez également enchaîner là-dessus)
  6. puis je rince le tout et je finis par une douche de la touffe à l’eau froide

 

L’avantage de cette recette, c’est qu’elle peut faire profiter des bienfaits d’une autre poudre, et comme j’ai toujours été addict au shikakai, ça m’allait très bien.

C’est fastidieux de rincer ses cheveux, donc je déconseille ce masque aux personnes qui ont une chevelure péniblement longue et pas spécialement lisse.

Vous pouvez aussi mêler la poudre d’ortie à votre après-shampooing, ce sera d’autant plus facile pour ôter les résidus.

 

ortie3.jpg
  1. On fait une infusion de feuilles/poudre d’ortie avec une à deux poignées pour environ 300ml d’eau qu’on laisse poser pendant 15 à 20 minutes avant de filtrer
  2. on utilise l’infusion comme eau de rinçage une fois qu’elle a tiédi ou refroidi

 

Plus pratique que la version avec la poudre, on ne risque pas d’avoir affaire à des particules qui nous volent joyeusement dans les yeux.

Et surtout, l’eau de rinçage ça permet de finir sur un vrai soin qui reste sur les cheveux, contrairement à l’eau calcaire qui peut abîmer la fibre capillaire tout en retirant, au final, tous les bienfaits du dernier soin qu’on avait appliqué dans ses cheveux (en admettant que vous utilisiez des produits avec de vrais actifs dedans, et pas les shampooings trop comiques de chez l’Oréal)

 

Cette deuxième recette, je pense qu’il s’agit plus d’un soin d’appoint, contrairement au masque qui agit vraiment directement sur le cuir chevelu, et de manière très efficace, donc très utile quand on a une crise et qu’il faut calmer les irritations fissa.

Ceci dit, rien ne vous empêche de vous faire des soirées ortie dans la casbah, en embarquant le mixeur et le bec à gaz dans la salle de bain pour faire votre super combo masque + eau de rinçage.

Sachez juste que ce sont des recettes instantanées, je n’y connais rien en dosages pour conserver tout ça, de toute façon, j’aime bien ce moment où je prépare ce qui fera du bien à mes cheveux.

Mais au cas où ça vous intéresse, regardez du côté du cosgard, c’est le conservateur le plus utilisé pour les formules aqueuses.

 

Conclusion

J’ai plus de recul sur le masque que sur l’eau de rinçage, mais clairement, je vois la différence quand je décide de faire ma tambouille ou pas.

L’effet est plutôt spectaculaire sur mon cuir chevelu, parce qu’il réduit la sensation d’irritation que j’ai sur mon crâne dans un premier temps (je crains qu’il s’agisse de psoriasis léger ou de dermite, mais qui ne « s’active » qu’en cas de stress, de chaleur, de changement soudain de conditions).

Je vois également directement la conséquence sur mes pellicules : elles sont ZI-GOU-YEAH (zigouillées quoi).

475119_569175926455500_1400187583_o.jpg

Les cheveux sont plus « consistants », doux, mais également plus légers (bonjour le paradoxe), ce qui m’a permis d’espacer les shampooings.

Par contre on gagne énormément en volume (et en boucles !!), donc même si c’est à priori plutôt un soin réservé aux cheveux qui ont besoin d’une petite cure détox, il se pourrait que les gens qui ont envie d’une touffe de compète puissent être intéressé par la chose qui pique.

Et concernant la perte, he bien, j’en perd sûrement moins que la moyenne des gens, alors qu’avant de commencer ces masques, c’était plutôt alarmant.

 

Il est clair que si vous vous engagez à faire ce genre de soin capillaire, il faut également que vous ayez une logique dans la routine qui le précède.

On ne cuit pas un steak sur une poêle retournée.

Aussi, bien qu’a priori l’ortie soit une plante bénéfique, si vous avez de sérieux problèmes sur le crâne, c’est d’abord le dermato qu’il est plutôt conseillé de tenter.
Au cas où.

 

Les petits liens utiles

Je vous conseille le bouquin « vertus et secrets de l’ortie » qui m’en a appris pas mal sur la bêbête (puis surtout, il y a plein de recettes, pour la maison, le jardin, prendre soin de soi à l’extérieur comme à l’intérieur, le top).

L’article de Pauline sur le rinçage au vinaigre qui en apprend pas mal sur le PH du cuir chevelu et pourquoi certaines personnes se plaignent de l’état pelliculaire de leurs cheveux alors qu’elles utilisent des shampooing pro-parmesan.

 

J’espère que ça vous a plu en tout cas,

J’ai bien envie de vous parler des eaux de rinçage moi maintenant !

 

Des Bisous Les Caribous !
L’ortie déjà séchée peut se trouver en herboristerie
et magasin bio / environ 3 euros les 300 grammes

Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

23 réponses à “Fortifier sa touffe avec de l’ortie qui pique

  1. Ellen A Paris (les Fleurs Rebelles)

    Hello et merci de me faire redécouvrir l’ortie !

    Quand j’étais môme, mais mère nous en faisait en soupe avec de la crème fraîche (miam 😉 mais je n’aurais jamais pensé à cette plante pour les cheveux !
    Vu ma touffe frisottée, je suis plus tentée par la version eau de rinçage (les branchettes de shikakaï coincées dans les bouclettes m’ont servies de leçon…)
    Excellente description : les shampoings trop comiques 😉
    Je suis contente pour ton orchidée qui repart du bon pied, c’est toujours super gratifiant quand on arrive à faire refleurir ces divas 😉
    Bises et belle semaine

    Répondre
  2. patricia

    Je connaissais le shikakai mais pas l’ortie ! Eh bien, comme j’utilise le henné pour la coloration de mes cheveux, je pense que je vais essayer le masque shikakai et ortie.
    Merci pour le conseil !
    Ton article est très enrichissant !!!

    Répondre
  3. Sylvia

    Ça y est! J’ai testé la poudre d’ortie hier soir in the shower.. Topissime!!! Je perds énormément mes cheveux (déjà que j’en ai pas bcp..), donc j’essaie d’en prendre vraiment soin, je sais pas si ça marche sur le long terme sur la chute, mais en tout cas, ce matin, j’ai un volume de fou!!

    Je vais me jeter sur le juvamine capital cheveux ce week-end!! Jamais été déçue par les produits conseillés ici en tout cas 🙂 ! THE BEST(rien à voir avec les cheveux): la mousse nettoyante visage Nominöe! La meilleure chose de ma life! BESOOOOO

    Répondre
  4. GoldenKay

    OMG you’re crazy !!!! Je suis obligée de te dire que tes articles sont supers bien fait et que tu as un humour géniallisimme ! Bonne continuation ! Merci pour tes articles.

    Répondre
  5. Lyly

    Hey!

    J’ai atterri sur cet article grâce au groupe du Millefeuille sur FB! Merci beaucoup pour cet article dont le titre est juste magique 😉

    Je pense essayer le masque sur mon homme, j’espère que les résultats seront aussi bons que les tiens!

    Bises!

    Répondre
  6. Flo

    Coucou ! Merci pour tous ces petits « trucs » je vais les essayer sans tarder. Je savais que les orties c’était le must pour les cheveux, maintenant grâce à toi, j’ai des astuces et recettes. Si tu utilises beaucoup de produits séchés ou que ça t’amuse (comme moi par exemple), j’ai investi dans un déshydrateur. Je prend donc les orties en forêt, les fait sécher/déshadrater maison et les réduit en poudre et hop ça me coûte rien !
    Bises et merci pour tes articles !

    Répondre
  7. Maxime

    Bonjour Minie

    Merci pour toutes ces infos

    dis moi que penserais tu de mélanger la poudre d’ortie et le Shikakai a de l’argile rose et de laisser ce masque 10/15 min sur les cheveux?

    Bonne journée

    Max

    Répondre
  8. saint

    Pourrais-tu me dire dans quel magasin de Bruxelles tu as acheté la poudre d’ortie car j’ai téléphoné dans plusieurs magasins bio, et ils n’en avaient pas. Merci 😉

    Répondre
  9. Nath

    Coucou, je connaissais déjà un peu l’ortie piquante et tu m’a éclairée sur quelques petites choses , très chouette article ! Bref, petite question j’habite Bruxelles et je voudrais savoir où tu a acheté l’ortie ?

    Répondre
    1. Mona Auteur

      tu vois bio shanti ? En bas de l’avenue Buyl ? J’ai été là, pareil pour les fleurs d’hibiscus. Mais a priori tu peux même trouver ça chez dame nature ou à l’herboristerie Desmecht rue de l’écuyer 🙂

      Répondre
  10. mymymymymymy

    super article!! tes cheveux sont magnifique jadore la couleur?? qu’as tu fait pour l’obtenir stp? j’adore cette couleur un peu acajou??

    Répondre
  11. vas essayer un truc

    Coucou !! moi j’ai comparé beaucoup d’articles et après avoir regardé un peu partout, j’ai vu que pour tous les soins même de différentes parties c’est toujours un peu la même recette, de l’ortie séchée ou mixée mélangée à de l’eau .
    Du coup ce que je vais faire c’est que je vais mixer de l’ortie pour essayer d’obtenir un résultat lisse 🙂
    Me conseille tu de faire ça ou connaissant les propriétés de l’ortie tu penses que c’est une mauvaise idée ?
    En tout cas merci pour cet article qui je trouve est le meilleur de ceux que j’ai visité 🙂

    Répondre
    1. Mona Auteur

      essaye d’abord en infusion (à la place de la poudre), pour ne pas te dégoûter, parce que sur cheveux longs c’est assez pénible à rincer. 😉

      Répondre
  12. josette espitallier

    l’ortie c’est vraiment une plante exceptionelle pour les cheveux mais egalement pour la sante j’habite dans un petit village de montagne en savoie des orties il y en a partout je les ramasse quand elles sont petites j’en fais secher pour mes cheveux et j’en congele pour faire
    des soupes extra et aussi des bonnes omelettes
    quand on ramasse des orties il faut les prendre par dessous pour ne pas se piquer donc l’ortie a tout bon

    Répondre
  13. maeva

    Bonjour,
    J’ai testé l’ortie en infusion pour espérer avoir du volume mais ça n’a rien fait du tout ! pourtant je l’ai laissé agir pendant plus 2 heures !
    j’avais déjà réalisé ce type de recette il y a longtemps et je me souviens être ressortie de la douche avec de magnifiques bouclettes et volume. Je n’y comprends plus rien :-/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *