25 juin 2014

La peau douce dans un pot de savon noir, deux ans après

lov1.jpg

Depuis que j’ai découvert le gommage au savon noir, j’ai remisé les traditionnels exfoliants à grains (sauf le Nominoë que j’ai siphonné jusqu’au dernier akène de fraise) tellement le résultat m’émeut à chaque fois que je me la joue tapenade sur pattes.

Deux ans plus tard, j’en suis toujours au même stade, il s’agit d’un doudou-dis-donc-kesketu-as-la-peau-douce qui ne m’a jamais déçue et aide vraiment ma peau de croco au fil des saisons.

 

C’est d’ailleurs devenu une astuce que je donne souvent aux gens qui ont

  • la peau sèche
  • qui desquame fort
  • les poils incarnés
  • des petits boutons dus à la chaleur, au soleil
  • une peau du body qui paraît un peu terne

 

La chose fait penser à une pâte molle à l’odeur d’olive, mais malgré ce parfum peu ragoûtant, il s’agit de mon conseil beauté NUMBER OUANE pour avoir une peau comme une patinoire et se muscler les bras par la même occasion.

T’en viendrais même à souhaiter vivre comme une momie lépreuse pour faire valdinguer tes cellules mortes à coup de gant exfoliant.

 

D’Alepia à Lovea

J’avais commencé mon petit trip hammamesque avec un pot qui venait de chez Alepia, un savon noir pur jus hyper hydratant qui m’avait conquise dès le premier usage.

Je m’y étais sûrement prise comme un manche parce qu’aux premiers essais, certes, ma peau pelait bien, mais une fois que tu as pris le coup de main, elle est censée franchement s’émietter (et oui j’avoue, je prends mon pied quand je la râpe).

 

En hiver, j’ai toujours tendance à zapper cette étape, préférant me jeter dans ma tenue de princesse de la nuit plutôt de que de me balader nue dans la salle de bains pendant que le produit pénètre bien dans mes pores.

Du coup, quand les beaux jours sont arrivés, j’étais un peu ennuyée et à court de produit et j’ai choisi l’option « va dans un magasin, checke un peu et prend du pas trop dégueu ».
J’ai donc pris du Lovea.

 

Le savon noir Lovea

lov3.jpgClairement, si vous voulez un savon noir à l’ancienne, ce n’est pas celui-ci qu’il faudra acheter : il contient de l’eau, un dérivé d’huile de tournesol très émollient, un émulsifiant, de la potasse (présente dans les savons noirs traditionnels), de l’huile d’olive, et un colorant, entre autres.

La composition est bonne néanmoins, rien à dire dessus, il s’agit d’une belle liste d’ingrédients sur le papier, même si l’huile d’olive paraît un peu noyée dans le reste.

Amoureux de l’authentique, si vous partez à la recherche d’une pépite bien basique à dos de dromadaire, veillez à ce qu’elle contienne le moins d’éléments possibles, et qu’il y ait de l’olea europea fruit oil en priorité dans la phase grasse ainsi que de la pulpe d’olives et de la potasse.

Si je devais comparer le savon noir d’Alepia et celui-ci, le premier est sans nul doute le plus hydratant des deux, le Lovea étant respectable mais pas incroyable non plus.

 

A l’usage, les petits conseils

lov2.jpg

Une fois par semaine, j’ai mon petit rituel cocooning, et je m’y tiens !

  • Je passe sous la douche en ayant bien chauffé la pièce et je prends le temps d’humidifier ma peau à outrance (faut qu’elle se ramollisse bien, le mieux reste d’avoir un bain)(mais j’ai pas de baignoire)
  • Une fois que c’est fait, je coupe l’eau, et je prélève de la matière pour m’enduire le corps (environ 1 à 2 cuillers à soupe pour être tranquille)
  • Je masse bien sur peau humide jusqu’à ce qu’il se transforme en une sorte de cire blanche moelleuse, et je m’attarde bien sur les zones les plus sèches comme les genoux, les coudes
  • je patiente pendant 5 à 10 minutes (oui à pwal), donc n’oublie pas d’avoir ton gsm dans la même pièce, ça peut servir pour passer le temps
  • je rince, et je gomme: ma technique c’est d’avoir une main dans le gant kessah et l’autre qui appuie dessus pour accentuer l’effet gommant pendant que j’effectue des mouvements circulaires. A certains endroits du corps comme les fesses ou l’arrière des jambes je n’utilise qu’une menotte, mais c’est un vrai sport qui me fait suer toute seule.

 

L’idée c’est que la peau doit être frottée de manière énergique (n’ayez pas peur de finir SANS épiderme, vous ne pèlerez pas jusque-là), mais en privilégiant la pression dans le mouvement plutôt que la vitesse.

Pas scratch-scroutch-scratch-scroutch, mais scraaaaatch-scraaaaatch !

Il ne faut pas hésiter non plus à insister sur les zones qui ont tendance à beaucouptranspirer, vous seriez étonnés de voir le nombre de cellules mortes qui s’y accumulent !!

lov4.jpg

Une fois que j’ai fini ma popote, je me rince bien, j’applique une huile sèche et basta.

Alors, non, vous ne pouvez pas zapper le moment « pose gluante du produit sur corps nu », c’est là que la magie opère vu que le produit, riche en huile, va bien ramollir votre peau et la nourrir en profondeur. Plus il stagne sur votre naked body, meilleur sera le résultat.

Quant au choix du gant kessah, il n’y en a pas de pire ou de meilleur, le mien vient de chez Alepia, et en deux ans il n’a pas bougé d’un iota malgré une utilisation régulière 6 mois par an.

 

Vous pourrez difficilement trouver plus efficace que cette mixture, c’est le seul gommage que je connaisse qui fasse une peau de déesse vraiment douce.

Le seul soucis, c’est que le savon noir de Lovea n’est pas assez riche et que mes jambes (mes baguettes désertiques) reprennent leur nature normale 24h après, à savoir qu’elles recommencent à être un peu sèches si je ne fais rien, la morte.

Néanmoins, au toucher, on sent vraiment que la peau est lisse comme tout et,je ne sais pas dans quel état cela vous met, mais moi, rien que de me toucher les bras me rend gaga. #FilleàInterner

 

Des bisous les Caribous !
Savon noir lovea 5 à 7 euros les 250 grammes 
En GMS (en France) et chez Di (en Belgique)

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

22 réponses à “La peau douce dans un pot de savon noir, deux ans après

  1. madraykin

    J’avais entendu beaucoup de bien du savon noir, alors j’en ai acheté un pot mais j’attends que la patience vienne u_u Dès que c’est pour le corps je bacle :/

    Répondre
  2. Hillswick

    J’ai justement le savon noir Alepia mais je n’ai pas de grand kessah … J’ai un espèce de truc pour gommer mais j’ai l’impression que c’est beaucoup trop agressif … Je vais donc d’abord commander un kessah puis utiliser mon savon noir ! J’ai la peau super sèche et donc, elle pèle facilement, je pense que ça m’aidera beaucoup !
    Merci pour ton article !!

    Répondre
  3. Mary de Suisse

    Super article ! 🙂 Je ne connaissais pas du tout la vraie technique. Ca me donne envie d’essayer vu les avantages que tu cites 😉

    Répondre
  4. beauté brune

    J’utilise le savon noir depuis ma naissance (origine marocaine oblige ;-)) et j’ai toujours eu la peau douce!!
    Je ne peux plus m’en passer
    Même si j’alterne avec les exfoliants à grains…mais ce n’est pas pareil
    J’ai toujours besoin de ma dose de savon noir une fois/semaine 😉

    Répondre
  5. poulpevolant

    C’est super que tu nous parles de ça car cela fait longtemps que je cherche un bon gommage.
    Tu crois qu’on peut zapper l’étape chauffage de salle de bain ? :/
    Hey sinon ils vendent du savon noir sur aroma zone.
    A bientôt !

    Répondre
  6. Sylvia

    Chère Mona,

    Après avoir craqué pour la mousse Nominöe, le gel contour des yeux Melvita, Le sèrum Caudalie (et j’en passe..), je viens de valider ma commande pour le savon noir Alépia et le gant.

    Rose cocoon est mon blog favori, ma lecture quotidienne, je viens chaque jour mais je crois que je vais arrêter pour le bien de mon porte-feuille 😀

    En tout cas, je n’ai jamais été déçue des produits conseillés ici, je te fais à présent une confiance aveugle!!

    Des bises.
    Sylvia.

    Répondre
  7. M&M's

    Ça me tente beaucoup !!! Enfin, pas en hiver, je suis trop frileuse pour attendre 10 minutes à oilp dans ma salle de bain !!! Merci pour l’article !

    Répondre
  8. Lyly's

    Alors moi j’ai une question nounouille: une fois que tu as rincé, tu gomme juste en passant le gant ou tu ajoute un produit gommant?

    En tout cas merci pour cet article, j’ai le savon noir d’Alepia et un gant kassa, manquait plus que les instructions 🙂

    Bises

    Répondre
  9. Tiphainle

    C’est un super produit !! J’utilise pas mal celui de chez nature et découverte à l’huile d’argan et la peau est tellement douce aprés…c’est addictif ! lol

    Répondre
  10. Aly29

    Salut Mona 😉
    Ah du coup ton article m’a donné envie de ressortir mon savon noir marokissime et mon gant de kessa. J’ai la peau douuucccceee ce soir !!! ça m’avait manqué 🙂 Merci !

    Répondre
  11. Leo

    Moi aussi je tourne au savon noir de Lovea, quand j’ai le temps au hammam de la mosquée de paris (allez… 3 fois par an à tout casser ? Mais c’est tellement beau !), sinon dans ma salle de bain, comme le commun des mortels ;). Par contre je ne laisse pas poser, grosse grosse flemme, et ça marche bien quand même. Mais à force de laisser le pot sans bien le fermer sous la douche, il est devenu presque liquide (oui, je ne suis pas très soigneuse…)

    Répondre
  12. Missblabla

    Une question bête: quand tu restes 10 minutes à oilpé, la peau sèche, non?
    Donc on tome sur peau sèche, c’est ça?

    Merci pour ta réponse

    Répondre
  13. Pauline

    J’aime le savon noir mais je ne l’exploite pas à sa juste valeur. Je sais c’est mal. J’humidifie ma couenne, je prélève une grosse quantité de produit et je masse, frictionne comme une acharnée et après point de pause à pwal et c’est là que le bât blesse. Je sais c’est très mal. Promis je vais lui rendre ses lauriers à mon savon noir, la semaine prochaine je le laisse poser !

    Répondre
  14. Shabondy

    T’as testé celui de Sous l’Oranger ? Ils ont plusieurs parfums et c’est un régal. J’ai celui à la fleur d’oranger justement et c’est vrai que j’ai jamais vu ma peau aussi douce qu’avec le savon noir.
    Juste dommage que j’ai une flemme monstrueuse de rester à poireauter hahaha xD C’est comme les soins cheveux qu’il faut laisser agir, ça m’énerve un tantinet de greloter xD

    Répondre
  15. The Pretty Cream

    Je ne dois pas être douée parce que j’ai le savon noir Lovea et le gant et bien que je suis le ‘protocole’, je ne pèle pas (= je ne vois pas les peaux mortes). Je crois qu’il y a un problème dans mon dosage parce que je ne vois pas de résultats. Il y a quelques mois, j’ai fait un hammam/gommage au savon noir chez la Sultane de Saba et j’ai été étonné de constater toutes les peaux mortes à la suite du scraaaaaatch de la dame…Je retenterai ce gommage au savon noir en profitant du hammam de la salle de sport en faisant scraaaaaatch mais pas scratch !

    Répondre
  16. Médilaser

    Le temps de pause est vraiment la clé du savon noir. Beaucoup cependant délaissent ce moment et le zappent complètement. Du coup, l’effet obtenu est moindre. Aussi pour un effet optimal, il faut de la patience!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *