21 mars 2016

Quand Nominoë te transforme en licorne, Nuit Hydratante éclat

DSC_3551

Si j’avais le choix, je m’achèterais un ranch avec une maison aux murs bardés de paillettes, un verger où les poires poussent en forme de diamant, des poneys dorés caracolant sur la verdure.

Si j’avais le choix.

Je suppose que ça doit venir de mon obsession pour tout ce qui brille, reflète la lumière, les petits bonheurs sont quand même plus beaux quand ils évoquent une rivière étincelante.

 

Mais force est de constater que je ne suis pas une princesse, les peintures qui flashent font kitch (les gens n’ont aucun goût, la vie serait plus excitante vue par le trou d’un kaléidoscope), on ne parade pas chaque jour dans le métro avec une robe arc-en-ciel parce que ça choquerait et enverrait un bon coup dans la bienséance générale.

La frivolité ne se partage qu’en petit comité.

I get it.

 

D’où ma recherche constante de produits qui seraient comme une tiare intime, un bijou qu’on ne sort de ses tiroirs que pour les grandes occasions.

Et depuis quelques semaines, je suis une licorne euphorique dans ma salle de bains parce que j’ai mis la main sur un doudou de couenne auquel je suis complètement accro.

C’est d’ailleurs la première fois que je siphonne un tube de 40ml aussi vite, mais j’ai pas du tout honte.

 

Le masque nuit hydratante éclat Nominoë

En terme de masque, je suis assez parée. Je dois en avoir une dizaine d’ouverts (fofolle inside), la plupart plus proches de leur date de péremption que d’ouverture, ils paradent un peu partout sur les armoires en attendant leur tour de manège.

 

Quand on en reçoit un (ou achète un, c’est selon), on s’attend à :

  • avoir la peau repulpée comme une framboise
  • sentir une douceur incomparable sous les doigts
  • être dans une harmonie totale avec la déesse des soins de la couenne

Mais on oublie souvent une variable qui a toute son importance : le rituel.

 

Avec le masque Nominoë, je m’attendais à un énième « tu te tartines, t’attends, tu rinces, et TADAM », sauf que les bretons ont mis le paquet sur l’expérience sensorielle.

 

Au niveau de la composition, on trouve :

Helianthus Annuus Seed Oil* (de l’HV de tournesol, très pénétrante et riche en antioxydants), Glycerin (pour l’hydratation), Caprylic/Capric Triglyceride, Oleic/Linoleic/Linolenic Polyglycerides, Sucrose Laurate (du sucre pour l’hydratation encore), Parfum (le fameux, celui qui sent Nominoë), Sucrose Stearate (émulsifiant), Aqua, Eryngium Maritimum Callus Culture Filtrate (du chardon bleu des dunes, pour la fermeté), Polygonum Fagopyrum Seed Extract (le blé noir, tonifiant cutané), Cynara Scolymus Leaf Extract* (de l’artichaut, pour booster le renouvellement des cellules), Cytisus Scoparius Branch/Flower/ Leaf Extract*(du genêt, pour le côté purifiant), Ulex Europaeus leaf/root/stem extract (de l’ajonc, pour apaiser), Centaurea Cyanus Flower Water*(du bleuet, pour bazarder les rougeurs des peaux sensibles), Benzyl Alcohol, CI 77891 (Titanium Dioxide), Mica (à l’origine de la couleur de dingue), Glycine Soja Oil (de l’huile de soja, adoucissante), Tocopherol, Dehydroacetic Acid, Linalool, Benzyl Salicylate, Lactic Acid, Geraniol. * ingrédients issus de l’agriculture biologique 98,5% du total des ingrédients sont d’origine naturelle. 43% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Une base très hydratante et pas mal d’ingrédients pour remettre sur pied n’importe quel minois en manque de fermeté, tonus, et sujet aux rougeurs. On croise de l’ajonc, composant de la majorité des produits de la marque et que j’adore à haute dose dans leur philtre de beauté. Mais aussi d’autres substances qu’on a peut l’habitude de voir dans les cosmétiques bios (l’artichaut, le genêt, le chardon bleu des dunes).

Tout ça s’annonce comme un cocktail plaisir après une journée à se traîner les baskets, quand on a envie d’un bain chaud, d’un chocolat (bah chaud aussi) et de ne rendre de compte à personne.

DSC_3648

Là où je suis gaga comme une gamine qui reçoit son premier vélo deux-roues à pompons, c’est que ce masque est absolument sublime.

Un magnifique festival de nacres roses (et vertes, on dirait) explose devant les mirettes, chaque changement de lumière me faisant trépigner d’impatience à mesure que la couleur se métamorphose.

L’expérience

Le premier soir, je ne voyais pas l’intérêt de me l’appliquer sur la bouille, je préférais observer la matière évoluer sur le dos de ma main, aplat duochrome qui avait le don de me relaxer le neurone (oui, j’en ai qu’un, blogueuse beauté oblige).

Une fois posée sur la peau, la matière devient moins nacrée, on brille de mille feux, certes, mais pas de quoi effrayer un hibou en passant sa caboche par la fenêtre.

DSC_3581

Au niveau de la marche à suivre, j’ai adapté les instructions à mon rythme d’escargot :

  • je le laisse poser en couche moyenne pendant plus d’une heure (contre les 10-15 minutes recommandées) – c’est le moment où il stagne un peu et se transforme en plaid pour la bouille
  • puis je masse pour chauffer la matière et la rendre plus huileuse
  • enfin, j’alterne malaxage de la bajoue et spray d’eau thermale (pour émulsifier le masque) afin d’aider le soin à pénétrer dans mes pores
  • s’il reste un surplus trop important après mes 5 bonnes minutes de pétrissage, je tamponne doucement avec un essuie
  • puis au dodo

 

Il a absolument tout pour lui.

Quand on l’applique, on sent qu’il enveloppe la peau comme un cocon de douceur (pas humide ni huileux, plutôt baumesque), l’odeur se développe lentement pendant qu’on vaque à ses occupations de nuit (me concernant: apprendre à Marty à s’asseoir comme un lémurien).

Et comme il ne faut pas le rincer, on profite du soir au matin de tout ce qu’il peut apporter de bon à l’épiderme – le minois tendu, les pommettes rebondies, le doux parfum des plages bretonnes sans le relent des algues.

 

Vu que j’ai absolument tout testé chez eux, je peux assurément dire que ce soin est une tuerie qui rendrait n’importe qui heureux. Pour les reflets, avant tout, mais aussi son effet fifou sur moi le lendemain, y a pas à tourner trois plombes autour du pot, CA HYDRATE GRAND-MERE et apporte un bon coup d’éclat.

Concernant la contenance (et c’est bien le seul bémol), j’aurais aimé du 50 voire 75 ml histoire de pouvoir un peu plus en abuser et ne pas devoir me modérer quand le tube aspire plus d’air qu’il ne délivre de produit (c’est là qu’on sent qu’il arrive en fin de vie).

 

CLAIREMENT, de tous les sleeping masks testés, le Nuit Hydratante est le plus convaincant de la troupe parce qu’il combine moment détente et cure intense d’hydratation.

Après, à toi de voir si tu as autant envie que moi d’être une licorne nocturne qui sent bon la lande.

 

Des bisous les Caribous !

Masque Nuit Hydratante Eclat, reçu par la marque, à shopper sur le site de Nominoë
25 euros les 40ml

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

28 réponses à “Quand Nominoë te transforme en licorne, Nuit Hydratante éclat

  1. Sarah

    J’avais déjà souri avec ton billet sur la taie en soie, j’ai bien rigolé en lisant celui-ci. Et j’ai une peau assoiffée et sensible qui réclame un peu de glamour… par contre, je me demande comment un truc tendance bio peut avoir une couleur aussi sophistiquée??

    Répondre
  2. Aya

    Toi tu sais comment me vendre du rêve <3
    Même si je fais ma licorne au quotidien et encore plus depuis que je trottine dans mes superstars Holo, je cracherais pas sur la faire aussi en phase belle au bois dormant, plus dormant que belle d'ailleurs !

    Répondre
  3. Beauté de Porcelaine

    Oh seigneur, je VEUX cette chose ♡ Complètement accro aux sleeping packs ET à la marque Nominoë, j’étais déjà en veille sur ce soin mais à présent, j’ai une furieuse envie de l’essayer maintenant que j’ai vu son incroyable couleur !

    Merci pour ton avis source de tentation 🙂
    Laura

    Répondre
  4. Lili

    Je rêve en ce moment d’un bon masque hydratant !! Maaaais je suis allergique au blé noir, donc ce sera pas possible d’essayer celui-ci, tristesse. J’attends ta prochaine découverte !

    Répondre
  5. Françoise

    Bonjour, ton article est bien documenté ; j’avoue que ce masque me fait de l’oeil, et la description que tu en fais me donne encore plus envie de l’essayer. J’espère qu’il tient ses promesses. Merci pour le partage.

    Répondre
  6. Kiki Gaelle

    Test depuis le début où il est sorti aussi haha normal….❤️

    je me disais comme souvent bof bon sur moi ça fonctionne encore pas, pas d’effet waouh, bah quand même au bout de 2/ 3 utilisations je vois que ma peau est carrément repulpee et que ca lui fait vachement du bien

    Merci nominoe ❤️❤️❤️ Je suis une groupie

    Répondre
    1. Mona Auteur

      parce qu’il s’agit d’une marque Bretonne et que Nominoë était une figure importante dans l’histoire de cette région.. il me semble. Je vais aller voir sur wikipedia 😀

      Répondre
  7. kirzy

    Coucou, ra la la , sa texture irisée scarabée est juste dingue et en plus le ramage se rapporte au plumage … je le veux !!!! merci pour cette magnifique review ! Belle soirée
    ml kirzy

    Répondre
  8. leroy

    j’en suis literralement tomber amoureuse qd je l’ai mis la première fois et perso moi je fait comme avec ts mes masques que j’ai de nuit car je me couche pas sans un masque de nuit qu il soit anti imperfection ,éclaicissant ,peeling ,hudratant etc j’en ai pleins surtout coréens et j’ai encore trouvé le moyens ds recommander trois sur tester korea bref une fanatique irrécupérable ,celui ci je fait dc comme pour les autres car je suis une flemmarde je le laisse poser tte la nuit en le mettant en couche fine ds ce cas ,bon un jour je me le ferais en mode couche épaisse avec automassage car j’adore masser mon visage mon cuirs chevelu rien que pour me relaxer complètement et comme graçe à toi j’en ai un deeuxième encore merci et bien je vais moins retenir niveau dosage sir ma trombine voilà le pied c’est que le metin je le nettois avec la mousse de la mm marque dc le combo parfait c’est pas beau çà en tt cas mm ressenti que toi un doudou sur ma peau ,une odeur qui m’enveloppe et me transporte j’adore ,je surkiffe aors merci Mona et merci nominae de me permettre de continuer à l utiliser pour un bon moment !!!bonne soirée biz

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *