21 avril 2014

Peau mixte et fond de teint crème, avec MUD

cf0.jpg

Il y a quelques mois, début février, j’étais allée faire un tour chez Bobbi Brown à Bruxelles pour avoir un cours PARFAIT et apprendre à me maquiller (HAHAHA) le teint (REHAHAHA) sans avoir l’impression de m’être jetée la tête la première dans du plâtre finement moulu.

 

A la fin du cours, j’ai craqué, et je suis repartie avec le stick foundation en porcelain, ma teinte idéale.

Le genre de graal dont tu ne veux plus te séparer, et pourtant, force est d’admettre qu’à l’époque j’avais énormément de mal à travailler la texture, du coup, en moins d’une semaine, j’étais passée de « génial, c’est le top », à « nom de dieu, cette foundation ne se laisse pas faire, bitch ».

 

Un peu au bord de la crise de nerfs makeup-ale, je suis retournée me faire maquiller chez Kroonen & Brown, et Sybille a fait des miracles en utilisant la cream foundation de Make-upDesignory sur mon visage.

Je l’ai un peu achetée les yeux fermés vu que le rendu était super dans le miroir professionnel et que je n’avais aucune idée de ce que cela pouvait donner en lumière naturelle, mais j’ai quand même tenté le diable (n’est fofolle que Mona), et je suis retournée chez moi avec le petit boîtier gris.

 

Du fond de teint crème sur peau mixte 

cf1-copie-1.jpg
Je ne me maquille pas tout le visage, contrairement à la plupart des gens, je suis plutôt du style à corriger les inégalités de couleur du teint (qui se concentrent sur la zone T, mes cicatrices, et mes zones qui rougissent sur les pommettes), dans le but d’unifier sans toucher aux zones « saines » et parce qu’après je vais de toute façon poudrer mon visage, donc je n’ai pas besoin d’en mettre partout.

 

Ce qui me faisait un peu peur de prime abord c’était la croyance d’une texture grasse qui ne laissait rien respirer.

Dans un cas comme dans l’autre, le côté crémeux m’inspirait « boutons, pustules et geysers de bactéries ». Pourtant rien de tout cela n’est arrivé, et après quelques mois d’usage, il est évident que mes a priori sont allés cavaler ailleurs.

 

L’avantage d’un BON fond de teint crème sur peau mixte :

  • ce type de peau est un paradoxe : avec ses zones de sécheresse et celles plus grasses, il faut quelque chose qui tienne malgré le sébum mais qui ne marque pas les petites peaux les mauvais jours
  • comme c’est émollient, c’est moins desséchant, donc moins de risque de briller avec une crème qu’avec un produit qui hurle « je vais boire tout ton sébum, et tant pis si on peut cuire des frites sur ton front » en fin de journée
  • ça dure, ça duuuuuuure

 

Cream Foundation par Makeup Designory, le coup de coeur de l’univers

cf2.jpg

Je l’ai depuis trois mois et depuis, je n’utilise plus que ça pour créer ma toile de fond.

Certes, le fond de teint stick de BB me convient dans l’absolu, mais de grosses différences entre les deux formulations font plus pencher la balance vers mon petit compact d’amour que vers le tube.

 

Les deux marques ont un but cosmétique complètement différent : Bobbi a voulu créer des produits tout public pour embellir la femme au naturel quand MUD est une marque professionnelle à la base, destinée aux make-upartists, et que ce soit au niveau des fards à paupières, des blushs ou des fonds de teint, le constat est le même :: chez Make-upDesignory, tout est HYPER-pigmenté !

Qui dit chargé en pigments, dit très peu de produit nécessaire pour se maquiller là où le stick foundation demande un peu plus de matière.

 

Ensuite, la composition de la cream foundation est ultra-basique : de l’huile de coco fractionnée, un émollient, un hydratant, un silicone (une forme modifiée du dimethicone), un émollient, un liant, de la silice (absorbante, lissante optique), deux émulsifiants, un antioxydant, de l’extrait d’aloe vera, et encore un antioxydant.

Caprylic/Capric Triglyceride, Isopropyl Isostearate, Tribehenin, Phenyl Dimethicone, Polyisobutene, Ozokerite, Silica Silyate, Sorbitan Sesquioleate, Oleic Acid, Tocopheryl Acetate, Aloe Barbadensis Leaf Extract, BHT. May Contain (+/-): Titanium Dioxide (Ci 77891), Iron Oxides (Ci 77491, 77492, 77499), Red 33 Lake (Ci 17200), Ultramarines (Ci 77007, 77013), Red 30 Lake (Ci 73360), Yellow 6 Lake (Ci 15985), Blue 1 (Ci 42090).

 

cf4-copie-1.jpg

La liste d’ingrédients est courte, ce qui est plutôt bien, mais je ne pense pas que ce genre de produit conviendra à tout le monde : il contient du SSO (Sorbitan Sesquioleate) qui est un potentiel allergène de contact – mais bon vous risquez d’avoir plus de problèmes avec un gel douche de supermarché au conservateur douteux ou un blush bourjois qu’avec cette crème.

Le deuxième composant est quant à lui connu pour être comédogène, mais, honnêtement, je n’avais pas lu le dos de la boîte durant les premières semaines d’utilisation, pour me faire un avis sans que les réactions de ma peau soit dues à ma psyché sous influence (GNAAAAH, du dimethicone, je vais mourir, donne moi du choucoulat, ce style d’humeur tu vois).

cf5-copie-1.jpg

cf00.jpg(éclairage de merde/peau gonflée par le pollen/deux boutons de fin de mois sur le menton/ une mini couche de cream foundation) 

Sur le dos de ma main, il paraît beaucoup plus jaune orangé et foncé que le stick foundation, donc le lendemain de l’achat j’étais en grosse crise de panique.

« Mona qu’est-ce que t’a fais, 40 boules dans un machin qui te fait un masque d’Orang-Outan drogué aux UV ? Ca va pas la tête ? »

Hé bien, je ne sais pas à quel moment la magie opère, mais c’est certain qu’entre le prélèvement de la matière et l’application sur mon petit épiderme, il se passe un petit miracle

 

C’est sur mon menton que le changement est le plus flagrant, je pose à peine le bout de mon pinceau dans le compact et en l’appliquant il y a unification immédiate.

Ce fond de teint a un rendu directement optimal, sauf quand il fait un peu plus froid, il faut alors attendre quelques minutes le temps qu’il se chauffe au contact du visage.

 

Le résultat et vraiment « comme ta peau mais en mieux », sans effet cakey, sans accentuation des zones de sécheresse quand il y en a et sans surcharge sensorielle (il ne se fait pas du tout lourd sur la peau).

Comme il a plus de pigments jaunes que le stick de BB, il atténue énormément les zones rouges du visage mais sans effet « banane femelle vivante », c’est ce que j’aime le plus chez lui.

 

Le jour où j’ai trouvé le bon outil

cf7-copie-1.jpg

Pour ces deux fonds de teint crème la phase d’adaptation est assez galère.

Parce que, autant travailler un fond de teint liquide c’est carrément accessible, même un gosse de 5 ans saurait comment se tartiner le minois avec, autant une texture crème, c’est VRAIMENT la galère internationale.

 

J’avais testé

  • au doigt : simple, on applique le produit par touches puis on étale avec les mimines : mouais, la crème n’est pas toujours malléable, surtout que la MUD est très dense, et elle a tendance à être moins contrôlable avec les doigts (on en met souvent trop)
  • à l’éponge : par la porte ou par la fenêtre, la miracle sponge de la soeur Pixiwoo n’est pas pour moi, elle pleure dans un coin de ma chambre depuis que je la trouve inutile (c’est-à-dire quasiment consécutivement à son achat). Mouillée elle arrive à bouffer trop de produit sans en rendre la moitié, et sèche, elle fait un piètre boulot sans parvenir à tout répartir uniformément

 

Finalement, c’est l’expert face brush de Real Techniques qui a été une véritable révélation. La plupart des gens ont le buffing brush de la marque, mais apparemment, le mien a des poils plus denses, donc une prise plus ferme sur l’épiderme.

Là où il est vraiment incroyable, c’est qu’il prend la juste dose et il restitue absolument TOUT sur la peau.

Donc il n’y a aucune perte en chemin, il donne un effet naturel quand je lui fait faire des mouvements circulaires, et je finis en buffant le produit dans les pores, histoire que ce soit PARFAIT.

 

Le tout me prend une à deux minutes avec cette brosse, alors qu’il y a trois mois, j’étais limite en pleurs devant le miroir en essayant de tout étaler avec mes doigts.

Le bon outil, ma mie, change la vie.

 

Le petit mot récapitulatif

Je ne suis pas certaine qu’un fond de teint crème soit vraiment à éviter quand on a une peau mixte, il s’agit de trouver une formule qui a des ingrédients valables et après, tout est affaire de tests.

J’ai surtout eu des problèmes pour ajuster ma routine du matin dans un premier temps – j’ai du virer l’huile de noisette, bien trop riche comme base avec ce make-up- et trouver la juste dose s’est avéré aussi épique, mais l’adaptation a pris deux petites semaines grand maximum avant que je trouve enfin la bonne combinaison.

 

Toujours est-il que je préfère sans détours la foundation cream de MUD au foundation stick de Bobbi Brown :

  • pour sa plus grande longévité
  • le fait qu’elle ne bouge absolument pas de la journée, qu’il fasse chaud ou froid, que je sue en faisant un peu de sport, le sébum passe, mais elle reste en place (paye ton slogan)
  • la teinte CB2 est parfaite pour moi
  • le prix est ULTRA-RAISONNABLE : j’ai payé 37.50 pour 11grammes de produit, et après trois mois d’utilisation, ça se creuse un mini ultra-chouilla. Je pense que j’en ai pour un bout de temps avant de la finir
  • elle ne me donne pas de boutons (celui de BB est un peu trop gras pour cette période-ci)
  • elle n’accentue pas les pores, elle a plutôt un effet flouteur
  • elle ne me fait pas plus briller qu’en temps normal
  • le fini est ultra-naturel et complètement modulable : c’est aussi pour ça que je l’adore, ce fond de teint permet d’aller d’une couvrance légère à totale
  • elle a un fini satiné, ni brillant ni mat, donc sera du plus bel effet sur n’importe qui

 

Je suppose que c’est flagrant, j’ai trouvé un fond de teint qui camoufle comme un charme et va avec mon teint lavabo, dis, toi aussi tu trouves ça beau comme un conte de fées ?

Si vous êtes sur Bruxelles, comme d’habitude, c’est chez Kroonen & Brown que vous pourrez l’essayer, et je pense que c’est aussi le moyen le plus raisonnable pour vous faire conseiller et livrer (ce site-ci propose aussi la cream foundation pour un total de 46 euros FDP compris vers l’Europe, plus intéressant si tu es frenchie).

 

Voilà, j’ai tout dit, plus complet ça risque d’être difficile (de toute façon, je n’ai plus que des moignons au bout des bras, j’ai perdu des doigts dans la bataille rédactionnelle).

 

Des Bisous les Caribous !
MUD SHOP

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

7 réponses à “Peau mixte et fond de teint crème, avec MUD

  1. eveange66

    Ahh très bien pour toi ! J’avoue je t’admire un peu car le fond de teint, quelle que soit sa formulation, c’est jamais pour moi ! Et pourtant j’ai essayé mais impossible, je déteste l’impression et le bordel que ça fait sur ma peau et sur mes mains. Déjà la BB cream, c’est limite, de temps en temps, alors j’ai essayé aussi l’émulsion teintée de Dr Hauschka, que l’on DOIT mélanger à sa crème : ben dis donc, le truc est bien teinté tout de même, il faut vraiment en mettre peu (enfin moi je n’ai rien à couvrir, j’ai horreur des trucs à étage). Parfois je regarde mes chats et je me dis que nous, humains, sommes vraiment très cons : pourquoi chercher à se foutre autant de trucs « superflus » sur la tronche ??!! Parce que c’est comme ça et parce que, si les humains étaient intelligents, ça se saurait depuis le temps !!

    Répondre
  2. Chibi

    Boudiou, tu vends bien ta came dis donc.
    Je teste le fond de teint liquide UNE depuis peu et je regrette juste qu’il ne soit pas un chouïa plus couvrant. Les pinceaux Real Technique, au début, je crachais limite dessus, ça me tentait pas du tout et puis maintenant, j’ai bien envie de les essayer. Surtout les pinceaux teint justement, ils ont quand même l’air agréable à la prise en main et les poils bien foutus. Je crois que j’avais encore jamais vu une blogueuse parler de l’expert face brush en fait. Sur iHerb, y’a beaucoup trop de choix, je ne sais jamais lesquels choisir…

    Répondre
  3. gwen

    roh je ne suis jamais allée dans cette boutique lors de mes passages (réguliers hum hum) à Bruxelles honte à moi! Dis petite question (oui j’ai réussis à en trouver une je suis le diable mouhahaha) il y a un spf dans cette petite merveille ? Parce que tu nous vends tu rêves là… ahhh enfin du make-up sur ton blog j’aime ça 😀 (non non j’en suis pas complètement addict non non le déni est mon ami :p) gros bisous continues comme ça

    Répondre
  4. Louise

    Je lis religieusement ton blog depuis un moment, et j’ai envie de briser mon voeu de silence pour te poser une question qui me brûle pourpoint comme tu parles de l’effet « flouteur » du FDT : as-tu essayé une de ces crèmes « blur » ou « flouteuses » qu’on nous rabache depuis des mois et qui ont envahi les parfumeries, et qui sont sensées être non seulement photoshoper les pores, mais maintenant, traiter la peau ! Et aussi ne pas empêcher qu’elle respire ! Honnêtement, j’ai du mal à y croire et aucun avis n’a vraiment éclairé ma lanterne jusqu’alors. Du coup j’aimerais savoir si tu as tenté le truc ou si tu penses que c’est le diable, ou si certains oui mais d’autres non ? Merci !

    Répondre
  5. Claire

    Super article ! J’ai remarqué qu’en parapharmacie , on trouvait un fond de teint crème fait par Vichy , mais la texture est très , très , très crèmeuse ! Tu pourrais essayé si tu en vois de les swatchés pour me dire si ce sont des produit semblables ou non ?
    Ou peut-on trouvé les produits MUD ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *