19 mai 2015

Quick tip : du SPF dans les produits de makeup

spf cosmétiques

Je traînais l’autre jour chez Bobbi Brown pour – au départ – m’acheter une crème teintée Laura Mercier. Produit qui se trouvait dans la boutique d’à-côté.

Donc encore une fois, une vendeuse a réussi à me happer dans sa danse de la vente, je me sens comme une gamine dans un magasin de bonbons qui va pouvoir essayer plein de goûts, de couleurs, la fête quoi.

Je m’assied sur le tabouret près de l’entrée, elle me démaquille pour pouvoir essayer un nouveau produit de teint et voir s’il me plaît. Une fois la peau hydratée et confortable, elle dégaine la BB crème et me lance « en plus il y a un SPF de 35, comme ça vous êtes bien protégée en journée ».

Dans ma tête, je me suis surtout entendu siffler, dire que cette fille allait sûrement vivre de sales quarts d’heures au soleil en croyant des balivernes pareilles.

 

J’avoue que dans le milieu des protections solaires, je n’y connais « pas grand chose » : cela reste supérieur à la moyenne nationale qui pense qu’une bouteille de 200ml pour le corps, c’est plus qu’assez pour passer l’été. Supérieur à ceux qui croient qu’en se mettant à l’ombre, on n’a pas besoin d’un écran, supérieur encore à ceux qui pensent qu’une application suffit pour la journée, avec exposition en terrasse, cocktail à volonté.

Depuis quelques années, on crée de nouveaux filtres (la fameuse brume solaire hydrabio SPF30 de Bioderma dont on a toujours pas vu le bout du nez), des concepts innovants (solaires teintés, fond de teint avec protection solaire) qui changent la donne, la manière « de gérer » les couches qu’on s’applique sur le corps.

 

Ce pour quoi j’ai tiqué dans la boutique, ce n’était pas l’indice solaire en soi, mais bien l’aberrante réflexion de la vendeuse : sachant qu’une cuiller à café de produit est nécessaire pour profiter au maximum des filtres solaires, combien de temps va me durer un tube de 40ml acheté 40 euros ? (J’ai calculé pour toi, ça fait 8 jours, pour une seule dose par jour, alors qu’il en faut souvent plusieurs si l’on est activement exposé). Sans compter qu’avec une cuiller de fond de teint ou de BB cream, tu ressembles vite, de loin, à un babouin sans nom.

Coucou, je suis une cagole à la pêche aux moules.

 

Ce genre de réflexion est surtout valable pour les marques qui proposent des protections chimiques contre les UVA et UVB (TOUJOURS VISER ces deux zigotos, les uvB contre les Brûlures, les uvA contre les dommages cutanés profonds).

Quand ma marque minérale préférée qu’est Jane Iredale parle d’une protection de 20, je sais qu’en appliquant la poudre je vais facilement atteindre l’IP, quoiqu’il arrive. Il en faut une bonne couche, mais sans faire caky, ce type de makeup protège efficacement du soleil en réfléchissant la lumière. Il n’y a donc pas d’altération, à part à cause du vent, de l’eau, ou encore des frottements, la peau vit, c’est normal.

On peut donc supposer qu’à moindre dose, une marque de cosmétique minérale protège mieux sans trop porter atteinte à votre porte-monnaie, voir le dioxide de titane et/ou le zinc dans la composition, c’est bon signe si vous voulez une protection stable ET physique.

 

Mais je ne suis pas non plus une accro aux minéraux, j’aime bien changer, switcher entre les textures. J’ai quand même acheté sa fichue BB cream Bobbi Brown, parce que j’étais une bonasse incroyable quand je me voyais dans les miroirs du magasin, mais je n’ai pas le réflexe « je me protège avec du fond de teint », sauf quand il s’agit de ma purepressed base. Que j’utilise sur une crème solaire. Vala.

 

En vrac :

  • je conseille toujours de séparer le SPF des produits teint, surtout pour les peaux à problèmes/aux taches pigmentaires : d’abord parce qu’on est face à un produit qui est FAIT POUR CA, pour protéger le visage et le cou, et ensuite parce que, comme dit plus haut, à dose recommandée, je n’ose même pas imaginer la tête de ton minois en surcharge de pigments parce que tu as voulu « bien faire » avec un fond de teint
  • personnellement je ne m’expose jamais vraiment, même en été, donc en pleine canicule, je ne maquille pas mon teint ou si peu, ce qui me permet de réappliquer la crème solaire facilement. Il y a aussi la technique du « tapotement » par dessus le maquillage, mais pareil, à raison de 5 ml, je pense que ça va creaser sévère après 10 mn, je ne le conseille pas
  • sachant que la plupart des gens mettent MOINS de protection solaire que ce que recommandent les spécialistes, mieux vaut toujours miser sur un SPF 50 et en badigeonner deux fois plus souvent, surtout en cas de sensibilité extrême au soleil comme moi
  • Toutefois, la différence de protection entre deux indices n’est pas significative : entre un 20 et un 40, on ne passe pas du simple au double, le premier protège à 93 % des UVB, le second à 97%. Donc la différence est minime, même en mettant moins de produit, un SPF 50 vous protègera comme un gros 25 si vous êtes économe – je fais de TRES GROS raccourcis

N’essayez donc pas de vous convaincre qu’avec votre « super fluide teinté matifiant SPF 15 », vous êtes protégé du matin au soir.

Sauf si c’est exclusivement une base minérale. Et que vous n’êtes pas bégueule sur la dose.

La majorité des filtres chimiques subissent une altération dès qu’ils interagissent avec les UV (et la sueur, et le sébum), même si un indice moyen vous conviendra pour passer la journée en ville, en marchant à l’ombre, sans vous exposer directement, il est peu probable que cela soit aussi efficace en plein été.

Rapport à la quantité appliquée.

 

A part ça, on pourra toujours vous raconter ce qu’on veut en magasin, le marché des cosmétiques à indice de protection solaire est un des plus flous qui soit, si vous êtes comme moi et que vous ne voulez pas négliger la santé de votre peau au fil des années, faudra faire dans la dissociation des couches : un hydratant avec SPF ou une crème solaire, suivi du maquillage que vous voulez.

C’est plus prudent.

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

15 réponses à “Quick tip : du SPF dans les produits de makeup

  1. Maïté

    Coucou ! Très intéressant ce post !
    J’ai une peau a imperfections avec des taches pigmentaires.
    Que penses-tu de mettre un spf 50 (fluide matifiant Eucerin) et d’enchaîner avec le make up habituel ?
    J’ai également acheté récemment la base mineral veil de Hourglass, le spf est de 25 il me semble.
    Ce qui me pose problème c’est de réappliquer sa protection pendant la journée (par dessus le make up.. Pas top) Penses-tu que c’est nécessaire avec les produits mentionnés ?
    Merci et merci pour ton post. J’adore ton blog ❤️

    Répondre
    1. Léo

      Tu as des sprays avec un SPF (comme le fameux spray bioderma dont mona parle, ou alors celui de Tony Moly) que tu peux réappliquer par dessus ton maquillage 🙂

      Répondre
    2. Mona Auteur

      comme dit léo, il y a des sprays qui existent avec SPF, et qui permettent de réappliquer par dessus le maquillage SANS ETALEMENT, alors que la plupart des protections solaires du marché doivent être étalées pour garantir une efficacité.

      Si tu ne sors pas pendant la journée, et que tu ne t’exposes pas, le SPF 25 (appliqué en bonne quantité) devrait te faire une journée de boulot. Si ce n’est pas le cas, soit te procurer une de ces brumes, soit miser sur le maquillage minéral (une poudre ça se réapplique facilement, même liérac en fait), soit tapoter la crème solaire par-dessus le makeup, mais ça c’est la cata :p

      J’espère que ça t’aide

      Répondre
  2. Léo

    Ah l’été qui arrive, la joie des crèmes solaires… Moi j’ai envie de tester la marque Algotherm cette année, apparemment ce sont des crèmes solaires qui n’abîment pas les fonds marins, et comme je fais de la plongée, ça me tient à cœur.

    Sinon, qui dit été, dit jambes bronzées… Et pour la communauté des personnes dont la blancheur rivalise avec le linge des pubs Ariel, été dit souvent autobronzant. J’ai testé cet aprem la mousse teintée auto bronzante de Saint-Tropez. Oh toi ma sœur de calvaire, si tu en as marre d’avoir les jambes comme de la moza pendant l’été, prépare-toi… C’est de LA BOMBE. Oh my god, mais j’étais en mourance extrême en voyant le résultat deux heures après. Un bronzage on ne peut plus naturel, brun sans aucune touche de orange, modulable à souhait (j’ai réussi à l’appliquer sans en mettre trop sur les genoux), franchement ça vaut son pesant de noisettes grillées.
    Trust me, god listen. Je peux arrêter de jouer la pin-up des années 50, maintenant j’ai le choix.

    Répondre
    1. Mona Auteur

      je comprends l’idée pour les fonds marins. J’en suis encore au stade des filtres chimiques de cosmétique tradi, donc ça doit pas être jojo pour tes coraux, mais TU M’EN VEUX PAS HEIN DIS ?

      Si t’arrives à me faire acheter la mousse autobronzante St Tropez, je te zigouille.

      Répondre
      1. Léo

        Nan ça va je te pardonne, j’ai pas de lucite moi (et étant en médecine, je sais à quel point les allergies au soleil ça peut être GRAVE relou). Je vais tenter voir ce que ça vaut.

        Écoute, je t’oblige à rien. J’ai juste des jambes de bombasse sous ma jupe, alors que je passe mes journées à la bibli. Mais je dis ça je dis rien.

        Répondre
          1. Léo

            Feelunique… Y’a pas dans le sephora français en tour cas.
            Tu veux que je t’en envoies une de bioderma ?

          2. Mona Auteur

            NON. ET NON. J’utilise la cleanance d’Avène, ça me suffit largement, j’attends d’abord de voir les vraies revues de filles qui râlent parce que c’est naze. :p

  3. Lucile

    Merci pour ce rappel bien utile !! Je me suis rendue compte qu’effectivement, comme la grande majorité des gens, je ne mets pas assez de crème solaire… bon, ben ce sera réparé ! (mais la semaine prochaine peut-être, parce que là, niveau soleil, on a vu mieux…).
    Une bonne journée !

    Répondre
  4. Sylvia

    Hello Mona,
    Super article, comme d’habitude.
    Je voulais ton avis sur la crème SPF 15 d’Antipodes.. en sachant que je ne l’a met qu’une fois (le matin) avec un peu de poudre transparente pour éviter de briller et que je ne m’expose pas vraiment. Sauf quelques minutes par-ci par-là si pas le choix.
    Bonne journée,
    Sylvia.

    Répondre
    1. Mona Auteur

      Alors ça doit le faire, mais faut vraiment pas t’exposer. Pour moi le SPF 15, c’est pas suffisant, faut voir la dose que tu appliques, mais si tu n’utilises qu’une noisette, ça ne va pas suffisamment protéger.
      Ceci étant dit, c’est l’oxyde de zinc qui fait office de protection minérale dans cette crème, donc c’est déjà pas mal 🙂 (et plus stable !)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *