8 novembre 2012

Se débarrasser des points noirs comme par magie #leMythe

hiver-2053.JPG

Il est, dans la vie d’une peau, trois gros crapougniasses qui gâchent le paysage :

  • l’acné
  • les pores dilatés
  • les points noirs

Sans compter les autres problématiques, c’est généralement les méchants noirauds qui reviennent le plus, et souvent, on se sent un peu démuni, tout pantois devant les comiques qui vont font coucou sur le bout du nez.

S’il n’y a pas de miracles, il existe de bon outils qui permettent d’avoir un résultat probant : pour preuve, après plusieurs mois de millefeuille et de soins adaptés, j’ai pu voir une réelle différence, sur mon nez notamment (je pense que la photo en témoigne).

J’avais envie de vous partager ce que j’ai pu apprendre sur cette bestiole qui pourrit la vie des ados et jeunes adultes, et surtout les méthodes qui m’ont aidée à me débarrasser d’un grand nombre de noirauds.

 

Le noiraud, qu’est-ce que c’est ?

Expliqué de manière simplifiée, le point noir c’est beaucoup de gras et de cellules mortes qui s’accumulent dans le petit pore, la « tête » est noire à cause de l’oxydation. Plus on titille un Noiraud, plus il y a de risque à ce qu’il vire joyeux comédon à chapeau pointu.

 

La cause…

Sachez que personne ne vous en veut, que plus tard vous aurez des gosses, et tout le toutim, un point noir ça n’empêche pas d’avoir une vie normale et des amis.

Par contre, dans le miroir grossissant de votre toute fraîche féminité, il y aura sûrement une « petite » déformation qui va s’opérer et expliquera pourquoi, dans un cri, vous vous serez exclamée « MON DIEU LE SALIGAUD D’ÉNORME POINT NOIR ».

 

Le saligaud, donc, ne vient pas de nulle part :

  • soit vous avez des pores propices à l’encrassage (comme moi)
  • soit vous vous démaquillez à la gueuze, avec peu d’entrain et beaucoup d’engouement pour le débarbouillage approximatif
  • soit vous ne faites aucun soins malgré une routine qui claque le fessier de Jeannine

 

Le « pourquoi rien ne marche »

Souvent, j’entends des personnes dire qu’elles sont irréprochables avec leur peau, qu’elles se lavent même jusque sous les aisselles, mais que malgré ça il y a toujours un point noir qui s’installe en bas à droite de la narine et qui est quasiment indélogeable.

Alors, lui, ce Noiraud de compète, tu ne l’auras jamais.

En tout cas pas en claquant des doigts, ni en faisant violemment virevolter ta tête d’un côté à l’autre dans l’espoir que la gravité couplée à la vitesse de propulsion du pif dans l’air donne envie au point noir de se la jouer Buzz Lightyear.

Marche pas.
Déjà fait.

Le secret pour l’exterminer, c’est la régularité.

(et là, tu applaudis, parce que le slogan vaut de l’or en barre)

 

La méthode de base

Il y a des choses qui marchent par étapes : ce n’est pas parce que vous avez les ingrédients d’une recette que forcément vous aurez le même cake au citron que Hugues à la fin.

Les pores sont des cuvettes qui sont un peu plus refermées vers le haut, du coup, pour extraire ce qui s’y trouve, il n’y a qu’une solution : se donner chaud pour ouvrir les troutrous.

 

On va OUVRIR LES PORES – LES NETTOYER – LES ROUVRIR ENCORE PLUS – EXTRAIRE LES NOIRAUDS – TOUT REFERMER.

  1. On passe une serviette humide et chaude sur son visage pour lentement mais sûrement ouvrir ses pores
  2. On nettoie : pas spécialement avec quelque chose qui arrache le scalp, on se contente d’un nettoyant doux mais efficace
  3. On ouvre encore plus les pores avec un bon bain de vapeur de derrière les fagots (et on en profite pour chanter une chanson à la gloire du sirop d’érable et des pruneaux d’agen)(avec un accent de caribou, si tu veux, oui)(mais l’caribou du NÖRD alors)
  4. On extrait les crasses : avec un tire-comédon , avec les doigts , avec un extracteur de points noirs, des patchs spécifiques, un patch maison au lait et gélatine , etc…
  5. On referme en se passant de l’eau fraîche sur le visage, histoire de rincer en passant, ou en se brumisant avec de l’eau thermale passée au frigo
  6. On hydrate.

CONSEILS ++ : n’extrayez que ce qui est extrayable. J’entends par là que cela ne sert à rien de s’acharner sur un comédon si rien ne vient, ça ne fera qu’empirer le problème et « dispersera » les bactéries.

 

Des pores resserrés, moins de points noirs et un teint net

Oui mais, même dans le meilleur des mondes, le naturel de votre peau galopera à vos fesses, donc rien ne sert d’aller contre votre épiderme.

Néanmoins, après quelques semaines, il devrait déjà y avoir une amélioration visible.

http://rosecocoon.be/wp-content/uploads/2012/11/skin-cleansing.jpg

Ce que je fais au quotidien pour éviter leur apparition :

  • je me démaquille systématiquement le visage, même si je suis fatiguée
  • je n’utilise pas de maquillage qui obstrue (pis t’avoueras que l’effet placo sur le visage c’est pas à la mode)
  • j’utilise la konjac et la tosowoong pour exfolier et désobstruer en douceur

 

Ce que je fais de manière régulière pour les exterminer :

  • je fais des masques de rhassoul tous les trois jours
  • je fais des masques au miel de manuka
  • j’hydrate à fond avec des masques de cotons et le masque apaisant hydratant de avène
  • je fais un gommage une fois par semaine (je profite parfois du miel pour le mêler à du sucre fin)

 

En conclusion

L’aspect d’une peau plus nette vient de pores moins encrassés, donc moins ouverts car libérés du sébum qui les obstrue.
Une peau mal hydratée aura aussi tendance à avoir des pores plus visibles car ils seront à fond les ballons dans l’idée de produire du sébum pour protéger la peau de la perte d’hydratation.

Donc, juste 3 choses à retenir :

On se débarbouille TOUS LES SOIRS, on hydrate bien sa peau et on fait des soins RÉ-GU-LIERS

 

J’espère que ça vous donne déjà des pistes sur la marche à suivre pour la méthode traditionnelle d’extraction.

J’ai encore des astuces sous le pied, mais je les réserve pour un futur article.

 

Des bisous les Caribous !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

20 réponses à “Se débarrasser des points noirs comme par magie #leMythe

  1. Wendy

    j’ai lu cet article hier soir déjà mais sans commenter. J’aime toujours autant te lire, tes mots et ton humour. ça se lit tout seul ce que tu écris.

    Je n’ai jamais eu de problème de points noirs (quelle chanceuse!), par contre j’ai des cernes jaunes granuleuses immondes par périodes dont je n’arrive pas à me débarrasser, chacun ses défauts de peau :/

    Répondre
  2. blissbeaute

    Tout d’abord j’adore ton style d’écriture très drôle et créatif 😉 Ton article est excellent, très bien expliqué détaillé et apporte vraiment un plus à ce que l’on peut déjà savoir (la une Hc pour cet article est certaine lol!) Pleins de bisous

    Répondre
  3. Cha_Mallow

    Merci pour ces petits conseils, je vais essayer de m’y coller rigoureusement. Déjà pour le moment, je :
    – me démaquille comme il faut
    – utilise le 3 temps clinique pour m’occuper de ma peau
    – fait des masque pas trop régulièrement ^^
    – utilise des patchs contre les points noirs

    Je voulais te demander, à quelle fréquence faut il extraire ses points noirs? j’avais entendu une fois par mois, c’est exact?
    Merci!!

    Répondre
  4. barbara

    j’ai adoré ton article, j’ai bien ri, c’est comique parce qu’hier mes filles sont venues à la maison quand je suis sortie de l’hopital, et on a fait un atelier point noirs avec patches nivéa vers 18 heures, j’ai adoré !! bisous

    Répondre
  5. Chabidou

    JA-DO-RE!! Ton article est vraiment excellent 🙂 bravo, enfin une nana qui écrit sans se prendre au sérieux ! Tes conseils sont bons à prendre, moi j’ai une petite astuce en plus de ta bonne routine : l’huile.. Oui je vous entends déjà crier « Outraaage!! » Mais je vous assure que l’huile de ricin ou d’argan en masque tout les jours attire le gras ou sébum qui est logé dans les troutrous comme tu dis héhé. L’huile attire l’huile apparemment, moi j’ai essayé et j’avais le même pif que toi ^^ Essaye l’huile de ricin et tu m’en dira des nouvelles! (Chauffe l’huile dans tes mains et étales la en massant doucement sur ton visage après la vapeur chaude et laisse poser 20 min) . Voilou petit caribou! Gros bisous 🙂

    Répondre
    1. Mona Auteur

      y a plein d’articles sur le sujet sur le blog ma chérie, ils connaissent l’huile mes caribous :p
      Par contre, l’huile ricin se coupe avec une autre huile, sinon elle dessèche à terme, à cause de sa capacité hors du commun à attirer les impuretés.

      Répondre
      1. Chabidou

        Arf désolée alors ^^ je regarderai mieux maintenant xD mais c’était tellement chouette qu’il fallait que j’écrive un tit truc! Bisous et continues c’est super! 🙂

        Répondre
  6. Manon

    Moi, j’ai des points noir mais aussi des sortent de boutons rouge, ou de boutons livide si je puis dire, qui reste et ne partent pas. Ca fait environ deux ans que j’ai cette petite bosse rouge sur le coin du nez qui ne part pas… savez vous ce que c’est ?

    Répondre
    1. Mona Auteur

      je ne suis pas une spécialiste comme le serait un dermatologue qui regarderait ta peau et poserait un diagnostic. Vaut mieux que tu prennes rendez-vous pour ça ^^

      Répondre
  7. Emi

    Enfin! Je trouve un article correct pour mes problèmes de peau! Parce que j’ai essayer plein de pitits trucs et ça marche pas. Je vais tenter d’appliquer tes conseils alors… Je croise tous mes doigts.
    Sinon toujours drôle! 🙂

    Répondre
  8. Jennifer

    Hello, petite question, en faisant ce bain vapeur pour enlever les points noirs, est ce qu’après ce bain vapeur ils grossissent en ’boutons’ ou ont ils totalement disparu ou quasiment du moins et on voit moins l’effet granuleux de la peau?

    Répondre
    1. Mona Auteur

      l’effet granuleux de la peau est souvent du à des microkyste (petites bosses qui renferment du sébum, mais qui ne sont pas « ouvertes »). Ceux-là il vaut mieux ne pas les embêter quand ils peuvent évoluer en bouton, la zone s’inflammant parce qu’elle ne trouve pas de sortie pour l’excès de gras, et PAF ça fait un bubon.
      Le masque de vapeur est recommandé pour s’attaquer au points noirs uniquement, qui sont des bouchons qui empêchent au liquide naturel des pores de s’écouler correctement. Une fois qu’on a bien pressé le pore, il est frais et fringant, et se verra du coup un peu moins. Voilou 🙂

      Répondre
  9. sandrine

    j’ai quelques points noirs sur la hanche jusqu’au niveau des cuisses. j’ai un teint noir. ce qui m’empeche de porter les jupes courtes. s’il vous plait j’aimerais les enlever

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *