16 janvier 2014

Comment sait-on qu’un soin cosmétique ne nous convient pas ?

how.jpgIl y a quelques semaines, j’ai commencé à utiliser des produits Ünt.

Très enjouée, mais préférant y aller mollo comme d’habitude, j’ai introduit le tout progressivement, pour JUSTEMENT, trouver un coupable en cas de réaction malhonnête de ma peau.

J’ai fait un test 24h avant sur le lobe de mon oreille (on est deux à faire ça en Belgique, et on assume).

 

Première semaine rien d’exceptionnel.

Deuxième semaine, le premier produit commence à rendre ma peau un peu rugueuse, j’ai des micro-kystes qui apparaissent sur le front et les joues si sèches que je pèle sur les pommettes.

Troisième semaine, j’introduis le deuxième soin, me disant qu’il allait sûrement répondre à mes attentes et que de toute façon, le manque d’hydratation probant du premier était peut-être du au froid (pourtant je ne sortais vraiment pas beaucoup, donc pas tellement d’exposition volontaire aux éléments).

Quatrième semaine, j’ai les pores encombrés et plus dilatés que d’habitude, des pustules gigantesques qui apparaissent.

 

D’abord sur le menton, puis quelques boutons sur les joues, près des sourcils j’ai un kyste qui prend place, ainsi qu’au dessus de la lèvre (version Cindy Crawford on fire).

J’ai l’impression de retomber à mes débuts de ce blog, quand j’avais des boutons si douloureux que même parler me faisait mal au visage.

 

Et il y a trois jours, je décide d’arrêter les frais.

Depuis ma peau revient à la normale vitesse grand V.
Bien sûr je vais devoir faire face à des cicatrices, mais je retrouve mon VRAI visage petit à petit.

 

Alors, comment est-ce que j’ai pu savoir que c’était un problème du aux produits, et non pas à mes hormones/au climat/à la bouffe ? 

  • tout d’abord je suis stable, hormonalement parlant
  • secundo, quand on utilise un produit hydratant et qu’il vous dessèche la peau, c’est qu’il y a un problème
  • même en scellant le produit hydratant avec une crème par-dessus – supposée être plus riche en gras et donc prompte à éviter la perte en eau de l’épiderme –  il n’y a pas d’amélioration
  •  j’ai développé des boutons très virulents et à des endroits qui ne sont pas habituellement touchés par des imperfections (si comme moi vous n’avez jamais de boutons sur les joues par exemple, cela doit vous interpeller)
  • après presque un mois, il n’y a pas d’amélioration (même avec un renouvellement de peau supérieur à quatre semaine, on doit avoir l’impression que les produit agissent bien, et pas qu’ils favorisent la descente vers Ado-land)
  • je n’avais pas de purge à avoir, je n’avais plus rien « sous peau » depuis des lustres (et dieu sait qu’à part sur une peau qui fait de l’acné rétentionnelle, je ne crois pas à l’effet purge, mais à une réactivité passagère le temps que la peau s’adapte, chose qui ne doit durer que 5 à 7 jours maximum)
  • tout revient à la normale de manière immédiate à l’arrêt des soins incriminés : peau qui n’est plus rugueuse, gros kystes qui ne sont plus enflammés, se cicatrisent très vite, peau plus lumineuse

 

Il est nécessaire de bien faire la différence entre une allergie et une réactivité excessive à un produit cosmétique.

L’allergie peut causer des démangeaisons désagréables, une inflammation de la peau (comme lorsqu’on a la peau qui brûle), et aller jusqu’à tuméfier le visage par la présence d’oedèmes.

 

Une réactivité ne vous causera pas de « problèmes importants » au contact de la substance, à proprement parler, mais développera ce que j’ai cité plus haut, à savoir des boutons, de la sécheresse, une rugosité, etc.

 

Dans le doute, consultez un médecin, mais si vous faites une réaction allergique, croyez-moi vous le sentirez passer.

D’où l’intérêt d’avoir un régime basique vers lequel se tourner en cas de crise

 

Une routine de soins basique, c’est comme le bon plat qu’on cuisine à n’importe quelle occasion parce qu’on sait qu’il met tout le monde d’accord.

Un spaghetti-bolo version cosmétique.

routine.jpg

Ma routine dans ces cas-là est très fortement composée de produits Avène, parce que c’est ce qui apaise ma peau le plus rapidement et facilement possible, et surtout, sans être comédogène (on ne veut pas rajouter des bubons sur ceux qui existent déjà, n’est-ce pas…)

Le matin, je me passe un coton d’eau nettoyante Cleanance, j’enchaîne sur un pshiiit d’eau thermale, et enfin la hydrance légère.

Le soir, j’utilise l’eau nettoyante au bleuet de Klorane, puis la mousse nettoyante Nominoë avec la Clarisonic, et ensuite la même crème que le matin.
Et c’est tout.

Des produits en lesquels j’ai confiance, qui sont légers et ont une composition assez simple.

 

Conclusion

On retient qu’il faut toujours tester avant d’essayer un produit sur tout le visage, et ne pas s’acharner à l’utiliser s’il ne nous convient pas.

Que de se faire une routine basique avant de chercher à avoir des produits funky qui sentent la fraise, c’est le B.A.-BA.
Et surtout, qu’on évite autant que possible de toucher à son visage pendant la phase de cicatrisation, pour éviter un maximum de traces.

Si votre peau ne gère pas tropde ce côté-là, la cicalfate peut aider à cicatriser les zones les plus amochées quand appliquée en grosses couches (la banane aussi).

Seulement, à ne pas faire pendant plus de deux-trois jours, car ce produit n’est pas hydratant du tout.

 

Des bisous les Caribous !

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

12 réponses à “Comment sait-on qu’un soin cosmétique ne nous convient pas ?

  1. The Flonicles

    Article super bien écrit! Mais le test de réactivité c’est pas derrière l’oreille plutôt que sur le lobe? (enfin je sais pas, je fais partie du club « on s’en fout on verra si j’ai le visage qui gonfle et des pustules partout »)

    Répondre
  2. LillyTurtle

    Sympa, comme article. Mais quand on n’a toujours pas trouvé ses basiques, c’est plus difficile d’y revenir =/
    J’avoue, c’est mon but ultime. Pour le moment. J’en suis loin…

    Répondre
  3. Nathalie scrap

    Coucou, j’avais testé deux sérums de leur marque, le ex White 2 et le acné je sais pu koi …. Et j’ai eu une réaction similaire, sauf que moi pour revenir à une situation normale, il m’a fallu un mois …. Je sais pas à quoi c’est du il me semble me souvenir qu’il y avait beaucoup d’alcool , peut être des silicones qui empêche le soin suivant de pénétrer ? Enfin bref, toujours est il que c’est une marque qui n’est pas pour moi et tu me,le rappelle !

    Répondre
  4. Marjorie / All My Geekeries

    Très sympa cet article.
    Personnellement je ne fais jamais de test de produits, j’applique puis « on verra bien hein ! » (oui, c’est mal, je sais).
    Et je suis d’accord avec toi concernant « les spaghettis-bolo façon cosmétique », j’ai toujours des basiques en stock au cas où un test de produit tourne à la catastrophe, principalement composé de produit Avène aussi !

    Bises,
    http://allmygeekeries.blogspot.com/

    Bises,
    http://allmygeekeries.blogspot.com/

    Répondre
  5. Pauline

    Bonjour,

    J’aime beaucoup lire ce blog, j’y trouve des choses très intelligentes en matière de beauté!
    J’ai une question, qui n’a pas de rapport particulier avec cet article, mais que j’aimerais te poser:
    La marque Dr Hauschka préconise de ne pas mettre de crème, sérum ou huile hydratante la nuit sur la peau, pour la laisser respirer et se réguler seule. Qu’en penses-tu?
    Les hommes par exemple mettent beaucoup moins de crèmes sur leurs visages.Même s’ils n’ont pas nos variations hormonales et nos histoires de maquillage, leur peau se régule relativement bien seule. Les dermatos ne nous poussent-ils pas à la consommation?
    Je n’ai encore aucun avis à ce sujet, c’est juste une question que je me pose…

    Sinon, petite astuce anti gros bouton d’acné qui a très bien marchée pour moi: si tu as un bouton, et encore plus quand tu l’as touché, ce qui marche hyper bien ce sont les patchs invisibles Compeed pour boutons de fièvre. Non seulement ils limitent la propagation, ils empêchent aussi de continuer à tripoter la chose, mais en plus ils accélèrent INCROYABLEMENT la cicatrisation!!

    Voilà.ça peut toujours servir, à toi ou à d’autres!

    Bien à toi

    Pauline

    Répondre
  6. val

    Hello,
    je viens de découvrir ton blog, quel vent de fraîcheur!!
    Je suis une compatriote, et j’ai lu quelque truc sur la kinéplastie( j’aurai 40 ans le mois prochain).
    Tu connais?
    Je cherche désespérément ce genre de professionnel en Belgique, mais pas moyen de trouver!
    C’est en cherchant sur la Belgique que je suis tombée sur ton blog..
    félicitation pour ton blog, qui a volé dans mes favoris)!
    Je t’ai tutoyé, j’espère que ça ne te/ vous dérange pas, à bientôt, Valérie

    Répondre
  7. pauline

    ah, bah les dégager immédiatement de ma routine semble déjà changer les choses. Maintenant, masque avene et tous les produits antispots de rigueur… J’ai l’impression que le sleep & peel limitait les dégâts.

    Répondre
  8. MsOriginalDoll

    C’est une bonne idée, c’est vrai que depuis que j’ai commencé mon blog, il y a des produits qui sont devenus mes basiques et quand ma peau est en état de crise (particulièrement à cause des hormones), j’en reviens toujours à eux ! Après, il ne met jamais arrivé d’avoir de réactions graves à un produit donc je croise les knackis 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *