11 avril 2014

Cuir chevelu, gratouille et shampoings

cg1.jpgGlamour jusqu’au bout des poils, j’ai envie de te parler de mon cuir.

Je suppose que si tu es sujet aux gratouilles comme moi, à te rendre dingue, te faire croire que tu es infesté de poux, alors que non, c’est juste ton stress et le mauvais choix de produits capillaires qui rendent ton scalp tout foufou, alors tu as sûrement du essayer de trouver des solutions.

J’ai fait une petite sélection de shampoos qui ne me donnent pas envie de frotter ma tête contre une scie aux dents bien aiguisées, ne coûtent pas tropcher, et font du bien à la caboche.

What else, Totoche ?

 

A la base, y a la racine

Je me souviens très clairement du dernier rendez-vous que j’avais eu chez la dermatologue : je venais pour faire vérifier mon million de grains de beauté et lui parler perruque. Je voulais qu’elle observe mes cheveux et les quelques plaques que j’ai parfois quand je suis en situation de crise (trois fois par an en moyenne).

Elle n’a même pas daigné y jeter un oeil, sous prétexte que si j’avais voulu qu’elle le fasse, il aurait fallu que je me pointe en sueur avec un paquet de sébum au sommet du crâne.

 

Je vis en société moi madame, je me lave.

 

ENFIN BREF, comme d’habitude, j’ai fait l’humain qui veut trouver des solutions, et le premier shampoing que j’ai beaucoupaimé pour ce petit problème m’avait été conseillé chez Desmecht, il s’agissait du logona à l’acacia bio

lo.jpg

Une bouteille verte, avec une odeur de plante, qui coûtait dans les 10 euros, mais m’a duré pas mal de temps (quatre mois je pense).

Chez Logona, la plupart des shampoing possèdent de l’alcool dans leur composition, ce qui peut assécher les longueurs. En tout cas, sur moi, il fallait impérativement que je le fasse suivre par un après-shampoing.

 

Dedans, il y a trois bases lavantes extra-douces (classées dans les non/peu irritantes), de la glycérine, de l’inuline et du miel d’acacia pour hydrater et apaiser, de l’extrait de prêle pour son côté anti-inflammatoire, de l’extrait de grenade et de graines de moringa pour assouplir les cheveux.

Aqua (Water), Coco Glucoside, Alcohol*, Glycerin, Disodium Cocoyl Glutamate, Sodium Cocoyl Glutamate, Inulin, Mel (Honey)*, Glyceryl Oleate, Xanthan Gum, PCA Glyceryl Oleate, Sucrose Laurate, Arginine, Sodium PCA, Lactic Acid, Dipotassium Glycyrrhizate, Equisetum Arvense Extract*, Lilium Candidum Flower Extract*, Moringa Pterygosperma Seed Extract, Punica Granatum Seed Extract*, Phytic Acid, PCA Ethyl Cocoyl Arginate, Maltodextrin, Dextrin, Parfum (Essential Oils), Linalool, Benzyl Salicylate

 

C’est le shampoing qu’il vous faut si vous avez des plaques (les miennes sont sèches) qu’aucun lavage ne « décolle ».

Même chose pour les personnes qui sont sujettes aux pellicules, il fait le boulot comme un roi et aère bien les racines : volume garanti pendant plus de trois jours. Il est vraiment parfait si on l’utilise en cure, sur le long terme il est trop »efficace », donc à alterner avec un autre wash wash si vous l’adorez.

 

Après, j’ai enchaîné sur deux autres shampoings que j’utilise toujours.

bg2.jpg

 

Le shampoing sensitiv de Lavera

Également ciblé pour les cuirs chevelus sensibles, c’est mon shampoing de base, celui qui remet les pendules à l’heure, s’invite comme une grande pause pour mes cheveux et mon crâne.

Il n’agit pas spécialement sur les irritations, ni même vraiment sur les plaques sèches, il s’agit plutôt d’un basique, qui nettoie bien, a une odeur spéciale mais pas dérangeante (un caramel version plante je dirais, oui je sais ça t’aide ENORMEMENT) et fait son job sans agresser.

 

Ici la base lavante reste douce même si elle est un cran au-dessus de celle du logona. Il y a du sel marin dedans, de l’extrait d’huile d’amande douce et de feuille d’hamamélis, de l’extrait de macadamia, d’huile d’olive, de réglisse, de riz, d’huile de germe de blé, d’avoine et de germe de soja.

Water (Aqua), Sodium Coco-Sulfate, Lauryl Glucoside, Betaine, Sea Salt (Maris Sal), Alcohol*, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Seed Extract*, Hamamelis Virginiana Leaf Extract*, Macadamia Ternifolia Seed Extract*, Olea Europaea (Olive) Fruit Extract*, Glycyrrhiza Glabra (Licorice) Root Extract*, Oryza Sativa (Rice) Extract*, Triticum Vulgare (Wheat) Germ Extract*, Avena Sativa (Oat) Straw Extract*, Glycine Soja (Soybean) Germ Extract*, Sodium PCA, Sodium Cocoyl Glutamate, Disodium Cocoyl Glutamate, Sodium Phytate, Fragrance (Parfum)**, Linalool**, Limonene**, Citronellol**

 

Donc tout est vraiment tourné vers le soin, pour apaiser, hydrater et nourrir la perruque : quand je l’utilise, il me fait vraiment de belles boucles bien dessinées, et je n’enchaîne même pas avec un après-shampoing, il se suffit à lui-même.

Pour vous, si vous cherchez un shampoing de base mais qui a quand même une action apaisante. Un très bon produit d’entretien de la fibre capillaire aussi.

 

La gamme Soin à la Racine du Cheveu du Couvent Des Minimes

cb2.jpgContrairement aux deux autres shampoings, le Shampoing Doux Bienfaisant est un peu plus traditionnel dans sa composition vu qu’il contient tout de même des sulfates (mais pas de silicones).

 

MAIS, tout l’intérêt réside dans le reste dans ingrédients : il y a énormément d’huiles essentielles réputées pour apaiser et traiter les problèmes du cuir chevelu :

De l’huile essentielle de menthe verte (calmante, anti-inflammatoire), de menthe poivrée (recommandée pour les cheveux gras, les pellicules), de l’hydrolat et de l’huile essentielle de sauge officinale (régule le sébum, tonifie), de l’extrait d’ortie blanche (voir mon article sur l’ortie), de l’huile de romarin (purifiant), de la glycérine, et du polyquaternium 10 (qui ici a une action similaire au silicone pour rendre le cheveu souple et doux).

 

Il a un mode d’emploi très particulier, il faut faire un double nettoyage – ce que je fais systématiquement avec chaque wash wash que j’utilise : on prend une noisette, on masse les cheveux, on rince, puis on reprend du produit, on PREND son temps pour bien masser, on attend quelques minutes, puis on rince bien.

 

Pendant que le Doux Bienfaisant agit sur les racines, j’applique le masque crème riche sur les longueurs (j’ai déjà essayé de le mettre partout, mais je finissais avec des cheveux gras après seulement deux jours).

Au niveau de la composition il est moins intéressant, même s’il contient de l’huile de noisette, de jojoba, un extrait d’amande douce, de l’huile essentielle de menthe poivrée, de l’hydrolat de sauge, de l’extrait d’ortie blanche, de l’huile de tournesol et de l’extrait de romarin (feuille et huile essentielle). J’ai déjà vu mieux pour gaver ma touffe même s’il reste convenable dans sa catégorie et travaille en parfaite synergie avec le shampoo.

Tous les deux contiennent du phenoxyethanol, au cas où.

 

PAR CONTRE, il a une odeur de dingue.

Mama mia, c’est la première fois que j’ai envie de manger un cosmétique : ça sent l’amande, sucrée, qui active tellement mon odorat que j’en perds mes moyens. Plongez votre nez là-dedans et vous m’en direz des nouvelles.

Le Doux Bienfaisant a aussi une très bonne senteur, fraîche et mentholée, très agréable au réveil.

 

Ces deux soins conviennent aux personnes qui n’ont que des problèmes mineurs du cuir chevelu.

Le shampoing a un excellent effet sur les racines, il donne beaucoupde volume mais tout en légèreté. Pour les cheveux bouclés, un soin est nécessaire après pour éviter l’effet vaporeux, même s’il et moins présent qu’avec le Logona.

 

En conconclusion

Mes cheveux s’habituent très vite à un shampoing c’est aussi pour ça que j’alterne entre le Lavera et celui du Couvent des Minimes, j’essaie de garder l’efficacité mais sans que cela soit trop agressif.

A côté de ça, j’utilise toujours le Jasmine Hair’Oïne, ou alors je me fais des bains d’huiles avant d’aller sous la douche histoire de bien nourrir les longueurs.

Je n’utilise pas de sprays ou de mousses de coiffage ou tout ce bordel pour apporter de l’épaisseur au cheveu ou donner un effet plage.

Moi pas connaître tout ça.

Moi pas vouloir t’en entendre parler.

Moi oreilles bouchées. GNAGNAGNAGNAGNAH !

 

J’espère qu’un de ces soins aidera un cuir chevelu perdu sous les pellicules quelque part sur la planète,
parce que bon, si t’es pas sexy du cuticule, tu te sens pas au top de ta forme.

Et oui, si je peux sauver quelqu’un d’une réflexion type « hey mec, on a besoin de ta tête pour faire du parmesan râpé », ce sera déjà ça de gagné.

 

Des Bisous les Caribous !
Tous les 3 dans les 10-15 euros selon les points de vente

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

13 réponses à “Cuir chevelu, gratouille et shampoings

  1. Hell

    le wash wash, j’aime XD
    j’ai une amie coiffeuse qui m’a dit que, pour les plaques, ilf aut se frictionnet le cuir chevelu juste avant le shampooing (sans laisser reposer sinon ça sert à rien) avec de l’huile d’argan ou de kukui. je fais ça 1 fois par semaine et ça marche bien sur les démangeaisons et les croûtes/pellicules. J’ai du Acure Organics et du Alverde pour les shampooings (et pas d’As parce que même sur les pointes ça me les graisse).
    Faudrait que j’essaye le Lavera la prochaine fois que j’irai en Allemagne ^^

    Répondre
  2. Nathalie scrap

    J’ai une dermite du cuir chevelu, alors je dois dire que je connais bien ce souci ! Ben j’ai tester aucun de tes shampoings lol, j’ai déjà testé celui a la sauge de centifolia, ou ceux de m’élira , sont top, manque juste le plaisir d’utilisation …. Je vais essayer le logona tiens ! Et j’ai les format voyage de cette gamme des couvents des mi mines , et j’ai jamais encore osé l’utiliser cause suflfates ,,,, à voir ….suis tentée quand même, en alternance avec un shampoing plus doux

    Répondre
  3. Puffetta

    Bonjour!
    Tout comme toi, j’ai des épisodes de gratouille du cuir chevelu dû au stress ou à un shampooing trop irritant. Coïncidence, je viens juste d’acheter le Lavera pour les cuirs chevelus sensibles, on verra bien, j’espère qu’il sera aussi efficace que sur toi! Par contre, je l’ai payé moins de 5 euro!

    Répondre
  4. Blise

    J’ai eu ce soucis pendant mon adolescence avec en prime de belles croutes et des pellicules dans tout les sens… Hében c’est tout con mais j’ai trouvé mon bonheur avec du head & soulders^^ le truc drôle c’est quand je disais aux gens que j’utilisais cette marque on me disait souvent « ben pourquoi? T’as pas besoin, t’as pas de pellicules » CQFD
    Grand malheur pour moi quand mes copines utilisaient le herbal essence qui provoquait des orgasmes sous la douche alors que moi j’avais ces vieux flacons moches et sans odeurs

    Répondre
  5. Clara

    J’ai eu (je ne sais pas si j’en ai encore) des plaques dûes au stress, des pellicules (j’en ai encore mais moins) et les cheveux qui regraissent vite (ça va beaucouup mieux)… C’était une coiffeuse qui avait remarqué ça. J’ai parfois des gratouilles et ai en effet flippé pour les poux xD
    J’avais acheté le shampoing Hairborist fait par la coiffeuse pour moi avec de l’argile verte, de l’HE de Menthe poivrée, Sauge et Romarin. Ca m’a beaucoup aidée mais mon cheveux s’est habitué, donc je l’alterne maintenant avec le shampoing au rhassoul Urtekram (8euros pour 500 ml chez Natural Corner) =D Mes cheveux sont doux, regraissent moins vite, j’ai moins de pellicules et de gratouilles! Le henné (Khadi Marron foncé) m’a aidé aussi!

    Répondre
  6. misstinguette

    Moi aussi j’ai des soucis au niveau cuir chevelu. Le cuir chevelu qui gratouille dès que je n’utilise pas nodé A de bioderma. Et des cheveux qui regraisse très très vite :s
    J’essaierai bien le shampoing du couvent des mimimes

    Répondre
  7. Chibi

    Ouais mais y’avait quoi dans ce produit? Si t’as le cuir chevelu réactif, il a ptet réagi à un truc.
    J’ai essayé un gommage maison avec des perles de jojoba à base d’après shampoing et d’huile végétale, c’était très doux, pas mal du tout. (bon j’le ferai pas à chaque shampoing quoi…)

    Répondre
  8. Leslie

    Hello ! Comme toi j’ai des plaques qui me démangent énormément, et au bout de 2/3 jours après le shampoing ça se transforme en pellicules… instant glamour !
    J’ai déjà le Lavera que je rachète depuis presque 2 ans. Il est bien, n’aggrave pas le problème mais ne le guérit pas non plus. Le Born to Bio pour cuir chevelu sensible (à l’eucalyptus) est très bien ! Par contre j’ai un Melvita sans sulfates qui aggrave la chose comme quoi… c’est pas si simple !!
    Je viens d’acheter le Fleurance Nature dont tu parles dans un autre article et je testerai aussi le Logona 🙂
    Leslie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *