19 juin 2014

Un thickening spray d’enfer par Bumble & Bumble

bbthick1.jpg

Quand j’ai été couper mes cheveux il y a deux mois, je me doutais que le retour au carré occasionnerait un changement physique (han dis t’es mimi comme ça), et une envie de faire ma tête de gosse à tous les coins de rue.

 

Y a juste des petits détails qui étaient restés au placard, comme

  • la crise de panique au premier séchage : team mouton en croissance cheveux qui vivent leur vie, sont beaux (ha ça oui) mais n’écoutent pas mes ordres
  • une envie dingue de toujours faire passer une grosse mèche d’un côté ou de l’autre du visage (le vent là-dessus, et mon chien a le temps de se faire renverser avant que je n’arrive à trouver l’ouverture dans le rideau)
  • une recherche active de produit de styling pour éviter de tomber dans le « j’ai une coupe courte qui ondule comme une Shakira un peu malade, mes bouclettes refusent la tendance looping »

 

Je vais l’écrire une bonne fois pour toute ici, pour que je me l’imprime dans le visage : oui le court ça déchire, mais faire en sorte que tout tombe bien c’est une vraie pagaille !

J’avais eu le temps d’oublier les désavantages puisque, c’est bien connu, quand on les a longs et qu’on veut se débarrasser de sa touffe parce que « c’est le printemps » c’est qu’on a déjà eu le temps d’oublier les désagréments d’un petit shorty wavy hair.

COMPLOT NATIONAL.

 

De la recherche d’un produit de styling

J’avoue, j’y connais rien, vu que pendant tout ma vie je n’ai utilisé qu’une routine shampoing + séchage (et AS si besoin), je ne voyais pas trop pourquoi me rajouter des produis dans la touffe si c’était pour terminer avec des sclotchs de gel un peu partout.

Génération année 90, j’étais restée au power taft de schwarzkopf, moi pas connaître les nouvelles textures des coiffeurs hype de la côte ouest.

 

J’avais embarqué une whipped crème de Sebastian chez Georgie & Greg, histoire de faire bouffer ma coupe et d’apporter volume et tenue, mais force est de constater que, bien que la chantilly paraisse succulente, je n’arrivait jamais à la doser convenablement, et après 1 mois, elle me barbait jusqu’au trognon.

Je préférais la réserver aux « grandes occasions » type la fête du chocolat belge ou l’enterrement de vie de jeune fille d’une inconnue, plutôt qu’à un usage quotidien (entendre par là : après chaque shampoing tous les 4 jours).
Donc remisée dans un placard, il me fallait un nouveau curl master.

 

Le thickening spray

bbthick2.jpg

Je m’étais arrêtée chez Cosmeticary après avoir embarqué l’amour de ma vie le brow shaper dans la boutique d’à-côté, et la vendeuse qui m’a conseillée ne voulait absolument pas me vendre le nouveau city swept de B&B.

 » Je ne l’ai pas encore assez testé moi-même, on peut voir dans vos cheveux si vous voulez, mais je préfère vous diriger vers une valeur sûre ».

Quick look sur son capillaire, elle a un petit chignon, donc je dois la croire sur parole quand elle me dit que le thickening spray fera mon bonheur. Elle me promet tenue, brillance et volume, banco ma mie, tu m’as eue.

 

La première fois, la juste dose

Rentrée chez moi, j’ai filé sous la douche, puis au sortir, sur cheveux essorés, j’ai pschitté 8 à 10 fois ma perruque sans épargner mes racines ni mes pointes.

J’ai tout brossé puis je me suis armée de mon sèche-cheveux et son embout diffuseur, en prenant bien le temps de modeler les boucles et de donner du volume à l’ensemble.

Mouais, à mi-chemin, j’avais l’ensemble de ma coupe qui avait une texture de barbapapa sèche (tu la sens, l’angoisse ?) et si je prenais une mèche et que je la tordais, elle gardait sa forme, sans souplesse ni dignité.

MOOOOUH, j’étais horriblement fâchée.

 

Pourtant, 30 minutes plus tard, la sensation désagréable s’était volatilisée, restait le volume tordant d’une fille qui avait oublié son doigt dans une prise à 1000 volts seconde, hilarant.

C’est après plusieurs utilisations que j’ai trouvé ma juste dose : 4 pshits sur mes cheveux tête en bas, deux devant deux derrière, et un mini sur la mèche principale.

bbthick4.jpg Sans B&B Thickening spray J+4

 

bbthick3.jpg Avec B&B thickening spray J+3

 

Et là, la révélation.

J’ai les cheveux épais, mais comme certaines d’entre vous le savent, j’ai connu des périodes où j’ai perdu énormément de masse capillaire et ici, avec un simple spray, je retrouvais un peu de ma dignité (bon il y a pire que moi, mais ça fait des années que je fais « bouffer » mes racines en ramenant mes mains vers le haut du crâne sans que rien ne reste en place plus de dix minutes).

 

Recommandations d’usage 

Il faut vraiment l’utiliser sur cheveux bien humides, à peine essorés, et à la limite, brosser les cheveux pour bien répartir le produit.

Une fois que j’ai mis la bonne dose, je travaille mes boucles en tournicotant des mèches entre mes doigts à plusieurs endroits et je continue à le faire au moment du séchage (maintenant tout me prend 10 minutes j’ai fini par prendre la main).

Là où j’ai vu toute la puissance de ce spray, c’est que plusieurs jours après, certaines boucles que j’avais faites moi-même, juste en chipotant par-ci par-là, tenaient encore du tonnerre SANS EFFET CARTON.

bbthick5.jpg
Au niveau de la composition, il contient de l’alcool mais je n’ai pas vu d’effet asséchant sur mes cheveux (du tout même) mais bon, dans le doute je m’abstiens de le pulvériser trop près du crâne vu que je l’ai sensible.

Il y a également un solvant commun dans les produits capillaires, un agent fixant filmogène, un quat qui a la même fonction que le silicone mais moins lourd que ce dernier et deux conditionneurs (dont protéines de blé hydrolysées) entre autres.

Ingrédients : Eau, alcohol denat., isopropanol, vp/va Coplymer, Polyquaternium 11, Hydrolyzed wheat protein, hydroxypropyltrimonium honey, peg-75 lanolin, polysorbate 80, fragrance, eugenol, limonene

 

Donc non, rien de bio, ni naturel, mais pour rien au monde je ne le lâcherais, surtout qu’après presque 2 mois, je n’ai utilisé qu’un huitième du produit, on peut donc ajouter « TRÈS rentable » à ses autres qualités.

Sans compter que son odeur pastèque qui fricote avec un melon répond bien à l’ambiance du moment.

 

J’ai essayé certaines fois de faire l’impasse sur le spray, et franchement, y a pas photo. Certes, sans, j’ai du volume grâce à mon shampoing, mais il retombe plutôt vite dans les jours qui suivent, sans compter qu’en passant ma main dedans toutes les 5 secondes je cassais mes ondulations naturelles.

Donc oui oui oui, ce produit est un petit bijou mais BON DIEU, il a fallu une bonne phase de test avant que je m’y retrouve sur la bonne quantité.

 

Entre les belles boucles que je peux travailler à l’infini, la texture et l’effet brillant, je crois que pour une fois, j’ai eu raison de faire confiance à une vendeuse.

Je ne pensais pas dire cette phrase un jour, mais il y a un début à tout…

 

Des bisous les Caribous ! 
27 euros les 250 ml
En vente chez Cosmeticary à Bruxelles et sur leur site
Pour les frenchies, direction Sephora  

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

12 réponses à “Un thickening spray d’enfer par Bumble & Bumble

  1. olivia

    Coucou Mona,connais tu le spray Revlon uniq one? Je pensais à ce spray pour faire quelques vagues à mon carré sans les assécher..et là je vois ce produit de chez B&B que tu as testé et du coup j’hésite entre les deux… 😉

    Répondre
  2. The Pretty Cream

    J’utilise le Sea Mist de John Master Organics qui ne comporte que 3 ingrédients : « water, sea salt, lavander oil ». Il sent super bon et fait des cheveux canons (bon je n’ai pas les cheveux aussi joliment ondulés que les tiens mais disons que ça donne du volume à mes cheveux fins) ! Je l’applique sur cheveux secs et j’applique le produit dans mes mains avant dans mettre sur mes cheveux… (j’ai eu la mauvaise idée de l’appliquer à la racine et cheveux gras bonjour !). Bises !

    Répondre
  3. lexie blush

    Et bien voilà un article qui me donne envie de faire pousser mes cheveux! Et crois moi c’est assez rare!
    C’est canon vraiment et ce n’est pas la 1ere fois que je lis des merveilles sur les produits Bumble&Bumble.
    Mais vu la longueur de mes cheveux, ce n’est pas encore pour moi ^^
    Bisous toi 🙂

    Répondre
  4. Pauline

    Je rêverais d’un wavy curlesque comme le tien, malheureusement ma tignasse est raidasse et finasse mais quoique assez souple malgré tout ! J’use et j’abuse des sprays à l’eau de mer de chez Tony & Guy, Tigi ou bien encore Wella. Ça ne me crée pas un wavy de folie mais ça m’apporte une belle matière un peu sauvageonne !!!! Cependant le tien me tente bien ! Ce n’est pas la 1ère fois que je lis de bons avis sur cette marque !

    Répondre
  5. Lulu

    Ah il me tente, ton spray… Le quad dans la compo me gêne un peu; ça ne risque pas de laisser un film sur les cheveux, au fil des utilisations ? Si non, je me laisserais bien tentée!

    Répondre
  6. Séverine

    Coucou, je lis souvent tes articles et j’y trouve de très bonnes idées (notamment le gant Magic mitt, un bonheur !!!). Mais dans le cas de ce spray, que j’ai commandé après t’avoir lue, je passe mon tour : niveau volume, je ne vois aucune différence par rapport à ma mousse Wella habituelle, et mes cheveux sont complétements électriques et déssechés. Dommage, car cela avait l’air de bien fonctionner pour les tiens :-(. C’est peut-être dû à mon type de cheveux : ils sont très fins (je suis blonde)

    Répondre
  7. Séverine

    Merci de ta réponse :-). J’ai refait un test hier car, vu le prix du produit je ne voulais pas laisser tomber trop vite ;-). J’ai donc appliqué d’abord un sérum spécial pointes sèches (l’oréal professionel), et le spray ensuite, et là, miracle, pas d’effet « électrique », et un volume nettement plus visible !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *