13 juillet 2019

Perfect Pores with Angela Langford

About
@angeloalangfordskincare Perfect Pores Face Serum

L’été a toujours été nommé « fête du pore » sur ma bouille. C’est l’époque où, malgré un évitement maximal du soleil, mon faciès s’épaissit un peu (oui, il fait chaud, il fait beau, ta peau se renforce un peu plus pour résister autant qu’elle le peut aux dégâts liés aux UV) et je suis loin d’être joie.

C’est une de ces saisons où l’on PENSE qu’on a un beau teint, alors qu’en gros plan, le sébum danse la samba avec les points noirs sur un air de « Tchouk Tchouk, v’là les bubons » – y a rien d’appétissant à voir et les rencontres avec mon miroir se passaient jusqu’à présent dans un bain de sang d’où aucun pustulard ne ressortait vivant.

Il y a quelques mois, je me suis rendue compte que le passage à la trentaine n’était pas seulement symbolique. Que les choix que je vais faire en cosmétique dans les années à venir devront être à la fois intelligents et innovants.

Vu que, clairement, je n’ai plus l’épiderme d’une ado.

 

J’ai commencé à migrer vers un type de peau normal. Un mini chouilla (je reste mixte dans l’âme), mais je sens la pente légère qui s’annonce, les lipides qui se font un peu plus vite la malle. J’ai remarqué ça quand deux gouttes de grassouillette ne suffisaient plus en sérum. 

Donc l’été me passe dessus plus doucement dessus qu’avant, j’ai du réadapter ma routine pour qu’elle ne soit plus trop liée à un combat permanent contre l’acné mais plutôt comme une recherche de douceur et de velouté cutané extrême. 

 

Little summer skincare tips

J’ai toujours deux petits combats permanents en période de chaleur : la déshydratation et les pores dilatés.

Les deux sont directement liés; si tu relâches toute l’eau que tu as soigneusement appliquée lors de ton petit rituel, les plaques sèches apparaissent (oui, même sous le gras), ça gratte parce qu’un microcosme se développe en surface et tu vois apparaître des petits trous béants un peu partout, ouverts à tous vents.

 

Pour la sécheresse j’ai la parade : je me mets à boire des litres d’eau, je nie le café matinal, j’essaie de ne pas me mettre trop près d’un ventilo ou de l’air-co, et je me chouchoute un max le soir avec des masques hydratants.

Pour les pores : j’ai ressorti ma petite Foreo Luna du fond de mes tiroirs. Elle nettoie très bien sans en demander trop à la peau et j’évite de l’utiliser avec des cleansers agressifs (ce n’est pas pas parce qu’on a l’impression qu’on a le visage rempli des crasses et de la sueur de la journée qu’il faut se râper le visage chaque soir avec de l’alcool).

 

Quand j’adapte ma routine en été, je n’ai pas forcément tendance à zapper les textures huileuses, ni les crèmes épaisses. 

Tout est une question de feeling, mais les textures légères me conviennent moins qu’avant.

Personnellement, je sens que JE DOIS me tartiner une bonne couche en fin de journée, surtout depuis que les allergies sont un peu plus violentes que les années précédentes; j’ai vraiment besoin de ma petite échelle de soins entièrement axée vers un cocon de confort pour éviter les rougeurs et les tiraillements, et lancer un « rhaaaa » de contentement.

 

The perfect pores serum

Le sérum dont je vais vous parler a d’abord été un petit échantillon sur le rebord de mon évier. Testé pendant 3 soirs d’affilée, adoré, je l’ai commandé dans la foulée. 

La créatrice en parle comme d’un perfecteur de pores, qui éloigne les rides et améliore le teint. Toute la magie est dans sa compo qui est INCROYABLE.

 

Dedans il n’y a QUE DES BONNES CHOSES (attention les yeux)
De l’eau, de l’hydrolat de cyprès (très bon astringent) et de fleur d’oranger (régénérant), de l’huile de rose musquée (qui a énormément d’avantages, naturellement riche en vitamine A et empêche la déperdition d’eau inutile), de la glycérine pour hydrater, de la vitamine C (pour son action anti-oxydante, à bas les radicaux libres !), de l’huile de kiwi ( réparatrice, prête à lisser tes petites ridules), de la vitamine E, de l’huile d’amande douce et du panthenol pour la douceur du grain de peau.

Ce qui suit arrive après le conservateur : de l’hydrolat de rose (best of the best pour adoucir), de l’acide lactique (booster d’hydratation), de la vitamine A (dans une forme un peu plus douce et skin-friendly que le retinol). Et enfin une ribambelle de mini-ingrédients avec de l’HE de Cyprès (tonique cutané), d’encens (purifiant), de palmarosa (assainissant), de mandarine (calmant), de genévrier (excellente contre l’acné et l’eczema), de citronnelle (anti inflammatoire), accompagnés d’acide salycilique (décongestionne les pores), hyaluronique (pour repulper), de pantalactone (hydratant longue durée) et d’un extrait de Brèdes Mafane (connue comme le botox naturel, une plante puissante qui va jouer sur la détente musculaire et donc, par défaut, donner un effet plus lisse à la peau).

Liste Ingrédients

L’excellente découverte

J’ai rarement vu une compo d’un produit naturel à 99% avec un si beau mix. On s’éloigne du classique eau, glycérine, huile de tournesol, hydrolat de rose, huile de coco fractionnée, émulsifiant, etc. On a des ingrédients de qualité qui changent de l’ordinaire et ça c’est un excellent premier point.

La forme de vitamine C qu’ils ont mis dedans fonctionne mieux avec un boost d’actifs antioxydants, on en a pas mal dans le tube. Il n’y a pas d’agents occlusifs, pas de parfum synthétique (juste celui naturellement présent qui est citronné), pas de composants qui irritent ( même au niveau des huiles essentielles, on a un mix apaisant – tonifiant – et détoxifiant).

Le second bon point est la texture. Il est super agréable à utiliser (je le mets parfois seul le matin, pour le petit boost), ne laisse pas de fini collant, permets un massage (!) quand la plupart des sérums hydratants pénètrent en deux secondes sans laisser le plaisir de palper son minois.

Il ne laisse pas de fini gras, juste une bouille bien plump de goumiche contente.

J’ai eu une grosse phase de poussée de boutons hormonaux à cause du stress – parce que je n’avais pas mis un pied au sport depuis une semaine et demi, et apparemment ça aussi ça n’arrange pas mes bidons – et il m’a permis de passer cette traversée du désert en toute tranquillité.

Ce qui devait cicatriser se barrait plus vite, surtout quand je l’utilisais en cure suivi de mon sérum d’amour, le repair & Renew de… Angela Langford. Bah tiens.

De mon point de vue il surpasse de très loin le sérum anti-soif d’Absolution qui était pourtant un de mes must en soin intensif hydratant. Ils coûtent le même prix, mais crois-moi, au niveau des actifs, on touche un peu plus le ciel avec celui d’Angela. Parce qu’il hydrate encore mieux, mais qu’il rend aussi réellement la peau toute douce en la lissant et visuellement plus réveillée et dodue.

C’est comme un bon gros bol de vitamines servi sur un plateau, y a plus qu’à te servir.

Un vrai doudou-dis-donc à avoir dans sa trousse de beauté, parce que, mamzelle, on ne doit surtout pas lésiner sur l’hydratation cet été !
Et le +++ de ce produit c’est qu’il conviendra à tous les types de peau, même les plus grasses 😉

Des bisous les Caribous !

 Perfect Pores Face Serum acheté 35 € sur Angela Langford Skincare
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

Une réponse à “Perfect Pores with Angela Langford

  1. Amélie

    Aaaahh, ça m’intéresse fortement ! Je n’aime pas le sérum anti-soif d’absolution (qui n’hydrate vraiment pas assez ma peau), celui-ci ne peut qu’être mieux.
    Je profite de mon commentaire pour te remercier d’avoir repris la rédaction de tes articles, c’est un bonheur de te lire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *