26 janvier 2017

Coffee scrub & vanilla chai balm, ou la théorie du tapis de bain

ABOUT
The Body Shop Vanilla Chai beurre corporel
Joik Uplifting Body Scrub coffee & brown sugar


Quand je m’étais mise au brossage à sec (j’ai tenu 6-7 mois quand même, un gros effort de régularité de ma part, tu vois), j’avais remarqué que le glissage du jambon dans le legging extra-serré était bien plus aisé. Pas trop d’accros, pas de perte de bouts d’épiderme, je vivais une période glorieuse à ce niveau-là.

Et comme je n’avais plus trop d’aspect croco, je zappais souvent le graissage de ma divine escalope.

A la limite, une à deux fois par semaine quand l’été pointait le bout de son nez (pas le temps, il fait beau, de toute façon je vais m’enduire de filtres solaires jusqu’à la moelle), et un peu plus souvent quand les flocons tombaient du ciel (parce que les vêtements grattent, que ça irrite et que je me retrouve avec des gourmes de la taille de l’Islande si je laisse la terre en jachère).

Mais rien de très régulier.

Depuis que j’ai acheté un tapis de bain, il s’est passé quelque chose.

Je prends ma douche, je sors, je me sèche. Et la magie d’avoir un bout de moquette moelleux sous le panard induit un crémage de couenne dans mon cerveau. Me demande pas pourquoi. C’est devenu un automatisme.

Grand bien me fasse, parce que maintenant, ma personne est douce et veloutée, mais ça me fait surtout réfléchir sur le psychisme féminin : je ne me poserai plus de questions quand, frustrée parce que je ne trouve pas le sirop d’agave dans les étagères, je me mets à commander un tableau blanc aussi grand que moi sur internet.

Il fallait qu’un bout de tissu échoue sur le bord du bac de douche pour que je recommence à prendre soin de moi, c’est d’une logique. Mais au moins maintenant, je ne fais plus aussi souvent l’impasse sur mon baume.

Le gommage – Joik Uplifting cofee & brown sugar body scrub

OUI, tu peux/dois/devrais te gommer avant l’hydratation, avec n’importe quoi tant que la formule comporte :

  • des grains (le savon noir n’en a pas, je l’admets comme seule exception)
  • une phase grasse (et qu’elle soit d’origine naturelle ET entière de préférence, donc pas chimiquement modifiée)
  • un bon conservateur quand même, si c’est en pot – si c’est du homemade, utilise directement ta popote

J’ai choisi le Joik Coffee Scrub, mais j’aurais très bien pu vous conseiller Karmameju, ou encore Rituals (un chouilla de chimie mais teeeeellement sensuels).

Dans celui-ci il y a : Du café, du sucre, de l’huile d’olive et de l’huile de ricin. Ensuite, en moindre quantité, deux émulsifiants, un tensioactif (ça permet de mieux rincer), du beurre de cacao, de karité, et deux conservateurs.

ground coffee, sucrose, olea europea fruit oil, ricinus commuunis seed oil, ceteareth-15 (and) glyceryl stearate, stearic acid, theobroma cacao seed butter, butyrospermum parkii fruit butter, sodium benzoate (and) potassium sorbate;

Je l’ai encore utilisé quelques fois depuis le cliché, mais je trouve que le niveau ne descend pas si vite. On sent le café, les grains, un côté très sablé sans être agressif et avec juste ce qu’il faut d’huile pour la souplesse.

Rien que pour le plaisir de se gommer avec une texture brune qui donne l’impression d’en foutre partout, je l’adore – ah non, ce n’est vraiment pas un produit pour les personnes qui sont esthétiquement rebutées par la vision d’une eau brune qui s’écoule de leur corps.

Il a aussi l’avantage d’un prix raisonnable, d’une bonne composition et d’une origine scandinave (la forêt, le froid, les cerfs et les doudounes), donc oui, Joik crée d’excellentes bougies naturelles, mais la gamme skincare a l’air pas mal non plus.

Je l’utilise environ une fois par semaine, parfois juste sur les jambes, mais en majorité sur tout le corps, histoire de préparer la peau avant de l’hydrater (je vois pas pourquoi tu le ferais pour le visage, mais pas pour ton body) – mais dans l’absolu faudrait que je reprenne mon savon noir et le gant kessah, c’est ce qu’il y a de plus efficace pour retrouver un épiderme satiné.

La crème – The Body Shop beurre corporel Vanilla Chai

Bon, j’ai repris ma technique ancestrale du pré-quadrillage du corps en posant du baume un peu partout puis en étalant vite fait bien fait.

Il y a de l’économie de temps, on apprend à mieux estimer sa surface corporelle, et quand bien même y en aurait trop, les pieds et les mains raffolent des surplus.

Pour le moment, je ne fais pas du tout dans l’originalité, j’ai choisi un simple beurre corporel The Body Shop à la senteur Vanilla Chai (haha, « un bête beurre », c’est cela oui).

Dedans il y a : de l’eau, du beurre de karité (classique, très nourrissant), de la glycérine, de l’huile de soja. Ensuite, plic-ploc, des émollients, du beurre de cacao, d’huile de noix du brésil, du silicone, de l’huile de sésame, de babassu (va permettre un effet protecteur), du parfum, de la cire d’abeille, et enfin des conservateurs et de l’extrait de vanille, entre autres.

Aqua/Water/Eau, Butyrospermum Parkii Butter/Butyrospermum Parkii (Shea) Butter, Glycerin, Glycine Soja Oil/Glycine Soja (Soybean) Oil, Cetearyl Alcohol, Glyceryl Stearate, PEG-100 Stearate, C12-15 Alkyl Benzoate, Theobroma Cacao Seed Butter/Theobroma Cacao (Cocoa) Seed Butter, Ethylhexyl Palmitate, Bertholletia Excelsa Seed Oil, Dimethicone, Sesamum Indicum Seed Oil/Sesamum Indicum (Sesame) Seed Oil, Orbignya Oleifera Seed Oil, Parfum/Fragrance, Cera Alba/Beeswax/Cire d’abeille, Benzyl Salicylate, Caprylyl Glycol, Phenoxyethanol, Xanthan Gum, Disodium EDTA, Tocopherol, Sodium Hydroxide, Vanilla Planifolia Fruit Extract, Cinnamal, Citric Acid, Caramel, CI 15985/Yellow 6.

Les crèmes The Body Shop sont toutes sensiblement les mêmes, ont quasiment toutes la même formulation et à part pour quelques ingrédients et l’odeur, rien ne change des masses.

La seule différence réelle est au niveau des parfums : variés, gourmands, ils sont tellement addictifs qu’on en mangerait.

Celui-ci est une édition limitée sentie pendant le début des soldes d’hiver, l’affiche « 50% » s’étalait en grand devant ma bouille, c’était le moment de refaire des stocks. Pour finir je n’ai acheté qu’un exemplaire mais demain je vais aller m’en reprendre d’autres en mode razzia (le prix est encore descendu, c’est vraiment donné).

En gros, j’ai l’impression de sentir la vanille, d’être une crème fouettée, une gourmandise lactée, une boisson chaude. Un délice pour les papilles, ça embaume, ça parfume, les draps « sentent comme toi » le lendemain, il n’y a pas à dire, il laisse une trace. Un peu comme ce genre de cocon olfactif que je veux bien déposer sur moi dès que j’ai le moral dans les chaussettes.

Qui plus est, il est dans le top 3 de ces rares produits qui arrivent à garder ma peau souple SANS PLAQUES SECHES pendant au moins 24h, une petite tuerie en pot dont j’abuse sans me priver.

Je crois que j’aurais pu, à la place de vous évoquer deux soins, vous dire que toute ma routine du body a bien repris depuis que j’ai un vrai tapis de bain. Mais encore une fois, je ne suis pas sûre que tout le monde comprenne le raccourci (si oui, tu obtiens la gommette de caribou-dingue, bravo !).

Anyway, licorne dodue, t’attends quoi pour te graisser les patounes ?

Des bisous les Caribous !
Joik Uplifting coffee & body scrub, reçu, 16 euros sur Love Lula
Baume Corporel The Body Shop, édition limitée, acheté 12 euros, mais moins cher pour le moment

Continuez votre lecture
Caribouland
FacebooktwitterpinterestinstagramFacebooktwitterpinterestinstagram

6 réponses à “Coffee scrub & vanilla chai balm, ou la théorie du tapis de bain

  1. dau

    Hellooooooo…
    Juste pour dire que, non, je ne suis pas d’accord, tous les beurres Body Shop n’ont pas la même texture. J’aime beaucoup celui qui est parfumé au Fuji Green Tea, mais je le garde pour les jours plus cléments et reste sur l’Olive pour l’instant, parce que le Tea, très réussi niveau odeur, est plus crème que beurre, plus léger. Bon, ça reste riche quand même, mais on a moins la sensation de gras sur le body joli…

    Répondre
    1. Mona Auteur

      faut dire que j’en ai testé que deux, celui-ci et celui au karité, le reste de la gamme c’était le plus souvent sur le dos de la main, j’ai voulu faire un raccourci à la con 😀
      DU COUP JE TE CROIS !

      Répondre
  2. Blush Mama

    Je viens de découvrir ton blog sur Hellocoton! J’adore! Bon j’ai eu le temps de ne lire qu’un article car ma puce vient de se lever mais je vais m’abonner à la newsletter juste à coté 😉

    Répondre
  3. toutiParis

    Bonjour Mona

    Bein , j’étais pas si » Tarte » que ça avec ‘Ma mixture perso « hand made  »

    -Marc de café sec 200 g ( celui de ton café préféré ou carrément de SON café….)
    Je suis plutôt thé lui café…….
    ……Avec du thé BOP ça fonctionne aussi s’il est brisé très fin )
    Donc :
    -Marc de café sec 200 g ou café ( je prends celui de Chérichéri)
    -Sucre roux ou cassonade 100 g
    -Sel gris iodé 100 g ( brisé au mortier)
    -Huile de coco 5 càs
    -Huile de jojoba 5 càs
    -Huile de germe de 1/2 càs
    -10 goutes d’huiles essentielles au choix Néroli ou yang ou ce que tu aimes.
    Le tout bien touillé et mis dans un GRAND pot ( ébouillanté et séché à l’envers sur un torchon de lin nickel repassé
    avant d’y coller la mixture )
    ou autre pot avec bouchon à vis ébouillanté idem .
    Aucun conservateur ( Au frigo, pi c’est tout)

    Tu avertis que « Ça ne se mange pas »

    (Je l’ai laissé perversement mordre dans Sa tartine en pouffant de rire
    oui mais bon , on ne se goinfre pas en douce ….avec un truc pareil !!!)

    Le soir du gommage:
    Je sors la moitié du contenu du pot un peu avant à la spatule dans un bol ( Sinon c’est glagla assuré, l’hiver)

    Je gomme à sec ( même sur peau hypersensible)

    Bonjour la couleur ‘porcine » rose et bien roulée dans la gadoue.
    (Pas sur le tapis de bain surtout, direct dans le bac ou la baignoire vide)

    Puis je me douche et rince longtemps sans rien d’autre ce soir là.
    OUHLa à ! la baignoire ou le bac à douche!!!
    (Je nettoie la baignoire au gel douche  »qui-ne-me-plait-plus »)

    Peau veloutée à souhait pieds polis comme des galets.
    La caféine c’est bon pour dégommer ……ça rend la jambe légère.
    Pas besoin de crème ce soir là…..
    Le lendemain, OUI.

    Sinon « à la japonaise » lavage rapide d’abord (et sèchage en peignoir)
    Gommage ensuite
    et bain à l’eau claire ensuite .

    Prévoir une bonne heure en solitaire.

    Ça se garde quinze jours, cela tombe bien le GROS POT convient pour deux gommages.

    Prix de revient , J’ai pas calculé.
    Moins cher que le Gommage Clinique en tout cas et plus efficace.

    Bon week end .

    <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

    Répondre
    1. Mona Auteur

      elle a l’air GENIALE ta popote maison – et vu comme ça, j’avais pas pensé au marc de café…SEC. Du coup oui, ça se conserve, pas d’eau pour que ça rancisse direct.
      ben dis donc, je vois que madame est aussi une comique de service, j’aurais bien pouffé pareil en le voyant s’empiffrer avec mon gommage de cuisseau;

      en tout cas merci pour le partage de ta petite recette, ça servira à d’autres lectrices, bon weekeeeeeend <3

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *